• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sommes-nous face à un Machiavel ou un Néron ?
#40 des Tendances

Sommes-nous face à un Machiavel ou un Néron ?

Emmanuel TODD est anthropologue, démographe et historien. Il revient à nouveau sur Élucid pour proposer son analyse inédite des récents évènements : Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il pris cette décision de dissoudre l'Assemblée ? Sommes-nous face à un Machiavel ou un Néron ? En réalité, le nihilisme des élites (dont Macron est une forme d'incarnation) se poursuit, et conduit le pays vers un chaos dont personne ne peut anticiper la nature...

Tags : Economie Elections Emmanuel Todd Emmanuel Macron Union européenne




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    rinbeau rinbeau 22 juin 13:32

    Tout simplement à un "Médiocre intelligent" comme il en existe plein !

    Parmi les plus célèbres, Bonaparte est un bon exemple !

    Toujours au service des marionnettistes.. 


    • 2 votes
      rinbeau rinbeau 22 juin 13:37

      On pourrait par exemple entendre dans la bouche d’un Macron à un Rothschild " j’ai 300000 hommes de rente "

       smiley


      • 3 votes
        zygzornifle zygzornifle 23 juin 08:39

        En 31 Macron devient préfet du prétoire après avoir lu devant le Sénat une lettre de Tibère se concluant par la disgrâce de son prédécesseur Séjan, qu’il fait arrêter par les cohortes des vigiles commandées par le préfet Graecinus Laco, puis exécuter. Il prend ensuite une part active à l’élimination de sénateurs et de chevaliers1.

        Caligula fit porter par Macron le testament de Tibère au Sénat, et fit casser la disposition qui léguait l’empire à son jeune petit-fils Gemellus Tibère. Une fois parvenu au pouvoir grâce à l’appui de Macron, Caligula va prendre ses distances jusqu’à se moquer ouvertement de lui. L’appui de Macron ne fut pas récompensé : Macron et son épouse Ennia furent forcés de se suicider sur ordre de Caligula peu après son arrivée au pouvoir.


        • 1 vote
          christophe nicolas christophe nicolas 24 juin 08:41

          Les Anglais ne se sont pas trompés en choisissant le Brexit, ils éviteront l’implosion de l’UE car le seul outil qu’il existe en cas de déficit est l’émission de monnaie, l’inflation et le rapatriement du travail, outil auquel l’UE a substitué les quantitative easing pour nourrir les spéculateurs.

          En gros, l’UE a remplacé un outil régulateur servant le peuple par un outil dérégulateur servant la finance donc c’est l’implosion programmée.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès