• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Zemmour : il y va 3/3... et va l’emporter

Zemmour : il y va 3/3... et va l’emporter

Zemmour : il y va 3/3... et va l'emporter

 

3ième et dernier volet de cette série d'articles commencée en mai 2021 où j'annonçais déjà sa candidature en exposant les arguments qui me conduisaient à l'affirmer aussi tôt et où je tentais de dresser les forces et faiblesses de celle-ci. On notera aussi que dans la section commentaire, la plupart des intervenants pensaient l'inverse et se sont tous trompés.

Pour rappel, le premier volet  : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/zemmour-il-y-va-tribune-libre-89480

Le second : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/zemmour-il-y-va-tribune-libre-2-3-89808

 

Il m'a semblé plus pertinent (une question aussi de disponibilité) de faire le point maintenant plutôt que de lors de son annonce de candidature et défendre le point de vue suivant (indépendant des sondages et leurs fluctuations) : il y va et il va l'emporter.

Qu'est-ce qui a changé depuis mai 2021 ? Pas grand chose, côté candidats : Valérie Pécresse est la candidate LR. Florian Phillipot a annoncé sa candidature. Anne Hidalgo est à deux doigts de retirer la sienne tant le bide qui s'annonce à un niveau Hamon en 2017. Jean-Frédéric Poisson a renoncé à se prononcer pour soutenir celle... d'Eric Zemmour. Voilà LA candidature, celle que beaucoup ici décrétaient inimaginable et dont tout le monde parle parce que cette dernière est devenue réalité.

Maintenant nous allons lister les arguments qui vont dans le sens d'une victoire.

Premièrement, Zemmour lui-même. Nous connaissions tous ses qualités de débatteur, mais le phénoménal travail effectué a révélé un orateur, certes, moins brillant que Mélechon (qui est un professionnel de la politique depuis 40 ans), mais largement au niveau des Pécresse, Jadot ou Le Pen. En débat, je pense également qu'EZ va les atomiser un par un parce qu'il a, outre ses atouts, d'énormes avantage : lui n'est en rien responsable de ce merdier, contrairement à TOUS les autres. Lui ne se couche jamais, ne donne jamais de gages à ses opposants pour obtenir un certificat de républicanisme et n'accepte jamais leur terminologie mensongère. Le grand écrivain Maurice Genevoix a écrit « Les mass média qui nous conditionnenet, loin d'élargir les perspectivesn les ont rétrécies ou fermées ». Zemmour a quasiment l'intégralité de ces médias contre lui mais il a « le courage, la volonté et la sincérité »... ce qui est loin d'être le cas des autres.

 

Deuxièmement, son positionnement  : Zemmour est le seul qui puisse réconcilier la droite classique et l'extrême-droite et enfin sortir du piège mittérandien. Le seul parce qu'avec la candidature de Pécresse qui se positionne clairement au centre-droit et qui se ralliera à Macron (comme Fillon deux minutes après son élimination du 1er tour) et une Marine Le Pen rejettée par une écrasante majorité de la droite classique, Zemmour peut potentiellement obtenir une majorité.

 

Troisièmement, son entourage : « Les amis d'Eric Zemmour », « Génération Z », son équipe de campagne très professionnelle, ses appuis financiers, ses ralliements déjà déclarés et ceux à venir, EZ a des atouts fabuleux. Je peux rajouter quelques médias intégralement acquis à sa cause tels que VA, Livre Noir, etc. et surtout... surtout son parti politique avec 15 000 vrais (contrairement à Macron où l'on adhère en 2 clics) adhérents en quelques heures seulement. 40 000 le 10/12/2021... EZ a une machine de guerre derrière lui. Il a un réseau de soutiens que les Marine, Florian ou Nicolas n'ont pas, avec des personnes déterminées à changer la donne.

 

Quatrièmement, les autres  : la droite dite républicaine s'agite et reprend des thématiques et propositions d'EZ/Le Pen mais un argument fait mouche auprès des gens honnêtes et lucides : Cette droite a eu mille occasions de faire cette politique mais ne l'ont pas fait, par lâcheté, par renoncement, parce qu'ils n'ont pas les mains libres (UE, CEDH)... et ça, personne ne peut l'ignorer. Quant à MLP, elle a déjà démontré qu'elle n'avait pas les épaules solides. Elle est politiquement isolée et fait l'objet d'un rejet lié à son nom. Beaucoup de gens sont convaincus qu'elle ne gagnera jamais le second tour. Marine est systématiquement absente de tous les grands mouvements qui pourraient lui apporter des soutiens : Manif pour Tous ? Absente. Gilets Jaunes ? Absente. Je prédis qu'une partie des cadres du RN vont rejoindre EZ à mesure que les sondages démontreront qu'il est le mieux placé. Le RN est un parti mal géré, empêtré dans les dettes et que les militants en sont largement partis.

 

Cinquièmement, la popularité  : Beaucoup de gens ignoraient jusqu'alors Zemmour. Mais avec ses tournées (de dédicaces de son livre puis de meetings) en province, ses apparitions télévisuelles dans des émissions à fortes audiences (son débat à succès avec Mélenchon qi fut un énorme succès, les JT et demain les émissions politiques), les choses changent. EZ a par ailleurs de plus en plus de relais et demain, des élus pour le moment frileux (car ils savent qu'on leur sucre leurs subventions... un véritable scandale soit dit en passant) amplifieront cette popularité.

 

Sixièmement, son projet, ses idées  : EZ a axé son projet autour d'un constat que plus personne ne peut nier. La France s'ensauvage. Elle est en état de déclassement et son peuple en voie de remplacement. Nous ne reconnaissons même plus les rues de nos grandes, moyennes et parfois petites villes tant l'immigration massive et l'insécurité physique et culturelle qui en résulte les ont littérallement dévisagées. EZ mets des mots sur ces maux comme il le dit et sur le régalien (l'école, la justice, etc), il est imprenable. Marine, elle, pétrifiée par l'éventualité d'être taxée de raciste a renoncé à évoquer les évidences les plus basiques. Une nouvelle étude de l'IFOP démontre que les 2/3 des jeunes lycéens musulmans font passer la loi de leur religion avant celles du pays. Les 2/3 ! Et pas une « petite minorité » comme on nous le rabâche depuis des années en dépit des évidences... C'est tout simplement une bombe à retardement que nous avons là. EZ a également axé son projet sur le pouvoir d'achat, sur le fait de revaloriser le travail, de réindustrialiser pour sortir de l'effondrement économique que nous connaissons depuis les 30 glorieuses.

 

Septièmement, l'énorme incertitude des électeurs : Si près de la moitié sont convaincus de qui pour ils voteront, reste une autre moitié indécise. Parmi eux beaucoup ont perdu tout espoir dans le personnel politique, dégoutés par les trahisons, la petitesse de ces gens qui se servent bien pus qu'ils ne servent le pays. EZ es le seul qui ne soit pas un professionnel de la politique. Il est le seul qui n'a aucun intérêt personnel sur un plan financier. Je table sur le fait qu'il réussira à rallier une partie d'entre eux, en tout cas davantage que les autres. Reste la base de droite à convaincre. Car si les électeurs d'un autre Eric (Ciotti) qui a tout de même fait 40% face à Pécresse vont probablement majoritairement se reporter sur EZ, Marine conserve un électorat populaire de province attaché à la famille de Montretout. Mais là aussi... les choses pourraient bien changer rapidement.

 

Huitièmement, les ralliements. Je l'ai déjà dit mais nous savons déjà que des personnes comme Marion Maréchal n'hésitera pas à rejoindre EZ s'il est mieux placé que sa tante. De Villiers (très frileux en raison de sa fragilité de chef d'entreprise) le fera aussi si le vent tourne. Je l'avais expliqué dans un commentaire mais je pense que Florian Phillipot et Nicolas Dupont-Aignan feront de même, ne serait-ce que pour ne pas être tenus responsables de l'élimination dès le premier tour de Marine ou Eric et éviter de se retrouver avec un score à moins de 5% synonyme de non-prise en charge des frais de campagne. Des figures LR plus trop en odeur de sainteté et voulant s'assurer un avenir (ces gens n'ont aucune conviction) pourraient bien rejoindre le Z également.

 

Pour toutes ces raisons - et je ne liste que les principales – j'affirme qu'Eric Zemmour sera notre Président de la République en 2022 et ce, pour le plus grand malheur des ennemis de la France : globalistes, islamistes, communistes, pseudo-indigénistes, racailles et gauchistes. Voilà qui fait du monde me direz-vous (et je peux ajouter les boomers conservateurs qui votent comme des robots), certes, mais avec une Marine à 15% dont les électeurs se reporteront à quasi 100% sur EZ, une partie des LR, le report des voix de Philippot/NDA, il a dès maintenant ses chances (alors avec une bonne campagne... imaginez un peu). La seule configuration qui poserait problème est un second tour Zemmour/Pécresse car là, les boomers, affolés par les risques pour leurs comptes en banque, pourraient bien jouer les castors et réélire une femme qui a pourtant été de toutes les trahisons : traités de libre échange, trahison du traité de Lisbonne, le kärcher qui n'a jamais été passé, l'affairisme de droite, la politique extérieur minable et intérieure catastrophique et j'en passe.

Zemmour va réussir là où la droite populaire a soit échoué (la dynastie Le Pen), soit systématiquement trahi (LR) les Français depuis 50 ans.

 

Zemmour va l'emporter et cela tombe bien... parce qu'il y a urgence et que...

  … la France n'a pas dit son dernier mot !

 

Voici une entrevue avec Geoffrroy Lejeune qui a tout anticipé non pas il y a 6 mois mais... 6 ans

Tags : Eric Zemmour Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Paroissien de dame P 11 décembre 2021 11:31

    Alors là bravo , c’est le premier article que je lis sur Avox TV qui en est vraiment un. La video est juste là pour compléter les écrits de l’auteur. Cà nous change des copiés collés des 2 Stakanovistes , de la mythomanie de Louis la Brocante , ou des misérables tentatives de dérision de NB . Bien qu’écrit par un Facho xénophobe , il faut reconnaitre la qualité politique de l’article. Seul bémol , l’auteur a oublié le taux d’abstention qui est le plus fort chez les jeunes , pour preuve les Gj ne votent pas , c’est donc les vioques et les Boomers qui font la différence et qui pissent à la raie de l’auteur . Il en reste pas moins que c’est bien écrit , structuré et reflète la pensée de l’auteur qui lui en a une , même si elle est merdique.


    • 1 vote
      joelim joelim 11 décembre 2021 12:20

      @Paroissien de dame P
      Comment (couleur, consistance...) ?
      C’est important passque les dames pipi sont des professionnelles du c.a.c.a.


    • 2 votes
      Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 12:33

      @Paroissien de dame P A ce post qui mélange compliments et insultes, je peux répondre sur ce point précis :

      "Seul bémol , l’auteur a oublié le taux d’abstention qui est le plus fort chez les jeunes , pour preuve les Gj ne votent pas , c’est donc les vioques et les Boomers qui font la différence et qui pissent à la raie de l’auteur "

      D’abord les Présidentielles, en France, sont les élections où ce taux est le plus faible. Ensuite, dans mon premier article, j’avais déjà évoqué le critère "générationnel". Je recolle ici mon propos :

      "2/ Le deuxième paramètre est l’âge : Ainsi, en 2017, les jeunes de 18-24 ans se sont, en grande majorité, tournés vers JLM (30%). Ce n’est en rien un hasard si l’âge des primo-votants n’a eu de cesse d’être baissé et que certains politiques ont même évoqué l’idée de le fixer à 16 ans. La présidente de ce qu’était alors le Front National, deuxième, n’a obtenu que 21% des voix. Mais avec l’âge, cela change. Selon Opinionway, les 18/34 ans ont été 25,7% à avoir voté pour MLP contre 24,6% pour JLM et 21,6% pour EM. Ipsos a donné des chiffres légèrement différents mais du même ordre (30% JLM chez les 18-24 ans devant MLP 21% et Macron 18%). A noter aussi qu’avec 12%, Benoît Hamon, le pourtant fantomatique candidat du PS avait obtenu son meilleur score chez les 18/24 ans. En clair, les jeunes sont formatés à être de gauche et comme la démographie évolue (cf. 4ième facteur), ceci va probablement s’accentuer. À l’inverse, chez les plus de 60 ans, la population a majoritairement voté en faveur de FF. D’une courte tête chez les 60-69 ans mais très largement chez les 70 ans et plus, 45% des personnes ont choisi l’ancien premier ministre, 27% EM et seulement 10% pour MLP et 9% JLM. 41% des 65 ans et plus ont voté en 2017 pour l’ancien premier ministre selon BVA et OpinionWay, devant EM à 27%. Ipsos a également relevé que les plus de 70 ans sont 45% à avoir glissé un bulletin Fillon.

      On le constate : à la première fracture qui est celle du pouvoir d’achat s’en superpose une seconde qui est générationnelle (et il se trouve qu’en général, plus on est jeune et moins on est à l’aise financièrement). Je pense que LS (comprendre LREM-LR-PS-Pastèques) mise clairement sur cet électorat urbanisé, âgé et aisé ou, à tout le moins confortable mais également sur les 2 autres qui suivent"

      Les 18-30 ans qui ont fait du RN le premier parti pour cette tranche d’âge n’auront aucun mal à rejoindre EZ en raison de leur plasticité mentale. C’est d’ailleurs ce qui se passe avec pas mal de jeunes issus de DLF qui ont déjà basculé chez le Z.

      Ensuite je ne vois pas bien le lien entre les jeunes et les GJ (perso, j’en aipas bcp vu... c’était plutôt des 30-70 ans)... mais sinon, oui, les vieux pèsent lourd, c’est évident. A ceci près que :

      * Il aura les électeurs de Ciotti (et ce sont plutôt des vieux pour le coup)

      * Les vieux/CSP moyen+ se prennent aussi les conséquences de l’immigration et quand ce n’est pas directement le cas, ce sont leurs enfants. Ils ne peuvent plus l’ignorer. Même à la campagne, les vieux sont bien obligés de fréquenter les hostos, les centres commerciaux de villes plus grandes (où le changement de pop n’échappe à quasiment aucune d’entre elles), etc. a moins d’être mis dans le privé, les vieux ont aussi le retour du bordel que sont devenus les établissements scolaires... Bref, le niveau de conscience des pbs des gens a explosé (grâce au net, RS, etc.)

      * Les ralliements et l’adhésion par association : Quand de Villiers (qui dit désormais regretter son absence à Villepinte...), NDA ou FP soutiendront EZ, quand certains cadres LR rejoindront également EZ, un processus insconscient s’opèrera chez nombre d’entre eux. Ce n’est pas pour rien que les marques choisissent souvent des vedettes pour refourguer leurs produits.

      Mais tu pointes là un enjeu majeur que j’ai également identifié, raison pour laquelle je l’ai placé en 2ième position dans mes critères. Il faudra suivre cela attentivement...


    • 1 vote
      Paroissien de dame P 11 décembre 2021 14:03

      @joelim
      Silence , ignoble suppôt de l’Upépère , ton champion n’aura ni le pognon , ni les 500 signatures !!!!


    • vote
      yoananda2 12 décembre 2021 11:17

      @Paroissien de dame P

      Bien qu’écrit par un Facho xénophobe

      bah de nos jours ça devient un compliment de dire ça.

    • 2 votes
      Boris Boris 12 décembre 2021 19:50

      L’auteur oublie de parler des 500 parrainages !

      Nonoeil en son temps s’était fait recaler (élection de 1981) car n’ayant pu avoir les 500 signatures. Les suivantes avec le concours de la Mitte, plus de soucis.

      Gargamel risque fort de ne pas pouvoir passer ce seuil, son plafond de verre à lui en quelque sorte.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 13 décembre 2021 18:56

      @Boris EZ en a déjà 300 environ. Il y a 40 000 élus en France vers lesquels l’équipe d’EZ peut récupérer les 200 restants. Parallèlement EZ a un parti avec 40 000 adhérants, donc bcp de gens qui vont faire du lobbying auprès de leurs élus sans compter que bcp d’élus LR ne sont pas aux anges avec la candidature Pécresse. Bref, il devrait y arriver.


    • 1 vote
      méditocrate méditocrate 11 décembre 2021 11:40

      Ah ! Encore une pom-pom girl ! On en manquait...


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 12:56

        On manque surtout de contributeurs... Voilà qui dilluerait peut-être un peu la production indigente de ces pseudos-auteurs qui bombardent le site de leurs compulsifs copier-coller. Cela apporterait un peu de pluralité mais c’est ainsi : il y a toujours beaucoup plus de diseurs (méditocrate : inscrit depuis 4 ans avec 0 article au compteur) que de faiseurs. Sans doute est-il trop occupé à méditer... encore qu’il trouve bien le temps pour dénigrer, comme quoi sa technique de méditation n’est peut-être pas complètement au point... smiley


      • 2 votes
        méditocrate méditocrate 11 décembre 2021 13:25

        @Conférençovore
        Faute de temps l’ami, faute de temps...
        Je suis encore loin de la retraite, et vu le traitement et le choix des sujets du moment on peut facilement imaginer les papis du clavier : effrayés du monde qu’ils ne comprennent plus, ils s’affairent à la besogne des articles pour pleurer leur virilité perdue. Ooooh c’est beau ! je vais mettre ça sur un t-shirt... :)


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 14:14

        @méditocrate Ah oui, le temps... celui que l’on n’a jamais pour écrire un article, mais que l’on trouve miraculeusement tous les jours ou presque pour bafouiller du dénigrement, de la psycho de comptoir et autres projections en tout genre. Il faudra un jour se pencher sur cet étrange phénomène qui frappe de plein fouet les diseurs...

        P.S. : Pleins d’encouragements pour cette nouvelle ligne de vêtements. Ca va cartonner auprès du public qui pense printemps...


      • 1 vote
        méditocrate méditocrate 11 décembre 2021 15:11

        @Conférençovore
        La vieillesse, l’oisiveté de la retraite et la virilité, ça vous a touché...
        Vous en faites pas c’était sans acrimonie, ça m’arrivera aussi, je l’espère.

        Merci, je pensais aussi à des auto-collants de pare-chocs ?


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 20:07

        @méditocrate Je ne vois pas tropcomment ça pourrait être le cas. C’est à côté de la plaque en plus d’être idiot mais je te laisse à tes certitudes.


      • 1 vote
        méditocrate méditocrate 11 décembre 2021 22:03

        @Conférençovore
        Hum, c’est possible après tout j’ai fréquenté des "jeunes" RPR.
        Mais à propos du texte puisque j’ai eu le temps de le parcourir.

        Premièrement
        "Zemmour a quasiment l’intégralité de ces médias contre lui mais il a « le courage, la volonté et la sincérité »... ce qui est loin d’être le cas des autres."
        Amusant quand on lit ça :
        https://www.acrimed.org/Zemmour-un-artefact-mediatique-a-la-Une
        https://www.acrimed.org/Blanchir-Zemmour-mode-d-emploi-mediatique
        A noter, il se serait passé le dixième de la violence dans un meeting LFI avec des identitaires que les médias les auraient repeint en bêtes féroces...
        Mais je respecte qu’il tient sa ligne en effet, en même temps c’est ce qui fait sa différence. Attendons quand même que les choses se tendent, on le sent baisser les yeux sur Pétain, ...

        Deuxièmement
        Le piège mittérandien a fait long feu depuis un moment. D’abord quand Chirac a compris qu’en poussant les thèmes d’insécurité (cf papi Voise) il était possible de retourner le piège. Ainsi qu’en banalisant les positions extrémistes dans l’opinion. Si vous n’avez pas vu évoluer les médias de libé vers l’obs puis le figaro pour finir sur VA... Les deux sont réunis aujourd’hui, médias avec des plateaux de droite dure qui commentent des faits divers de violence toute la journée.

        Troisièmement
        Ses appuis financiers sont indéniables. (Je ne serai pas surpris d’apprendre que les 40K adhérents soient une petite opération de blanchiment déguisée.)
        Quand on connais les sponsors sur le maillot on connait la politique économique à venir.
        https://freelanceinfos.fr/eric-zemmour-programme-politique-presidentielle-2022/
        Ici le programme en creux de Zemmour basé sur ses déclarations.
        Vous noterez que la droite est bien servie avec un programme sarkosiste de réduction d’impôts et taxes pour les détenteurs de capitaux. Pour les classes populaires c’est travailler plus longtemps.

        Cinquièmement renvoie au premièrement.
        La popularité est un mélange de son ultra visibilité et de discours alternatif qui séduit dans cette pensée unique qui nous pèse.
        Mais qui suit Soral depuis assez longtemps sait que Zemmour n’en est qu’une pale copie et son plagiaire sur le plan des idées et de la méthode. Son talent est surtout imitation. Son érudition est grandement feinte, les historiens rient ou s’étouffent de l’entendre...

        Sixièmement je ne commenterai pas, les chiffres parlent et avec des analyses plus fines que celles proposées
        https://www.observationsociete.fr/modes-de-vie/divers-tendances_conditions/evolutioninsecurite.html
        type "vous avez le sentiment que..."
        https://www.youtube.com/watch?v=JgFrc0laQxc

        J’arrête là, ensuite on passe à plus d’opinion que d’analyse.

        Entendons nous, je ne dis pas que vous avez tort, Macron est sorti lui aussi d’une bulle médiatique fabriquée par les mêmes qui soutiennent Zemmour. Malgré ses déclarations il a dû promettre au mêmes sponsors les mêmes résultats. Que des gens saints d’esprit espèrent des résultats différents des mêmes avec les mêmes méthodes est un grand mystère pour l’entendement.
        Mais comme vous avez l’air, comme bcp, de préférer la position du supporter de foot à celle de citoyen...


      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 12 décembre 2021 08:52

        @méditocrate "puisque j’ai eu le temps de le parcourir."... traduction : "mes 1ères réactions (qui sont des attaques perso) étaient basées sur un article que je n’avais pas lu"... Merci ! J’avais remarqué. Cette dernière réaction se termine d’ailleurs par une nouvelle attaque mais bon, c’est déjà un peu plus argumenté (et comme quoi tu as bien le temps...)

        J’ai parcouru rapidement les articles d’Acrimed, asso qui a son intérêt... enfin quand il ne s’agit pas de politique : dès les intros on a droit à des expressions qui ne laissent aucun doute sur la tendance politique défendue (qui n’est pas une surprise venant d’Acrimed...) : "idées fascisantes" et autres amabilités, pour changer. Comme bcp, ils font semblant de ne pas comprendre qu’il ne suffit pas d’être invité qq part pour que ce soit une exposition médiatique positive. EZ a bcp été invité, certes, mais a-t-il une seule fois été reçu par tous ces animateurs sans qu’un seul ne commence son entrevue par "Je ne partage pas vos idées...", "vous êtes taxé d’ED...".. ou qu’on lui parle de Vichy, de son supposé pb avec les femmes ? C’est toute la limite de la formule d’Ardisson quant aux passages médias : car si pour un artiste, une célébrité en général, Ardisson a raison (il n’y a pas de mauvaise pub... l’important est d’être exposé), il n’en va pas de même pour un politique. Il faut être aveugle ou malhonnête pour ne pas remarquer qu’entre le ton adopté pour recevoir une Pécresse et celui pour Marine ou EZ, il y a un gouffre qui porte un nom : le parti pris idéologique. Ce dernier (de gauche) est archi-évident avec les médias payés par les Français (France Inter, France télé...) mais globalement, si les journalistes ne sont pas forcément tous pro-gouv, j’en conviens, ils sont TOUS (à part VA et qq autres mais aucun grand média de masse) anti-EZ, anti-MLP, anti-NDA et anti-FP. Ces 4 candidats ont ce point commun : les plateaux (animateurs, chroniqueurs, public chauffé à blanc...) leurs sont TOUS hostiles. Même quand la petite Thaïs vient raconter sa tentative de viol par un clandestin Tunisien, qu’elle est manifestement en état de choc, la serpillière Verdez s’en prend violemment à elle en lui criant "vous n’avez pas le droit de dire ça ! c’est honteux !!!". Qui oserait faire la même chose à une victime qui serait de gauche et qui expliquerait avoir été violée par un Suédois (oui, j’en conviens aussi : ça n’arrive jamais... mais imaginons nu peula scène) ? Tout le monde trouverait cela dégueulasse mais là... non, et le public applaudit même ces êtres abjects que sont les Verdez et Castaldi.

        Prends le plateau de TPMP et cite-moi un seul des chroniqueurs (sur les 10-12 présents à chaque fois) qui serait vaguement patriote... Bon courage. Au mieux, il y a Messiha, seul contre 11 gauchistes... et encore... il n’est qu’un invité occasionel. Les patriotes représentent en gros le 1/3 (40% max) de l’opinion mais environ... 0% des journalistes (qui sont à 80% de gauche... un peu moins depuis qq années). D’ailleurs cite-moi un seul journaliste/animateur qui aurait dit un jour "je vote pour Marine". Un seul ! Ca n’existe pas en France, ni à la tv, ni à la radio. C’est impensable.

        "A noter, il se serait passé le dixième de la violence dans un meeting LFI avec des identitaires que les médias les auraient repeint en bêtes féroces..."

        Lol... Ce sont les SOS Racisme (assos subventionnée) et autres antifas qui sont venus pour, je cite, "faire taire EZ". Aucun mvt de droite n’a annoncé qu’il ferait "taire JLM" ni ne s’est rassemblé avec des cocktails molotov et bouteilles d’acide pour menacer les meetings de LFI. Point barre. La violence, la censure, elle est d’un côté et elle est parfaitement validée par tout le syst. Un seul exemple suffit à détruire ce type d’affirmations : GI a été dissous alors qu’ils n’ont jamais commis la moindre violence. Les antifas revendiquent depuis des années des agressions physiques violentes et en meute et ils sont toujours là, toujours prêts à faire le coup de poing, exclure les gens des manifs qu’ils estiment d’ED (on l’a vu lors des GJ... ou alors tu as une mémoire de poisson rouge ou de supporter de foot... au choix).

        "Mais qui suit Soral depuis assez longtemps sait que Zemmour n’en est qu’une pale copie et son plagiaire sur le plan des idées et de la méthode."

        Nous y voilà... Je m’y attendais ceci dit. Soral, l’original, le maître à penser et tous les autres... des copies. Ben voyons... Soral est un mégalo qui a des fulgurances et a apporté sa pierre au débat dans les années 90-2000, je ne le nie pas, mais sa grille d’analyse s’est réduite à désigner un coupable à tout (même à ses cors aux pieds). Malgré des années de présence (avant comme après son époque show-baise), il n’a par exemple jamais développé d’idées sur l’économie. Soral s’est souvent plaint d’avoir été viré parce qu’il dérangeait... et sans doute est-ce en partie vrai mais tous ceux qui l’ont fréquenté ont fait le même constat : ce type est exécrable, ingérable et ne supporte aucune contradiction. Même les fanboys d’e&r ont fini par le remarquer à la manière dont il traitait les collaborateurs qui avaient le malheur de simplement vouloir quitter le mvt. Tout ceci est de toutes façons hors de propos. Soral ne se présente à rien. HS intégral. Quant à la culture présumée surfaite d’EZ (d’après qui ? toi etles gens qui répètent cela mais n’ont jamais rien produit eux-mêmes ?), j’aimerais bcp que le personnel politique ait le quart du huitième de la sienne ou de Mélenchon.

        "Sixièmement je ne commenterai pas, les chiffres parlent et avec des analyses plus fines que celles proposées"

        D’abord, je n’ai pas fait un article sur l’évolution de la criminalité en Fr. Ce non-argument es tlui aussi totalement HS, sans compter que ces chiffres sont à peuprès aussi crédibles que ces gens qui nous expliquent depuis 30 ans qu’il y a 4 millions de musulmans en Fr. Aucun Français qui a connu les années 70-80 ne peut sérieusement dire que l’insécurité de ces décennies était comparable à celle actuelle. A l’époque on ne massacrait pas à mort et en groupe un chauffeur de bus pour un simple ticket de transport demandé. Il n’y avait pas 1000 agressions dites gratuites par jour. C’est ridicule et c’est, entre autres ce déni qui concourt à l’ensauvagement de la société. Il reste encore pas mal de gens qui refusent de voir la réalité en face (ou qui échappent à cet ensauvagement) mais malgré l’omerta, de moins en moins sont dupes.

        Je termine sur ça : "Le piège mittérandien a fait long feu depuis un moment. "

        Non, il fonctionne toujours. L’idée initiale était d’empêcher droite et ED de s’unir et ça marche toujours. La seule diff est que, sous la mitte, cette stratégie était au service du PS et que, désormais, c’est au service de ce centre ultra-mondialiste mais c’est exactement la même chose. La moitié des électeurs LR (tendance Ciotti et cie) seraient probablement favorables à une union avec le RN mais les cadres et barons locaux savent très bien que leurs places seraient compromises. Il a suffit d’une simple phrase de Guillaume Pelletier (vice-Président des LR) évoquant EZ pour être immédiatement débarqué. Quand en 2017, François Fillon obtient plus de 4000 parainages, Marine rame pour arriver aux 500. Pourquoi ? Parce qu’il y a ce cordon sanitaire instauré par le système auquel s’est soumis la droite depuis les années 80 et qui fonctionne toujours : l’élu local qui donne son parainage (devenu public grâce à qui d’après toi... cherche un peu) est quasi sûr d’avoir de gros pbs d’obtentions de subventions derrière et donc de se faire dégager la fois d’après. Enfin la comparaison avec Macron a de grosses limites : Macron était u parfait inconnu 2 ans avnt son élection. Macron a eu une droit à une bulle médiatique POSITIVE, avec des journalistes ouvertement en sa faveur à tel point que certains d’entre eux ne s’en sont pas cachés (le ralliement de Laurence Haïm, le check d Ruth El Krief le soir de sa victoire... les journalistes étaient à quasi 100% pro-Macron face à Marine démontrant le gouffre entre eux et le reste des Français).


      • vote
        méditocrate méditocrate 12 décembre 2021 21:06

        @Conférençovore
        Une attaque, pas vraiment perso, ça concernait l’équipe des pom-pom girl d’ago.
        Mais en effet j’ai du loisir quand je peux pas quand je veux.
        J’aurais pu dire militant plutôt que supporter de foot mais l’idée c’est que vous êtes plus axé sur la victoire de votre candidat (le supporter) que sur une réflexion sur sa capacité à gouverner (le citoyen).
        Acrimed est très à gauche, mais ils sont pas mauvais pour sortir des temps de présence en général. Hors la sur-médiatisation de zemmour est flagrante, même si ce n’est pas de façon aussi positive que vous le souhaiteriez (le militant est susceptible) si le système ne voulait pas de lui ce serait la stratégie de l’édredon plutôt que la critique. D’ailleurs comparer les adoubés à zemmour c’est un peu trompeur, prenez un mélenchon c’est le même tour de centrifugeuse, donc dire que les médias sont de gauche ça laisse songeur. Les médias sont centristes (ce qui est à votre gauche, je le concède).
        Par mesure de santé mentale je ne regarde pas TPMP.
        Les journalistes évitent de prendre publiquement parti même si ça sent le venin bien souvent. Il faut comme vous le dites par hazard un bisou à Ruth parce que la caméra tournait encore. Pas fous on ne sait qui sera son employeur demain, on a pourtant vu du szafran faire des prodiges acrobatiques sur le positionnement éditorial.
        Soral est un punk mégalo mais pour qui a suivi la pensée zemmour, c’est un copié-collé, je dirais jusque dans les années 2010 passées... Comprendre l’empire comporte une grosse critique économique qui avait cours à l’époque sur les banques, la finance, la création monétaire et la mise sous dette et donc servitude des états. Zemmour pêche beaucoup plus sur l’économique qui est du retour au sarkosisme qui a montré son efficacité. D’ailleurs la contradiction entre rester dans l’Europe mais quitter Schengen va être intéressante à dénouer.
        Rappeler son plagia de Soral n’est pas HS quand on veut savoir qui est celui que l’on veut mettre aux commandes. Ce n’est pas un type brillant, toutes ses idées sont empreintées aux autres, il passe sont temps à citer. Ce n’est pas un érudit :
        "Tout est faux dans ce que raconte Zemmour" :
        Pascal Ory, historien, académicien et Nicolas Offenstadt, historien, maître de conférences à l’Université de Paris 1, co-fondateur du Comité de vigilance sur les usages publics de l’Histoire (CVUH)
        https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-jeudi-11-novembre-2021

        Sur l’insécurité vous pouvez dénigrer les chiffres mais il n’en apporte pas non plus. "Avec on a le sentiment que..." il ne fait que coller à l’article transmit, la société est plus sensible à l’insécurité. Mais l’article dit aussi que la réalité des chiffres dit qu’elle ne progresse pas.
        Vous avez raison le piège mittérandien survit mais il servait à l’époque à diviser la droite. Moi je l’appelle aujourd’hui le piège Chiracquien car avec un mise en avant de l’insécurité le but n’est plus de diviser la droite mais de déplacer le curseur vers la droite et finir au deuxième tour dans un fauteuil face à la bête immonde (telle qu’on la désignera après le premier tour, avant ? ça vaaaaaa !).
        D’ailleurs vous parliez de média mais il n’y a plus une chaine d’info ou un RN n’a pas son rond de serviette, impensable ne serait-ce qu’il y a deux ans, interessant ?
        Je ne pense pas qu’ils veulent faire avec zemmour comme avec macron, je crois qu’ils utilisent les mêmes méthodes pour faire monter zemmour et ainsi fractionner la droite dure pour assurer la ré-élection de macron. Même si il va au deuxième tour ce sera tellement facile comme pour le RN de pointer ses erreurs. Il a déjà pris un petit vent médiatique récemment parce qu’il montait trop vite. Mélenchon va subir le même sous peu il est en dynamique favorable dans les derniers sondages...


      • 1 vote
        joelim joelim 11 décembre 2021 12:28

        C’est un combat entre la vérité et la propagandastaffel.

        Cette dernière ne peut guère compter que sur la stratégie du dégout de la chose politique.

        Cela se voit : Hala Salamé et autres rendent les apparitions de Zemmour sur le service public inécoutables. En parallèle C dans l’air est très écoutable, les gens se laissent parler pour ne rien dire ou mentir, ils sont calmes et n’insultent pas, et cela attire encore les gens âgés qui se foutent de l’avenir de leurs petits-enfants.

        La victoire de Zemmour ? Possible. C’est un combat entre la bêtise et l’intelligence. Je dirais que ce n’est pas gagné ni pour l’un ni pour l’autre.


        • vote
          joelim joelim 11 décembre 2021 12:29

          D’ailleurs, à titre d’illustration, https://twitter.com/elisa07_elisa/status/1469431905833693195


        • 1 vote
          alanhorus alanhorus 11 décembre 2021 13:01

          Mao sort de corps.


          • vote
            alanhorus alanhorus 11 décembre 2021 13:02

            Mao sort de ce corps !!!!


          • 1 vote
            REMY Ronald REMY Ronald 11 décembre 2021 13:24

            Bonne analyse de l’auteur.

            Deux écueils à éviter :

            => Les polémiques inutiles, aux bases historiques faiblardes et de toutes façon hors sujet qu’il commence ENFIN à radicalement écarter lors de chaque interview. "Ce n’est plus l’écrivain qui vous répond sur un livre d’il y a 15 ans mais le candidat qui soutient un programme aujourd’hui, etc.". (Comme je l’ai écrit à plusieurs reprises, j’eusse préféré un ou deux méa culpa qui aurait honoré son intelligence réelle et son courage politique maintenant avéré. Ceci dit, rien ne l’empêchera de battre sa coulpe lorsqu’il se sentira assez fort, assez sûr de lui, pour le faire. Notamment pour accéder au deuxième tour ou bien gagner lors du deuxième tour).

            .

            => Une cour de fans zombifiés et de pom pom girls écervelés type LaREM où l’absence de maturité politique individuelle mélangée à la faiblesse de la réflexion collective entraine l’accumulation d’erreurs catastrophiques pour le pays et le continent. Inutile d’étaler les exemples depuis la fameuse réforme mal préparée puis morte née des retraites jusqu’à la calamiteuse gestion des Gilets Jaunes.

            .

            Il sera indispensable à l’avenir d’éviter l’isolement jupitérien éthéré au profit du collégial, du terre à terre concret, avec des ministres solides, efficaces et responsabilisés. Nous devons rejeter la gouvernance opaque type gestion vaccinale par la société de consulting américaine McKinsey (document élyséen secret), contrat commerciaux inaccessibles avec les fabricants de vaccins, contenu secret des vaccins ("règle Coca Cola"), Conseil de Défense Sanitaire (dont le secret sera levée dans 50 ans), conflits d’intérêts permanents et confidentialisés, etc.

            .

            La campagne électorale des présidentielle ne pourra en aucun cas faire l’impasse sur la gestion sanitaire calamiteuse depuis deux ans (qu’il faudra impérativement éviter à l’avenir. Y compris l’inconstitutionnel Pass sanitaire français et ses immondes mises à pied sans salaire et sans RSA en 2021 qui ont rappelé le triste régime de Vichy également voté par le Parlement en 1940).

            Exemple :

            L’administration scrutent avec vigilance les producteurs agroalimentaires pour les colorants, les anti oxydants, les conservateurs, les engrais et autres glyphosate, etc. Mais cette même administration ainsi que notre Parlement n’ont pas accès au contenu des vaccins, aux contrats commerciaux Big Pharma, ne sait pas sur quelles bases ont été sélectionnés les 4 vaccins expérimentaux parmi les 13 disponibles (dont huit recommandés par l’OMS). Cherchez l’erreur (à ne plus commettre).

            .

            Masques, tests, vaccins, soins ambulants, nous devons radicalement rejeter cette gestion de RIPOUXblique bananière qui a sinistré la santé et d’autres domaines. Cette incurie péremptoire et dictatoriale doit cesser au profit de la transparence, de la collégialité, du vrai débat local et national et d’une véritable politique alternative de soin systématique immédiat (rejeter le criminel isolement doliprané, les médicaments frelatés type Remdesivir et le scandaleux usage excessif de la "piqure finale" Rivotril).

            .

            Pour restaurer une France de dialogue, de respect, de probité, d’efficacité, de réussites à la fois individuelles et collectives, de prospérité générale puis un renouveau de rayonnement international, il y a du pain sur la planche pour tous les hommes de bonne volonté.

            Cordialement.


            • 4 votes
              Norman Bates Norman Bates 11 décembre 2021 13:59

              Qu’on soit d’accord ou pas d’accord on peut s’accorder sur la qualité du travail rédactionnel de l’auteur qui redore le blason d’un site qui se dit "média citoyen"...

              Du Moïse, encore du Moïse, mais cette fois accompagné d’un texte dense, engagé, aux antipodes des barquettes "d’articles" directement sortis du congélateur à la douzaine et publiés avec une grosse touffe de poils dans la main et un apport personnel limité à du copié-collé et un objectif uniquement quantitatif...

              Ici il y a de la matière à débattre...

              Les voies de l’oligarchie mondialiste étant opaques et parsemées d’incertitude il n’est pas à exclure que Moïse le "Sauveur" soit élu le 24 avril prochain...même si la désignation de Rothcron est plus probable avec la Pécresse en roue de secours si d’aventure le premier nommé se trouverait excessivement miné par des vagues de révélations sur les dessous de la crise dite sanitaire...

              J’emploie le terme "désignation" pour bien souligner le caractère fictif de la "démocratie" aux mains d’un système qui possède les médias aux ordres qui font l’opinion, qui qui qui...ce même système dispose de toutes les munitions pour pulvériser le candidat potentiellement nuisible sur le chemin du pouvoir...

              J’ai aussi (avec d’autres intervenants) mis en lumière la duplicité de Moïse, la liste de ses sponsors, de ses mécènes, d’un entourage qui fleurent bon le communautarisme, le sarkozysme, le macronisme...je ne vais pas refaire le détail, il reste quelques mois de campagne, mais nous sommes loin d’un candidat qui a pour seules ressources les cotisations et les donations de ses adhérents sans appui bancaire, de l’Etat, médiatique...

              L’arnaque Moïse n’est pas la première du genre, il y eut moult candidats biberonnés au lait de l’idéologie mondialiste avec un faux nez d’opposant...celle-ci est encore plus grotesque et grossière que les précédentes, tant cette fois-ci un axe de campagne largement ressassé par les médias et l’ensemble de la clique politicarde a pour mission d’escamoter des sujets dérangeants (comme toujours) pour le cloaque extrême mondialiste dont un qui doit, qui devrait mobiliser tous les esprits tant il est essentiel et même vital...par le biais d’un virus instrumentalisé jusqu’au trognon ils vont jusqu’à un asservissement total des peuples et un empoisonnement généralisé des masses dont l’ampleur reste à définir sur la durée après des premiers effets qui ne laissent aucune place au doute...

              Sur cet enjeu capital, urgent, Moïse a amorcé un léger virage sur le calque des courbes de sondages, mais il n’est pas dans la posture ni la position de dénoncer les instigateurs de ce carnage mondial car il mordrait la main de ceux qui le nourrissent...et d’ailleurs même sur son sujet de prédilection qu’il martèle jusqu’à l’obsession il ne va jamais au bout de ses constats (qui au fond peuvent s’entendre, et c’est un débat qu’il faut avoir) sachant bien que s’il tire toutes les ficelles (les causes, pas seulement les effets) il devra pointer de son doigt tendu les mêmes responsables et les mêmes coupables de cette pieuvre mondialiste corrompue aux sombres desseins pour l’espèce humaine, en tout cas pour les gueux, les "inutiles"...

              Seul un combat réel et résolu face à cet ennemi peut apporter des solutions à ces deux problèmes qui portent atteinte à la Nation, sa survie, mais aussi à nos vies...

              Il est illusoire et candide de croire que ce système fournira au peuple des armes pour le combattre, le cirque électoral n’est qu’une usine bruyante qui débite des caisses de faux semblants pour perpétuer l’espérance en un changement que seul le peuple pourra accomplir, le peuple seul par sa force, sa capacité de rassemblement en évitant les pièges de la division venus d’en haut, et avec les deux sujets abordés dans ce texte chacun pourra constater à quel point ils nous fractionnent en jouant sur les peurs...

              Pour finir, je soutiens Moïse à la présidence...du Crif...voilà peut-être un poste où, si là aussi il n’y a pas duplicité, il aurait un rôle intéressant à jouer apte à contribuer positivement à la Nation...sujet à suivre...


              • 2 votes
                Paroissien de dame P 11 décembre 2021 14:13

                @Norman Bates
                Le problème avec toi , c’est que tu n’es pas un politique , mais un idéologue , or ici on parle de gagner une élection présidentielle , pas de refaire le monde. Et tu n’as pas le moindre candidat qui puisse gagner l’élection à proposer. Tu seras toujours le cocu de l’histoire , petit avorton.


              • 1 vote
                Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 16:11

                @Norman Bates "J’emploie le terme "désignation" pour bien souligner le caractère fictif de la "démocratie" aux mains d’un système qui..."

                2 exemples qui démentent cela : élection de Trump (avec 198 des principaux médias US sur 200 contre lui) et Brexit. Après coup, oui, on peut toujours dire que le système l’avait prévu... Les explications ad hoc ont cela de chouette que quoiqu’il se passe, tout est toujours prévu d’avance. Imparable ! Je note en revanche que, dans les deux cas, bcp disaient que le syst ne laisserait jamais faire... ahhh ils en étaient sûr de chez sûr... et puis... une fois que Trump et le Brexit étaient actés, nous avons eu droit à des "oui mais c’est parce que cela arrange le système". Soyons clairs : aucune contre-argumentation ne pourra jamais être satisfaisante dans ce paradigme. Tel que pour le finalisme ou l’artificialisme d’Henri Wallon, ce "systémisme" (qui est bien plus juste et beaucoup moins infâmant que "complotisme" ou "conspirationisme"), soit un mode de pensée qui postule que, quoi qu’il se passe (y compris des scénarios radicalement opposés) tout est toujours sous contrôle d’une entité supérieure, ce systémisme disais-je est une hypothèse irréfutable. Attention tout de même... parce qu’avec le systémisme, on peut aussi décréter que Norman Bates est un agent du syst qui fait semblant de le contester mais dont l’objectif réel est de pousser à l’abstention ou vers un candidat qui n’a aucune chance et donc favoriser le tandem Macron/Pet-cresse... Ah bah oui, tu croyais qd même pas que tu pourrais échapper à cette éventualité, si ? J’aime bien ce jeu du systémisme... smiley

                "L’arnaque Moïse n’est pas la première du genre, il y eut moult candidats biberonnés au lait de l’idéologie mondialiste avec un faux nez d’opposant..."

                En France, il n’y a pratiquement que cela depuis des décennies des candidats mondialistes. Pour celle-ci, nous pouvons faire 3 blocs avec des crescendos dans les certitudes quant au mondialisme des gens concernés :

                1/ Les mondialistes intégraux : Macron, Pécresse, Hidalgo. En paroles mais surtout en actes, ils veulent poursuivre l’aventure de la destruction du pays via sa soumission à l’UE, aux marchés, etc. Ca on est sûrs à 100% parce qu’ils (Macron surtout) le disent ouvertement.

                2/ Les internationalistes : Artaud, Poutou, Mélenchon (et j’ajouterais Jadot par l’angle écolo). Mélenchon parle très fréquemment de l’hummanité, du "genre humain" (dont EZ serait "l’ennemi" mortel, rien que ça), de tous sauf... des Français. Lors de son meeting, la Marseillaise de fin était une bande-son tellement ces "insoumis" auraient peur de se mordre la langue en la chantant. Ces gens sont des mondialistes par leur grille coco qui l’est structurellement. Mélenchon : plus de 30 piges dans un parti mondialiste. Pour les autres, même si on les voit mal se convertir au souverainisme juste après leur élection, on peut s’attendre à ce qu’ils ouvriraient encore plus grand les frontières parce que c’est ce qu’ils disent depuis des décennies et que toute leur idéologie repose là-dessus mais bon... comme ils n’ont jamais été au pouvoir, on peut leur laisser un micro-filet de bénéfice du doute.

                3/ Les souverainistes : si l’on considère leurs positions vis-à-vis de l’UE, on peut mettre Le Pen et Zemmour dans un sous-groupe "souverainisme avec incertitudes". NDA est déjà plus UE-incompatible et FP est au bout du bout, avec un programme anti-UE intégral. Mais même avec FP, même avec son parcours de souverainiste (Chevènement, FN/RN, Patriotes), il n’y a aucune garantie qu’il ne retournera pas sa veste le moment venu. FP est une homme politique... ne l’oublions jamais. Ilfait une carrière politique avec ce que cela implique de plasticité. EZ n’a jamais touché le moindre centime de la République via un mandat.

                Donc pour les 1/ et 2/, il n’y a aucune doute. Pour le 3/, au moins en propos et pour certains (NDA et FP surtout) en actes, ils ne sont pas mondialistes. Aucune garantie qu’ils le resteront. Reste que nous avons au moins la certitude pour les 2 premiers groupes et que l’élection étant le choix du moins pire, si l’on aime un minimum son pays, c’est bien dans ce groupe que l’on a le plus de chances d’en trouver un défenseur sincère.

                "par le biais d’un virus instrumentalisé jusqu’au trognon ils vont jusqu’à un asservissement total des peuples et un empoisonnement généralisé des masses dont l’ampleur reste à définir sur la durée après des premiers effets qui ne laissent aucune place au doute..."

                Quels "premiers effets" ? Des gens qui meurent suite à des effets secondaires, il y en a pour tous les vaccins. Pour l’instant, il n’y a rien de significatif qui puisse permettre d’affirmer avec "aucune place au doute" d’un "empoisonnement généralisé" mais bon... il me manque peut-être des infos cruciales.

                "Seul un combat réel et résolu face à cet ennemi peut apporter des solutions à ces deux problèmes qui portent atteinte à la Nation, sa survie, mais aussi à nos vies..."

                Pourquoi pas (encore qu’il faudra un jour nous expliquer les modalités de ce "combat" réel) mais en attendant le grand soir, il y a un choix du moins pire à faire et une élection éventuellement à gagner, autrement un mondialiste pur porc passera. Et ce n’est pas comme si nous étions encore dans les années 90... là, ça urge vraiment.

                "Sur cet enjeu capital, urgent, Moïse a amorcé un léger virage"

                EZ a toujours dit que ce n’était pas le sujet et qu’en gros, il fallait vivre avec, que des épidémies, il y en aura d’autres. Sur ce sujet, il y a urgence à sortir de cette stratégie de la peur et de la domestication de la population. Il me semble aussi que les réformes qu’il propose sur l’école sont de nature à arrêter de produire des générations de zombis, ce qui ne sera pas du luxe. L’autre aspect relève de la pure strat électorale : pour un candidat qui souhaite gagner, il faut à tout prix éviter d’affoler Madame Michu déjà bien flippée par 2 ans de gestion (avec le croque-mort Salomon, le rantanplan Véran et toute la clique de covidistes). Les vieux votent... et au stade où nous en sommes, si tu leur dis "On arrête toutes ces conneries avec les masques en extérieur et cie", bcp ne prendront même pas la peine d’essayer de comprendre pourquoi. Inutile de se disperser sur un sujet clivant qui peut autant pourrir l’ambiance des repas de famille que polluer les enjeux de ce scrutin. En revanche, on peut critiquer vertement la gestion calamiteuse de la crise, ça oui... mais m’est idée que l’équipe d’EZ a bien pesé le pour et le contre sur cette thématique et compris que c’était aussi incapacitant que de parler de sortie de l’UE direct, sans vaseline. Il me semble que, vu le niveau d’hystérie atteint (provoqué... on est bien d’accord là-dessus), ils ont raison. Etre trop affirmatif dans un sens ou l’autre fait peur. Je rappelle qu’EZ est déjà décrit comme un Hitler 2.0 dans les médias de masse donc je ne vois pas bien l’intérêt qu’il y aurait à se positionner radicalement sur un sujet aussi sensible.

                "Pour finir, je soutiens Moïse à la présidence...du Crif."

                Amusant mais pas gagné... vu que le Crif qui, apparemment, prétend parler au nom de tous les juifs de France, a communiqué officiellement "qu’aucune voix juive ne doit aller à Zemmour". Je sais, je sais... c’est un jeu de rôle et ils sont tous de mèche. Si EZ gagne ce sera une magouille du système, s’il perd, ce sera une magouille du système. Schizo le syst ? Non... il a juste tout prévu dans tous les cas, ce qui le rend imbattable. D’ailleurs pourquoi mener un "combat réel" (dont on ignore les modalités...) puisqu’il est trop fort et que, même en admettant que l’on gagne, ce sera en réalité sa victoire à lui ?


              • 1 vote
                alanhorus alanhorus 11 décembre 2021 18:37

                @Norman Bates
                Norman ne détecte pas le pervers narcissique fdo ? franc-maçon ? bref le fasho escroc girouette, qui par le passé ne faisait que des articles sur nicolas dupont aignan.
                Les gens brillants en parole ne sont souvent que des pauvres types à l’image de celui qu’il défend ici.


              • 3 votes
                Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 22:47

                allahorreur a apparement toujours le derche qui fume... smiley Que le lecteur ne s’étonne pas trop de cete attaque personnelle pleine de hargne (je devine la bave aux lèvres d’ici) : le minable complotiste (un vrai pour le coup) soralien qui gobe toutes les conneries qu’il peut lire a plusieurs fois été pris en flagrant délit de stupidité par votre serviteur, performance dont je relativise la portée eu égard à la qualité intrinsèque de demeuré fini à la pisse de chameau du sujet. Exemple : Lors d’un attentat (Berlin je crois... il y en eu tellement) en Allemagne, ce gourdiflot soutenait mordicus que c’était un coup monté (comprendre : pour nuire à ses potes barbus... parce que oui, allahorreur en est) avec pour preuve absolue selon lui un soi-disant changement de couleur suspect du camion que son congénère avait utilisé pour écraser du koufar sur ce marché de noël. En effet, la fausse info avait un peu tourné sur les réseaux et cet abruti était évidemment tombé la tête la première dans le panneau. Pas de chance, de changement de couleur du tracteur il n’en était rien : le camion rouge que l’on voyait sur d’autres photos et qui avait fait bouillir les deux neurones du mahométan à bas QI servait juste de remorqueur pour le noir dont s’était servi son cousin. Et depuis, allahorreur l’a mauvaise. Il fut un temps où ici bas, les complotistes à bas QI qui sont légions dans sa secte pullulaient sur ce forum, contribuant à le ranger dans la "complosphère". Blessé dans son orgueil, le rageux allahorreur tente depuis désespérement de faire oublier cet énième épisode démontrant ce qu’il est et que je décris plus haut et sans ménagement tant leur immoralité et leur bêtise crasse est à vomir. Bon là, j’ai droit à franc-mac, flic, "pervers narcissique" (il a du entendre ça qq part mais ne sait probablement même pas de quoi il s’agit) mais, surprise tout de même, "brillant", même si venant d’un débile congénital, j’aurais plutôt tendance à fortement relativiser le compliment... smiley Il aurait pu aller jusqu’à "agent secret reptilien possédé par un djinn siouniss" mais c’eut été sans doute de trop. Une prochaine fois peut-être inch’allah...


              • 2 votes
                Norman Bates Norman Bates 12 décembre 2021 12:30

                @Conférençovore

                Je vois que le module s’anime depuis hier avec des visites prestigieuses...le Moa-Sait-Tout avec son copié-collé, pour une fois c’est pas made in Youtube...le Uleski avec son copié-collé dont l’originalité c’est d’être de l’auto-copié-collé...et enfin le matounet qui réussit la prouesse de copier-coller ses petites crottes...
                Oui peut-être que Norman Bates est un agent du système...je sens déjà un clavier chauffer sous les cocotiers pour rédiger un brulot intitulé "Norman Bates démasqué" ou "Norman Bates s’est couché"...
                C’est intéressant parce que chaque positionnement peut être malaxé pour aboutir à la patate chaude de l’appartenance au "système", voire la complicité...untel soutient untel, untel vote, untel s’abstient etc...
                Je n’exclus pas d’être un idiot utile à l’insu de mon plein gré, mais à mes yeux il n’y a aucune ambiguïté et j’espère que le GMdM est bien accroché à son slip...le "système", la "république" je les vomis de toutes mes tripes en un geyser glaire-obscur de dégoût...parce que ce n’est pas la France, parce que là aussi il y a une dépossession, parce que des idées parfaitement respectables portées par des gens parfaitement respectables sont interdites de débat public, jugées et condamnées d’office...des idées dangereuses mais dangereuses pour qui.. ? il y aurait péril en la demeure mais pour qui.. ? tout mettre sur la table, disséquer les forces en présence, mettre en évidence les connexions interdites, les stratégies souterraines, qui fait quoi, cela fait peur à qui.. ? ceux qui se retrouveraient à poil et dont les mensonges et les manipulations seraient dévoilées au grand jour...
                Perso je ressentirais une espèce d’humiliation de me rendre dans un isoloir, de glisser pieusement un bulletin dans l’urne comme une communion, un assentiment à ce "système", cette "démocratie" factice qui offre généreusement un choix factice avec des candidats factices et des débats factices parce que tout ce merdier est sous étroit contrôle...la tête qui ose flirter avec la ligne jaune se fait flinguer d’une manière ou d’une autre...cette "démocratie" mène à tout à condition d’en sortir...
                Sujet FP : je suis le premier à émettre des doutes à son propos...peut-être pas candidat du "système" mais candidat dans le "système"...la constance dans les idées plaide pour lui mais ça reste un politicien...je me borne juste à relayer, de temps en temps, les lièvres qu’il soulève et que les autres ignorent superbement...
                Sujet EZ : oui il n’a jamais palpé un centime de la "république"...mais il est arrosé directement par la source...
                Je ne veux pas faire trop long (et suis trop bavard) mais je fais un détour par le "complotisme"...lorsqu’il m’arrive de narrer à des interlocuteurs l’histoire des armées secrètes de l’oncle Samuel déployées dans une douzaine d’états européens pendant les 40 ans de la guerre froide...initialement pour contrer une invasion de Popov...et finalement transformées en mercenaires pour intriguer aux sommets de ces nations supposément souveraines, propager la peur par des actes de grand banditisme et même des attentats sous faux drapeau...avec la complicité en Italie de la loge maçonnique P2...on me traite de "complotiste"...heureusement il y a des références, pardon pour la promo...
                Concernant la pantalonnade dite sanitaire la corruption ne fait aucun doute, c’est largement documenté, tout comme la volonté de domestication des peuples...quant aux effets secondaires ça tombe comme des mouches, les sources ne manquent pas mais sont soigneusement cachées...
                Tiens, mate (et matez tous) les règles de Youtube sur les données interdites de diffusion sur sa plateforme...il eut été plus rapide de désigner ce qui est autorisé...
                https://support.google.com/youtube/answer/9891785?hl=en
                Je termine avec l’évocation de mon éminent confrère psychopathe, éloigné d’Avox selon ses dires pour des raisons qui m’ont conduit très récemment à envisager la même décision pour les mêmes raisons...je n’ai pas suivi de près l’histoire de ces prévisions chiffrées finalement erronées, mais si gourrance il y eut nul n’est à l’abri, et me concernant lorsque je le lisais au début je le trouvais souvent excessif dans ses analyses sur l’ennemi et ses capacités de nuisances, je l’estimais sévère avec la populace...mais au final, à force de me documenter, d’apprendre, de cheminer sur les sentiers de la glauque réalité je me suis aperçu au fil du temps qu’il était très souvent dans le vrai...je n’écris pas cela par seule solidarité entre psychopathes, hein, mais il est certain qu’à partir d’un certain degré de connaissance de la nature tentaculaire de l’ennemi, de sa pleine possession de notre "démocratie", de son pouvoir hypnotique via les médias aux ordres sur nos esprits, et désormais même par l’invasion vénéneuse de nos corps par des seringues frelatées, il est certain que la position face à ce "système" ne peut être que radicale...


              • vote
                Conférençovore Conférençovore 13 décembre 2021 09:26

                @Norman Bates A moins de se retirer du monde et vivre en autonomie totale, nous faisons tous partie du syst. A chaque fois que nous faisons le plein d’essence, achetons une baguette, mangeons au restaurant, etc, nous l’alimentons, permettons qu’il perdure pour le meilleur et le pire. C’est ainsi. L’abstentioniste laisse juste Madame Michu et Monsieur Si-sot décider à sa place dans l’un des rares domaines où il pourrait s’exprimer quant à la chose publique. Le systtème se fout de l’abstentioniste. Correction : il se fout de lui mais l’aime aussi énormément car il élimine des incertitudes et laisse le tandem de normies pré-cité légitimer son maintien ad vitam aeternam. Ce qu’il n’aime pas, ce sont les affranchis, les "freemen", les gens qui décident de sortir intégralement du truc... mais en Occident, ils sont rarissimes et tiennent rarement sur le long terme. D’ailleurs le syst adore les clandestins, ces gens qui n’ont pas d’origine, pas d’âge, pas d’horizon... ces gens dont il peut user et abuser en toute quiétude tout en se faisant passer pour généreux. Ah oui, eux ils sont des pépites : ils viennent, s’installent, personne ne sait ce qu’ils ont pu faire dans leur bled d’origine. Ce sont tellement des pépites que le syst peut claquer des dizaines de milliers d’€ et même placer au collège des mineurs... de 28 ans (véridique).

                Le simple fait d’utiliser YT (comme tru le fais) tout en connaissant ses fameuses règles revient à alimenter le système.

                Non, en effet, nul est l’abris du foirage intégral. En revanche, avec certaines postures, certains biais de pensée, on peut prédire à quasi 100% qu’il va y avoir sortie de route. C’est ce qui s’est passé avec ce pauvre christian qui s’est perdu dans ses délires et s’est pris un platane de réalisme en pleine goule. Si j’ai bien une certitude quasi absolue c’est cele-là : ce genre de crétin qui se croyait au-dessus de tout sont exactement comme ces gens qui vous parlent de morale : on s’aperçoit très souvent que ce sont les fornicateurs les plus immoraux qui soient et bien plus malsains que des libertins assumés. * Sa disposition d’esprit (ou ce qu’il en restait...) l’a mené tout droit au fatalisme, au nihilisme (dont il se défendait), attitude qui convient, encore une fois, parfaitement au système puisqu’à la fin, c’est Michu/Si-sot qui "décident" (façon de parler bien sûr : quand le sys leur dit "lui, c’est un fachot", les Bonnie & Clyde de la normitude foncent tout droit pour construire le barrage en bons castors qu’ils sont). Enfin bref, s’il n’y avait pas l’autre pompeuse (coucou moa... oui, je sais que tu me lis et enrages smiley ), nous n’en parlerions pas. Enfin bon... si un non-choix fait que Macron et FP se retrouvent dans le même sac à tes yeux, tant pis : c’est le PNJ, i.e. le système himself, qui va "décider". A chacun de voir ce qu’il y a de mieux pour lui et les autres mais honnêtement, je ne vois aucune cohérence dans tout ça.


              • 2 votes
                Norman Bates Norman Bates 13 décembre 2021 14:36

                @Conférençovore

                "Enfin bon... si un non-choix fait que Macron et FP se retrouvent dans le même sac à tes yeux, tant pis..."
                En flagrant délit de raccourci caricatural...je peux aussi affirmer que la participation au divertissement proposé par le "système" est son essence vitale...
                Notre différence peut se résumer à ça : la destruction de ce "système" n’est pas ta priorité du moment qu’un candidat "moins pire" cible le sujet auquel tu es le plus sensible, en clair un "sujet" dont l’origine se trouve dans la clique qui propose la solution...créer un problème et apporter la solution, une vieille rengaine, et sur ce point il y a une dimension communautaire très marquée...
                Tu proposes une adaptation au "système" de la même manière que tu prônes une approche "adaptative" aux instances supranationales...la fameuse marotte de la réforme de l’intérieur entendue depuis des décennies pendant que Berlin et Washington continuent de serrer l’étau...en France le débat est monopolisé par Moïse et son islam pendant qu’en coulisses l’oligarchie mondialiste corrompue organise le plan de la "vaccination" obligatoire et multidosée pour tous...dans l’indifférence presque générale, et s’il devait se produire un petit attentat (à la sauce otanesque ou pas) le silence serait total...c’est mon sujet à moi, il n’y a pas que la "vaccination" mais tout ce que cela engendre...
                Comprends bien un truc : mon "moins pire" à moi, FP, s’il est sincère dans son engagement, ne passera jamais...beaucoup trop radical, son programme, il s’attaque aux racines des problèmes alors que ton "moins pire" se focalise sur un symptôme...
                Tu citais l’exemple Trump...il a certes secoué la table mais l’a t-il renversée.. ? a t-il réellement été une menace pour l’oligarchie mondialiste.. ? je reste sceptique, partagé, sur ce personnage, mais toujours est-il qu’aujourd’hui il y a Joe Bidet...en admettant que la victoire du Donald fut une contrariété pour le "système", qu’en est-il sorti concrètement.. ? une élection possiblement truquée ou une balle dans la tête, le "système" trouve toujours la solution idoine pour s’en sortir...
                Pour finir, mon rejet du "système" se couple avec la volonté de le détruire...je n’épilogue pas sur le comment, mais pendant que les déclinistes dressent le portrait d’une France à l’agonie j’estime qu’il ne faut pas oublier les forces de rébellion qui peuvent émerger face à un ennemi qui pousse le bouchon trop loin...le cours de l’Histoire n’est pas linéaire, il y a des soubresauts inattendus...face à des dangers vitaux, c’est maintenant ou jamais...


              • vote
                sls0 sls0 11 décembre 2021 14:26

                Zemmour à un discours clivant, c’est bien pour avoir de militants mais pas pour avoir une majorité.

                Quand on voit la violence à Villepinte et le discours clivant presque de haine, certain qu’il ne va pas attirer une majorité.


                • vote
                  Et Hop ! 12 décembre 2021 14:18

                  @sls0 : " Zemmour à un discours clivant "

                  C’est pas comme Bayrou qui ne dit rien qui puisse fâcher quelqu’un.


                • vote
                  mirmillon 11 décembre 2021 14:36

                  Mon pécule de retraité est d’à peine 1 million 300 000 euros, ce qui fait que je ne suis pas riche et que je vais voter Zemmour tant j’en suis en colère.


                  • vote
                    mirmillon 11 décembre 2021 14:52

                    Tiens, j’ai vu que l’auteur insultait les boomers, qui votent peu Zemmour.

                    Il y a une raison pour qu’ils votent ainsi. Les boomers sont assez vieux pour avoir connu un temps paisible en dépit de mai 68, un temps dominé par le centre droit d’inspiration chrétienne et par l’économie mixte. En même temps qu’ils ne sont pas très communistes, il leur en reste souvent l’horreur du culte de l’argent, de la saleté libérale et des relents politiques haineux du début du XXe siècle. En clair, il faudra attendre la mort des boomers pour que les seuls instincts puissent se donner complètement libre cours.

                    Evidemment, si c’est pour qu’ils soient remplacés par une jeunesse abêtie d’écologie, ce sera encore une autre histoire !


                    • 1 vote
                      Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 17:01

                      @mirmillon

                      Insulter non, faire des constats oui et je me base sur les études réalisées (voir mon 1er article de cette série sur le critère générationnel et ma réponse plus haut à "Paroissien de dame P"). L’auteur a juste conscience du conservatisme naturel chez les populations âgées. Effectivement, non seulement cette classe d’êge a profité plein pot d’une époque bénie (plein emploi, accès à la propriété, accès au confort, voyage pas cher, libération des moeurs pré-Sida et surtout... temps de paix) mais elle est naturellement moins au fait des changements de nos sociétés pour tout un tas de raisons (notamment le conditionnement vivre-ensembliste, le pacifisme niais, etc).

                      Les boomers raisonnent souvent dans un paradigme qui correspond au siècle passé. Les plus socialistes d’entre eux ont fait le chemin PS/PC -> LFI, les mous sont restés centristes (EM) et les droitistes continueront de voter LR mais de toutes façons, cela n’a pas bcp d’importance puisque à la fin, avec l’entonnoir électoral, tout ce petit monde se retrouvera aux urnes pour "faire barrage à la haiiiiiine". Avec tout un syst qui leur rabâche h24 qu’avec EZ ce sera l’apocalypse (le boomer consomme tv/radio... internet, il s’en sert pour les formalités admin), le boomer est en permanence renforcé dans l’idée qu’il ne faut surtout rien changer à rien.

                      Mon "espoir"* (relatif hein) est que la violence du réel puisse faire réaliser à certains que leurs petits-enfants qui vivent déjà plus ou moins dans une société de merde auront eux-mêmes des enfants qui, eux, vivront un cauchemard. Mais en effet, bcp mourront avant, en étant convaincus que la démocratie a été préservée grâce à eux.

                      * Non pas que je leur souhaite de goûter aux joies de l’enrichissement culturel car même ça, ça ne suffit parfois pas, mais juste qu’ils ouvrent les yeux sur ce qu’est devenue leur France


                    • vote
                      mirmillon 11 décembre 2021 21:28

                      @Conférençovore
                      .
                      Non seulement l’auteur insulte les boomers mais en plus il se moque d’eux. Né un peu avant le milieu du BB (1945-1975) je n’ai connu que le chômage à répétition qui ma pourri la vie jusqu’à ce qu’à 35 ans je tire a révérence au privé pour me faire fonctionnaire. Je suis charmé d’apprendre que j’ai baigné dans le plein emploi. 


                    • 1 vote
                      Conférençovore Conférençovore 11 décembre 2021 23:51

                      @mirmillon On ne traite pas des questions politiques ou économiques à l’échelle d’un pays à partir de cas particuliers : ça n’a aucun sens. Le chômage de masse débute dans les années 70 mais cela reste "acceptable" et c’est un phénomène qui touche surtout les régions qui se désindustrialisent comme par ex le Nord. J’anticipe : ne me réponds pas que tu as grandi à Limoges ou Montpellier et qu’il y avait du chômage là-bas quand tu as commencé à bosser (j’imagine dans les années 80 puisque né en 60 et ayant fait peu d’études*) car, encore une fois, les cas individuels ne sont pas significatifs. En 1985, nous sommes à 7%, ce qui est beaucoup mais loin des 12% des années 1995-2000. Ni insulte ni moquerie, je fais une comparaison des niveaux de vie entre générations en général et qui ne porte d’ailleurs pas uniquement sur la thématique emploi et oui, les boomers en général ont connu des belles décennies, bien plus belles que celles de leurs parents (à tous les niveaux) mais aussi que celles de leurs enfants. Ce n’est pas une mise en accusation non plus, juste un constat général pour expliquer les choix électoraux... relax smiley Dans mon premier article j’explique bien que plusieurs paramètres (âge, CSP, sexe, religion, etc) entrent en ligne de compte et m’appuie sur des études qui mettent en avant ces tendances.

                      * ça aussi, ce n’est pas une attaque perso : le fait est que le chômage touchait et touche encore surtout les gens peu qualifiés. A l’époque (comme aujourd’hui d’ailleurs), on trouvait très peu de médecins ou ingé au chômage. Intéressante l’expression "se faire fonctionnaire" avec le statut qui passe avant le métier (qui n’est même pas mentionné).


                    • vote
                      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 décembre 2021 01:06

                      @mirmillon

                      "Non seulement l’auteur insulte les boomers."


                      Quelle horreur !!  smiley
                      https://www.youtube.com/watch?v=3oW-wW_7By8

                    • vote
                      mirmillon 22 décembre 2021 18:48

                      @Conférençovore a écrit : intéressante l’expression "se faire fonctionnaire" avec le statut qui passe avant le métier
                      .
                      J’ai loupé de pas mal le concours de chimiste civil aux armées, d’une place celui de contrôleur de la répression des fraudes, mais réussi celui de conducteur de travaux aux PTT. Comme on voit, aucun rapport entre ces trois professions à part la tranquillité d’esprit une fois nommé. Je me désintéresse du chagrin des entrepreneurs libéraux à voir qu’il existe encore de la fonction publique. Un traitement assuré, une bicoque en granit au fond de la Creuse, que demande le peuple ?


                    • vote
                      Zero9 Zero9 11 décembre 2021 16:30

                      Tous ceux qui sont contre Zemmour le facho, vous nous proposez qui ?, car il va falloir choisir, s’abstenir c’est trop facile, c’est regarder ailleurs.


                      • vote
                        Et Hop ! 12 décembre 2021 14:31

                        @Zero9

                        Ils veulent un candidat qui sera capable de continuer à augmenter l’immigration, le chômage et la pollution des super-tankers.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès