• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Comment les Hébreux sont devenus juifs
#87 des Tendances

Comment les Hébreux sont devenus juifs

Comment les Hébreux sont devenus juifs ? ... Une histoire qui ne commence pas en Egypte, bien qu'elle se serve d'un précédent égyptien judaïsé dans un récit national. Les premiers Hébreux, polythéistes, se choisirent un dieu principal du feu et du souffle (hénothéisme), avant que d'interpréter tous leurs déboires comme un manque de foi, ce qui est le début du fanatisme. De là naquit l'absolutisation monothéiste d'un dieu capricieux, vil et jaloux : à force de s'en vouloir à fond quant à nos mésaventures - à force de culpabiliser pour rien ... Une vidéo qui a l'heur d'être animée par des ressortissants juifs, éventuellement apostats, et pas obtusément néo-sionistes.

A lire aussi :

 

 

__________________________________________

Tags : Histoire Dieu Foi Spiritualité Culture Christianisme Judaïsme Sionisme Islamisme




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Vraidrapo 25 juillet 14:56

    Une question à laquelle personne ne veut répondre et qui passe parfois à la trappe :

    AU départ, les Juifs, sont-ils plus Sapiens-sapiens ou plutôt néandertaliens ?

    Parmi, tant et tant d’érudits de ce peuple d’Élites personne n’a de réponse ???

    A moins que Sapiens-Sapiens ne soit qu’une hypothèse comme le Père Noël ou... si j’osais (d..i..e...u....) ?



    • vote
      Vraidrapo 25 juillet 21:09

      @Mervis Nocteau
      Merci, c’est un bon début mais, que c’est compliquééé !
      Il me semble qu’il faut chercher dans cette technique. J’ai lu que les Israéliens partis de zéro en 1948 dans le domaine de la Génétique, sont aujourd’hui, les plus performants au Monde. Quand le Messie sera arrivé, faudra bien marquer le "troupeau"...
      En 2010, le séquençage détaillé de l’ADN de plusieurs spécimens néandertaliens trouvés en Europe a montré que les Néandertaliens partageaient avec les humains non-africains modernes 1 à 4 % de leur génome, contre 0 % pour les Africains sub-sahariens. Fin 2010, l’analyse de l’ADN dénisovien montre qu’il partage avec les mélanésiens d’aujourd’hui 4 à 6 % de son génome, contre moins de 1 % en Asie orientale et 0 % ailleurs


    • 2 votes
      Super Cochon 26 juillet 02:53

      Le GRAND ISRAËL ( Eretz Israël )


      .

      L’ Objectif des Juifs-Sionistes est de placer des Islamistes au pouvoir dans les pays stables et frontalier d’Israël , pour justifier ensuite une intervention militaire pour colonisé ces pays limitrophe sous le prétexte fallacieux de sécuriser le territoire Israélien . Ainsi , Israël agrandira son territoire en y installant de nouvelles colonies indémantelables après plusieurs années d’existence . Territoire Israélien par le fait accompli !

      .

      Le GRAND ISRAËL se concrétisera par des phases successives de colonisations sous couvert de sécurisation du territoire Israélien .

      .

      IMPORTANT …….. Intérieurement Israël est le seul pays au monde à ne pas définir et délimité ses frontières , son but est d’étendre son territoire jusqu’ à la définition Biblique ( Ancien Testament )

      .

        * GENÈSE Chapitre 15 , Verset 18 ……. En ce jour-là , l`Éternel fit alliance avec Abraham , et dit : Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d`Égypte jusqu`au grand fleuve , au fleuve d`Euphrate


        * Citation de Ben Gourion , fondateur de l’État d’Israël , dont il fut Premier ministre de 1948 à 1953 et de 1955 à 1963 . …. « La carte actuelle de la Palestine a été dessinée sous le mandat britannique. Le peuple juif possède une autre carte que les jeunes et les adultes doivent s’efforcer de mener à bien : celle du Nil à l’Euphrate ».

      VOICI la carte définitive du GRAND Israël

      https://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2016/08/greater-israel-1728x800_c.png



    • 1 vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 14:28

      Et moi qui croyait que l’islamisme fanatique était un fruit de l’espionnage américain cultivé contre le soviétisme, à l’époque ! Vous voulez dire qu’Israël rebondirait dessus ? Comme ce serait original, après le sionisme abouti en 1948, que ce néo-sionisme !


    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 14:31

      + Entré néo-sionisme, islamisme et atlantisme évangélo-nucléaire : les territoires planétaires et média/idéologiques

      + Cela ne contribuerait-il pas, aussi, à une géopolitique anti-chinoise ? ... Comme tout cela se déploie harmonieusement !


    • 1 vote
      Hijack ... Hijack ... 26 juillet 16:36

      @Super Cochon

      Tu vois la situation en gros ... mais dans le détail : Israël se sert des islamistes directement ou via son bras armé US, soit pour placer des islamistes au pouvoir (dont Erdogan, ne l’oublions pas _ surtout, la transformation de la Cathédrale Ste Sophie en mosquée, est d’après les études les plus poussées en eschatologie, un signe pour Israël, en faisant très court), mais aussi provoquer par des guerres les nations arabes les moins wahhabisées afin de faire fuir les jeunes de ces pays en guerre, en centaines de milliers de migrants vers l’Occident, surtout l’Europe, toutes sortes de migrants (et parmi eux, des islamistes, mais ultra minoritaires, les vrais islamistes forment leurs soldats sur place) ... Pour déstabiliser l’Occident, ils comptent sur les fouteurs de merde à l’intérieur et l’extérieur, Zmour+Bhl ... (en très synthétisé) ... les cabalistes souhaitent évidemment des confrontations à l’intérieur des nations entre ceux de souche, de branche et de brindilles ... Puis, plus tard, tout faire pour que le serviteur et bras armé US entre en guerre ... en premier lieu par l’Otan mais sera contraint d’y participer (ce qui foutra un bordel monstre aux USA, car le peuple US sera contre toutes les guerres -comme tjrs au début-) ... donc guerres contre surtout la Russie, ensuite la Chine (seront alliés de fait) ... bla bla bla sang, morts et larmes... puis le monde réduit à rien (en soulignant que l’Europe serait la première à subir les dégâts collatéraux d’après les sérieuses analyses de Imran Hossein) ... donc, voilà les coqs combattants (de Ron Chaya) US/Otan Vs Russie/Chine que les cabalistes espèrent réduits à rien ... , le monde divisé par X ... et qu’ils se dresseront comme les vrais vainqueurs (chétifs, mais vainqueurs ... smiley ) ... suivant les objectifs cabalo/sionistes ... La réalité, sera toute autre, car les puissances russes et chinoises savent tout cela et ne vont pas se faire dicter la participation à leur propre destruction. J’ai volontairement évité de citer les religions pour ne pas m’étaler, mais ils seront au premier plan, surtout pour Israël par l’attente du Messie (précisons que majorité de juifs n’y croient pas) ... etc. Les musulmans, du fait de leur faiblesse en technologie militaire et autres n’auront pas voix au chapitre, tout comme les nations n’étant pas une puissance militaire et nucléaire ... l’essentiel se passera exclusivement sur le terrain guerrier, sur mer, terre et ciel. Les plus informés comprendront le sens de la phrase de Bhl durant la fin du conflit en Syrie (que je cite de mémoire) : "maintenant, il est plus grave d’être poutiniste qu’antisémite".
      .
      *.
      En fin de compte, probable que le monde sera réduit à rien (si grande guerre il y a) ... et le peu qui resteront seront amenés à revoir leurs visions religieuses, politiques et autres ... ou alors, rien de grave militairement parlant ne se passera mais le monde sera contraint malgré tout à se mettre à jour. Je sais, ça peut paraître très alambiqué ... mais en creusant bien, en réfléchissant, en mettant chaque pièce du du puzzle à sa place ... si on met de côté ses propres souhaits perso, le décor se pose facilement.


    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 18:41

      Des scénarios.


    • 2 votes
      Étirév 25 juillet 15:53

      Le jour du Sabbat, les hommes suspendant tout travail avaient le loisir d’être tout à la Déesse aimée ; c’était le jour con-sacré. La Religion ainsi comprise était vraiment humaine et morale. En même temps, elle était simple comme toutes les conceptions féminines, sans apparat, sans exagération, sans rien de surnaturel. Le régime social qui en résultait était basé sur la justice intégrale, sur des mœurs pures, sur une vraie fraternité. Telle fut la forme de la primitive religion Israélite. Les sacerdotes lui substituèrent le Judaïsme, culte impie dans lequel la « Divinité unique » du Sépher est cachée dans le silence, couverte d’un voile mystérieux.
      Voilà pour résumer très sommairement le sujet de l’article.
      Maintenant, voyons l’origine des hébreux.
      Dans une période reculée de l’histoire, la Déesse est la personnification de l’Esprit féminin ; elle est l’Esprit divin uni à la beauté, à la grâce, à la maternité. Un nom que toutes les mythologies ont conservé la désigne : HEVA.
      Chez les peuples qui changent le V en B, on a HEBE. Les langues primitives changent facilement les voyelles. On ne les écrivait même pas et l’usage, si instable, déterminait la prononciation que, seule, la tradition fixait.
      Chez les Hindous, en ajoutant à EVA l’article démonstratif D, on fait D-EVA, ou D-EVI. L’H que l’on met devant EVA est aussi, en hébreu, un article HA (la).

      Fabre d’Olivet, dans sa Langue hébraïque restituée, nous explique aussi l’origine du nom de la Divinité des Hébreux. Puis, après avoir donné des indications très claires sur le sexe de la Divinité primitive, il se reprend et dit (p. 26) : « Je ne veux pas dépasser les bornes que la prudence commande. J’aurai soin seulement de donner au lecteur intelligent toutes les facilités qu’il pourra désirer.  »
      C’est du nom « HEBE » que l’on fait « Heber », origine du nom générique des Hébreux, des Arabes et peut-être des Ibères ; si ces noms se retrouvent dans des régions si éloignées les unes des autres, c’est parce que, lorsque les peuples gynécocrates perdirent leur puissance et furent obligés de quitter leur pays d’origine, on donna au mot hébraïque (hebraikos en grec), qui les désignait toujours, une signification nouvelle, on le fit signifier « qui est déporté, qui vient d’au delà » ; et on précisait même, on disait « d’au delà du Gange ».
      Ce nom d’Hébe (heve) se retrouve encore dans Hébel (Hebe-el) ou Habel (Habe-el) (l’article est mis après le nom), qui signifie « Esprit », et que nous voyons apparaître dans la seconde légende hébraïque de l’origine de l’humanité, celle de Caïn et Habel.
      Les Kabbalistes et les savants savent que ces deux noms représentent le couple humain : Habel est la « Femme Esprit », sœur de l’Homme. Quand les prêtres mutileront les Ecritures pour supprimer la Femme de l’histoire, l’humanité ne commencera plus que par des mâles.
      Les luttes des Caïnites et des Habélites sont une des formes de la guerre des sexes, comme les luttes des Pândous (Pândava) et des Kourous (Kaurava) aux Indes, celles des Titans et des Dieux chez les Grecs. Il ne s’agit pas de la lutte d’un homme contre un homme, mais d’un sexe contre l’autre, et c’est là le crime social commis contre la Femme, que Fabre d’Olivet explique ainsi le principe de la jalousie qui détermina ce meurtre symbolique : « La faculté féminine créatrice est désignée sous le nom d’Hébé qui, dans l’idiome phénicien, était celui de l’amour féminin. Dans la secte des Pasteurs, on enseigne que, dès l’origine des choses, il existait deux êtres : l’amour et le chaos. L’amour, principe féminin spirituel ; le chaos, principe masculin matériel (chaos vient de Kaïn) ». (L’État social de l’homme, T.I, p. 294)
      Si les Hébreux sont des peuples gynécocratiques poursuivis et déportés, il n’est pas surprenant que le nom qui sert à les désigner, « Israël », ait aussi une signification féministe.
      En effet, Israël vient du mot sanscrit « Içwara », qui signifiait chez les Hindous « l’être qui prime sur les forts », ou bien « l’être en qui réside la puissance », la Maîtresse.
      Cette Maîtresse représentait la puissance morale de la Femme qui domine l’homme fort.
      Comment de « Içwara » arriva-t-on à faire Israël ?
      Rappelons d’abord que la racine Isha ou Aisha désigne la femme et sert à former les noms primitifs qui lui sont attribués.
      Si nous décomposons Içwara, nous trouvons isha (femme) et vara (ciel). Le V devient U dans certaines langues où le ciel sera ura (d’où Uranie, Ouranos).
      Chez les Egyptiens, on supprimera le V et on dira RA. Donc, en Egypte, Içwara devient « Is-ra », auquel on ajoute « el » qui est un article qui se met après le nom.
      Dans la suite des temps, les anciennes formes du mot « Ish » perdront leur H, ou plutôt c’est la lettre shin (ש) qui changera de prononciation. Suivant que cette lettre est surmontée d’un point à droite ou à gauche, elle se prononce sin ou shin.
      Les Hébreux donnaient à la femme le nom de « Isa » et non plus celui de « Aisha ».
      De l’Israélisme au Judaïsme


      • vote
        Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 juillet 19:03

        "Voilà pour résumer très sommairement le sujet de l’article."

        J’adore quand vous faîtes des blagues, etc.


      • 1 vote
        Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 juillet 18:56

        ADDENDUM :

        David Belhassen est un juif non sioniste et plutôt pour un état cananéen-hébreux, car pour lui il n’y a qu’un seul peuple (les Palestiniens font référence aux colons crétois et leur nom signifie étranger : d’ailleurs il n’y as pas d’Arabes, mais des Hébreux arabisés en Palestine : Belhassen l’explique bien.)

        Pour Sami Aldeeb, c’est un Palestinien de confession chretienne mais laïc, et plutôt agnostique. Il a étudié les textes coraniques en Suisse, et s’est même fait menacer de mort, car il n’hésite pas à dire les vérités historiques plutôt que la propagande.


        • 7 votes
          Hijack ... Hijack ... 25 juillet 19:31

          @Mervis Nocteau

          Heu ... Aldeeb a étudié le Coran en arabe ? ... pourtant, il ne maîtrise pas la langue arabe, un gosse des rues pas très instruit le constaterait, rien qu’à l’oreille ... Aldeeb aurait pu honnêtement dire qu’il a étudié le Coran en français, hébreux ou anglais ... mais pas en arabe !
          .
          Petite vidéo marrante pour le constater ...


        • vote
          Vraidrapo 25 juillet 21:11

          @Mervis Nocteau
          mais des Hébreux arabisés

          C’est ce qu’on trouve sur la Toile à propos des Ibn Saoud


        • vote
          Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 14:31

          De toutes façons qu’est-ce que ça change, sauf pour les fanatiques ?


        • vote
          rita rita 26 juillet 06:49
          Comment les Hébreux sont devenus juifs ?

          heu c’était gratuit ?


          • vote
            Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 14:32

            Personne n’est rémunéré, sous AgoraVox, en dehors de ceux qui gèrent le site, j’imagine.


          • vote
            alanhorus alanhorus 26 juillet 09:35

            Hébreux viendrait de l’égyptien abirou ou apirou qui signifierait eleveur de betail.

            Juif viendrait aussi de l’égyptien qui voudrait dire homme ou être humain.

            Mais bon ce ne sont que des mémoires sans preuves le mot serait yeuf et non juif.

            Selon un écrivain libanais ce peuple viendrait en réalité d’Arabie saoudite.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Kamal_Salibi


            • vote
              Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 14:33

              Intéressant ! ... Mais de là à dire que le judaïsme est un humanisme, je ne le voudrais qu’à raison d’en passer par le christianisme où le dieu se profane dans l’incarnation.


            • 3 votes
              Gollum Gollum 26 juillet 10:51

              Pas inintéressant mais un peu fastidieux à écouter...

              Que dire sinon que la mentalité religieuse est à l’opposé au fond de toute spiritualité vraie..

              Couper les statues en deux afin qu’elles n’aient plus d’âme, l’iconoclasme, etc... tout cela c’est du bigotisme, de la mentalité pathologique pure et dure..

              Ce qui est étrange c’est que cela ait eu tant de succès. Comme s’il fallait qu’on boive jusqu’à la lie les substances toxiques... afin d’être définitivement immunisé ?


              • vote
                yoananda2 26 juillet 13:06

                @Gollum

                Ce qui est étrange c’est que cela ait eu tant de succès.

                Oui. Mon hypothèse (je suis adepte de la théorie "Big gods") c’est que ces croyances se sont "imposées" (c’est plus une facilité) comme outil de survie urbain. Bien sûr, on va me rétorquer qu’on croit dans le christ, momo ou moïse aussi à la cambrousse. Certes. Mais il semble que ces églises se soient développées et diffusées depuis les centres urbains.

                Comme s’il fallait qu’on boive jusqu’à la lie les substances toxiques... afin d’être définitivement immunisé ?

                Vision très optimiste. De mon point de vue, avec le gauchisme, qui est sorte de religion sans dieu, on est allé un cran plus loin, et la encore, c’est une conséquence de l’urbanisation, je dirais même de la métropolisation. Avec le changement d’échelle des villes (celles qui sont devenues mondialisées) on a changé d’échelle dans la folie, ce qui nous donne les absurdités telles que le gauchisme, lgbtisme, immigrationisme, oecuménisme, mélangisme, remplacisme, anti-racisme, décolonialisme, intersectionalisme, anti-capitalisme, transhumanisme.

                Ces idéologies sont des produits adaptés aux humains béton-plastique élevés en batterie dans les grands centres urbains.

                C’est l’étape d’après la chute dans la religion.

                Il n’est pas dit qu’une foi la coupe bue jusqu’à la lie on ne passe pas à un délire puissance 2.


              • 1 vote
                Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 14:36

                Comme c’est dit dans la vidéo, le monothéisme est toujours-déjà minimalement fanatique. Le reste oscille entre périodes de tolérance et d’intolérance. Mais la tolérance n’est pas une plus belle valeur que l’intolérance si l’intolérance est bien une valeur parce que si quelqu’un te dit qu’il te tolère, hum, bon, ce n’est pas glorieux. Il peut aussi bien s’asseoir sur toi, dans sa tolérance, cela arrive toujours-et-partout même en grand dans les médias, que cette tolérance. Elle a le génie pervers. Normal, c’est de la moraline ...


              • 1 vote
                NeufTrois NeufTrois 26 juillet 14:36

                @yoananda2

                "[....]le gauchisme, lgbtisme, immigrationisme, oecuménisme, mélangisme, remplacisme, anti-racisme, décolonialisme, intersectionalisme, anti-capitalisme, transhumanisme. [...]"

                c’est donc ça qui relève de l’esprit saint chez le complexé du QI yoananda smiley.


              • vote
                Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 14:42

                Retourne écouté NTM, NeufTrois, je crains que ta hauteur de vue ne dépasse pas ce stade sauf mon respect pour ta et leurs personnes, évidemment ...


              • vote
                Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 15:02

                * écouter


              • vote
                Gollum Gollum 26 juillet 15:08

                @yoananda2

                J’ai du mal à te suivre sur l’urbanisme..

                Sur ma vision optimiste : je n’ai pas précisé le timing donc on ne peut pas parler d’optimisme..

                En fait c’est un peu du Nietzsche que je sors là quand il dit que l’erreur est la condition de la vérité..

                C’est à force de faire des erreurs selon N. que la vérité devient possible.

                De la même façon, se frotter à l’intolérance inhérente aux monothéismes, c’est promouvoir, à plus ou moins long terme, la découverte du remède..

                Au fond il s’agit d’une loi générale de croissance de toute entité systémique.

                Le jeune enfant se pète la gueule avant de pouvoir se mettre debout et s’y maintenir..

                Puis une fois debout il se cogne à tous les meubles de la maison, avant de pouvoir déambuler sans accroc...

                C’est, aussi, de la cybernétique. (Toi qui aime les sciences).


              • 1 vote
                Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 15:16

                C’est encore plus complexe que cela : Nietzsche n’est pas progressiste à ce niveau, pas plus qu’à un autre d’ailleurs, en dehors de l’escompte du surhumain ... Si l’erreur est condition de possibilité de la vérité, c’est que la vérité n’existe pas, mais qu’elle est une viabilité et une fiabilité momentanée, comme l’indique d’ailleurs l’étymon indo-européen du mot. Mais ce serait de philosophie pragmatiste, si Nietzsche avait prétendu que ces v/f-iabilités se présentaient à nous ustensilement comme sur un établi opératif mondain. Car, pour lui, il s’agit d’errances incoporées dynamiquement : des interprétations, des valeurs, des croyances, qui instinctivement procèdent à nous permettre de vivre. Même quand leur invalidité commence à se faire sentir pour certains, d’autres continuent d’en procéder vitalement, et ça passe. Oui, c’est Voltaire disant, dans l’idée : "Laissez le monde aller comme il va car, si tout n’est pas bien, tout est passable." Au-delà, évidemment, Nietzsche disait bien que là où croît le danger, croît le secours, c’est une forme de "loi de compensation". Mais là encore, Nietzsche ne croyait pas à de telles "lois" ... c’est-à-dire qu’on ne sait jamais bien quelles formes la compensation prendra, ou les compensations, ni quelles directions. Il y a une fondamentale "innocence du devenir" (notion nietzschéenne) quoiqu’on fasse et, à supposer que les pires projections complotistes s’avéraient, elles dysfonctionneraient toujours d’une manière ou d’une autre. Peut-être pas entièrement mais, en somme, rien n’est jamais sous contrôle.


              • vote
                Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 15:18

                Dit avec la sagesse populaire : la perfection n’est pas de ce monde. Au reste, c’étaient des exemples.


              • vote
                Gollum Gollum 26 juillet 15:41

                @Mervis Nocteau

                Non il n’est pas progressiste de façon absolue sur le mode homme moderne qui s’imagine que le progrès est inéluctable. Bien évidemment N. n’avait pas cette naïveté là.

                Il n’en r’este pas moins que des progrès sont quand même possibles sur des durées plus ou moins longues..

                Sur la vérité : elle n’existe pas de façon absolue et est relative aux existants. Mais elle existe quand même.. un peu.

                C’est ce peu qui émerge des errances de l’erreur.

                Car, pour lui, il s’agit d’errances incorporées dynamiquement 

                Oui bien d’accord jusqu’à la fin du §.

                Au-delà, évidemment, Nietzsche disait bien que là où croît le danger, croît le secours, c’est une forme de "loi de compensation".

                Une prescience de la cybernétique ou encore de la logique de l’énergie selon Lupasco.

                on ne sait jamais bien quelles formes la compensation prendra, ou les compensations, ni quelles directions.

                Bien d’accord. Mais on sait qu’il y en aura une.


              • 1 vote
                Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juillet 18:43

                Et c’est ce savoir qui invite à la modération.


              • vote
                yoananda2 26 juillet 20:42

                @Gollum
                c’est une réflexion qui a muri piti a piti au fil du temps, et notamment avec qq vidéos de Guillaume Faburel récemment, mépakeu !

                Apparemment l’homme moderne à subit un peu le même processus de domestication que certains animaux, c’est à dire, conservation de la néoténie (caractéristiques juvéniles). Un chien par exemple, c’est un loup amoindri, moins agressif, moins intelligent, moins fort, endurant. Du point de vue du caractère il tient plus du louveteau. C’est ce que j’ai lu et je trouve que ça fait sens.
                Donc l’homme se serait auto-domestiqué. On sait que quelqu’un qui grandit en ville voit sont amygdale atrophiée comparée à un bouseux de la campagne.
                L’homme moderne serait moins intelligent, fort, et agressif, sauvage (c’est à dire "volonté d’être libre"). En contre partie, il est plus coopératif, et il profite de la force du groupe, de la société.
                Tout ça, grâce à la ville au départ.
                Aujourd’hui, nous avons franchi un cap, depuis la révolution industrielle (c’est à dire il y a 3 secondes à l’échelle de l’évolution, à peine 15 générations si je ne m’abuses), en terme de densité de population. De plus nous dépassons le seuil des 50% de gens vivant en ville.

                Pour moi c’est la ville (la grande ville) qui fabrique l’humain qui va être sensible aux arguments gauchiste. Un humain moins domestiqué va trouver ça juste absurde et complètement con.
                La religion est un stade intermédiaire, celui des centres urbains ou l’humain est domestiqué en masse, mais pas encore de manière industrielle.


              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juillet 20:53

                @yoananda2

                "Apparemment l’homme moderne à subit un peu le même processus de domestication que certains animaux, c’est à dire, conservation de la néoténie (caractéristiques juvéniles)." 

                Il y a aussi la tendance actuelle à la "fillettisation" généralisée (principalement de la culture occidentale) qui est une forme extrême de ce processus. 
                https://neo-masculin.com/principe-pilule-rouge-20-principe-de-jeune-fille/

              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juillet 21:06

                @Qaspard Delanuit

                Autre confusion croisée entre l’enfant et l’adulte d’une part et entre le féminin et le masculin d’autre part : il y a une quinzaine ou une vingtaine d’années, j’avais commencé à remarquer que les parents dans les villes se mettaient à affubler leurs enfants de bijoux et autres fantaisies vestimentaires ou capillaires, pas seulement les petites filles mais aussi les petits garçons, dès 8 ou 9 ans. Dans un milieu rural de l’ancien monde, un gamin avec un foulard à fleurs, des bagouzes aux doigts et une boucle d’oreille, ça aurait ressemblé à quoi ? Aujourd’hui, c’est devenu courant même dans les villages. Nous sommes tous devenus des fillettes. Sinon, on est un méchant fasciste. 


              • vote
                yoananda2 26 juillet 21:23

                @Qaspard Delanuit
                oui et maintenant en ville on a des cours de récréation "non-genrée" ... ou les petits garçons mettent des robes ... par contre les petites filles ne sont pas autorisées à se battre pour autant.
                Filletisation oui ...

                Tout ça pour moi sont des délires secrétés par les structures urbaines. A la campagne ce n’est pas possible parce qu’on vit encore au contact de la nature. Mais l’artificialisation de la vie (qui n’est pas spécifique à la ville, c’est vrai, mais c’est la qu’elle est le plus mise en place) permet des expériences sociales à faire pâlir les dictatures du passé.

                Si on n’est pas d’accord, en effet on est un facho.
                Dernier exemple en date.
                Axelle, victime d’un meurtre atroce, traînée derrière une voiture sur 800m, pour aucune raison, gratuitement.
                Une marche blanche est organisée (c’est si peu de chose) : la famille s’y oppose, pour ne pas céder à la récupération politique.
                Ha oui, c’est sûr, le problème dans cette histoire c’est la récupération politique de la fachosphère (parce que oui, on se doute que si c’était Melenchon qui l’avait organisée, ça n’aurait pas été rejeté).
                Avoir un surmoi à ce point ... ben pour moi c’est typiquement le produit de ce qu’on peut attendre d’un mode de vie urbain.
                Cette famille n’a plus de "ça". Juste un surmoi, ce sont des robots, des cyborg, tellement leur esprit à été lavé et relavé par la bien-pensance. Au point qu’il est plus important pour eux de ne pas céder au racisme que de laisser leur colère / tristesse s’exprimer ainsi que celle d’autres personnes qui se sentent concernées, même de manière pacifique (parce que l’air de rien, comme je l’avais "prédit", c’est un vrai massacre en ce moment en France par les racailles, souvent africaines).

                Une réaction normale (au regard de l’histoire de l’humanité) aurait été une petit expédition punitive histoire de faire comprendre que ben non, désolé, on n’accepte pas ce genre de comportement et vous allez vous en souvenir pour la prochaine fois ou vous n’éduquerez pas vos mioches comme il se doit.

                Alors oui, je suis facho, parce que je suis vivant et que j’entends le rester. Je ne vis pas dans equilibrium.


              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juillet 21:25

                Dans 10 ans on commencera à voir proliférer des grands-parents fillettisées.

                Le grand père portera une robe, des boucles d’oreilles, mettra du vernis à ongle et voudra que ses petits enfants l’appellent Mamie.  smiley


              • vote
                NeufTrois NeufTrois 26 juillet 21:55

                @yoananda2

                vous me faites tous penser a ce sketch de groland sur les forumeur raciste : internet ce merveilleux outil qui a donné le gout d’écrire à des milliers d’anes baté !!

                 smiley


              • vote
                NeufTrois NeufTrois 26 juillet 22:34

                @Qaspard Delanuit

                "Autre confusion croisée entre l’enfant et l’adulte d’une part et entre le féminin et le masculin d’autre part : il y a une quinzaine ou une vingtaine d’années, j’avais commencé à remarquer que les parents dans les villes se mettaient à affubler leurs enfants de bijoux et autres fantaisies vestimentaires ou capillaires, pas seulement les petites filles mais aussi les petits garçons, dès 8 ou 9 ans. Dans un milieu rural de l’ancien monde, un gamin avec un foulard à fleurs, des bagouzes aux doigts et une boucle d’oreille, ça aurait ressemblé à quoi ? Aujourd’hui, c’est devenu courant même dans les villages. Nous sommes tous devenus des fillettes. Sinon, on est un méchant fasciste. 

                "

                ça c’est de la grande ethnologie  smiley



              • vote
                Heimskringla2 Heimskringla2 26 juillet 23:01

                @yoananda2

                C’est très intéressant ce que tu racontes mais quand tu dis qu’il s’est auto domestiqué, j’ai envie de dire pas que. 

                Je crois qu’il y’ une réelle volonté d’aller dans ce sens. Depuis 1980, l’homme aurait perdu 17% en moyenne de taux de testostérone. 

                Sans faire trop dans le complotisme, j’ai du mal à croire que ça n’est pas encouragé volontairement pour des raisons qui me semblent assez évidentes. 


              • vote
                yoananda2 26 juillet 23:15

                @Heimskringla2

                Depuis 1980, l’homme aurait perdu 17% en moyenne de taux de testostérone. 

                tu as une source pour ça ? c’est en effet intéressant. Est-ce qu’on les causes ? genre perturbateur endocrinien ? pilule contraceptive ? mode de vie urbain (lol) ?

                En tout cas ça va dans le sens de la perte de fertilité des hommes aussi, qui produisent moins de spermatozoïdes.

                C’est peut être aussi avec le travail féminin la raison du dramatique déclin démographique qu’on constate dans les pays industrialisés.

                Je dis dramatique parce que pour les blancs (je parle des blancs parce que en France on se targue d’une bonne natalité ... mais moi je m’en branle de la France) on est autour de 1.2 / 1.3 gosse par femme, sans parler de la moyenne d’age du premier (ou seul) enfant vers 30 et quelque.

                Quand en Afrique, au Nigeria ils sont à 7 ou 8 et que ça doit démarrer avant la 20aine.

                (on parle beaucoup de la fécondité par femme, mais l’age du premier enfant joue aussi un rôle important dans la vitesse de la croissance ou décroissance démographique).

                J’ai dévié du sujet, mais la question de la testo m’intéresse.



              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juillet 23:47

                @Heimskringla2

                "Sans faire trop dans le complotisme, j’ai du mal à croire que ça n’est pas encouragé volontairement pour des raisons qui me semblent assez évidentes."


                Peuple castré, peuple domestiqué. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès