• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Y a-t-il un effet Bayrou ?

Y a-t-il un effet Bayrou ?


Il y a un incontestable "effet Bayrou" pendant cette campagne électorale. Les réponses de François Bayrou au JT de France 2 du 31 janvier 2007. Les sondages lui donnent entre 11 et 14%.

Tags : Présidentielles 2007 François Bayrou




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 7 votes
    ben (---.---.182.41) 5 février 2007 12:24

    Oui il y a sans doute un effet bayrou, causé en grande partie par la démystification des partis traditionnels.

    Le parti communiste n’existe(presque)plus, l’extreme gauche existe mais est ultra divisée, l’extreme droite est décrédibilisée (la viste de dieudonné et l’adhésion massive d’islamistes intégristes antisémites au FN)....bayrou lui résiste, car il est le seul "authentique", vrai, avec une presonalité interressante et mine de rien diablement corriace, c’est un type qui a les pieds sur terre.

    Les autres candidats tchatchent, font de la communication, se critiquent, et lui il parle de son programme, tranquillement, il dévellope ses idées, très concret...il connait ses sujets en plus !

    donc pas si etonnant que ca au fond.


    • 0 vote
      mosca (---.---.161.104) 6 février 2007 12:32

      L’effet Beyrou c’est l’ effet Royal declenché par Sarko et ses potes des medias.Normal beyrou est chargé de recruter a gauche avant le retour au bercail historique.Les arrangements de non presentation de candidat concurrents aux legislatives entre l’ udf et l’ump signe la stratégie habituelle entre les partis de la droite liberale.


      • 5 votes
        par "lamadelama" (---.---.16.246) 7 février 2007 12:20

         il est à l’honneur de la France, qu’il y ait un "effet Bayrou" !
         il faut obliger les politiques à travailler ensemble, comme cela se fait en Allemagne, depuis 18 mois, ce sera la seule façon de sortir de la politique "politicienne" et partisanne, ou chacun tire la balle et donc les revenus du pays dans son camp, ce qui ne se peut qu’au détriment de la moitié d’une Nation. Le "parti" est la honte de l’homme, le "parti" est séparatiste par essence, le parti s’oppose par nature à l’union dont on dit qu’elle fait la force.. et la force d’une nation relève de son union interne face aux défis du temps présent.. il ne pourra se faire pour la France aucune union dans la perpétuation de cette double utopie de deux grands partis prétendant "s’alterner" au pouvoir.. la seule utopie viable pour le 21e siècle est la promotion de l’idéal de gouvernement tous partis confondus, et ensemble pour l’intérêt de tous. Il est impossible que l’avenir soit encore longtemps à la division sans que cela ait un prix si considérable qu’il en devint impossible à payer, la France a été riche, elle s’appauvrit vertigineusement, et il est un cap dans la paupérisation sous lequel on ne peut, ni ne doit descendre davantage. Demain, ce seront les pauvres qui voteront en masse, et pour le camp du juste milieu n’en déplaise aux manipulateurs.. et qui voteront davantage encore à chaque nouvelle opportunité électorale de remplacer l’injuste par le juste et la partisannerie politicienne par le "juste milieu" social et politique, en terme d’équilibre et d’harmonie nationale au sein d’une Europe elle même juste, équilibrée politiquement, et de ce fait : forte et respectable..

         l’idée force reprise par François Bayrou, à l’heure actuelle, avait été présentée aux Français voilà un quart de siècle par Raymond Barre, mais elle était trop avancée et utopique pour l’époque, à en croire son peu d’échos, comme de résultats électoraux, mais le temps a passé sur bien des illusions et les Français sont aujourd’hui mieux à même de juger de ce qui est la réalité politique et de ce qui tient de la manipulation..

         Il apparaît que François Bayrou est sincère, jusqu’à apparaître malhabile parfois, que son parti s’est "centralisé" de plus en plus avec le temps, que la manipulation y semble inconnue, et enfin que l’honnêteté y soit vertu naturelle..

         c’est pour toutes ces raisons de juste mesure et d’harmonie comme d’équilibre social, et non pour "contrer" qui que ce soit sauf l’idée des extrêmes, que Nous voterons et appelons à voter pour l’idéal tranquille, juste et bon qu’il incarne..

         merci Monsieur François Bayrou de porter pour nous l’utopie réaliste du présent, puisse-t-elle se transformer en la réalité de demain..


        • 7 votes
          sabate (---.---.216.178) 7 février 2007 15:42

          Les français sont centristes par nature. Aujourd’hui avec le déplacement du PS vers le centre, et inversement celui de la droite classique vers l’extreme droite, ce nivellement est encore plus sensible. Qui serait capable de dire la différence fondamentale entre Bayrou et Royal ? Pas facile. Si ce n’est que l’un est plus sympathique, moins autoritaire, moins bourge et plus rigoureux dans ses analyses que l’autre. C’est peut-etre ça l’effet Bayrou : le parti socialiste mais sans les socialistes. Vu sous cet angle c’est clair qu’il a toutes ses chances.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès