• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sandrine Rousseau : « Un nouveau moment s’ouvre où la gauche apparaît comme le (...)

Sandrine Rousseau : « Un nouveau moment s’ouvre où la gauche apparaît comme le seul espoir »

Alors que les négociations sont toujours en cours entre les différents partis de la gauche et de l'écologie, Sandrine Rousseau, candidate à la députation dans la 9e circonscription de Paris, est l'invitée de La Midinale sur la chaîne Regards.

Sujets abordés : sa potentielle éviction de l’accord entre le pôle écolo et LFI sur les législatives ; la ligne d’EELV dans les négociations pour les législatives ; Jean-Luc Mélenchon Premier ministre en juin ; le dépassement d’EELV ; l’état d’esprit des militants EELV.

Tags : Europe Ecologie Les Verts Législatives




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Vraidrapo 28 avril 22:41

    Cette nana est givrée !...

    Les commentateurs politiques de tous bords se gaussent même en prononçant son nom.

    Quand on pense qu’il y a des électeurs qui la suivent et valident sa "position" : ça fait peur !


    • 3 votes
      albert123 29 avril 10:48

      Sardine Ruisseau, idiocrate de choix pour un électorat au QI inférieur à 70.


      • 3 votes
        V_Parlier V_Parlier 29 avril 23:41

        "La gauche qui apparait comme le seul espoir..." en faisant voter Macron.


        • 3 votes
          Conférençovore Conférençovore 30 avril 08:41

          Cette femme a besoin de soins.Je déteste psychiatriser les gens mais hélas, parfois il faut dire les choses comme elles sont : autant Jadot n’est pas une flèche, autant Rousseau est complètement tarée.

          C’est une catastrophe pour le mvt écolo qui, malheureusement, estr trusté par des anti-Français.


          • vote
            jack Mandon jack Mandon 30 avril 10:14

            La gauche, des songes creux analogiquement à macreux.

            Des politicards sans tête. C’est le peuple libre qui m’intéresse.

            La géostratégique américaine ne varie pas d’un iota depuis la fin de la première guerre mondiale européenne.

            L’empire américain tisse sa toile dans la corruption et le crime.

            Son peuple paye le prix fort. La maladie, l’obésité (prés de 50%) la perte de sens critique. Tout ce que nous préparent les idéologues macroniens.

            Le colabo macron aussi ambitieux que vénéneux est un bon élève de cette stratégie mortifère. Faut il que les français soient pollués ou simplement tordus pour se plier à cette vision de la société.

            Hegel et Marx avaient magnifiquement décrits cette perspective sociologique, la médiocrité dialectique distillée et entretenue par les instances gouvernementales n’aide pas à la réflexion.

            L’Europe européenne pouvait se construire avec la Russie, cela présentait un danger pour l’empire américain. Le monstre impérialiste US a pris l’initiative de déstabiliser les européens avec la bénédiction presque sans faille de tous les états.

            Macron le bon élève ambitieux, l’escroc, le cynique a fait le choix dangereux et stupide de s’engager sans réserve pour la pire des solutions.

            De toute façon ses jours sont comptés, d’une manière légale, politique ou judiciaire il sera empêché avec son équipe de technocrates sans tête.

            Sinon des violences, révoltes et massacres seront perpétrés car lorsque l’on abuse à ce point du peuple, les dérapages sont inévitables.

            Le climat est tout à fait semblable à celui de la terreur, c’est du copié collé.

            Les hommes croient évoluer, ils changent simplement d’apparence, ajoutent une forme de technicité à leurs intentions mais reproduisent les mêmes erreurs depuis des millénaires. Pour comprendre il faut s’ouvrir à l’art, à l’histoire, à la philosophie mais bien évidemment hors formatage universitaire, avec passion et curiosité d’esprit.



            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 1er mai 00:16

              Fermez les yeux et écoutez seulement la voix pour son timbre et ses intonations (sans tenir compte des âneries déblatérées) : vous entendrez une petite fille dans un dessin animé. Même constat chez Anne la Dingo. Le monde politique est devenu un refuge pour des gamins autoritaires dans des corps d’homme et des pucelles colériques dans des corps de femme. Ou l’inverse. 


              • vote
                ezechiel ezechiel 2 mai 21:12

                Sandrine Rousseau est une idéologue woke, c’est une militante qui prône la haine de la race blanche, à l’image de celui qu’elle admire tant, Jean-Luc Mélenchon :

                « Ça me déprime de faire de la politique dans des groupes du Ku Klux Klan. Je veux faire de la politique avec des visages de toutes les couleurs »

                Pour Sandrine Rousseau, Blanc = Ku Klux Klan

                Les hommes blancs sont pour Sandrine Rousseau des monstres qu’il faut supprimer ou déviriliser. Elle se déclare en couple avec un homme "déconstruit".

                "L’écologie, c’est pas des hommes blancs à vélo dans les villes."

                "Je suis une bourgeoise blanche et ça me permet d’avoir des privilèges."

                Réflexion typique du wokisme qui dévalorise la race blanche par rapport aux gens issus de l’immigration. Sandrine Rousseau doit donc demander pardon et rendre ses privilèges (que sa race a pourtant constitué pendant des siècles) aux africains et asiatiques, non-blancs, nouvellement arrivés dans son pays !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès