• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Pierre Conesa : Quand les fanatismes religieux s’imposent en (...)

Pierre Conesa : Quand les fanatismes religieux s’imposent en politique

La France a été une nouvelle fois touchée par un acte terroriste perpétré par un homme se revendiquant de l’islam. Le 16 octobre, Samuel Paty a été décapité par un djihadiste. Mais si le radicalisme islamiste est une réalité, il ne constitue pas la seule menace d’inspiration religieuse.

C’est la thèse défendue par Pierre Conesa, historien de formation et spécialiste des questions stratégiques, dans son nouvel ouvrage intitulé Avec Dieu on ne discute pas et qui a comme sous-titre Les radicalismes religieux : désislamiser le débat, publié aux éditions Robert Laffont ce 14 octobre 2020.

Pierre Conesa met en avant le danger que constituent les extrémistes bouddhistes et hindouistes en Asie, mais aussi les juifs radicaux qui cherchent à recréer le Grand Israël ainsi que leurs alliés, les évangélistes américains, au Moyen-Orient.

En France, les imams intégristes n'ont pas été défaits jusqu'à récemment.

Tags : France Christianisme Intégrismes Judaïsme Inde Islamisme Bouddhisme




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Hijack ... Hijack ... 24 octobre 02:44

    Pour un spécialiste des questions stratégiques, Conesa, n’a pas l’air d’y comprendre grand chose, notamment sur la genèse du wahhabisme(*1). Ce n’est pas grave ; mais ce qui est grave est que je viens de l’entendre dire (sur une vidéo lors d’un entretien sur Fr24) :que les jihadistes français partaient de France pour combattre l’armée française en Syrie ...  smiley

    Non ! ... les jihadiste français français ont été combattre avant tout l’armée syrienne en Syrie ; ça n’enlève rien à leurs crimes, mais un peu de précision ne nuit pas. 

    .

    *1 _ Le wahhabisme est né en Arabie Saoudite

    .

    Vers la fin du dix huitième siècle, au summum des conquêtes coloniales, les impérialistes anglais ont créé deux forces destructrices apparemment antagonistes ...

    .

    Le wahhabisme, des saoud à Daech


    • 1 vote
      Serge ULESKI Serge ULESKI 24 octobre 10:33

      Rares sont ceux qui ont la liberté et le courage de faire les bonnes analyses au sujet de l’Islam radical et guerrier car  cet Islam-là a été favorisé, provoqué, encouragé et instrumentalisé par les USA (comme pour le Việt Minh dans les années 40 pour chasser la France d’Indochine) à partir du financement de Ben Laden pour contrer les troupes russes d’occupation de l’ Afghanistan, puis l’installation de l’armée US en Arabie Saoudite ( une humiliation, un véritable viol religieux et culturel) pour préparer la casse de l’Irak et 2001 avec le plan de destruction du Moyen-Orient et en particulier des deux derniers pays laïcs que sont, ou bien plutôt, qu’étaient, l’Irak et la Syrie… 

       

      Le tout pour le plus grand profit des USA, d’Israël et des monarchies du Golfe au détriment de la Russie de Poutine, de l’Iran, de la France (perte de ses marchés... nucléaire et en armement principalement) et aussi, et surtout, celui des populations d’une région aux millions de morts (bombardement et sanctions économiques) et de déplacés dans l’indifférence des uns et le soutien des autres - tous les médias soutiendront cette politique de destruction - de ces trente dernières années.

       

       

       : http://serge-uleski.over-blog.com/2020/10/assassinat-d-un-professeur-d-histoire-charlie-hebdo-ca-suffit-1.html


      • vote
        Hijack ... Hijack ... 24 octobre 13:50

        @Serge ULESKI,

        Les Usa ne sont que le bras armé de cette idéologie ... guidée de loin par l’Empire. Les monarchies ne sont que les serviteurs de cette dérive wahhabite de l’islam (comme le protestantisme l’est, comme le sionisme l’est pour le judaïsme).

        Le tout n’a jamais eu comme principal objectif le profit ... non, c’est un projet cabaliste. Il s’agit de bien mettre en place les pion de l’échiquier ...


      • vote
        Zip_N 25 octobre 19:02

        Lorsque la radicalité commence trop tôt (et finit trop tard) ça génère trop d’extrême. Et avant d’avoir compris quoi que se soit, les enfants baptisés sont privés de liberté de choix. Pour ou contre leur gré ils ne peuvent y échapper. La dictature c’est le départ du fanatisme. La religion devrait être décidée et choisie, individuellement, en toute connaissance de cause, par sa propre volonté, et non pas celle d’une volonté tierce. Dictature ou liberté il faut choisir.


        • vote
          Zip_N 25 octobre 23:22

          Au moyen âge lors de l’inquisition les religieux faisaient passer dans leur pratique et sous couvert d’ordre pseudo divin les gens au buché, les laïques et scientifiques étaient considéré comme des hérétiques. C’est la liberté qui a permis d’abolir les mauvaises pratiques religieuses.

          Les criminels essaient toujours de se justifier d’arguments, alibis et justifier une pseudo légitimité de défense à leur attaque et trouver bonne conscience. Les musulmans se font la guerre entre eux pour leur confession ethnique, comme les chrétiens à l’époque qui avaient pas les moyens d’aujourd’hui.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès