• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Valérie Bugault sur TV Libertés : "Les raisons cachées du désordre (...)

Valérie Bugault sur TV Libertés : "Les raisons cachées du désordre mondial"

C'est le titre de l'ouvrage récemment écrit par Valérie Bugault, elle y explique comment depuis l'époque des grandes découvertes, les Etats sont peu à peu devenus des coquilles vides de toute légitimité politique au profit de la finance internationale. Selon elle les pseudo-démocraties ne représentent plus les intérêts des peuples mais ceux des grands détenteurs de capitaux, aussi elle propose des portes de sorties face à l'esclavage global progressivement mis en place par les banquiers, à écouter ;

source : https://www.tvlibertes.com/

Tags : Démocratie Mondialisation Banques Finance Capitalisme




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 12 votes
    Hieronymus Hieronymus 23 mai 17:06

    bonjour à Tous

    cette personne (V.Bugault) est à écouter chaque fois que vous verrez des vidéos d’elle, son exposé est plus qu’instructif, captivant en fait, elle explique très posément ce qu’aucun politique n’ose d’ordinaire révéler, en plus ce n’est pas compliqué techniquement, donc je ne saurais trop conseiller..

    sur l’origine historique du capitalisme dans sa forme moderne, sauvage, prédatrice de richesse et d’une volonté de puissance sans partage, je viens de visionner cette vidéo sur le XVIIème siècle anglais, là où se situe la racine du mal :

    https://youtu.be/wFxLKcyv2os


    • 3 votes
      medialter medialter 24 mai 14:59

      @Hieronymus
      Connaissais pas, je découvre, merci pour le lien. Très favorablement impressionné, on dirait du Pierre Hillard version féminine, sans le boulet religieux, mais avec la même pointe d’optimisme vers la fin qui me semble dissonante par rapport à l’analyse que je trouve parfaite. Mais je ne connais pas encore assez bien la miss, je vais allumer le creuset avec d’autres vidéos. J’ai découvert que le système bancaire hollandais précédait l’anglais, j’avais toujours pensé le contraire, je me trouve pris en flag d’une erreur fondamentale, ça me donnera l’occasion de me pencher plus sérieusement sur le problème. Enfin, interview exceptionnelle, à voir absolument


    • 2 votes
      Hieronymus Hieronymus 24 mai 15:18

      @medialter
      c’est vrai qu’elle a un côté catho, je trouve ça plutôt mignon  smiley
      sinon question droit et économie, c’est une pointure, je n’en dirais pas autant de Pierre Hillard, trop psychorigide par ailleurs
      j’avais déjà entendu Bugault sur E&R dans l’émission n°2 de Faits et Documents (15 février) et été favorablement impressionné
      sur le système bancaire on pourrait discutailler, avant que l’Angleterre ne devienne la place forte du capitalisme, en Europe les activités économiques principales étaient surtout localisées dans les Flandres et en Italie du nord, la question est qu’entend on par Banque ? les Médicis (XVIème) me semblent antérieurs à la place d’Amsterdam (XVIIème) enfin j’avoue ne pas être spécialiste..


    • 1 vote
      Et Hop ! 26 mai 12:00

      @Hieronymus : "... je viens de visionner cette vidéo sur le XVIIème siècle anglais, là où se situe la racine du mal ..."

      Dans L’Histoire des Juifs portugais publié en 2007 par Carsten L. Wilke, ouvrage qui est élogieux et pas du tout critique, on découvre que les Juifs portugais se sont massivement établis en Hollande, qu’ils ont créé la République des Pays Bas, développé le commerce international et colonial, pris comme chef un stathouder qui est la souche de la famille d’Orange, créé la Banque des Pays Bas dont Valérie Burgault dit que c’est la première banque centrale privée et le modèle des autres, inventé et développé le commerce d’esclaves noirs en Amérique du Sud, qu’ils ont largement financé Cromwell et payé les mercenaires envoyés en Angleterre pour lui permettre de faire son coup d’État, et qu’une des premières mesures de la nouvelle Chambre des Communes a été en 1656 de révoquer l’édit du roi Edouard Ier de 1290 bannissant définitivement les Juifs d’Angleterre.
      New-York a été fondée par les juifs hollandais, elle s’appelait la Nouvelle Amsterdam, et Wall Street a été dès l’origine une succurasale de la Banque des Pays Bas, comme en réalité celle de la City.
      La Révolution anglaise et sa monarchie constitutionnelle ne sont pas seulement la prise de pouvoir officielle de la bourgeoisie marchande anglaise, c’est une seconde conquête de l’Angleterre, cette fois par la Nation ... disons portugaise ou hollandaise.


    • 2 votes
      Et Hop ! 26 mai 12:13

      PS : Le bannissement des juifs en 1290 par le roi Edouard Ier était justifié par la pratique de l’usure, c’est-dire du prêt à intérêt quel que soit le taux, malgré l’interdiction qui en était faite. L’expulsion par Saint Louis en 1254 renouvelée en 1271, puis définitivement par Philippe le Bel en 1394 avaient le même motif. Un déclaration préalable de Louis IX avait enjoint aux Juifs de cesser de pratiquer l’usure et de prendre des métiers honnêtes en travaillant la terre ou en pratiquant les arts mécaniques ; elle renouvelait l’interdiction de vendre des terres à des Juifs parce que ça servait de mortgage pour des prêts à réméré (vente sous pacte de rachat avec paiement d’une plus value correspondant à dés intérêts).


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 26 mai 13:45

      @Et Hop !
      oui c’est vrai, c’est Cromwell qui est à l’origine du retour des Juifs en Angleterre ce qui allait donner moins d’un siècle plus tard la création de la Banque d’Angleterre modèle de la future FED
      mais la complaisance de Cromwell à l’égard des Juifs ne tient pas qu’à des motifs financiers et politiques mais aussi religieux, les protestants et plus spécialement les puritains voient (à l’inverse des Catholiques) les Juifs d’un bon oeil car ils considèrent ces derniers comme une sorte de proto-chrétiens dont ils s’inspirent largement dans leur théologie
      aussi les Juifs nation sans terre, ne sont de nulle part et n’en ont rien à cirer de l’endroit où ils se trouvent, ils cherchent seulement à infiltrer le lieu de pouvoir principal du moment afin de développer leur puissance financière, ils se sont d’abord établis aux Pays Bas pour des raisons de tolérance du lieu et d’essor économique, qu’ils ont ensuite laissé tomber au profit de l’Angleterre, pays plus puissant politiquement et plus prometteur économiquement, ils feront de même au XIX siècle en lâchant la Grande Bretagne au profit des Etats Unis quand ceux ci seront devenus la première puissance mondiale .. infiltrer puis dominer ..


    • 3 votes
      JPCiron JPCiron 24 mai 16:14

      L’augmentation régulière des inégalités de toutes sortes, l’incapacité de nos politiques à faire ce qu’ils déclarent, l’impunité et la puissance démesurée des lobbies, partout des actions contraires aux valeurs déclarées, l’incroyable homogénéité de vues de nos Médias grand public, les situations de conflit qui se généralisent, … on a la tête qui tourne !

      Comment s’y retrouver avec toutes ces pièces de puzzles qui nous bousculent  ?


      Et voici Bugault, en quelques minutes, qui nous met les pièces en ordre ! Un discours clair et compréhensible.


      Il faut approfondir en lisant son bouquin. Car elle évoque quelques pistes pour tenter de sortir de l’ornière. A suivre !


      • 1 vote
        zeitgest zeitgest 24 mai 16:16

        La main qui donne est au-dessus de celle qui reçoit…


        • 2 votes
          Hieronymus Hieronymus 24 mai 18:26

          sur les très graves nuisances historiques du protestantisme, je conseille vivement cet exposé passionnant (quoique un peu long) de Robert Steuckers :

          https://youtu.be/qWFmtUhJXCY

          passage captivant sur la dégénérescence du pouvoir anglais, fruit de la piraterie (monde sans foi ni loi, d’une rapacité hors norme) à 57"50’ !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès