• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Crise de l’hôpital public : 1200 médecins démissionnent

Crise de l’hôpital public : 1200 médecins démissionnent

Devant l’autisme du gouvernement face à la grève quasi généralisée dans le milieu hospitalier, les démissions pleuvent...

Après les avocats, le personnel soignant des hôpitaux jettent leur veste. Ils n’en peuvent plus, épuisés, mal payés, la sécurité des patients n’étant plus assurée ils préfèrent renoncer que de continuer, que d'être complices du gouvernement.

Paris

« Je ne veux être ni témoin ni complice de la gestion de la pénurie pour mes patients ».

Des chefs de service de l'hôpital démissionnent pour protester contre l'absence de moyens

« Je ne veux être ni témoin ni complice de la gestion de la pénurie pour mes patients ». A Paris, des chefs de service de l'hôpital démissionnent pour protester contre l'absence de moyens.

Publiée par Loopsider sur Mardi 14 janvier 2020

LA DERNIÈRE SOMMATION DES TRAVAILLEURS HOSPITALIERS À MACRON (reportage Le Média TV)

"À Aulnay-sous-Bois, six infirmières ont quitté le service entre mars et juin 2019 en raison de conditions de travail trop difficiles. Nous avons dû fermer 10 lits de pédiatrie à Noël, parfois même des infirmières ont dû enchaîner la nuit après une journée de travail par manque de relève. Il manque au moins 600 millions d’euros par an. Nous demandons cet effort urgent car l’hôpital public est en train de s’écrouler."

Ce mardi 14 janvier à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, les médecins du collectif Inter-hôpitaux ont réuni la presse pour annoncer la démission de 1100 chefs de service et pour dénoncer le manque de moyens dans l’hôpital public.

LA DERNIÈRE SOMMATION DES TRAVAILLEURS HOSPITALIERS À MACRON

LA DERNIÈRE SOMMATION DES TRAVAILLEURS HOSPITALIERS À MACRON "À Aulnay-sous-Bois, six infirmières ont quitté le service entre mars et juin 2019 en raison de conditions de travail trop difficiles. Nous avons dû fermer 10 lits de pédiatrie à Noël, parfois même des infirmières ont dû enchaîner la nuit après une journée de travail par manque de relève. Il manque au moins 600 millions d’euros par an. Nous demandons cet effort urgent car l’hôpital public est en train de s’écrouler." Ce mardi 14 janvier à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, les médecins du collectif inter-hôpitaux ont réuni la presse pour annoncer la démission de 1100 chefs de service et pour dénoncer le manque de moyens dans l’hôpital public.

Publiée par Le Média TV sur Mercredi 15 janvier 2020

L’intégralité de la déclaration du professeur Hartemann, chef du service diabétologie de la Pitié-Salpêtrière

1 200 médecins démissionnent - #CàVous

Le discours poignant du professeur Hartemann, chef du service diabétologie de la Pitié-Salpêtrière. Comme elle, 1 200 médecins hospitaliers ont démissionné de leur fonction d’encadrement cette semaine. Pour (re)voir l’émission ? http://bit.ly/C&agrave ;VousReplay

Publiée par C à vous sur Jeudi 16 janvier 2020

Toulouse

9 des 11 médecins des urgences de l'Hôpital Ducuing ont annoncé leur démission. Ils ne veulent plus travailler dans un service dépourvu d'aide-soignante la nuit. Un poste que la direction refuse de combler malgré 35 jours de grève.

Besançon : Qui sont les trois médecins à démissionner administrativement de l'hôpital public en Franche-Comté ?

Tags : Santé menacée Manifestation Grève




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 2 votes
    CoolDude 20 janvier 13:45

    Sachant que l’idée est de détruire les services publiques et le public au passage (ces passants, ces gens qui ne sont rien), de tout privatiser pour laisser place au libre marché Européen et mondial... C’est parfait !

    Je suis sûr que nos gouvernants viennent de déboucher une bouteille de champagne.

    Eh chérie, ça te dit un théâtre ce soir, je me sens d’humeur taquin !


    PS : De toutes façons, ces médecins seront mieux payés dans le privé et seront plus libre et il n’y a que ça qui compte maintenant.

    Les patients seront juste libre de payés en peu plus et d’espérer tomber comme toujours sur un médecin compétant qui n’en a pas rien à foutre de vos problèmes de santé.


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 20 janvier 15:06

      c’est un scandale et un scandale d’Etat

      les fonds nécessaires pour sauver l’hôpital public ne sont qu’une pécadille par rapport à ce que coûtent la fraude aux assurances sociales, les pensions reversées à des faux centenaires à l’étranger

      https://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/fraude-de-dizaines-de-milliards-d-82926

      chaque année ce sont des dizaines de milliards d’Euros gaspillés en pure perte du fait de la lâcheté, du clientélisme et de l’idéologie perverse de ce gouvernement qui ne sert plus les intérêts des Français depuis longtemps

      ça a commencé sous Mitterrand et s’est aggravé sous Chirac et le mal n’a eu de cesse de s’amplifier depuis faute d’une réelle volonté politique de nommer concrètement les choses et d’agir en conséquence

      c’est sans doute le principal "non-dit", par crainte d’accusation de racisme, de la révolte des Gilets jaunes à la fin 2018 quand les Français constatent amèrement qu’ils paient de +en+ d’impots tout en vivant de -en- bien, ils se sont demandés où va l’argent, à quoi ou à qui profitent nos efforts ?


      • vote
        Proudhon 20 janvier 15:36

        Bjr j en suis vraiment désolez je me souci des états dans nos hôpitaux en général moi même un peut impliqué comme délégué de l association A H O ouest hemochromatose génétique depuis 2009 très cordialement MR PETIT


        • 2 votes
          Hieronymus Hieronymus 20 janvier 17:04

          tiens, là aussi y a du fric à récupérer :

          http://info24.fr/roi-darabie-saoudite-37-millions-deuros-aux-hopitaux-de-paris-ne-payera/

          pareil, manque de courage (ou complicité) politique..

          Bouteflika, ce vieux dinosaure du FLN, qui par démagogie ne se faisait jamais faute de cracher sur la France, il les a règlés ses frais d’hospitalisation ?

          les Français sont très naïfs, tout n’est que rapport de force avec cette bande de salauds !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès