• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vers un état policier ?

Vers un état policier ?

Écologie, crise sanitaire et ensauvagement de la société : des prétextes qui tombent à point pour instaurer une surveillance de masse basée sur les nouvelles technologies.

Alors que nous sommes sur le point d'être déconfinés, des analyses d'eaux usées ont démontrées que la baisse du nombre de nouveaux cas Covid19 avait déjà débuté le 17 octobre, soit dix jours avant le reconfinement. Une information dont le gouvernement avait connaissance le mois dernier. Pourtant, Emmanuel Macron continue de soutenir que la restriction de nos déplacements est la seule solution pour venir à bout de ce virus.

En pleine crise sanitaire, le projet de loi relatif à la sécurité globale est examiné en procédure accélérée depuis le 26 octobre 2020. En apportant des modifications à la loi de 1881 relative à la liberté de la presse, les dispositions de l'article 24 paraissent particulièrement inquiétantes. En effet, celui-ci vise la diffusion des images d'interventions policières dans les médias ou sur les réseaux sociaux. En réalité, ce texte apparait comme une suite logique au Schéma National du Maintien de l’Ordre présenté par Gérald Damanin le 16 septembre 2020 pour élaborer une stratégie plus efficace afin de canaliser les manifestations, parce que celles-ci se changeraient en "contestations sociales". Désormais, les journalistes sont sommés de se disperser en même temps que la foule. L'information est donc tronquée.

Si l'objectif de protéger les forces de l'ordre est louable, d'autres lois existaient déjà à cet effet, pour encadrer la protection de la vie privée et le droit à l'image. De plus, l'affaire les violences policières commises sur des Gilets Jaunes ou des citoyens tels que Cédric Chouviat (janvier 2020) et Michel Zecler (novembre 2020) ont justement été portées à la connaissance du grand public grâce à la mise en ligne de vidéos.

Tags : Police Corruption




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • vote
    Tchakpoum Tchakpoum 3 décembre 2020 11:18

    Limpide, merci. Je mets de côté son petit catéchisme catholique, de toute façon, cela ne change pas le reste du problème.

    Tout s’emboite à vitesse grand V. le gouvernement n’a même pas besoin de prendre l’initiative d’annoncer l’obligation du poison génétique. L’évidence de la question s’impose déjà d’elle même, dans les médias et sans doute un peu partout dans les conversations du pays. toute la partition musicale se met en branle d’elle même.

    Démonstration aussi que l’arbitraire de la police n’est pas une question de racisme. Oui, il y a du racisme. Et oui les immigrés des zones de non droits pourrissent le pays. Mais il y a plus important : le renforcement de l’Etat policier, pas au service des citoyens, mais des besoins de gestion de l’exécutif.

    Pas merci à ceux qui répètent tout le temps que Macron est un idiot. Hollande n’aurait jamais pu faire ce qu’il a fait. Sarko aurait été trop clivant, trop lourdingue.

    Pas merci à ceux qui parlent de complotistes matin, midi et soir, dans les réseaux sociaux ou ailleurs. Ces caisses de résonance aveugle à ce tam tam télévisuel. Évidemment qu’il y a des abrutis et des paranos, mais ils sont sans aucun pouvoir. Qui peut nier que l’UE prend le relais pour imposer ce vaccin payé d’avance, sans même connaitre les résultats sur les effets, parce que les états sont trop proches de leurs peuples pour l’imposer ? Qui peut nier le grand reset qui se prépare ? C’est l’organisateur du forum des multinationales qui vous fait même un bouquin pour le dire. Qui peut nier l’empilement et l’alignement des centre de pouvoirs a-démocratiques, qui n’appartiennent à aucun état, le nouvel ordre mondial ?

    L’expérience Milgram est lancée, grandeur nature, avec les boutons poussés progressivement vers l’autoritarisme partout. Qui peut dire où est la sortie maintenant ?


    • 1 vote
      sls0 sls0 3 décembre 2020 12:43

      Avec une baisse des ressources naturelles qui arrive, contrôler la population en futur manque de beaucoup de choses est nécessaire pour que certains puissent continuer de profiter de leurs énormes acquis.

      Au vu de la courbe du R0 ou R effectif, il est vrai que le deuxième confinement n’était pas nécessaire, les couvres feux ciblés et la fermeture des endroits festifs était suffisante.

      Le deuxième confinement, une stupidité à laquelle depuis février nos dirigeants nous ont habitué ou un essai de formatage je ne sais pas.

      Deux flics ont été tués chez eux. En amont il n’y a pas eu de vidéo, de dénonciation sur les réseaux. C’est de ce cas qu’on se sert pour justifier une contrainte sur les vidéos et réseaux alors que c’est déjà couvert par différentes lois.

      Pour les vols de drones, le chef c’est la direction de l’aviation civile. On ne fait pas ce que l’on veut avec un drone même les flics. C’est le plan de vol obligatoire et analyse de risques s’il y a des personnes.

      Un hélico de la gendarmerie ne fait pas ce qu’il veut, un drone non plus.

      C’est quand même les drones DJI qui sont les meilleurs en ce moment. Essayer donc de le faire voler en zone non autorisée de vol sans envoyer un justificatif direction aviation civile c’est DJI.

      Avec Parrot ça doit être plus souple coté logiciel mais c’est moins performant.

      Un drone racer kamikaze à 100€ nique n’importe quel drone de surveillance.

      https://youtu.be/lQaDoON9pNs


      • vote
        Tchakpoum Tchakpoum 3 décembre 2020 14:17

        @sls0

        On ne fait pas ce que l’on veut avec un drone même les flics

        C’est vrai, si on appuie sur le bouton arrêt du radio-commande, le drone tombe, même avec les non flics. Ce qui vous gêne dans cette vidéo est que ce soit une catho qui parle, alors vous jouez au ventilateur avec des caractéristiques de drones dont se fiche.

        Les mêmes constats et explications peuvent être repris par qqu’un de droite comme de gauche, même par un facho ou un coco. Pas le boomer : y’a du catho, alors c’est forcément mauvais (hé oui, les petites filles, c’est interdit). Maintenant, il ne reste plus que des ruines réelles à ce logiciel stupide de pensée en mode caca – pas caca. Il y a eu le temps des patriotes qui en ont bien bavé, puis le temps des gougnafiers qui ont tout pris pour eux. Pas merci.


      • vote
        sls0 sls0 3 décembre 2020 16:38

        @Tchakpoum
        Où dans mon commentaire je fais référence à la miss ou aux cathos ou ultra-cathos ?
        Rien, je peux me défendre par rapport à ce que j’ai écrit mais pas par rapport à ce que vous fantasmez.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès