• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Décodage de la taqya de la charte de l’islam de France par Majid (...)

Décodage de la taqya de la charte de l’islam de France par Majid Oukacha

Que contient la charte pour l’islam de France du CFCM ?

Tags : Islam




Réagissez à l'article

211 réactions à cet article    


  • 7 votes
    medialter medialter 28 janvier 16:17

    L’éternel tandem de choc Y2/Qiro toujours à partager sur AV son jechiedanslefroquisme à la vue d’une ombre de niqab. Le torero doit bien se marrer, quand il agite son chiffon rouge, à voir les ânes bâtés s’empaler de toute leur inertie dans ce grossier paravent créé à leur intention. Rien de tel qu’une seconde couche d’envahisseurs (dont la facilité de mise en place sur le territoire ne pose même pas question à nos zauteurs de narticles) pour faire oublier la première


    • 2 votes
      yoananda2 28 janvier 19:06

      @medialter
      merci pour cette nombreuse contribution exceptionnelle.
      CQFD CQFD.
      Con escroc et autres trolls s’abstenir.


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 28 janvier 21:07

      @medialter "Le torero doit bien se marrer, quand il agite son chiffon rouge, à voir les ânes bâtés s’empaler de toute leur inertie dans ce grossier paravent créé à leur intention. "

      C’est à cause de gens comme vous que la France est en déliquescence, qui insultent toute personne alertant sur le danger islamique d’âne bâté, de facho, de nazi, par pression et intimidation, et en voulant interdire toute critique de la religion de "paix et tolérance" laissant proliférer des milliers d’imams appelant à la haine de la France, des femmes, des chrétiens et des juifs dans les plus grandes mosquées du territoire.
      Ce sont les principes mêmes de la France et de son héritage chrétien qui sont remis en cause par des idéologues de votre trempe. En acceptant des millions d’immigrés musulmans en l’espace de 40 ans au nom de la tolérance, du vivre-ensemble, du métissage, de la « Liberté, l’Égalité, la Fraternité », la république et la laïcité ont introduit l’islam et son idéologie mortifère misogyne, antichrétienne et antisémite, incompatible avec les valeurs de notre culture et identité européennes.

      Déjà, la république avait condamné Samuel Paty parce qu’il avait commis « une erreur » et ne « maîtrisait pas les règles de neutralité et de laïcité » selon l’inspection académique.

      Samuel Paty faisait partie de ces enseignants gauchistes qui ont endoctriné au moins deux générations de Français à la haine de soi, au multiculturalisme, au métissage, à « la religion de paix et de tolérance » islamique (il a par exemple participé à une formation de promotion de l’Islam à l’Institut de Monde arabe), au vivre-ensemble, et ont cru qu’ils pouvaient impunément manipuler et se moquer des musulmans, en pensant être protégés par les « valeurs de la République ».

      L’affaire s’était sérieusement envenimée, il aurait sans doute été obligé de quitter l’établissement, la FCPE avait suggérer aux parents d’élèves se porter plainte contre cet ignoble mécréant qui salissait l’islam et les musulmans, voire même sous le harcèlement incessant qui s’amplifiait, de quitter le territoire.

      Mais l’inspection académique et la FCPE ont été devancées par Abdoullakh Abouyezidovitch. Un soulagement pour les islamistes qui se sont débarrassés d’un mécréant, et pour la république qui s’est vue délivrée d’un problème épineux dont elle ne savait plus que faire.

      Un proviseur qui voulait rendre hommage à Samuel Paty en renommant le collège à son nom a dû faire machine arrière, sous la pression des parents d’élèves et du corps enseignant, terrorisés par les musulmans : "Bien évidemment que nous voulons rendre hommage à notre collègue, [...] mais renommer le collège du nom de Samuel Paty, ce n’est pas selon nous une bonne idée, cela fait de nous des cibles alors que nous n’en avons pas besoin. C’est prendre un risque qui peut être évité"

      Aucune personne mentalement saine d’esprit n’ira jamais manifester à La Courneuve ou à Roubaix avec des caricatures de Mohamed, car elle sait qu’elle ne tiendra pas 10 minutes en vie. Samuel Paty a tout simplement été confronté à la réalité de l’Islam, et constaté avec effroi que dans un quartier islamique, les « valeurs de la République » sont en carton, et que non seulement elle ne l’ont pas protégé, mais elles l’ont carrément enfoncé, la plupart de ses collègues l’ayant dénigré.

      Même l’armée n’arrive plus à protéger Mila, la jeune fille est harcelée depuis qu’elle a critiqué publiquement l’islam, la république l’a abandonné face aux lois de la charia islamique proférée par les millions de musulmans qui se sentent maintenant suffisamment nombreux pour affirmer ses principes.

      C’est la laïcité et ses principes, qui sont destructeurs de notre civilisation millénaire.
      La leçon n’est d’ailleurs toujours pas retenue, un professeur d’histoire-géographie à Aix-Marseille est poursuivi en justice pour avoir critiqué l’islam.
      Finira-t-elle comme Samuel Paty ?


    • 3 votes
      Conférençovore Conférençovore 29 janvier 05:25

      Ca alors merdialtouze ! Le morpion nihiliste sort de sa coquille pour ne... bah rien dire, pardi. Il n’a pas lu le document, pas vu la vidéo, mais il est là, on peut compter sur lui... smiley


    • 2 votes
      ZardoZ ZardoZ 29 janvier 11:36

      @medialter

      Comme je dis toujours, il y a les effets et la cause... Le vertical et l’horizontal.

      Il faut soigner les effets, la cause ça va être beaucoup plus duraille !

      A mon avis, c’est râpé. 


    • 5 votes
      medialter medialter 29 janvier 13:00

      @Conférençovore
       "Le morpion nihiliste sort de sa coquille pour ne... bah rien dire, pardi"
      *
      Bien au contraire, tout est dit en 3 lignes, c’est juste que ton acuité de lecture est embryonnaire smiley Je constate d’ailleurs que frère Ezéchiel, l’intégriste scatho archaïque de service, s’est joint à votre petite sauterie, ça en fait une belle équipe de bras cassés smiley Bonne chance pour votre croisade, les petits formatés d’une ingénierie sociale trop élaborée pour vos petits bulbes


    • 4 votes
      medialter medialter 29 janvier 13:04

      @ZardoZ
      L’important, c’est de garder la répartition pyramidale à l’esprit. Pour le reste, les pb se règlent individuellement, effectivement, c’est pas demain que les zombies vont se pourvoir d’une conscience


    • 2 votes
      ZardoZ ZardoZ 29 janvier 14:01

      @medialter

      C’est sur, une belle équipe de miséreux cassos du net

       smiley

    • 2 votes
      Conférençovore Conférençovore 29 janvier 14:07

      medialtouze qui se prend pour un super dématrixé de la mort... Tu es juste matrixé à tes conneries new age mon pauvre, bêtises qui font de toi un des mecs les moins lucides qui soient, à égalité (et certainement pas au-dessus mon coco) avec les autres monomaniaques d’un autre genre qui ne peuvent rien comprendre à rien parce que focalisés sur une unique grille de lecture, une compréhension unique des dynamiques dont ils ne sortent jamais. 


    • 8 votes
      maQiavel maQiavel 28 janvier 20:30

      Je précise d’emblée que je suis opposé à toutes ces histoires de chartes, on essaie de revenir à un régime concordataire alors que depuis la loi de 1905 on est dans un régime de séparation, c’est d’autant plus grotesque qu’il n’existe aucune raison de changer. Cela dit, si Oukacha considère que cette charte en dit beaucoup sur ses auteurs, on pourrait aussi dire que son décryptage vidéo en dit beaucoup sur lui. Je ne prendrai qu’un exemple.

      Dans la charte telle qu’il nous la présente dans la vidéo, il est écrit « Ce faisant, nous réaffirmons d’emblée que ni nos convictions religieuses ni tout autre raison ne sauraient supplanter les principes qui fondent le droit et la Constitution de la République ».  Le reproche que Oukacha a vis-à-vis de cette phrase est qu’il aurait préféré que les auteurs écrivent « NOS lois religieuses (Coraniques) ne doivent pas remplacer VOS lois républicaines  ».

      Ce qui saute aux yeux dans sa formulation, c’est le principe de distinction qui s’exprime ici par NOS/VOS. Les rédacteurs de la charte étant Français, on comprend que malgré tout dans le paradigme de Oukacha, il y’a un « eux » et un « nous » PARCE QU’ils sont musulmans. Il aurait donc voulu que les auteurs de la charte utilisent une formulation qui les sépare de la communauté nationale. Pourquoi ? Eh bien parce que pour Oukacha, c’est la réalité. Pour lui être musulman, c’est adhérer à une juridiction divine coranique et être Français c’est adhérer aux lois républicaines, nous avons donc là deux identités par ESSENCE incompatible. D’ailleurs, il le dit à un moment, on aurait affaire selon lui à des « champs de valeurs différents et incompatibles ». Le principe de distinction sert de prémisse au principe d’incompatibilité. Et ça, c’est un classique chez les anti-islam. Et comme il y’a incompatibilité, l’une des essences doit forcément supplanter l’autre. Donc les musulmans doivent dire que les lois de notre République sont supérieures à leurs lois religieuses sinon c’est ambigu et ils font de la taqîya. La boucle est bouclée. 

      Sauf que précisément, les auteur de la charte réfutent le principe de distinction et d’incompatibilité. Ils parlent de leurs convictions ( comme nous en avons tous, qu’elle soit religieuse, athée agnostique ou autre), et elles ne sauraient être des lois puisqu’en France, il n’existe pour norme légale que celle de la République. Et en effet, en France, le Coran et tous les textes de la tradition religieuse musulmane ne sont que des livres et des écrits comme les autres, ils n’ont pas de valeur légale, ça ce n’est pas une opinion, c’est un fait juridique qui contredit tout le paradigme des essentialistes pour lesquels ces textes sont fondamentalement des normes juridiques valables devant les lois humaines partout sur terre. Il n’y a pas deux lois en France mais une seule, la loi religieuse n’existe pas à l’intérieur de nos frontières. 

      Et ce qui est aussi très intéressant, c’est lorsqu’il dit que « Conviction religieuse, ça veut dire l’avis personnel de chacun sur sa religion, ça ne veut pas dire l’islam mais au mieux un avis personnel et intime sur l’islam ». Et là on a envie de lui poser la question : donc, selon vous, l’islam existe indépendamment de l’avis personnel et intime des musulmans ?  smiley Alors présentez-nous ce monsieur Islam qui ne serait pas une conviction, donnez-nous son adresse, son âge, son lieu de résidence, qu’on puisse discuter avec lui. Ou alors l’islam serait des textes qui se lisent, se comprennent et s’interprètent différemment selon les écoles, les contextes sociaux, les histoires individuelles etc ? Bref, on voit encore poindre le postulat irrationnel d’un islam ontologique qui existerait on ne sait où indépendamment des croyants.

      Ça c’est juste un exemple. Tout au long de cette vidéo, son décryptage est traversé par cet essentialisme. Il suffit de sortir de cadre de pensée pour qu’il n’ait plus aucune valeur. En d’autres termes, ce genre de vidéo est faite pour les gens qui sont déjà convaincus par ce type de discours, les autres vont difficilement y adhérer car ils n’ont pas les prérequis pour "croire" que ce qui est dit est vrai. 


      • vote
        maQiavel maQiavel 28 janvier 21:02

        Bon, j’ai écrit ce com il y’a 30 minutes et j’ai déjà 6 votes. Ce n’est pas logique, normalement sur ce site, je devrais me faire cracher à la gueule et me faire traiter d’islamo gauchiasse qui se complait dans le déni pathologique ou de crypto islamiste qui fait dans la taqîya. Donc, visiblement, il y’a du logiciel de plussage dans l’air. Je n’ai vraiment pas besoin de ça et à mon avis on devrait supprimer les votes de commentaires qui ne font que valider la logique idiote de l’argumentum ad populum. 


      • 1 vote
        yoananda2 28 janvier 22:04

        @maQiavel

        Bon, j’ai écrit ce com il y’a 30 minutes et j’ai déjà 6 votes.

        étrange en effet.

        Donc, visiblement, il y’a du logiciel de plussage dans l’air.

        Pas forcément. C’est peut être juste un vote gauchiste de soutient anti-islamo-critique.

        à mon avis on devrait supprimer les votes de commentaires qui ne font que valider la logique idiote de l’argumentum ad populum. 

        pas compris ta phrase.


      • 1 vote
        yoananda2 28 janvier 22:06

        @maQiavel
        je serais curieux, si tu acceptes de jouer le jeu de voir le résultat de ton positionnement sur ce test politique : https://www.politicalcompass.org/
        En échange je te dirais le mien.


      • 1 vote
        yoananda2 28 janvier 22:09

        @maQiavel
        donc toi (je suppose que tu as lu la charte) tu ne vois rien à redire à la formulation actuelle de cette charte ?
        Pour toi il n’y a rien derrière ces choix de mots et ces formulations ampoulées ?
        du coup qu’en déduis tu de ceux qui l’acceptent et ceux qui la refusent ?


      • 1 vote
        yoananda2 28 janvier 22:16

        @maQiavel

        que malgré tout dans le paradigme de Oukacha, il y’a un « eux » et un « nous » PARCE QU’ils sont musulmans.

        et qui te dis qu’il n’y a pas de "eux" et "nous" dans le paradigme des rédacteurs (et signataires) de la charte ? comment tu peux savoir ce qu’ils ont ou pas dans la tête ?

        parce que tout ton raisonnement ne tient pas si c’est le cas.


      • vote
        maQiavel maQiavel 28 janvier 23:27

        @yoananda2

        « donc toi (je suppose que tu as lu la charte) tu ne vois rien à redire à la formulation actuelle de cette charte ? »

        Non. J’y suis opposé pour des raisons qui n’ont rien à voir avec sa formulation.

        « du coup qu’en déduis tu de ceux qui l’acceptent et ceux qui la refusent ?  »

        Alors je ne me suis pas intéressé sérieusement aux réactions des musulmans. Mais au doigt mouillé, je dirai que ceux qui l’acceptent sont dans une logique « pas de vague ». Après la mort de Samuel Paty, beaucoup de musulmans ont eu très peur des réactions politico médiatiques, donc ils voient cette charte comme un bouclier protecteur. Et ceux qui la refusent ne veulent pas que l’Etat se mêle de leur religion, ce que je n’ai aucun de mal à comprendre en tant que croyant. Mais comme je l’ai dit, là c’est vraiment au doigt mouillé en prenant en compte des réactions que j’ai vu ci et là et dont je ne connais pas la représentativité, pour me prononcer sérieusement là-dessus il m’en faudrait plus, là c’est juste un ressenti, ce qui n’a pas beaucoup d’intérêts en soi …

        « et qui te dis qu’il n’y a pas de "eux" et "nous" dans le paradigme des rédacteurs (et signataires) de la charte ? comment tu peux savoir ce qu’ils ont ou pas dans la tête  ? »

        Mais personne ne sait ce que l’autre a dans la tête. La seule manière de juger, c’est de se baser sur des propos et des actes. Et rien dans cette charte ne permet de dire qu’ils sont dans cette optique-là. Si je parle de « eux » et « nous » concernant Oukacha, c’est à cause de ce qu’il a dit dans cette vidéo et que j’ai repris dans mon post.

        Sinon, pas de souci, je vais me prêter à ton petit jeu du test politique.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 00:02

        @yoananda2

        Voilà ce que ton test donne. Bref, une sale gauchiasse.  smiley

        Franchement, au regard des réponses que j’ai donnée, je ne comprends même pas comment je me suis retrouvé à cet endroit là. smiley 


      • vote
        yoananda2 29 janvier 00:05

        @maQiavel
        je trouve que ça te corresponds plutôt bien.
        Je vais essayer d’utiliser "cjoint" pour t’envoyer mon résultat.


      • vote
        yoananda2 29 janvier 00:08

        @maQiavel
        voici mon test (le format est différent, ché pas pourquoi)


      • vote
        Guepe maçonne Guepe maçonne 29 janvier 00:13

        @maQiavel

        On remarque aussi la belle couleur verte en arrière du résultat. Sans doute, une coincidence, hein, l’islamogauchiasse. La mouche avait raison sur ton cas.

        Nous enverrons personnellement Francis Lalanne te tondre à la Libération, tu es démasqué. smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 00:14

        @yoananda2
        Si même toi tu es au centre, je ne sais pas ce qu’il faut répondre pour être à droite.  smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 00:16

        @Guepe maçonne
        Fais le malin, passe le, on va voir.  smiley


      • vote
        Guepe maçonne Guepe maçonne 29 janvier 00:38

        @maQiavel

        Ah bah je suis une gauchiasse aussi smiley Ravi de l’apprendre. smiley


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 29 janvier 03:17

        @yoananda2

        Je suis dans le vert, je suis un sale gaucho-libertaire !  smiley


      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 29 janvier 07:43

        meq’allah qui a besoin d’un test pour se faire confirmer qu’il est gauchiasse... smiley
        Le conseil du jour : Ne perd pas ton temps à passer celui de l’islamo-carpette.

        "Il n’y a pas deux lois en France mais une seule, la loi religieuse n’existe pas à l’intérieur de nos frontières."

        Oui, ça c’est en principe. Mais en pratique les choses évoluent (et vite) et avec cette religion, le schéma est systématiquement le même. Et si nous en sommes réduits à leur faire signer des chartes à la con c’est bien qu’il y a, en pratique, problème. 

        "Et ce qui est aussi très intéressant, c’est lorsqu’il dit que « Conviction religieuse, ça veut dire l’avis personnel de chacun sur sa religion, ça ne veut pas dire l’islam mais au mieux un avis personnel et intime sur l’islam »." 

        Déjà Oukacha précise un peu plus loin le propos en disant ceci : ""Je vous l’ai dit tout à l’heure : une conviction ou une interprétation c’est personnel, c’est intime, c’est subjectif. Cette expression n’est pas un synonyme d’islam, de loi islamique ou de coran. Vous voyez, cela aurait tellement simple de dire, "les lois françaises préavalent sur les lois islamiques en France"

        C’est une des manips habituelles de meq’allah. Il prend un passage de la vidéo (et sa citation est conforme, je ne dis pas le contraire) mais en omet volontairement un autre plus explicite et qui traduit bien mieux la démonstration d’Oukacha qui est de dire que le texte a sciemment remplacé "loi islamique", "islam", "coran" par une terminologie bien plus floue au travers cette expression de "convictions religieuses" et derrière laquelle on peut mettre tout et n’importe quoi.
        Pour l’expliquer, on pourrait objecter que ce texte ne vise pas que l’islam sauf que... l’introduction explicite de celui-ci et l’existence même de ce texte tirant intégralement ou presque sa raison d’être dans le fait que la pratique islamique pose un pb de "séparatisme" (j’ai déjà dit ce que je pensais de ce terme à la con, passons), balaye cette objection. Bref, Meq’allah isole un bout de la vidéo pour arriver à son arnaque habituelle : 

        " Alors présentez-nous ce monsieur Islam qui ne serait pas une conviction, donnez-nous son adresse, son âge, son lieu de résidence, qu’on puisse discuter avec lui."

        Cette injonction est aussi conne que celle consistant, à partir de l’affirmation suivante "Conviction politique, cela signifie un avis personnel sur la politique. Cela ne veut pas dire "communisme" mais au mieux un avis personnel et intime sur le communisme" (phrase qui ne pose aucun pb sur le plan du sens : en effet, une conviction politique peut correspondre à l’anarchisme, le communisme, le libéralisme, etc... et donc non, en effet ce n’est en rien un synonyme d’UNE conviction politique en particulier), exiger "Alors présentez-moi ce monsieur Communisme qui ne serait pas une conviction, donnez-moi son adresse, son âge... que l’on puisse discuter avec lui". 

        Les organisations islamiques sont comme toutes les autres org, qu’elles soient communistes, libérales ou que sais-je d’autre. Elles ont bien des noms, des siret, des sièges sociaux, des établissements, des interlocuteurs et oui... on peut bien discuter avec elles. La preuve, elles arrivent très bien à écrire/lire et valider (ou pas) des textes, s’exprimer publiquement, être reçues dans le cadre de commissions, se réunir, contracter, etc.

        Cet argument ressassé depuis des années revient à exiger que l’on lui présente un Monsieur Philatélie, un Monsieur Yoga ou un Monsieur Judaïsme alors qu’il suffit d’ouvrir un bottin pour trouver des associations ayant pignon sur rue qui sont représentatives de ces pratiques, cultes, etc. 

        "Ou alors l’islam serait des textes qui se lisent, se comprennent et s’interprètent différemment selon les écoles, les contextes sociaux, les histoires individuelles etc ? "

        L’islam, comme le communisme, existe parce qu’il y a des musulmans, ds communistes, des organisations islamiques ou comlmunistes. Il doit probablement exister des religions mortes sur le plan de la pratique mais dont on a encore des textes doctrinaux quelque part. L’islam comme le communisme n’est pas qu’un simple amas de textes et d’histoires individuelles. C’est quand même évident, non ?

        "Bref, on voit encore poindre le postulat irrationnel d’un islam ontologique qui existerait on ne sait où indépendamment des croyants."

        Ah si, on sait très bien où. Ca c’est ton stratagème déjà démonté maintes fois : faire croire que les islamo-critiques délireraient à propos d’un islam qui n’existe pas, ce qui est évidemment grotesque puisque, précisément, l’islam est structuré autour d’organisations islamiques, des organisations tellement réelles qu’elles arrivent à mettre des coups de tampon sur un texte. 

        "En d’autres termes, ce genre de vidéo est faite pour les gens qui sont déjà convaincus par ce type de discours, les autres vont difficilement y adhérer car ils n’ont pas les prérequis pour "croire" que ce qui est dit est vrai. "

        Il n’y a aucun prérequis de croyance (surtout pas même) à avoir pour comprendre une démonstration et la trouver valide, perfectible ou erronée. Ton entreprise d’enfummage habituelle repose sur un inepte et arbitraire dilemme : "soit vous êtes un bigot anti-islam et donc votre esprit critique, par définition, est altéré par votre bigoterie qui vous fait imaginer un truc qui n’existe pas comme par exemple un Monsieur Islam, soit vous n’adhérerez pas à ces billevesées parce que vous n’êtes pas un de ces méchants bigots anti-islam. C’est l’un ou l’autre les amis !".
         
        Comme je le dis plus bas, la simple existence de ce texte traduit un problème pour le coup essentiel : le fait que le respect des principes, de la loi de notre pays ne vont pas du tout de soi (ce qui se vérifie quotidiennement) pour une partie non négligeable des adeptes du culte islamique. Et ceci, pour le coup, n’est hélas plus à démontrer : nous avons les études de l’IM, de l’institut J. Jaurès, les études d’IFOP, et puis... les faits, les pbs qui remontent de partout (Educ Nat, milieu de la santé, entreprises, etc.), les actes de terreur islamique, les comportements observables, etc. 


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 29 janvier 07:45

        "que le texte a sciemment remplacé "loi islamique", "islam", "coran" par une terminologie bien plus floue"

        J’aurais du préciser qu’il n’a par ailleurs posé aucun pb aux rédacteurs du texte de caser des citations du coran... Comme quoi c’est bien un choix délibéré. 


      • vote
        Mahler 29 janvier 13:01

        @yoananda2
        J’ai aussi fait le test, ça me met dans la gauche autoritaire : https://www.politicalcompass.org/analysis2?ec=-6.63&soc=3.13
        Fin le site raconte pas mal de conneries, Hitler qui aurait exterminé la moitié de l’humanité (rien que ça ). Je ne savais pas qu’il avait exterminé 1 milliard de personnes. 


      • vote
        yoananda2 29 janvier 13:25

        @Mahler
        tu dois faire référence à

        from Hitler, who wanted to make the state stronger, even if he wiped out half of humanity in the process.

        En effet c’est très maladroit comme formulation.

        Je ne te connais pas assez pour dire si je trouve que le test te corresponds. Est-ce que toi tu trouves qu’il te corresponds ?


      • vote
        medialter medialter 29 janvier 13:31

        @maQiavel
        "Bref, une sale gauchiasse"
        *
         PTDR moi aussi smiley
        Mon Dieu quelle catastrophe, je découvre être le frère idéologique de MaQouille smiley ... smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 13:32

        Ce qui est fascinant chez le Conführer nazional, ce sont les trésors d’ingéniosité qu’il déploie pour faire diversion. D’ailleurs, c’est comme ça que j’ai réussi à repérer que c’est un troll.

        Par exemple là, il me reproche de manipulation parce que je prends un passage de la vidéo mais en omettant volontairement un autre qui serait plus explicite. En d’autres termes, la seule manière d’éviter ce reproche, ce serait de reprendre l’intégralité du propos de Oukacha à la virgule près, ce qui est impossible car il parle pendant plus de 18 minutes. Donc forcément on est obligé de couper, c’est logique. Mais reprenons le passage que le Conführer nazional a lui-même choisi et qui serait selon lui plus explicite : "Je vous l’ai dit tout à l’heure : une conviction ou une interprétation c’est personnel, c’est intime, c’est subjectif. Cette expression n’est pas un synonyme d’islam, de loi islamique ou de coran. Vous voyez, cela aurait tellement simple de dire, "les lois françaises préavalent sur les lois islamiques en France"

        Eh bien ce passage ne change strictement rien à ma critique qui concernait deux points  :

        1)Il n’existe pas de loi islamique en France.

        2) Si l’islam n’est pas une conviction personnelle et subjective ( comme n’importe quelle idéologie d’ailleurs ) alors est ce que cet l’islam existe indépendamment des convictions personnelles, subjectives et intimes des musulmans ? Alors dans ce cas, qu’on nous présente ce monsieur islam. Ce passage ne réfute en rien l’essentialisme de Oukacha que j’ai explicité plus haut. Donc toute ces accusations de tronquer son propos pour en arriver là. C’est pour ça que ça n’a aucun intérêt de répondre à ces posts qui n’existent que pour faire diversion.

        Je pourrais aussi prendre exemple sur le fait qu’il insinue que je prétends qu’il n’existe pas d’organisations musulmanes. Oui, il existe des organisations musulmanes en France. Et ? Ça change quoi à mon propos ? Ce sont elles qui structurent l’islam en France ? Alors dans ce cas, il existe autant d’islam qu’il existe d’organisations, c’est à dire plusieurs centaines voir des milliers car de fait elles divergent, nous voilà bien avancé. De quel islam parlent les anti-islam alors ? Celui incarné par le CFCM alors que seulement 12 % des musulmans de France s’en disent proches ? Incarné par qui alors ? De toute façon, je n’attends aucune réponse logique d’un personnage qui n’assume même pas son essentialisme, ça va partir sur d’autres diversions comme d’hab ... 


      • 2 votes
        yoananda2 29 janvier 13:37

        @maQiavel

        1)Il n’existe pas de loi islamique en France.

        Pour toi. Pour un croyant les lois de Dieu s’appliquent partout, y compris de manière immanente, mais même sans ça, il suffit d’un gugus décide de les appliquer (et de punir en accord avec) pour que ça existe en pratique.

        Genre, si tu fais une caricature, et qu’un gus vient te décapiter selon la loi islamique, tu auras beau dire au cadavre que "non non, cette loi anti-carricature n’existe pas en France, ca n’est ecrit nulle, il n’y a pas de tribunal, aucune institution, tu n’es pas mort, c’est un fantasme d’extrême droite" ... je suis pas sûr que ça ressuscite le corps.


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 29 janvier 14:30

        " En d’autres termes, la seule manière d’éviter ce reproche, ce serait de reprendre l’intégralité du propos de Oukacha à la virgule près, ce qui est impossible car il parle pendant plus de 18 minutes."

        Bah non. Il suffit de prendre le passage où il dit la même chose mais sans aucune ambiguïté. La malhonnêteté intellectuelle est précisément de sélectionner ce qui nous arrange. 

        " Alors dans ce cas, qu’on nous présente ce monsieur islam. "

        Et c’est reparti...


        "Je pourrais aussi prendre exemple sur le fait qu’il insinue que je prétends qu’il n’existe pas d’organisations musulmanes. "

        Sauf que je n’insinue rien. Procès d’intention. Oui, tu pourrais, mais cela apparaîtrait pour ce que c’est (comme les accusations de trolling) : du flanc.

        " Ce sont elles qui structurent l’islam en France ? "

        Bah évidemment ducon. Quoi d’autre ? Qui gère les mosquées ? Des clubs de ping pong peut-être ?


        "Alors dans ce cas, il existe autant d’islam qu’il existe d’organisations, c’est à dire plusieurs centaines voir des milliers car de fait elles divergent, nous voilà bien avancé.  "

        Bah non. Il existe des grandes org que tout le monde connaît désormais : FM, enfin leurs paravents, turco-islamistes... Ca n’en fait pas "des milliers" et non, elles ne divergent pas tant que cela idéologiquement. Les pays islamiques arrivent d’ailleurs à se structurer à l’échelle mondiale avec des org comme l’OCI, l’ISESCO, etc.
        De plus c’est aussi con que de dire qu’il y a des milliers d’églises protestantes différentes en Fr au prétexte qu’il y a des Evangéliques, Baptistes, Luthériens réformés, etc et que donc il n’existe pas de M. Protestantisme. Ces sections ont des points communs évidents et elles sont regroupées sous la Fédération Protestante de France.

        Que les muz se disent représentés par le CFCM ou pas, on s’en cogne. Ils n’ont qu’à se démerder pour se structurer eux-mêmes. Le pb est justement qu’ils en sont infoutus. Pour essayer de régler les pbs que certains membres de leur communauté génèrent il faut bien des interlocuteurs. Si le CFCM ne leur convient pas, qu’ils se structurent entre eux et présentent une org qui leur convient. On ne va pas leur torcher le cul non plus ni aller voir chaque muz en lui demandant ce qu’il pense de ceci ou cela. Réfléchis deux secondes.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 14:46

        @yoananda2

        « Il n’existe pas de loi islamique en France. Pour toi. »

        Non, pas pour moi, ce n’est pas une opinion, c’est un fait juridique. Après, un croyant a le droit de croire qu’il existe une loi islamique ou qu’il y’a un éléphant rose à point vert qui vole les soirs au-dessus de sa maison à minuit, ça ne change rien à l’existence ou à l’inexistence de ce en quoi il croit.

        « il suffit d’un gugus décide de les appliquer (et de punir en accord avec) pour que ça existe en pratique  ».

        A ce compte-là, un végan peut décider dans son coin que manger de la viande est interdit et empêcher son voisin de le faire en le ligotant pour que ça devienne une loi.  smiley

        Non, c’est vraiment ne pas comprendre ce qu’est une loi. Pour qu’une loi existe, il faut un corps politique et l’existence d’une puissance collective qui dispose du monopole de la violence pour la faire respecter, c’est-à-dire un Etat. Il n’existe pas d’Etats islamique dans l’Etat français pour pouvoir faire exister une loi islamique.

        « si tu fais une caricature, et qu’un gus vient te décapiter selon la loi islamique »

        Ça s’appelle un crime et il sera d’ailleurs tué ( comme c’est le cas de la majorité des jihadistes ), arrêté pour son forfait ou en fuite. Le fait que ce soit une loi islamique dans sa tête ne change rien, il pourrait tout aussi bien imaginer que le couteau qu’il a utilisé pour égorger n’est pas un couteau mais l’épée du prophète qui est tombé du ciel parce qu’un ange qui ressemble à Elvis Presley le lui a remis en personne, ce n’est pas parce qu’on imagine des choses abracadabrantesques dans notre tête qu’elles existent réellement  smiley . La loi est collective et s’inscrit dans un corps politique, elle n’est pas individuelle, chaque individu ne peut pas décider de lui-même des normes juridiques, ça n’a pas de sens … 

         


      • vote
        yoananda2 29 janvier 14:50

        @maQiavel
        il n’y a pas que les lois juridiques que je sache.


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 15:14

        Je ne voulais plus parler du Conführer nazional, mais là c’est trop énorme. D’un côté il dit qu’il existe des organisations islamique et que l’islam en France est structuré autour d’elles et de l’autre côté il dit que les musulmans sont infoutus de se structurerAprès la gauche de Schrödinger, voici maintenant la structuration de Schrödinger smiley , elle existe mais en même temps elle n’existe pas. Purée, les contradictions de ce mecs sont incroyables, à ce niveau-là c’est de l’art, c’est à se demander s’il trolle vraiment ou s’il est juste débile, et le pire c’est qu’il conclut par « Réfléchis deux secondes » …  smiley

        Et pour très bien connaitre l’univers protestant, affirmer l’existence d’une grande communauté protestante en France, tellement leurs églises divergent dans la compréhension du christianisme et l’interprétation des textes est grotesque. Il y’a un protestant sur ce site, micnet, affirmez lui un peu l’existence d’un mr protestantisme qui aurait la légitimité de parler au nom des protestants de France pour voir s’il ne va pas vous éclater de rire au nez …  smiley

        Ce n’est pas parce qu’il existe des organisations officielles qu’elles sont reconnues comme légitimes, incroyable de devoir énoncer une lapalissade pareille.

        Sinon, c’est une très bonne chose que les musulmans ne se structurent pas, au moins ça nous permet d’échapper au risque de la formation d’une grande communauté dirigé par des élites légitimes, phénomène qui pourrait constituer les prémisses d’un Etat dans l’Etat. Il faut au contraire tout faire pour empêcher cette structuration, ce qu’ils arrivent très bien à faire d’eux-mêmes tellement ils sont divisés, mais un petit coup de pouce de temps en temps pour maintenir cet état de division ne ferait pas de mal … 


      • vote
        yoananda2 29 janvier 15:19

        @maQiavel
        tu lui disais quoi à erQar du coup ? (en substance hein)

        est-ce que pour toi un crypto-islamiste ça existe ? c’est à dire un gus qui à l’INTENTION de t’islamiser, mais sans le dire, en sournois. J’ai pas dit qu’on pouvait PROUVER que telle ou telle personne en est une hein. Je te demande si ça existe pour toi ou non ?


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 15:20

        @yoananda2
        Mais de quel type de lois on parle alors ? Des lois de la physique ? C’est Oukacha qui parle dans cette vidéo des lois islamique comme des normes juridiques valables devant les lois humaines partout sur terre. On parle donc bien de règles juridiques à ce que je sache, non ?   smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 15:22

        @yoananda2

        Je répondais à ceci « il n’y a pas que les lois juridiques que je sache ».


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 15:32

        @yoananda2

        Je ne sais pas ce que tu entends par « t’islamiser ». Parce que de la façon dont je te comprends, tu me demande s’il est possible qu’un gus cherche à me convertir mais sans le dire de façon sournoise. Si c’est bien ça, bah ça va être compliqué de me convertir à l’islam s’il ne déclare pas à un moment donné ses intentions, je ne vais pas changer de religion de façon spontanée, il devra me convaincre. Donc je ne vois pas comment ça peut exister.


      • vote
        yoananda2 29 janvier 15:34

        @maQiavel
        autre point. Pas de soucis pour qu’on critique les affirmations de Majid.
        Mais le soucis que j’ai c’est que de la manière dont tu le fais ON DIRAIT (tu va confirmer ou non, c’est le but de ma question) que tu appliques la méthode déconstructioniste pour conclure (sans l’expliciter) que Majid serait un croyant religieux dans "l’anti-islam" c’est à dire que si le croyant classique croit que le Coran est l’oeuvre d’un Dieu bon toussa toussa, alors le croyant Oukachien croit que l’Islam est l’oeuvre d’une entité "mauvaise" (je suis pas sûr du mot à employer ici). Je dis ça parce que ton premier message parlait d’essentialisation il me semble (j’ai pas relu).
        C’est ça que tu veux dire ? que au final Majid emploies les même mécanismes mentaux qu’un croyant et voit ce qu’il veut bien voir dans un texte ou une phrase, comme celui qui croit voit une confirmation de Dieu dans la Bible, Majid voit la malhonnêteté dans la charte. Majid croirait dans "l’anti-islam" en quelque sorte ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

yoananda2


Voir ses articles


Publicité





Palmarès