• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Enquête : les ondes millimétriques *G (1G à 5G) et le WIFI ... seraient TRES (...)

Enquête : les ondes millimétriques *G (1G à 5G) et le WIFI ... seraient TRES DANGEREUX POUR LA SANTE ???!

Enquête : les ondes millimétriques *G (1G à 5G) et le WIFI ... seraient TRES DANGEREUX POUR LA SANTE ???!

Pour ma part, consommateur des deux, je m'interroge car j'habite dans une zone très dense (équipements) !

Usage personnel (presque tous les jours) : 

Wifi-direct (smartphone, ordinateur, imprimante )

Wifi peu utilisé pour le moment

4G++ de FREE avec le Samsung S 9

-----------------------------------
Wifi – la mort insidieuse est invitée ! | www.kla.tv/14390


KlagemauerTV - Français
Ajoutée le 7 juin 2019
Les anciens Romains se détruisaient eux-mêmes parce que pendant des années ils buvaient dans des tasses de plomb. C’est une mort qui s’approche avec une lenteur imperceptible et de façon totalement invisible. Le rayonnement des ondes millimétriques est aussi l'un des agresseurs les plus insidieux de la vie humaine.

-----------------------------------

Participez à l'enquête

Qu'en pensez-vous ?

Merci

 

Tags : High-tech Droit Politique Information et Médias Société Santé Informatique Santé menacée Droits de l’homme Culture Science et techno




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • vote
    pemile pemile 11 juin 14:06

    "Qu’en pensez-vous ?"

    De cette vidéo de 10mn ? Vraiment ? smiley


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 11 juin 15:47
      pemile 11 juin 14:06

      "Qu’en pensez-vous ?"

      De cette vidéo de 10mn ? Vraiment ?

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @pemile
      J’en conviens pour l’avoir visionnée que je ne sais quoi en penser !
      Nonobstant c’est une enquête sur le sujet que je propose ; et en ce qui me concerne j’ai une certaine appréhension surtout pour ceux qui habitent comme moi dans une zone à grande densité d’installations, notamment pour la 5G !

      Merci pour votre contribution


    • 1 vote
      pegase pegase 11 juin 19:32

      @Mao-Tsé-Toung
      -
      Mao, regardez attentivement cette vidéo, concernant l’effet de la téléphonie mobile sur les abeilles ...
      https://www.youtube.com/watch?v=9vQSqE3rxQ0


    • vote
      pegase pegase 11 juin 20:09

      @Mao-Tsé-Toung
      et en ce qui me concerne j’ai une certaine appréhension surtout pour ceux qui habitent comme moi dans une zone à grande densité d’installations, notamment pour la 5G !

      Venez vous installer dans la Zone Blanche des Vosges smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=sy6eebV1Ziw
      https://www.youtube.com/watch?v=u7V2yVKYq_Y

      On était au Rouge Gazon ce we avec ma cop, à la recherche d’une ancienne mine d’or (mispickel aurifère), pas de réseau dans tout le secteur, c’est assez amusant de voir les touristes s’énerver en cherchant du réseau ... il n’y en a même pas dans l’auberge ...
      Page 145 sur ce doc .. chapitre "filons arsenifères" ...
      https://www.persee.fr/doc/sgeol_0302-2692_1972_num_25_2_1411

      Le mispickel est une pyrite arsenifère souvent associée à d’autres métaux comme l’or ... https://fr.wikipedia.org/wiki/Ars%C3%A9nopyrite


    • 3 votes
      Hijack ... Hijack ... 11 juin 17:10

      J’avais vu des vidéos d’informations bien plus inquiétantes encore sur le danger des zones Wifi ... et, à l’époque il ne s’agissait que de la 4G. A présent, avec bientôt la 5G partout ... la menace sera par conséquent bien plus évidente. Cela étant, il va de soi qu’il existe des personnes plus sensibles que d’autres à ces nuisances ... à mon avis (de non spécialiste) la différence de sensibilité de chacun peut varier de 1 à 10, voire bien plus ; à cela ajouter les temps d’expositions à ces ondes nocives. Ainsi, une personne très sensible ... courra un grand risque si elle s’expose souvent et durant longtemps ... etc ...


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 11 juin 20:36

        @Hijack ...
        Excellentes remarques :
        nous sommes tous différents ; ce qui peut s’avérer très trompeur pour la majorité !

        Merci pour votre contribution


      • vote
        tobor tobor 12 juin 00:22

        @Hijack ...
        On est très certainement tous sensibles (Le WIFI, ça nous cuit) mais on ne développe pas tous des symptômes liminaux. On a, comme pour bien des choses, un seuil de tolérance variable d’un individu à l’autre, quand ce seuil est dépassé on comprend réellement le problème au niveau sociétal !
        .
        Les électro-sensibles que je connais avaient pris de fortes doses (travail au téléphone DECT, gsm et/ou laptop en permanence, forte proximité avec de grosses antennes.


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 12 juin 17:19

        @tobor

        Oui, quand je disais plus sensible ou pas ... ne veut pas dire que c’est bon pour la santé. Perso, on fait ce que l’on peut mon épouse et moi pour nous éloigner de ces ondes néfastes et, c’est pas facile de nos jours ... mais on connaît des personnes qui vraiment, sont perturbées.
        Peut-être même que les personnes sensibles contraints de se protéger ... in fine se sauvent la vie ... va savoir !


      • vote
        Croa Croa 12 juin 23:47

        À tobor « (Le WIFI, ça nous cuit) »
        À priori ce n’est pas l’effet thermique qui est nuisible. Cet effet est bien trop faible et nous encaissons bien pire autrement, ne serait-ce que celui du soleil par exemple. C’est plutôt du coté du rayonnement électro-magnétique qu’il faut chercher d’autant que certaines ondes très petites pourraient avoir des effets cellulaires voire atomique (bien que les rayonnements électro-magnétiques soient non ionisant.)


      • vote
        tobor tobor 13 juin 23:09

        @Croa
        "C’est plutôt du coté du rayonnement électro-magnétique qu’il faut chercher d’autant que certaines ondes très petites pourraient avoir des effets cellulaires voire atomique (bien que les rayonnements électro-magnétiques soient non ionisant.)"
        .
        J’entends bien qu’ils ne nous font pas cuire dans une marmite, c’est précisément ce à quoi je faisais allusion !


      • vote
        Matlemat Matlemat 11 juin 17:21

        La 5G optimise des émissions d’ondes pour être le plus efficace possible, un meilleur débit avec des économies d’énergies avec une exposition moindre.


        • vote
          tobor tobor 12 juin 00:23

          @Matlemat
          Bien essayé ( :


        • vote
          sls0 sls0 11 juin 17:48

          KLA.TV a sorti de bons scoops mais en général c’est profil complotiste.

          Son propriétaire qui se plaint des ondes alors que les ondes TV sont 5 fois plus fortes, pourquoi pas.

          L’OMS ça fait 15 ans qu’elle piste la 1-2-3-4 et 5G pour l’instant rien d’avéré et surtout de reproductible.

          La vidéo ça fait un peu feuilleton de seconde zone, pas trop documentaire. Pas trop convaiquant le type.

          Ok on le voit bouger dans son lit, faire la gueule et se servir d’un détecteur de chez conrad électronique. Mauvais acteur.

          Si vraiment il a des problèmes il faudrait voir coté stress, il est peut être légèrement dépressif.

          Si ce n’est pas reproductible il vaut mieux aller voir coté psychosomatique.

          Le spychosomatique touche 5% de la population, là dedans du sensible aux ondes ça doit se trouver.

          Il le dit dans la vidéo qu’un sac de couchage cage de faraday ne marche pas. Aucune onde radio ne peut passer et il a des symptômes quand même. Spychosomatique car physiquement impossible.

          Pour plus de détails voir le DMS-IV-TR, 1082 pages à se payer pour le coté prévalence et description en spy. Certains grincheux vont dire que maintenant c’est le DMS-5, personnellement et je ne suis pas le seul, il fait la part trop belle aux industries pharmaceutiques. Inventer des maladies pour y coller des médicaments, par très déonthologique.

          Il bien compris le Mao, cage de faraday, pas d’ondes, pas de symptômes. CQFD comme dirait l’autre.


          • vote
            sls0 sls0 11 juin 18:12

            @sls0
            Le détecteur employé dans la vidéo monte à 2,7Mhz, pour de la 5G qui va de 20 à 22Mhz, pas sûr que ça fonctionne.
            C’est la taille de l’antenne qui m’a fait tilter.


          • 3 votes
            tobor tobor 12 juin 00:02

            @sls0
            Bigre ! Mais la 5G se compte en milliers de Mhz, on dit Gigahertz !!!
            .
            Vous évoquez la puissance des ondes émises pour la télé qui, elles, se comptent en Mhz et les ondes radios en Mhz ont relativement peu d’oscillation par cm.
            Le problème de la 5G n’est pas tant sa puissance qui d’ailleurs est moindre (ce pourquoi il faudra proportionnellement plus de relais), c’est surtout qu’au plus on monte en fréquence, au plus le déplacement de l’onde fait du sur-place avec une agitation frénétique et ultra-resserrée, ce qui fait chauffer les structures atomiques traversées.
            Là où une onde longue traverse en 1 point sans avoir eu le temps de compléter une oscillation, la micro-onde déchire en zigzaguant, l’amplitude du zigzag dépendant de la puissance d’émission.
            .
            Les conséquences sanitaires de cette escalade sont connues, c’est pourquoi tout scientifique honnête se trouve du côté de la mise-en-garde !


          • 2 votes
            sls0 sls0 12 juin 04:16

            @tobor
            Effectivement c’est en Ghz.
            Le chauffage est dû au changement d’orientation des molécules d’eau mais il faut être au dessus du giga.
            Plus on monte en fréquence plus c’est énergétique mais moins c’est pénétrant. A la fréquence 5G l’humidité de l’air commence à compter. Pour les cages de faraday on peut travailler avec un revêtement très fin. Par contre si on emploie du grillage, la longueur d’onde est courte, les trous ne doivent pas être trop grands et on se fait vite piégé par les fentes aux fermetures style porte.

            Pour l’agitation au niveau moléculaire ou atomique et non un changement d’orientation par polarisation c’est dans les fréquences de la lumière ou rayon X.
            C’est le principe de la spéctrographie, des fréquences qui se font piéger.
            J’ai toujours travaillé dans un environnement d’ondes électromagnétique, où il y en avait le moins c’était à mon bureau qui était à 50m d’une ligne 400.000V.
            Le risque électromagnétique était pris en compte dans la description du poste mais coté médical pas de faits marquants chez moi ou les collègues d’après le médecin. L’abesthose faisait assez de dégâts.
            Je n’ai pas trop d’avis sur le sujet, un peu comme le marin qui s’inquiète pas trop des vagues.
            Dans un de mes anciens services, une personne sur 6 avait l’abesthose avant 55 ans, ça focalise plus l’attention.
            Si je tape létalité et abesthose, j’en ai des réponses.
            Si je tape létalité et GSM, je n’ai pas de réponses.
            Je m’intéresse plus à l’un qu’à l’autre. Pour le premier l’OMS dit cancer avéré, pour le second elle le place cancérogène possible comme l’acide caféïque et le nickel de la monnaie.
            Bien sûr qu’il faut se poser des questions, la prudence est la mère des vertus, mais de là à avoir des réactions phobiques...
            La dernière étude de l’institut des maladies tropicales suisse dit que les élèves qui écoutent leur GSM de l’oreille droite ont un léger déficite de mémoire par rapport à ceux qui écoutent de l’oreille gauche. A droite se situant la zone mémoire. Là on peut se poser des questions au sujet de la nocivité du GSM.
            Pour ceux qui ont connu la période pré GSM, ils se rappellent peut être les études qui disaient que les gauchers géraient mieux l’hémisphère droit de leur cerveau justement l’endroit de la zone de la mémoire.
            Les gauchers ne serait-ce pas ceux qui écoutent leur GSM de l’oreille gauche ?
            Je viens de regarder la vidéo annonçant l’influence d’un GSM sur les fourmies. Dans la vidéo la dame parle d’un générateur d’onde, ce n’est plus un GSM. A une certaine époque j’avais aussi fait un générateur.
            Pour la colimation j’employais un drap mouillé, une fourmi sur le drap je l’explosais à 50m. Je ne dis pas que le générateur de l’expérience était trop puissant, je dit que ce n’était pas un GSM.
            Il faut avoir le détail des protocoles de ces expériences, comme le fait remarquer l’OMS, ce sont souvent des études incomplètes ou biaisées.
            Il y a des tests sérieux avec méthodes scientifiques. Il y a un organisme en France. Tout est décrit, tout les paramètres sont accessibles à monsieur tout le monde. Je fais plus confiance à leur sérieux. Mon GSM éteint je le mets à coté de fourmis, si juste avant j’ai fait mon plein d’essence, certains que les fourmis seront perturbées, elles carburent à l’odorat. Même chose s’il sort d’un sac à main de femme non exempt d’odeurs parfumées.
            Je n’ai pas d’avis là dessus, j’attends l’avis de l’OMS, c’est leur boulot et ils connaissent.
            J’ai un smartphone, comme j’aime la tranquilité il est souvent en mode avion, c’est ma liseuse. Je l’ai avec moi quand je me déplace. Je vais souvent dans la cambrousse et j’ai un pote qui à la maintenance de 93% des relais herziens, j’ai l’application pour analyser et je lui envoie les fichiers.
            Je supporte mal les gens qui sont à longueur de journée sur leur smartphone et j’ai vu le bienfait de l’arrivée des GSM et des antennes en Afrique de l’ouest. Rien est tout à fait bien ou mal.


          • 1 vote
            Croa Croa 13 juin 00:00

            À sls0,
            En fait les militaires savent depuis le milieu du XXe siècle que les très courtes ondes sont nocives. Les opérateurs radar ne peuvent engendrer que des filles. Il s’agissait toutefois d’impulsions extrêmement puissantes. Aujourd’hui les rayonnements micro-ondes sont partout, peu puissantes mais partout !  On peut donc tout à fait craindre que ça ait des conséquences sanitaires.


          • 1 vote
            V_Parlier V_Parlier 13 juin 19:29

            @Croa
            La puissance impulsionnelle des radars est bien plus grande que ce qu’on pourrait recevoir de la 5G (bien que je ne sois absolument pas un adepte de cette hyperconnection folle et de la multiplication tous azimuths des sources de rayonnement cumulées).
            MAIS, alors que tout le monde se concentre sur la 5G, j’aurais tendance à dire aussi que ce qui est supérieur à 5GHz, à puissance égale, est moins pénétrant que ce qui se situe entre 800MHz et 5GHz et qui est absorbé plus en profondeur. (Sachant qu’en revanche, à plus basse fréquence ce ne sont pas exactement les mêmes phénomènes qui se produisent. Ce sont les courants induits plus que l’absorbtion RF qui vont jouer, et ça ne devient nocif qu’à des niveaux de champ beaucoup plus élevés).

            Donc le GSM classique basé sur le TDMA et le Wi-Fi "boosté", déjà massivement déployés, sont déjà aussi nocifs voire plus que la 5G.


          • vote
            Julot_Fr 11 juin 20:25

            Il y a en fait de plus en plus de gens qui se posent des question sur le 5G.. 80% des insects ont disparue en France, ca doit bien s’expliquer (onde telephone, pesticide, trainees blanches d’avions ?) https://www.naturalnews.com/2019-05-21-5g-danger-hundreds-of-respected-scientists-sound-the-alarm.html


            • 1 vote
              sls0 sls0 11 juin 22:09

              @Julot_Fr
              Chez moi il y a des ondes téléphoniques, des trainées de condensation d’avion par contre pas de pesticides.
              Les insectes ne manquent pas.
              Chez moi je mange obligatoirement bio, il y a rien d’autre. Le miel doit être à 1,4€ les 20 ou 25cl. Ici le miel est artisanal, le contenant est souvent un petite bouteille de rhum. On rend la bouteille lors de l’achat.
              Ce sont des bouteilles de rhum pas cher, ici le pochtron à une utilité écologique.
              Il y a aussi encore une biodiversité, l’abeille française quand elle sort de la ruche peut être entourée d’un monoculture imbouffable.
              J’ai entendu l’interview sur les effets des ondes sur les fourmis. On emploie un générateur d’onde mais on ne parle pas de sa puissance qui diminue avec le cube de la distance.
              Les ondes "GSM" représentent 1/5 de la puissance, avant les insectes se prenaient les ondes radio, télé et radar sans problème.
              Chez moi le wifi pertube pas trop les moustiques, par contre la bombe d’insecticide si.


            • vote
              Julot_Fr 12 juin 09:13

              @sls0
              N’importe qui faisant une ballade en voiture en dehors des villes constatera que moins d’insectes s’ecrasent sur les vitres. C’est dans le domaine publique que les populations d’insectes sont decimees,
              https://www.naturalnews.com/2018-10-31-insect-population-collapse-a-death-warning-for-all-humanity.html


            • 2 votes
              sls0 sls0 12 juin 16:49

              @Julot_Fr
              Pesticides et herbicides ne sont pas employé chez moi, il y a des insectes.
              En France je résidais dans une zone de bocages et forêts, il y avait des insectes. Dès que je sortais de cette zone protégée il n’y avait presque plus d’insectes.
              Quand j’ai vu disparaitre les coquelicots, les boutons d’or des bords des routes ou champs, je me suis posé pas mal de questions.
              Pour l’ONF, la bonne qualité d’une forêt se reconnait à sa population de coléoptères.

              Dans votre article ils enlèvent toutes causalités au réchauffement climatique. Pour avoir vu le changement coté Afrique sub sahara, je peux affirmer que les insectes dérouillent comme les humains et animaux. Beaucoup d’insectes dépendent des plantes ou arbres, s’ils disparaissent, les insectes aussi.

              Ce matin en allant promener les chiens j’ai compté 3 libellules à la minute ce qui indique un bonne santé coté insectes. Moins de flotte pas sûr que je verrai des libellules. La libellule est au sommet de la chaine alimentaire coté insectes et ses larves demandent un eau pas trop pourrie.

              Les insectes disparaissent et on risque de les suivre, ça ne pose pas de problèmes aux actionnaires de Bayer et autres. Ils ont les moyens pour le lobbying. Il n’y a plus d’hommes d’état avec leur vue à long terme il ne reste plus que des politiques dont la vue ne dépasse pas l’échéancier politique. Oui les insectes et nous on est mal barrés.


            • 2 votes
              tobor tobor 12 juin 00:44

              On peut mettre le bluetooth et le gps dans le même sac.
              Mais en gros on baigne dans un chaos ondulatoire insensé !
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Radar


              • 2 votes
                V_Parlier V_Parlier 13 juin 19:34

                @tobor
                Le Bluetooth, ce truc qu’on se met bien profond dans l’oreille pour que le 2.4GHz pénètre au maximu. Pour rappel, tout appareil BT est aussi bien récepteur qu’émetteur, y compris bien sûr les oreillettes.


              • vote
                sls0 sls0 12 juin 18:02

                J’ai l’application network cell info, avec 250 fento watt je suis dans le vert en réception (-95db) pour internet via les relais téléphoniques (4G ou LTE advanced). Ca permet du 3 à 5Mb/s.

                Le femtowatt c’est 10^-15 watt.

                Si j’ai le temps je regarderai la puissance max.

                De mémoire il y a une zone d’ombre au pied de la tour métalique.

                Si on a des doutes sur la puissance des émetteurs cette application peu être un moyen de contrôle.

                Un contrôleur d’ondes radio dans ces fréquences c’est 200-400€.


                • vote
                  Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 juin 19:57

                  @ tous

                  Merci beaucoup à tous pour votre participation à cette enquête d’actualité, qui je n’en doute pas un instant sera, pour le moins, utile , pour les innombrables visiteurs & commentateurs qu’elle mérite a priori, et qui cherchent avant tout à s’informer sur notre monde moderne à la fois si exaltant par certains cotés comme la PQ ; et si dangereux par les conséquences des progrès, non "encadrés" de cette même PQ !!

                  Je crois que la plupart partageront cet avis ; aussi je propose ici :

                   un CQFD collectif



                    • vote
                      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 13 juin 11:07

                      J’habite au 18 de mon avenue ; FREE MOBILE est au 12 !

                      ça craint un MAX ou pas ?

                      Merci


                      • vote
                        sls0 sls0 13 juin 19:32

                        @ Mao

                        Plus haut je parle d’une application de contrôle du signal network cell info. On la trouve sur google play.

                        Sur la page deux de l’application en données brutes il y a la puissance du signal reçu. La zone verte de réception descend à -98db. En ce moment je suis à -95db pour une puissance de 250fW. Le femto c’est 10^-15 quand même. Franchement c’est la première fois que je regardait la puissance du signal, habituellement je regardais les db. Ca m’a étonné cette sensibilité.

                        A 0db ça doit fait 250 x 10^-5W ou 2,5milliW.

                        Pour rappel le db c’est 10 x le log 10 du rapport de puissance.

                        Etonnament sensible la réception.

                        A ces fréquences ça joue sur la polarisation des molécules surtout l’eau. Ca chauffe. A 20-25GW il y a peut de pénétration, l’optimal pour la pénétration c’est le 2,5Ghz du four à micro-ondes, c’est moins énergétique que du 20Ghz mais ça pénètre.

                        Une histoire de tempérarure le problème. On parle de problème et de prévention à proximité de four à haute fréquence qui peuvent élever la température corporelle de 1°. 1° on approche de la zone à risque, c’est le même critère pour le travail en ambiance chaude. Pour être plus précis, pour l’ambiance chaude j’employais 0,7° comme critère d’arrêt pour l’intervention.

                        Micro-ondes c’est donc une inversion de polarité qui fait chauffer.

                        Pour les liaisons intermoléculaires ou inter-atomiques il faut monter beaucoup plus haut en fréquence pour avoir la bonne longueur d’onde de l’ordre du nm. C’est de l’UV et du X qui sont donc mutagènes.

                        La spectrométrie c’est regarder les fréquences absorbées par les atomes, qui dit absorbé dit énergie dissipée. Il y a de la spectro de l’infra rouge au X.

                        Plus de détails sur les radiations mutagènes :

                        http://acces.ens-lyon.fr/biotic/genetic/mutation/html/mutagen.htm

                        Il y a des détecteurs d’ondes mais c’est 200 à 400€, souvent il en faut plusieurs car ils ne couvrent qu’une partie du spectre, une histoire de limite coté longueur d’onde et antenne. Une application gratuite sur un smartphone c’est moins cher et en plus c’est optimisé pour la fréquence qui vous pose question.

                        Pour se faire une idée de puissance néfaste en UV, un indice UV de 10 c’est 0,25W/m².


                        • vote
                          Zip_N 14 juin 15:48

                          Si les ondes cellulaires raccourcissent l’espérance de vie et dépassent les normes mais que c’est économiquement intéressant ils le commercialiseront quand même.

                          L’’économie c’est comment utiliser 3 planètes avec une seule.
                          L’écologie c’est comment utiliser 1 planète avec une seule. 

                          Les règlementations empchent pas les fabriquants de vendre leur excédant profitable contre un impact direct sur le biotope.

                          Comme pour la fable, l’économie parie sur le lièvre à pleine vitesse et pas sur la tortue. Le lièvre consomme plus d’énergie qu’une tortue, à l’arrivée il est perdant en durée de vie. 

                          Les dangers potentiels sont stochastiques (ils restent à déterminer), les seuils de fatigue et de maladie raccourcissent la durée de vie en perturbateur central, endocrinien..cardiaque comme l’onde sonore ou visuelle. Les pollutions des ondes sonores et lumineuses ou imperceptible à nos sens, avec un temps de repos non respecté accélère le vieillissement cellulaire de la flore et la faune et altère leur qualité, épanouissement, communication (fleurs, odeur, couleur, éclat)

                          Pour l’impact environnemental sur le climat, quelle marque industrielle a annoncé une modification et révolution de ces mauvaises pratiques énergétiquement trop gourmandes ? le climat est pas stabilisé.

                          Une colline. une montagne "artificielle" est un potentiomètre de précipitation et de pluie. Théoriquement si une montagne "artificielle" était créée en interstice stratégique, elle pourrait produire selon l’exposition des facettes un nouveau climat et biotope humide, ombragé, brumeux, pluvieux : une énergie de froid chaud..et un flot de nuages.

                          Pour aller plus loin, si vous recréez les montagnes érodées d’Afrique, poussières de sable que le fleuve Orange charrie, le desert s’arrêterait et statistiquement la pluie retomberait. Ou encore, en augmentant les montagnes du monde de quelques pourcent il serait certainement possible d’augmenter les dépressions et les précipitations qui produiraitent une nouvelles source de rivière et d’eau.

                          Le mystère des pyramides d’Egypte est peut-être un secret apporté par l’eau vestige du nil ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès