• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > COVID-19 : l’heure du bilan

COVID-19 : l’heure du bilan

 Cela fait maintenant 1 an que l’on entend parler quotidiennement du coronavirus. Cela fait bientôt 9 mois que toute la vie politique et économique vit au rythme des décisions prises uniquement pour répondre à la peur de ce virus. Depuis le début du crise, de nombreuses voix dénoncent l’excessivité des mesures prises au regard des épidémies que l’on vit chaque année. Toutes ces voix sont désormais cataloguées dans le camp bien pratique des complotistes. Autrefois, l’inquisition faisait taire tout ceux qui osaient contredire le clergé. Aujourd’hui la société entière organise la censure de ceux qui sortent qui discours bien établi. Dans cette vidéo, on va voir que depuis mars dernier, on ne constate absolument aucune surmortalité pour les moins de 50 ans. Je vous montrerai où aller chercher toutes les données des décès en France et comment faire les calculs pour que vous puissiez le faire vous-même si vous voulez et vérifier que je n’invente absolument rien. J’exploite uniquement des données de l’état civil français. On verra ensuite les effets du coronavirus sur la mortalité des plus âgés et je ferai la comparaison avec la grippe pour que vous puissiez faire vos conclusions. La mienne est simple : au regard des chiffres officiels des décès, il n’y a absolument aucune raison objective de mettre en place un confinement généralisé ou même d’imposer à toute la population n’importe quelle règle. On peut en revanche comprendre l’intérêt d’avertir les français des risques et en particulier les plus âgés pour qu’ils puissent faire leur choix et prendre les précautions qu’ils souhaitent. Mais même dans ce cas, il faut se poser la question de pourquoi ce n’était pas fait avant, puisque quand on regarde les chiffres, on se rend compte que des épidémies mortelles, on en a tous les ans, tous les hivers.

Tags : Santé Covid-19




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • 7 votes
    perlseb 23 décembre 2020 17:50

    Les chiffres bien analysés sont donc plutôt rassurants (on meurt plus quand on est est vieux, il fallait avoir inventé l’eau tiède pour pouvoir comprendre ça).

    Par contre, ce qui est inquiétant, c’est tout ce battage médiatique, ces confinements, ce vaccin acheté à prix d’or pour sauver ... les gens qui vont de toutes façons mourir de vieillesse.

    On n’est obligé d’essayer de faire des hypothèses pour essayer de comprendre cela (d’être complotiste), à moins de fermer les yeux et de croire qu’il y a une cloison étanche entre l’histoire (pas toujours très jojo) et le monde présent.


    • 5 votes
      alanhorus alanhorus 24 décembre 2020 14:17

      @perlseb
      https://www.bitchute.com/video/AOAXAhR3002w/
      vidéo encore vsible qui prouve que ce sont les franc maçon qui l’on fomenté ce complot comme macron merkel trump putin boris johnson bolsonaro sont francs maçons on est mal barré pour sortir de cette merde qu’est le mensonge du covid.


    • 4 votes
      alanhorus alanhorus 24 décembre 2020 14:56

      il y a eu un bug c’est pas cette vidéo

      En janvier 2010 Bill Ryan, dans le cadre du "Project Camelot", dit avoir reçu 11 pages d’informations d’un insider ayant accidentellement assisté, en 2005, à une réunion de Francs-Maçons de haut grade dans la Cité de Londres. Dans sa vidéo notre lanceur d’alerte dévoile notamment le projet de ces élites mondialistes de balancer sur la chine un virus qui, par la suite, contaminerait le monde. Un scénario qui fait curieusement écho à cette "pandémie" que nous vivons actuellement.

      https://www.youtube.com/watch?v=T9xazAjBFaw

      Covid-19, un plan maçonnique ? Bill Ryan et la mission anglo-saxonne

      article pour lequel j’ai reçu le commentaire suivant :

      - Faites attention aux vidéos que vous déposez , vous voulez payer l’amende à la place d’Agoravox ?

      il faudra qu’ils proposent cela dans leur charte avant de menacé parce que ce ne sera pas du gout de la lois si ils ne préviennent pas avant.


    • 2 votes
      alanhorus alanhorus 24 décembre 2020 17:38

      The whole Boston Hoax created by Israel and U.S. Air Force under Obama’s admt
      https://www.wired.com/2013/04/boston-marathon-conspiracies/
      https://www.goyimtv.tv/v/3743405993/A-MUST-WATCH-BOSTON-BOMBINGS-WAS-A-FALSE-FLAG
      Pour toute personne qui douterait encore des complots


    • 8 votes
      ZardoZ ZardoZ 24 décembre 2020 13:04

      Le Conovirus est juste une grippe, et comme toutes les grippes saisonnières il y a du décès chez les personnes âgées immunodéprimées.

      Nous en sommes à un peu plus de 60.000 décès sur une année, en enlevant les mortalités non liées directement au conovirus, soit au minimum en divisant par dix ce chiffre de 60.000, nous sommes, ni plus, ni moins dans la moyenne d’une banale grippe saisonnière.

      Tout ce cirque est juste là pour nous priver de libertés et tester la docilité des laineux dans un premier temps, dans un second, ça sera nous faire accepter les mesures coercitives pour la mise en place d’un nouvel ordre mondial basé sur l’acceptation massive de lois liberticides impactant tous les niveaux de la société pour le "meilleur" des mondes. 


      • 1 vote
        Sentero Sentero 24 décembre 2020 15:07

        @ZardoZ

        Je ne comprends absolument pas comment vous comptabilisez la mortalité en France !

        En France il y a plus de 600 000 morts chaque année (pas 60 000 !) en comptant bien sur les grippes saisonnières.

        Par exemple (INSEE)
        2017  606 000 morts
        2018  610 000
        2019  613 000

        Mais en 2020 il y avait déjà au 7 décembre 617 000 décès (soit 47 000 de plus que l’année dernière à la même date)... or si on compte les morts à venir jusqu’au 31 décembre on devrait terminer l’année avec une surmortalité de 60 000 personnes par rapport à l’année dernière... sachant que la grippe saisonnière est comptée chaque année ce n’est pas elle qui peut faire cette différence...

        Si vous avez une théorie réaliste qui pourrait expliquer ce surplus de 60 000 décès je suis preneur. smiley


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 décembre 2020 15:19

        @ZardoZ

        "Nous en sommes à un peu plus de 60.000 décès sur une année, en enlevant les mortalités non liées directement au conovirus, soit au minimum en divisant par dix ce chiffre de 60.000..."

        Pourquoi par 10 ? Pourquoi pas par 100 ou par 3,1416 ou par l’âge du capitaine ? 

      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 décembre 2020 15:23

        @Sentero

        "En France il y a plus de 600 000 morts chaque année (pas 60 000 !)"

        Je suppose que Zardoz parle des morts de la covid (61 978 à ce jour). 


      • 4 votes
        LUCA LUCA 24 décembre 2020 15:41

        @Qaspard Delanuit
        x10 parce que selon un rapport de l’OMS, 90% des décès sont comptabilisés covid sans que celui-ci en soit la cause, mais ... les primes !, LES PRIMES !! smiley


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 décembre 2020 15:47

        @LUCA

        Avez-vous un lien vers ce rapport de l’OMS ?


      • 1 vote
        Sentero Sentero 24 décembre 2020 16:08

        @Qaspard Delanuit
        .
        Bon ok... mais ces plus de 60 000 morts du covid correspondent tout à fait aux 60 000 (probablement) morts annuels supplémentaires en fin d’année...
        .
        Alors on se retrouve avec la même question... de quoi sont morts ces 60 000 personnes de plus par rapport aux années précédentes sachant que ce n’est pas de la grippe saisonnière (d’autant moins forte qu’il y a eu deux confinements, les masques, les mesures barrières etc etc...) déjà prise en compte chaque année ???



      • vote
        LUCA LUCA 24 décembre 2020 17:44

        @LUCA
        Bon Noël !


      • 1 vote
        Sentero Sentero 24 décembre 2020 18:13

        @LUCA
        .
        "90% des décès sont comptabilisés covid sans que celui-ci en soit la cause"
        .
        Je ne vois pas cela dans le rapport de l’OMS de votre lien qui pointerait plutôt une sous-estimation de la mortalité du Covid-19...

        Joyeux Noel


      • 7 votes
        ZardoZ ZardoZ 24 décembre 2020 18:26

        @Qaspard l’ennuyeux,

        Tu t’imagines que les 60.000 décès de cette année qualifié "Covid" sont réellement du au Covid ?
        J’ai divisé par 10 et encore je suis gentil.

        Sinon, tu déduis bien... Impressionnant !

         smiley

      • 6 votes
        ZardoZ ZardoZ 24 décembre 2020 18:34

        @Sentero

        La grippe saisonnière à fait officiellement moins de 100 morts cette année, donc la grippe "Covid" a bouchée le trou. Le Covid c’est juste une grippe plus virulente, voilà tout.
        N’oubliez pas le masque à table et le gel acoolo à l’apéro, bon Noël le laineux !

         smiley

      • 7 votes
        Et Hop ! 24 décembre 2020 21:50

        @Sentero : " de quoi sont morts ces 60 000 personnes de plus par rapport aux années précédentes "

        Des mesures prises par le gouvernement :
        encombrement volontaire des hôpitaux (en interdisant aux cliniques d’accueillir des malades), et des SAMU (en interdisant aux médecins de soigner les malades et en donnant l’instruction d’appeler le SAMU),
        de ne pas avoir été soignés pour toutes les maladies autres que les pneumopathies virales, et pour les pneumopathies virales qui se soignent normalement avec des antibiotiques larges spectres (comme l’azythromicine) et avec des antiviraux,
         de l’interdiction d’hospitaliser les malades venant des EPHAD et de les piquer au Ritrovil,
         suicides, dépressions,.. dûs au confinement.


      • 2 votes
        perlseb 25 décembre 2020 09:56

        @Sentero
        Les gens meurent plus de vieillesse à cause du papy-boom. France Soir, un journal hautement complotiste, avait déjà prévu une mortalité de 770.000 personnes tous les ans dès 2016 à cause du vieillissement de la population.
        Donc oui le coronavirus est une méchante grippe, mais le problème numéro un c’est que les baby-boomer sont maintenant des papy-boomer : les plus âgés ont 74 ans et leur nombre va croître de manière très forte pendant 20 ans, seule la mort pouvant les éliminer...
        Donc comparer les nombres de morts n’a aucune valeur, c’est vraiment se moquer du monde. Seuls les taux par tranche d’âge (et pas des augmentations d’une année sur l’autre : c’est aussi biaisé de faire ça, puisqu’il y a de plus en plus de personnes âgées) doivent être regardés : est-ce ce c’est que l’on nous montre ? Evidemment non, sinon on ne pourrait pas confiner...


      • 1 vote
        perlseb 25 décembre 2020 09:59

        @perlseb
        Pardon, ils avaient prévu dès 2016, une mortalité de 770.000 personnes en 2050 : les chiffres montent peu à peu.


      • 1 vote
        perlseb 25 décembre 2020 10:12

        @perlseb

        Quels sont les chiffres que l’on peut nous présenter ?

        1)

        L’augmentation du nombre de morts d’une année sur l’autre, indépendamment de l’âge : on voit une claire augmentation (à cause du papy-boom), c’est inquiétant et c’est essentiellement ce que font tous les médias.

        2)

        L’augmentation du nombre de mort d’une année sur l’autre par tranche d’âge. Déjà là, on s’aperçoit (la vidéo le montre, les chiffres INSEE aussi) qu’il n’y a pas plus de morts cette année pour les moins de 50 ans. Il y en a plus à partir de 50 ans mais ne serait-ce pas dû à l’augmentation forte de cette population avec les papy-boomers ?

        3)

        L’augmentation du taux de mortalité par tranche d’âge : c’est la seule donnée qui peut avoir un sens étant donné que la population n’est pas du tout homogène (papy-boom). Il faut même établir une mortalité par tranche d’âge de 1 an pour bien séparer les baby-boomers. Que l’INSEE établisse clairement ces chiffres, et on verra que le coronavirus n’est qu’une méchante grippe.


      • vote
        perlseb 25 décembre 2020 10:24

        @perlseb
        La conclusion "complotiste" : le coronavirus touche tous les pays qui ont subi la guerre (= qui ont eu un baby-boom et qui ont maintenant un papy-boom) et qui ont un gouvernement pro-mondialiste.
        3 mails d’affilée en réponse à moi-même, ça doit être la gueule de bois...


      • 1 vote
        Sentero Sentero 25 décembre 2020 16:54

        @Et Hop !
        .
        Comme quasiment tous les pays d’Europe et d’Amérique + l’Iran + la Russie etc... ???
        .
        Là on est dans le mahousse complot... parce que pour arriver à peu près au même résultat dans des dizaines de pays très différents les uns des autres cela demande une coordination exceptionnelle ! smiley ...les Jésuites ? les FM ?


      • 1 vote
        Sentero Sentero 25 décembre 2020 18:03

        @perlseb

        Bolivie = pro-mondialiste ?
        Iran = pro-mondialiste ?
        Russie = pro-mondialiste ?

        Sinon vous n’aurez aucun mal à trouver pas mal de pays dans la situation inverse... cad des pays "pro-mondialistes" qui ont subi la guerre (un baby boom puis un papy boom) et qui ont de bons résultats en terme de mortalité :
        Corée du Sud, pays scandinaves (sauf la Suède...), Japon, Chine (car pour moi c’est un pays pro mondialiste)...
        .
        Donc la corrélation que vous tentez me parait excessive et ne saurait expliquer une surmortalité si brutale dans des dizaines de pays aux politiques sanitaires et aux démographies si différentes.


      • 2 votes
        pegase pegase 25 décembre 2020 22:39

        @ZardoZ
        Tu t’imagines que les 60.000 décès de cette année qualifié "Covid" sont réellement du au Covid ?

        Je diviserais au minimum par quatre (15 000), en plus l’oms dit maintenant que les tests PCR ne valent rien ......

        On est dans le grand nimportnawak, le nombre de morts, les tests, les soins ...

        En ce qui me concerne je ne l’ai toujours pas eu smiley

        je ne connais pas grand monde qui l’ont eu, juste 2 connaissances et c’était vraiment bénin, un rhume même pas aussi chiant qu’un vrais rhume, 3 jours maximum ...




      • 4 votes
        pegase pegase 25 décembre 2020 22:48

        @Et Hop !

        — encombrement volontaire des hôpitaux (en interdisant aux cliniques d’accueillir des malades),et des SAMU (en interdisant aux médecins de soigner les malades et en donnant l’instruction d’appeler le SAMU),

        Même pas, j’étais à l’hosto de Mulhouse pile en plein dans l’épicentre covid de la France, IL N’Y AVAIT PERSONNE, pas un chat pendant une demi journée aux urgences, j’étais seul pour un problème qui n’avait rien à voir ...

        Plus tard ils m’ont mis à l’étage dans un service, PAS UN CHAT, à cause du covid m’ont répondu les infirmières un tantinet narquoises, j’ai observé de ma chambre l’hosto militaire => PAS UN CHAT alors que les médias clamaient la catastrophe ...
        Une infirmière m’a dit "il ne faut pas écouter les médias" smiley

        FOUTAGE DE GUEULE A 100% ........


      • 2 votes
        Sentero Sentero 24 décembre 2020 20:00

        @ZardoZ

        .

        Une grippe qui ferait 60 000 morts ?!!! ...alors que des mesures exceptionnelles ont été prises pour réduire la contagion (masques, confinements, distanciation sociale) ???

        .

        C’est Noel aujourd’hui... pas le 1e avril !!  smiley


        • 5 votes
          Et Hop ! 24 décembre 2020 22:06

          @Sentero

          Ce sont les mesures prises qui ont créé la surmortalité :

          encombrement volontaire des hôpitaux (en interdisant aux cliniques d’accueillir des malades), et des SAMU (en interdisant aux médecins de soigner les malades et en donnant l’instruction d’appeler le SAMU),
          de ne pas avoir été soignés et dépisté pour toutes les maladies autres que les pneumopathies virales (cancers, cardiopathies..),
           de ne pas non plus avoir été soigné pour les pneumopathies virales qui se soignent normalement avec des antibiotiques larges spectres (comme l’azythromicine) et avec des antiviraux,

           de l’interdiction d’hospitaliser les malades venant des EPHAD et de les piquer au Ritrovil,
           suicides, dépressions,.. dûs au confinement.

          Ils sont là les 60 000 morts de plus.

          Le gouvernement a justifié les mesures prises avec des rapports frauduleux en toute connaissance de cause :
           Prévision de l’Imperal Collège pour justifier le confinement (et sans consulter des institutions françaises),
           Article du Lancet pour arrêter les essais de l’hydrocloroquine+ azytromicine, qui sont toujours interdits. 

          L’affaire de l’interdiction de l’Hydrochloroquine, médicament aussi courant et anodin que l’aspirine, suffit à prouver qu’il y a une manipulation parfaitement consciente et volontaire pour empêcher de soigner le Rhum19.

          Absolument rien ne permet de savoir si le confinement augment ou diminue la contagion, c’est une mesure qui n’avait jamais été prise nulle part et à aucune époque,
          Absolument rien ne prouve que lse port généralisé des masques augmente ou diminue, c’est une mesure qui n’avait jamais été prise nulle part et à aucune époque


        • 2 votes
          perlseb 25 décembre 2020 11:32

          @Sentero
          J’ai fait la somme de tous les décès entre le 1er mars et le 7 décembre pour les années 2018, 2019 et 2020 (avec python, avant je faisais du perl, d’où mon pseudo, maintenant je me suis mis à python) à partir du tableau de l’INSEE et j’obtiens :
          2018 : 456.710
          2019 : 454.274
          2020 : 508.509

          Donc l’excédent de 2020 (sachant que les morts sont comparables avant le 1er mars et après le 7 décembre) est de 54.235. Comme le papy-boom est bien engagé (le nombre de morts devraient croître régulièrement tous les ans : 7.000 morts de plus tous les ans jusqu’en 2050 en moyenne) et qu’on voit qu’il n’y pas eu plus de morts en 2019 qu’en 2018, on peut dire qu’il y a un effet de rattrapage d’environ 15.000 morts. Ce qui nous laisse un excédent de 40.000 morts. C’est beaucoup de personnes âgées mais si on s’interdit de les soigner (en interdisant des médicaments, etc...), que finalement nos conditions de vie d’aujourd’hui (mal-bouffe, etc...) sont moins saines qu’avant, rien ne dit que les papy-boomers auront une espérance de vie aussi élevée que leurs ancêtres. Et donc, au lieu d’avoir une croissance linéaire du nombre de morts jusqu’en 2050, on pourrait avoir un pic bien plus tôt et plus massif.

          Tant qu’il n’y a pas d’excés de mortalité pour la tranche des moins de 50 ans, on ne peut pas raisonnablement s’inquiéter (à moins de vouloir être immortel, ce qui ne pourra être réservé qu’à une élite, donc faut pas trop compter là-dessus pour changer les chiffres).


        • 1 vote
          perlseb 25 décembre 2020 12:04

          @Sentero
          J’ai trouvé le lien du pdf sur lequel se base l’article de France Soir que j’ai donnée en lien : c’est un article de l’INED.
          On voit plusieurs scénarios (courbes) et le scénario qui correspond le mieux à cette année est "1986 mortalité tendancielle", soit presque 700.000 morts en 2020 prévus par ce scénario.


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 décembre 2020 12:44

          @perlseb

          Tout cela est intéressant mais la France n’est pas la seule à être concernée en cette occurrence. 


        • vote
          perlseb 25 décembre 2020 16:43

          @Qaspard Delanuit
          Vous avez raison, mais tous les pays réellement "touchés" par le coronavirus sont ceux qui ont eu un baby-boom à partir de 1946. Par exemple, le baby-boom de la Chine, c’est entre 1962 et 1976.
          Pour le scénario du document de l’INED, je pense qu’en fait, il faut partir plutôt sur la courbe "1986, mortalité basse". Le principe d’une moyenne, ou d’une prévision, c’est de tomber à peu près au milieu des chiffres réels. Pendant quelques années, on a été au-dessous de cette courbe, pendant 2 ans, on sera nettement au-dessus. On repartira avec les chiffres de cette courbe dans 3 ans.

          Bref, dans tous les cas, il faut souligner la relative stabilité du nombre de morts en France avec pourtant une population qui a doublé : il est normal que ça finisse par monter. Et trouver des statistiques de 2016, avant Covid, qui prévoyaient déjà un tel nombre de morts est quand même "rassurant" pour la mortalité (mais inquiétant pour notre soit-disant démocratie).


        • 1 vote
          Sentero Sentero 25 décembre 2020 17:42

          @perlseb
          .
          " tous les pays réellement "touchés" par le coronavirus sont ceux qui ont eu un baby-boom à partir de 1946..."
          .
          ====================================================
          .

          • l’Iran ? non pas vraiment de baby boom (ou alors trop récent pour compter)
          • les pays de l’Est de l’Europe ? non pas vraiment de baby boom après 1945
          • les pays d’Amérique latine ? non... pas de baby boom particulier après 1945
          .

          Alors attribuer les nombreux morts supplémentaires (la même année pas l’année dernière ni il y a deux ans ni trois ans) à un espèce de rattrapage démographique lié à un baby boom d’il y a plusieurs décennies et ce dans dans des dizaines de pays dans le monde pile au même moment (alors que certains n’ont même pas connu de baby boom)... c’est pour le moins tiré par les cheveux... smiley


        • 1 vote
          Sentero Sentero 25 décembre 2020 18:15

          @Et Hop !

          Pour le HCQ... Andorre l’utilise pour soigner ses malades (depuis à peu près le début de la pandémie)... résultats actuellement :

          • 1090 morts pour 1 000 000 hbts avec HCQ
          • contre 922 en France sans HCQ

          Tout ça pour ça...


        • vote
          perlseb 25 décembre 2020 19:14

          @Sentero
          Effectivement c’est très difficile de parler des autres pays pour la simple raison que je ne sais pas du tout où chercher les mortalités des années précédentes, ni l’"épaisseur" du baby-boom s’il existe.
          Disons que je pensais aux pays "proches"(OTAN pour faire simple) en parlant de corrélation.

          En attendant, pour parler de la France pour laquelle on a les chiffres, 52.000 morts de plus correspond juste à un scénario parmi d’autres qui était prévu il y a 2 ans sans intervention du coronavirus. Si vous prenez le document de l’Ined, ça peut correspondre au scénario "1986, mortalité basse" pour lequel on subit un rattrapage pour un nombre de morts inférieurs à ce qu’il aurait dû être les années précédentes (les prévisions sont un peu des moyennes lissées quand elles sont justes, la réalité oscille toujours autour de la moyenne).

          Dans tous les cas, le nombre de morts va croître régulièrement et on ne peut pas être affolé par ces chiffres. Reconnaissez quand même que les médias ne parlent pas du vieillissement de la population, ils ne disent absolument pas que les moins de 50 ans ne sont pas impactés par le Covid (sinon comment confiner tout le monde ?), en résumé, ils font tout ce qu’il faut pour propager la peur. Je ne vais pas affirmer quelles sont leurs intentions, mais on doit se poser des questions et il est parfaitement sain d’émettre des hypothèses.


        • 1 vote
          Sentero Sentero 25 décembre 2020 22:17

          @perlseb
          .
          Disons que je pensais aux pays "proches"(OTAN pour faire simple) en parlant de corrélation.
          .
          => Un peu facile comme procédé non ? smiley
          .
          le nombre de morts va croître régulièrement et on ne peut pas être affolé par ces chiffres
          .
          => bien sur... dès lors que l’augmentation est régulière... mais pour l’année 2020 on est manifestement pas dans le régulier... ou alors on aurait pu faire pareil avec l’année de la canicule et dire que "après tout on est dans une tendance d’augmentation à long terme donc circulez il n’y a rien à voir"...
          .
          Enfin je ne vois absolument pas l’intérêt d’insister sur le cas français en particulier car chaque pays est en lui-même un cas particulier...
          .
          Ce qui est frappant c’est que dans des dizaines de pays aux situations démographiques politiques et hospitalières parfois très différentes (des cas particuliers) on arrive aux mêmes résultats... cad une surmortalité réelle (à l’échelle locale ou nationale) et des politiques exceptionnelles...
          .
          J’ai du mal à croire que dans tous ces pays si différents des élites parfois complètement opposées aient pris les choses très au sérieux et aient à peu près pris les mêmes décisions (vaccination compris) car elles auraient été d’accord entre elles pour coordonner cela alors qu’elles auraient considéré ces décisions inutiles voire délétères... quel est le rapport entre les élites de l’Iran ? du Mexique ? de la Russie ? des EUA (avec en réalité de grandes différences selon les Etats) ? de l’UE (mais au début pas la Suède) ? du RU ? des pays d’Amérique du Sud (mais au début pas le Brésil) ? du Japon ? de l’Inde ? de la Suisse ? de la RSA ? de la Chine ??? etc etc
          .
          Dans tous ces pays la situation a été globalement dramatisée à peu près de la même manière par les médias locaux (une fois la gravité de la situation reconnue... voir le déni chinois au départ... idem plus ou moins en Russie) même si les réponses politiques nationales ont été différentes... je ne crois pas non plus du tout à une espèce de toute puissance de l’OMS qui aurait réussi le tour de force de persuader la plupart des élites économiques du monde de saborder leurs propres économies pour ses beaux yeux et/ou pour un plan chimérique de contrôle (ou de baisse) démographique programmée planétaire.


        • vote
          pegase pegase 25 décembre 2020 23:06

          @perlseb
          -
          Tu sais programmer en Python sur Autocad ?


        • 1 vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 décembre 2020 23:22

          @Sentero

          • 1090 morts pour 1 000 000 hbts avec HCQ
          • contre 922 en France sans HCQ

          Je suppose que vous avez conscience que ce genre de calcul est complètement fantaisiste et que c’est de l’humour.  smiley


        • vote
          perlseb 26 décembre 2020 13:01

          @Sentero
          Il y a une chose fondamentale que vous ne comprenez pas. Ceux qui sont âgés ne meurent pas exactement à l’espérance de vie mais par vagues. Si vous avez lu le document de l’INED, alors vous savez que lors de la grippe de 2015 on a eu 7% de morts en plus en France. On est à 9% cette année. Est-ce que 2% de morts en plus ça nécessite 2 confinements plus tout un tas d’interdictions. Avez-vous regardé la vidéo ? En fait, si on fait une moyenne, on est plutôt à +4% et l’année derrière était creuse et on était à -4% par rapport à la moyenne. Sachant que la moyenne va augmenter de 1% tous les ans (+7.000 morts environ) dans un scénario encore à déterminer (papy-boom).

          Cette année (et vraisemblablement la prochaine, car le coronavirus mute beaucoup et il est plus méchant qu’une grippe) on aura plus de morts, et puis après on en aura moins : ce sont des vagues selon les conditions (canicule, grippe, ou rien de particulier pour le creux d’une vague).

          Quant aux pays étrangers, je pense qu’en grattant un peu (ce qui est très difficile à faire sans chiffres), je pense qu’on trouverait que ce sont aussi des personnes âgées qui meurent car il y en a dans tous les pays. Il n’y a fondamentalement que ça à retenir : les moins de 50 ans ne sont pas impactés par le virus.


        • vote
          Sentero Sentero 26 décembre 2020 13:27

          @perlseb
          .
          Il n’y a fondamentalement que ça à retenir : les moins de 50 ans ne sont pas impactés par le virus.

          .
          =================================================
          .
          Moi je dirais plutôt les moins de 50 ans sont moins impactés par le virus.

          .
          Quant aux pays étrangers je ne suis pas sur qu’en Iran ou en Amérique latine où il n’y a pas encore de papy boom on ne trouverait que des personnes âgées impactées.
          .
          Sinon qu’après la pandémie on meure moins c’est tout à fait possible... mais allez dire cela maintenant aux personnels soignants et aux proches des malades et personnes âgées... difficile même comme ça... alors pensez si en plus vous êtes un responsable politique...


        • vote
          perlseb 26 décembre 2020 14:02

          @Sentero
          Vous n’avez pas vu la vidéo. Bien sûr, il y a toujours des personnes de moins de 50 ans qui meurent de la grippe donc on peut en trouver qui meurent du Covid. Mais ça n’a rien d’inquiétant puisqu’il n’y a aucune surmortalité pour cette tranche d’âge.

          Il n’y a pas eu de papy-boom en Iran mais il ne faut pas obligatoirement un baby-boom pour avoir des personnes âgées. Il suffit d’une certaine hygiène, d’une alimentation suffisante (même une médecine correcte est moins importante que ces 2 critères) pour avoir des gens âgés. Donc je n’ai pas les chiffres de l’Iran, je ne peux pas affirmer qu’en Iran les moins de 50 ans ne sont pas impactés par le virus. C’est le travail des journalistes, mais ça fait longtemps qu’ils ne font plus leur travail justement.

          Si j’étais responsable politique, je n’interdirais pas ("arbitrairement") certains médicaments, je ne ferais aucun obstacle aux soins (médecins mis à l’écart), je n’isolerais pas mal toute la population mais je me concentrerais sur un isolement performant des personnes âgées et à risque qui le souhaitent (car tout le monde ne souhaite pas vivre indéfiniment dans n’importe quelle condition).



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès