• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Virginie Vota : pourquoi voter ne sert à rien en France

Virginie Vota : pourquoi voter ne sert à rien en France

Importante mise au point sur "le sens de notre militantisme"

► CHAPITRES :

- 05:00 : Le militantisme électoral est un leurre

- 10:30 : Une vision surnaturelle de la Révolution

- 17:57 : Voici le seul moyen de résistance

Un an après les élections présidentielles, il me semble nécessaire de revenir sur une position que j'ai évoquée dans ma vidéo "Quel est le sens de notre militantisme" ? En effet, j'ai réalisé que toute lutte pour une politique électorale est un leurre : nous passons à côté de l'essentiel, du véritable combat. La bonne direction est autre. Je vous explique mes raisons et les pistes que je crois bon de suivre. - La vidéo : "Victoire de Macron : quel est le sens de notre militantisme ?" : https://www.youtube.com/watch?v=H6vRVb-d0WM

Tags : Politique Nouvel Ordre Mondial Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Clocel Clocel 2 août 18:09
    Courage Virginie, il m’aura fallu attendre trente ans de plus que vous, (je pense), pour arriver à vos conclusions, même si d’évidence, nous ne sommes pas passés par les mêmes étapes.

    Ne pas vouloir convaincre, juste produire un discours qui se frotte au réel.

    La plupart de gens ne veulent pas entendre ce qui heurte leur vision du monde, ils n’évolueront que devant l’obstacle des fondamentaux.





    • 7 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 2 août 20:32

      Aujourd’hui il ne reste plus que les mougeons pour croire que le vote sert à quelque chose. smiley


    • vote
      matthius matthius 4 août 01:00

      @La mouche du coche
      Le militantisme pour le développement sert à quelque chose si on avance la monnaie productive publique.


    • 6 votes
      ubikand 2 août 20:49

      Pfiouuuu, bien qu’ennemi moi même de la "république" parce que démocrate, je souhaite que ces anti républicains là, non démocrates, restent loin des manettes. 

      Cela dit, je veux bien confier ma manette à vota quelques heures, esprit joueur oblige.  smiley 

      • 1 vote
        alanhorus alanhorus 2 août 22:47

        Très sympa comme vidéo, Voltaire était franc-maçon initié en Angleterre très longtemps avant la date officielle française, ceci explique aussi pourquoi il remettait dieu en question. Dieu nous aime, cela j’en suis persuadé, si on lui demande une solution il est la pour nous guider.
        Il n’est pas nécessaire de prier pour être relié à dieu ce qui compte surtout pour lui c’est l’honnêteté.
        Il peut nous envoyer des rêves et nous parler à travers ces rêves.
        Je recommande la vidéo de virginie vota suivante.
        IMMIGRATION _ BIENTÔT PLUS DE LIMITE ! LA LOI QU’ON VOUS CACHE...


        • vote
          alanhorus alanhorus 3 août 00:22

          le lien est :

          https://www.youtube.com/watch?v=RdBoZ2Muwr0

          Sinon concernant voltaire, c’est henry bolingbroke l’un de ses grand amis anglais.

          anthony collins, thomas woolston, matthew tindal, swift etc
          http://www.alalettre.com/voltaire-biographie.php

          il était jésuite.

          https://scholarship.rice.edu/handle/1911/90020
          donc Voltaire était un ami de henry st john bolingbroke
          https://www.commonwealthbooks.org/pages/the-enlightenment-and-freemasonry
          Un franc maçon.

          La légende comme quoi il se fut converti ou initié peu avant sa mort, est donc fausse.


        • 2 votes
          sirocco sirocco 2 août 23:43

          "Election, piège à cons."

          Ce slogan plus que jamais d’actualité ne date pourtant pas d’hier.


          • 3 votes
            Qirotatif Qirotatif 3 août 09:23

            Ne pas aller voter c’est la certitude que les candidats du système seront élus, par défaut. Après 2005, je me suis dit la même chose : "A quoi bon ? De toutes façons les gens qui ont voté "non" se sont fait enfler..."

            Plusieurs choses : 
            - D’abord au niveau local, dans son village, les étiquettes comptent assez peu : la compétence est indispensable et mettre une liste et un type compétent à la tête du village c’est juste une assurance qu’un minimum de conneries seront faites. Pour avoir vu comment cela se passait dans les conseils municipaux, il y a de sacrés guignols que personne ne souhaiterait voir aux affaires. Des bleds au bord de la ruine suite à des choix foireux, il y a en a qq’uns en France et l’incidence pour les gens est réelle : impôts locaux qui explosent, équipements qui disparaissent, etc. 
            - A un niveau intermédiaire (régionales, européennes), l’incidence est moindre mais, même chose, autant mettre des gens de notre tendance qui tenteront de défendre nos intérêts
            - Au niveau national (législatives, présidentielles), idem. Comment tous ceux qui se plaignent de l’A.N. et de Macroute (et avant Nulland, le Nabot, Jacquot...) peuvent-ils parler alors qu’ils n’ont même pas fait l’effort de prendre 2 minutes pour aller glisser leur bulletin ? 


            Nous avons les dirigeants tocards ce que nous méritons. Je ne suis pas certain que le vote puisse changer l’ordre des choses avec un pouvoir politique de plus en plus faible - et si demain, c’est un candidat qui ne rentre pas dans le cadre, je pense que les élections seront annulées... mais au moins on aura fait éclater la vérité de ce qu’est la démocrature - mais ce qui est certain c’est que le non-vote ne sert strictement à rien si ce n’est à maintenir éternellement ces tocards en place. 
            C’est un paradoxe français : tout le monde parle e politique à table, sur les marchés, dans les bistrots... mais une personne sur deux qui parle est un abstentionniste, la plupart du temps passif. 

            • 3 votes
              pegase pegase 3 août 17:18

              @Qirotatif

              Ne pas aller voter c’est la certitude que les candidats du système seront élus, par défaut.


              C’est clair ... au second tour il valait mieux voter le Pen et donc NDA souverainiste que le candidat Rothschild, mais allez expliquer ça aux nombreux gauchistes notoires que j’ai dans mes contacts, c’est mission impossible  smiley


            • 5 votes
              Norman Bates Norman Bates 3 août 17:41

              @pegaz la tremblote

              Punaise, il creuse encore...

              " ... au second tour il valait mieux voter le Pen et donc NDA souverainiste que le candidat Rothschild, mais allez expliquer ça aux nombreux gauchistes notoires que j’ai dans mes contacts, c’est mission impossible"

              Dommage que je n’ai pas le temps de secouer le placard aux archives pour rappeler qu’un nigaud "notoire" a canardé avec vigueur tous les candidats, dont Le Pen et NDA, tout en épargnant de façon ostensible le "candidat Rothschild"...et maintenant il ramène sa hure..."il valait mieux gnagnagna..."

              Le "candidat Rothschild" est probablement à ses yeux de "traumatisé" le seul qui ne puisse être soupçonné d’accointances avec les "nazis"...

              Quelle tourte...


            • 1 vote
              Qirotatif Qirotatif 4 août 09:43

              @pegase
              En effet c’est mission impossible surtout quand on n’y croit même pas soi-même et que l’on crache sur ces gens... smiley


            • vote
              pegase pegase 4 août 12:16

              @Qirotatif


              Vous êtes trop réducteur en balançant sans préciser que je crache sur eux parce qu’ils ne veulent pas le Frexit, mais entre un micron et un NDA, il n’y avait pas photo !


            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 4 août 19:25

              @Qirotatif

              Ne pas aller voter est peut être la certitude que les candidats du système seront élus mais aller voter ne change rien à ce fait ( je parle du niveau national et intermédiaire ) . Le vote anti -système, ça n’existe pas, penser le contraire est ne pas avoir compris que nos institutions sont fondamentalement le problème.

              Je suis d’accord que ne pas aller voter ne sert à rien mais aller voter non plus. Les votants n’ont pas plus de légitimité que les abstentionnistes pour critiquer les politiques gouvernementales ou se plaindre puisque les uns comme les autres n’ont aucun impact. Il n’y a pas de distinction à faire : soit tout le monde peut critiquer et se plaindre, soit personne n’est légitime pour le faire.

              Tu dis que le vote pourrait faire éclater la vérité de ce qu’est la « démocrature » mais on peut te répondre que voter contribuer à la perpétuer en légitimant nos institutions par la participation électoraliste.

              Bref, les votants n’ont selon moi aucune légitimité à critiquer les abstentionnistes (l’inverse est tout aussi vrai ).

              Dans mon cas, je me demande ce que mon petit vote Asselineau ( car si on m’avait mit un pistolet sur la tempe, c’est lui que j’aurais voté sans l’ombre d’une hésitation ) aurait changé , si ce n’est l’arrière gout de pisse d’avoir participé à la mascarade électoraliste. Ah mais il faut voter utile me répondra-t-on. C’est ça : non pas voter en âme et conscience, mais voter pour des gens qu’on n’apprécie pas politiquement ( voir qu’on déteste ) pour jouer aux stratèges de pacotille en privilégiant les antisystèmes du système dans leur rôle des taureaux à abattre dans l’arène bien évidemment.  

              Même si mon abstention ne sert à rien, je n’ai pas cet arrière gout de pisse que j’aurais eu en votant pour rien. Il n’y a pas de reproche à faire : à chacun d’agir en âme et conscience et surtout ne rien regretter de ses choix. 


            • 4 votes
              Norman Bates Norman Bates 5 août 11:01

              @pegaz à tous les étages

              " je crache sur eux parce qu’ils ne veulent pas le Frexit.."

              Il faut par conséquent en déduire que le "candidat Rothschild", curieusement épargné par la vindicte du gros nigaud, voulait le Frexit...je crois qu’il est vain de chercher une trace de logique dans cette bouillie de conscience politique...

              Je suis quand même froissé par l’ingratitude de ce grand serviteur du "devoir de mémoire", il s’abstient de saluer la mémoire vigilante des "débiles" et des "fachos" de ce "site qui part à la dérive" lorsqu’ils se souviennent de ses fourberies... smiley


            • 4 votes
              ubikand 3 août 10:17

              "alors qu’ils n’ont même pas fait l’effort de prendre 2 minutes pour aller glisser leur bulletin"


              Il faut inverser la logique. 

              Etant donnée l’immense pression sociale qui s’exerce sur les gens pour aller voter (pression dans tous les sens de toutes les institutions de la "république" officielles ou non, pression des benêts rangés en barquette tels que vous  smiley , etc), 
              étant donné les efforts intellectuels à réaliser pour démonter les leçons bien apprises jusque dans les écoles de la "république" et penser librement sur cette question du vote et de la "république", 
              ce sont les abstentionnistes qui font l’effort, un grand effort même. 

              Les autres, au contraire, ils se laissent aller, ils font où et comment on leur dit de faire, ils ne font aucun effort. 

              Voilà la réalité des efforts vrais  smiley 

              • vote
                Qirotatif Qirotatif 4 août 10:19

                @ubikand
                Pour toute action il faut estimer le résultat : ce que tu proposes - à savoir ne rien faire, parce que nous, on est ’âchement malin, on a tout compris au système, on nous l’a fait pas... - conduit à maintenir les mêmes traitres aux manettes. C’est cela le résultat de ce "raisonnement". Si l’on retire ce qui n’est que l’illusion d’une aussi dérisoire que déplacée satisfaction personnelle, c’est-à-dire pas grand chose de plus que celle de l’ado dessinant un grand "A" sur son sac-à-dos, il n’y a en réalité rien d’autre au bout que le maintien de ceux que pourtant tu détestes.

                La tragédie de notre époque est bien celle-ci : alors que les gens disposent de tous les moyens possibles et imaginables, une partie d’entre eux - la moitié environ - se gargarise de ne rien en faire, même ce qui ne coûte rien. Tu ne t’es jamais demandé si ton attitude n’était pas justement celle que le système souhaitait ? Car que veut le candidat adoubé par ce dernier avant toutes choses ? Se retrouver face à un candidat souverainiste que le système aura bien pris soin de trainer dans la boue au préalable, sachant que son élection est garantie puisqu’il sait qu’il pourra compter sur cette masse résignée qui ne prendra même pas la peine de soutenir un candidat qui serait pourtant un bien meilleur défenseur de ses intérêts. C’est ce qui se passe depuis 30 ans mon cher... et les Macron et cie ont de beaux jours devant eux avec cette mentalité. 

                "Voilà la réalité des efforts vrais  "

                Voilà un bel exemple d’inversion du sens des mots, ce que l’on appelle aujourd’hui la novlangue. Non, la réalité est que tu es juste paresseux sur le plan intellectuel et fier de l’être. Ce n’est même pas une attaque personnelle parce qu’au fond, ce que tu dis est largement partagé, mais objectivement tu cèdes justement à ce fléau moderne qui rend inintelligible la moindre évidence. La fainéantise devient miraculeusement une qualité, le travail se réduit à une aliénation, etc. 

                La différence entre l’oisillon au fond du nid attendant la becquée et toi c’est que l’un des deux volera un jour de ses propres ailes tandis que l’autre restera dans le nid à inlassablement se plaindre que la nourriture n’est pas à son goût. Bon app ! smiley


              • vote
                ubikand 4 août 10:39

                @Qirotatif

                Vous semblez avoir en tête un candidat qui serait défenseur des intérêts des Français (sic) selon vous. Sourire... 

                Vues votre phobie des petits voyous sans importance, et votre aversion pour la couleur noire, etc, pas difficile d’imaginer vers quoi vous votez, il y a 2 ou 3 possibilités.

                Et bien ceux là, je n’en veux pas. Ils méprisent tout autant les Français que les autres. Ce sont soit des bandes avides de pouvoir (rn), soit des républicains dévots amoureux des partis et des politiciens et des méritocraties grotesques (nda). 
                De plus, ils sentent la poussière. 

                Ce que je veux moi ce sont des gens démocrates, réformateurs, près des "ordinaires", et qui ne soient pas bien entendu des avides de pouvoirs et d’honneurs réunis en conclave pour les conquérir ! 

                Alors soyez pris pour un con par vos idoles qui agitent quelques grelots qui font trémousser de bonheur vos fixettes, et laissez moi dire merde avec bien des Français à ces gens aussi ! 


              • vote
                Qirotatif Qirotatif 4 août 15:09

                @ubikand

                "De plus, ils sentent la poussière."

                Ahh, Monsieur aime le neuf, le rutilant, les jolis emballages : Macron est parfait pour les gens comme toi. Finalement, tu as exactement ce que tu veux : un "démocrate", un "réformateur", tellement proche des "ordinaires" qu’il en a fait sa garde rapprochée. De quoi te plains-tu ?

                 

                "Vues votre phobie des petits voyous sans importance, et votre aversion pour la couleur noire, etc, pas difficile d’imaginer vers quoi vous votez, il y a 2 ou 3 possibilités."

                Si tu pensais être original avec ce genre d’affirmations gratuites, c’est raté. Tu peux le répéter 100 fois comme un imbécile d’antifa qui donne des coups dans le vide en pensant combattre un démon qui n’existe que dans sa petite caboche... ça n’en fera jamais une vérité. 


                " pas difficile d’imaginer vers quoi vous votez, il y a 2 ou 3 possibilités."

                Non, une seule et je ne m’en cache pas.


              • vote
                ubikand 4 août 15:12

                @Qirotatif

                Vu le nombre de conneries que vous insinuez à mon sujet (et pas mal d’autres choses !), mon conseil (d’ami) est : 

                Allez vous acheter un cerveau sur ebay, il y a des occasions en or. 


              • vote
                Zatara Zatara 3 août 11:06
                le premier parti de France est celui du vote blanc....


                Il faut voter blanc : quand les votes blancs seront pris en compte et que plus de 50 % des votes seront blancs, on pourra parler de gifle monumentale à la classe politique... Et croyez bien que ça ne pourra pas se circonscrire à la seule médiatisation fr...

                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 11:08

                  ... autant pour moi... PEBarré fait ses choux gras de l’abstention... l’abstention est très profitable pour les politiques : ça réduit l’électorat aux seuls petits vieux


                • 1 vote
                  ubikand 3 août 11:24

                  @Zatara

                  Le vote blanc, même instauré avec les règles que ceux qui le défendent prônent, n’empêcherait en rien que une sorte de caste organisée arrive, toujours, aux pouvoirs élus. 


                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 11:53

                  @ubikand
                  Ne pas voter est pire, c’est tout ce que je dis


                • vote
                  ubikand 3 août 12:35

                  @Zatara

                  Ah bah fa fé fur, c’est d’ailleurs tout ce que le ramassis de merdes politiciennes et leurs amis de la "république" autorisent à penser...  smiley 


                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 12:37

                  @ubikand
                  va chercher un baton et cours prendre la bastille mon grand


                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 12:40

                  @ubikand
                  Le vote blanc, même instauré avec les règles que ceux qui le défendent prônent, n’empêcherait en rien que une sorte de caste organisée arrive, toujours, aux pouvoirs élus.

                  Sans légitimité, pas d’élu gros malin... je ne te dis pas que c’est parfait, je te dis que ça reste mieux que ne pas voté... Parce que les petits vieux et les castors votent de toute façon, et ce sont eux qui font que ces élections ont encore quelque chose de pseudo légitime... toi comprendre ?


                • vote
                  ubikand 3 août 13:19

                  @Zatara

                  "Sans légitimité, pas d’élu" 

                  Ah mais justement c’est une 8 raisons pour lesquelles je soutiens l’abstention et apprécie qu’elle augmente sans cesse, par désir d’érosion de la "république" en tant que système politique a-démocratique. 

                  Mais bon, faites où et comment "on" vous dit de faire, mon brave, "ils" aiment ça, faites, veautez, blanc marron ou arc en ciel, mais votez en "république". 


                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 13:39

                  @ubikand
                  ok bibi... donc en fait, c’est simplement une question de réalisme... tu penses que c’est possible par l’abstention, et je pense que c’est possible par le vote blanc...


                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 13:41

                  @ubikand
                  le problème, c’est qu’il serait plus facile de faire veauté blanc que d’arriver à un taux d’abstention apte à invalidé les élections. Pour la simple et bonne raison, et je me répète, que les vieux et les castors veauteront toujours... Maintenant est ce que ça peut renter dans ta tête ? smiley


                • vote
                  ubikand 3 août 13:56

                  @Zatara

                  Le vote blanc, même instauré avec les règles que ceux qui le défendent prônent, n’empêcherait en rien que une sorte de caste organisée arrive, toujours, aux pouvoirs élus. 

                  Je n’espère même pas que ça, ça puisse rentrer dans ce qui vous sert de tête... 

                  Et cessez de me tutoyer. 


                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 13:58

                  @ubikand

                  Et cessez de me tutoyer.

                   smiley ok bibi, comme tu veux


                • vote
                  sirocco sirocco 3 août 14:09

                  @Zatara

                  "va chercher un baton et cours prendre la bastille mon grand"

                  Vous présentez ça comme un défi utopique mais ce serait la seule façon pour le peuple de reprendre le pouvoir dans ce pays.

                  Oubliez les histoires de prise en compte de l’abstention, du vote blanc, du vote nul... L’oligarchique contrôle le système électoral aussi sûrement que l’aristocratie contrôlait la paysannerie avant la Révolution.


                • vote
                  hkelly hkelly 3 août 14:25

                  Selon plusieurs sondages (sources ci-dessous) plus de 80% des Français souhaitent que le vote blanc soit pris en compte dans les suffrages exprimés. Si c’était le cas, 40% d’entre eux affirment qu’ils voteraient blanc. Ce peut dont être une bataille à mener, effectivement.

                  Voir :
                  https://www.capital.fr/polemik/faut-il-reconnaitre-le-vote-blanc-1223889
                  https://www.lopinion.fr/edition/politique/40-francais-prets-a-voter-blanc-123007

                  Ceci dit, il me semble normal que des gens opposés à la république (et pour la démocratie, ou pas), choisissent de ne pas voter. C’est le cas des libertaires, et c’est politiquement cohérent.

                  Voir par exemple :
                  http://espritcritiquerevolutionnaire.revolublog.com/les-anarchistes-le-vote-et-les-elections-a113954576

                  Sur l’opposition historique république/démocratie, voir la 1ère partie de :
                  https://peertube.datagueule.tv/videos/watch/0b04f13d-1e18-4f1d-814e-4979aa7c9c44

                  Sur l’efficacité supposée des différentes stratégies pour changer le monde, je n’ai pas d’avis (et personne ne m’a convaincu que "si-si-si, tout va changer si tu fais comme on dit").


                • vote
                  ubikand 3 août 14:28

                  @hkelly

                  Le vote blanc, même instauré avec les règles que ceux qui le défendent prônent, n’empêcherait en rien que une sorte de caste organisée arrive, toujours, aux pouvoirs élus. 


                • vote
                  Zatara Zatara 3 août 14:29

                  @sirocco
                  ça ne se voulait pas utopique mais simplement faire remarquer que personne ne bougera à part quelques uluberlus de bonne volonté... Au passage, l’oligarchie ne règne que par l’argent, tandis que la politique peut tout, tant dans la médiocrité que la sublimation... On ne renversera pas une oligarchie mondiale depuis un pays. Mais un pays peut s’en libérer s’il a une conscience communautaire en tant que tel (et pas une conscience rabougri ultra individuel se limitant à sa catégorie sexuel, ou sa couleur de peau, ou ses revendications sur une base ""historique"")


                • 1 vote
                  Zatara Zatara 3 août 14:33

                  @sirocco
                  le piège est de croire que cela n’est pas possible sur le seul plan politique, alors que c’est justement la seule issu victorieuse possible au fond. Car toute forme de violence organisé justifierait immédiatement une contre réaction qui justifierait, une fois de plus s’il le fallait, que "l’état" est dans son bon droit. En faite, c’est à portée de main à partir du moment ou l’on comprend que nos politiques ne sont rien d’autres que des soumis professionnels, acquis à la grande cause de la stabilité de leurs salaires smiley


                • vote
                  hkelly hkelly 3 août 15:55

                  @ubikand
                  Effectivement. La question suivante est : est-ce évitable et si oui, comment ? A-t-on des exemples de régimes politiques fonctionnels (et contemporains) qui se seraient sortis de cette ornière ?

                  Je ne trouve pas que la question soit mauvaise ni inintéressante. Les solutions, en revanche, me plongent dans une perplexité prudente : rien de vraiment convaincant.

                  Du coup, je suis partagé entre la politique du pire et l’autosatisfaction de ceux qui s’en sortent plutôt bien.


                • vote
                  ubikand 3 août 21:03

                  @hkelly

                  Que de questions... 

                  Evitable ? On peut sans trop de difficultés pour peu qu’on s’en donne le mal imaginer possiblement mieux en résultats de système politique que ce que donnent les "démocraties" occidentales en terme de production de castes aux pouvoirs, avec un applaudissement appuyé à la "république" de France qui pour diverses raisons est une championne pour générer des consanguins dégénérés infatués et les placer aux pouvoirs. 

                  Comment ? Ce genre de considérations ne se lâchent pas comme cela à tous vents. J’ai appris à deux reprises et avec amertume que donner des choses trop précises de ce genre était comme aider ceux dont il faut se débarrasser, et aider aussi les faux alternatifs, les aider à construire des plans com’. 

                  Exemples de sortie d’ornière contemporains ? Je n’en connais aucun. Et qu’on ne me parle pas à moi Français de la Suisse comme modèle politique. 

                  Préférez la politique du pire à l’autosatisfaction de ceux qui s’en sortent, si vous n’avez que cette alternative comme possibilité. 


                • vote
                  sirocco sirocco 3 août 22:56

                  @Zatara

                  "Car toute forme de violence organisé justifierait immédiatement une contre réaction..."

                  Sauf si cette violence est victorieuse ! En 1789, il n’y a pas eu de contre-réaction de la part de la royauté.

                  Vous ne croyez décidément pas aux capacités d’une population en révolte smiley . Vous avez cette même mentalité de soumis que vous reprochez aux politiques.


                • vote
                  Zatara Zatara 4 août 00:02

                  @sirocco

                  Faut se documenter un peu sur 1789... la révolution n’est pas issu d’une prise de conscience politique forte (en tous cas, au début...) mais est issu de plusieurs facteurs dont l’explosion des prix de la bouffe suite à de mauvaise récolte ainsi que des impots conséquent... sans parler des manigances sur le modèle de la révolution anglaise... Bwref... tout cela pour dire que tant qu’il y aura quelque chose d’emballé dans du beau plastic dans le frigo, vous ne ferez se soulever personne...Ce n’est pas défaitiste, c’est juste la réalité... bienvenue sur la terre ferme...mais je ne m’en fais pas puisque le modèle est de toute façon intenable à moyen terme



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès