• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > 2 juil. 2021 - Covid-19 en France : vers la vaccination obligatoire ? • (...)

2 juil. 2021 - Covid-19 en France : vers la vaccination obligatoire ? • FRANCE 24

FRANCE 24
La pression monte pour obliger tous les soignants à se faire vacciner contre le Covid-19, avec un projet de loi en préparation selon une source gouvernementale, même si une telle mesure n'est pas simple à mettre en oeuvre.

Covid-19 en France : vers la vaccination obligatoire ? • FRANCE 24

Vaccin contre la COVID-19

#covid19 #France #vaccination

2 juil. 2021
 

Tags : France Politique Information et Médias Vaccins Société Santé Santé menacée Polémique Médecine




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 5 votes
    ezechiel ezechiel 3 juillet 10:40

    Bientôt, vous ne pourrez plus accéder aux lieux de culture, aux restaurants, aux bars, aux piscines, aux salles de sports, aux hôtels de vacances, à l’école, à votre bureau sans votre passe sanitaire contenu dans votre smartphone.
    Vous serez définitivement attaché à la machine.
    C’est le but.
    Une fois raccordé au réseau, vous ne pourrez plus rien entreprendre sans que le système ne le sache ou n’en ait donné l’ordre, vous rentrerez dans un cercle vicieux dans lequel vous ne pourrez plus jamais vous défaire.
    Ne pensez pas faire machine arrière, le processus est irréversible et ne fonctionne qu’en avançant.

    Est-ce justifié ?
    Rappelons que le virus aurait fait 100 000 morts en France, âge moyen de décès, 85 ans. Des personnes très âgées donc, avec déjà des pathologies graves.

    951 personnes de moins de 50 ans sont décédées du covid-19 depuis l’apparition de l’épidémie en France.

    On constate avec l’expérience, que les vaccins ARN Messager n’empêchent pas la contamination, les anticorps produits au contact des protéines Spike créés dans les organismes des personnes vaccinées ne sont pas suffisants pour arrêter le virus, qui en entrant dans l’organisme peuvent se recombiner pour créer de nouveaux variants, afin d’échapper à l’attaque des anticorps.
    C’est le constat qui a été fait après les essais cliniques du vaccin d’AstraZeneca mené sur près de 24 000 personnes réparties au sein de quatre groupes : deux aux Royaume-Uni, un au Brésil et un en Afrique du Sud en automne 2020.
    Ce sont justement dans ces trois pays où sont apparus les variants les plus virulents quelques semaines plus tard.

    Dans les Landes, le variant Delta a contaminé 23 personnes dans un EHPAD. 21 d’entre elles avaient été complètement vaccinées, et parmi elles, deux sont mortes.
    La vraie menace pourrait donc ne pas venir du virus qui après des pics et écrémés les personnes très malades et très âgées aurait pu s’éteindre, mais des vaccins à ARN Messager, qui permettent la propagation de nouveaux variants à travers les personnes vaccinées.
    Aux USA là où on vaccine également en masse, est apparu le variant Epsilon qui semble résister aux vaccins ARN Messagers.


    • 3 votes
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 3 juillet 11:04

      Ce qui est sur c’est qu’aucun EXPERT (y a n’a t-il quelque part quelques uns ?) ne peut dire qu’être vacciné empêche d’être contaminant et/ou contaminé...

      Certains soignants -les couillus et ceux qui peuvent se le permettre— envisagent de changer de profession si le vaccin devient obligatoire pour eux...


      En plus c’est une catégorie de français qui se vaccine très peu : c’était déjà VRAI pour la GRIPPE...

       

      En particulier le nombre de soignants

      NON vaccinés est très important en EPHAD !


      Tous les cons comme la paire bubu/sls0 devraient se poser la question du pourquoi de cela, au lieu de nous abreuver, en permanence, de statistiques mal digérées (et pour cause : leur cerveau déficient pour ce faire) sur tout & n’importe quoi...


      CQFD

      Merci pour votre contribution



      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 3 juillet 11:49

        @Mao-Tsé-Toung
        EXPERTS (y en a t-il quelque part quelques uns ?)


      • 8 votes
        JL 3 juillet 11:14

        les vaccinolâtres veulent tricher en faisant comme si les prototypes des vaccins qu’ils inoculent étaient de vrais vaccins ayant obtenu leurs AMM :

         

        Ainsi, en vaccinant tout le monde avec des vaccins expérimentaux il sera impossible de comparer avec une population non vaccinées, ET possible de déclarer que ces produits, fussent-ils des poisons, sont efficaces car diront-ils, sans eux ce serait pire.
         
         L’enjeu de toute cette affaire est le renversement de la charge de la preuve, un objectif et une stratégie criminels en l’occurrence.


        • vote
          hase hase 3 juillet 12:50

          Expliquez-moi : 60% de gens vaccinés, avec tous les gens qui on eu le covid, tous ceux qui ont marqué positif sans le moindre rhume... il faut encore passer à l’obligation ?

          Mais qui reste-t-il à vacciner ?


          • vote
            sls0 sls0 3 juillet 13:33

            @hase
            Difficile à justifier surtout.
            Si on se rappelle les risques du covid qui ont justifié pas mal de choses c’était :
            1° une forte mortalité chez les personnes à risques.
            La plupart des personnes à risques sont vaccinées donc le risque a disparu sauf pour ceux minoritaires qui ont refusé de se faire vacciner. Ce n’est plus un risque sauf assumé.
            2° un risque d’engorgement des hôpitaux, vu la résistance de la population non vaccinée ça m’étonnerait que ça arrive.
            La gravité actuelle est au niveau d’une grippe.

            Qu’est-ce qui pourrait justifier une lutte toujours aussi forte ?
            1° plus il y a des personnes infectées, au niveau probabilité de variants ça reste haut, une mutation ne peut se faire que chez un malade avec sa charge virale.
            2° avec la population restante la gravité est moindre mais il y a 10-20% de covid long, c’est pas mortel, c’est pas obligatoirement l’hôpital mais ça fait des mois d’handicap et ça laisse parfois des séquelles au cerveau.

            Personnellement je trouve la couverture vaccinale suffisante car elle a supprimé les deux risques principaux du covid. Je n’ai rien contre le confort qu’amène un surplus de vaccin. D’après le dernier sondage 81% des français veulent se faire vacciner donc c’est ridicule de faire des parias ceux qui ne veulent pas se faire vacciner.


          • 4 votes
            Samson Samson 3 juillet 15:09

            @hase
            "Mais qui reste-t-il à vacciner ?"

            Ben, les bébés, les enfants, ... ainsi que toute personne cherchant encore à exercer soit du fait de son expérience professionnelle, soit du fait de sa propre philosophie son esprit critique pour opérer des choix individuels autant que faire se peut "libres" et "éclairés" !

            Faut bien reconnaître que face au rouleau compresseur propagandiste déployé par la Pensée Unique, ces derniers se font toujours plus rares, mais même En Marche vers Nulle Part, il en existe encore, ce qui appelle impérativement que nos "managers" prennent les mesures de rétorsions adéquates.
            Après le succès de l’exemplarité mutilatoire appliquée aux Gilets Jaunes, ce sera donc la "vaccination" obligatoire a l’encontre de tous les mauvais esprits !

            On vit décidément une époque formidable ! smiley


          • vote
            Yakaa Yakaa 6 juillet 16:12

            @hase

            Mais qui reste-t-il à vacciner ?

            Les enfants, les bébés, les chats, les chiens et les arbres...

          • vote
            sls0 sls0 3 juillet 13:05

            Pour les soignants en regardant le dernier sondage, 72% des français sont favorable à la vaccination obligatoire comme pour l’hépatite B pour les soignants. Pour le covid il y a des vaccins sans ARN donc le coup du risque de l’ARN ne pourra pas servir pour refuser. A priori c’est plié pour eux.

            Si le code QR du vaccin pour la France est facilement décodable, le code QR européen demande une application spécifique. Contrôler c’est faisable dans un aéroport, difficile dans une gare et infaisable sur une autoroute. Il subsitera de sérieux trous dans la raquette.

            Je réside dans un coin assez touristique. En ce moment un tiers des voitures ont de plaques étrangères, il n’y a aucun contrôle.

            Il y a plein de cyclotouristes et des marcheurs, j’en ai vu avec la coquille st Jacques, pour eux c’est du garanti sans covid jusqu’en Espagne.


            • 6 votes
              sirocco sirocco 3 juillet 13:38

              La mafia pro-vax me menace de réduire mes accès à la consommation ?

              Soit. Dans ce monde capitaliste, ils le déploreront avant moi.

              À part ça mon calibre 12 attend quiconque voudrait venir me chercher pour me vacciner de force.


              • 10 votes
                méditocrate méditocrate 3 juillet 14:42

                Le gouvernement n’a toujours rien organisé de sérieux pour la reprise de la saison grippale après l’été. Il aura surement continué à supprimer des lits...

                En terme de manoeuvre politique, il est plus simple de culpabiliser les français. Si ça tourne mal ce ne sera pas de leur fait mais celui des gaulois réfractaires.

                C’est sans risque, ça divise le peuple tout en faisant diversion sur la masse des sujets sérieux sur lesquels on pourrait demander des comptes.


                • 2 votes
                  Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juillet 14:44

                  @méditocrate
                   
                  Votre regard est juste. Je crois que vous avez raison.
                   


                • 1 vote
                  Yakaa Yakaa 6 juillet 16:10

                  @méditocrate
                  Culpabiliser les réfractaires, c’est aussi un moyen de justifier les résultats quasi-inexistants des vaccins sur la mortalité notamment...

                  5 juillet 2020 en France : 16 morts (pas de masques, pas de vaccins)
                  5 juillet 2021 en France : 26 morts (masques à gogo et vaccins open bar)
                  Et c’est comme ça depuis plus d’un mois... En Allemagne c’est pareil.

                  https://ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&time=2020-03-01..latest&pickerSort=desc&pickerMetric=total_cases&Metric=Confirmed+deaths&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=false&Align+outbreaks=false&country=GBR DEU FRA


                • 1 vote
                  adrien28 4 juillet 09:38

                  si il peut y avoir débat pour la population dans son ensemble, pour les soignants , c’est une obligation professionnelle qui existe déjà ! La vaccination peut être rendue obligatoire pour certaines professions : Selon l’article L3111-4 du code de la santé publique, toute personne qui travaille dans le secteur de la prévention, ou en milieu de soins, qui l’expose à des risques de contamination doit être immunisée contre l’hépatite B, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite : il suffit de mettre à jour la liste ! : https://officiel-prevention.com/dossier/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/la-prevention-des-maladies-professionnelles-par-la-vaccination



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès