• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Laurent Toubiana : "Ils ont joué sur la sidération et le mensonge (...)

Laurent Toubiana : "Ils ont joué sur la sidération et le mensonge !"

Avec Laurent Toubiana, épidémiologiste, auteur de « Covid-19 - les leçons d’une épidémie » aux éditions l’Artilleur

Tags : Vaccins Santé menacée Prospective et futur Marketing de la peur Covid-19




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 1 vote
    JL 27 avril 10:53

    Bercoff évoque un management par la peur.

     

    C’est tout ce qu’on veut sauf un management.

    Sauf si l’on admet que le but poursuivi sciemment est la destruction de l’entité gérée.


    • 2 votes
      Duke77 Duke77 27 avril 12:46

      @JL
      "Sauf si l’on admet que le but poursuivi sciemment est la destruction de l’entité gérée.

      "

      Parce que vous croyez sincèrement qu’un gouvernement comme celui de Macron qui a bradé plusieurs fleurons industriels et qui délègue tout sujet technique aux cabinets de conseil dont les liens avec les industriels impliqués dans les solutions sont avérés https://resistance-mondiale.com/lindustrie-pharmaceutique-est-tellement-altruiste-et-transparente-il-ny-a-pas-du-tout-de-conflit-dinterets-voyons(McKinsey conseil la vaccination générale en même temps que Pfizer... hum) ?

      C’est dingue de croire que Macron a un projet qui lui est propre quand tout prouve qu’il ne fait que suivre un agenda dicté par ceux qui l’ont mis au pouvoir (ses sponsors) !

      Le management par la peur permet d’asservir la population plus facilement (la stratégie du choc). Ainsi, lors de la grippe aviaire H1N1 en 2009, la campagne de vaccination s’est soldée par un échec car les gens n’ont pas eu peur. LEs injonctions contradictoires et surtout le refus d’admettre que de vieilles molécules fonctionnent très bien en traitement précoce prouvent que la population a été poussée vers cette nouvelle forme de vaccination. Pourquoi ne pas réintégrer les soignants ayant refusé l’injection puisqu’on sait que le vaccin n’empêche par la contagiosité ? Et surtout pourquoi les avoir suspendus plutôt que licenciés, les privant ainsi d’indemnité. Il est bien question de punition ici. Le gouvernement aurait pu simplement les inviter à se reconvertir en leur laissant les moyens de se retourner avec le chômage. Non, il fallait faire peur aux autres : il fallait faire des exemple. 80% des soignants vaccinés contre le covid l’ont fait sous contrainte pour garder leur job. Pourquoi ? Parce qu’ils sont aux premières loges pour voir le mensonge sur l’efficacité et surtout les effets indésirables de ces injections. Ils ne sont pas anti-vax puisque dûment vaccinés contre l’hépatite notamment.

      L’avenir vous le prouvera quand la vaccination deviendra obligatoire même pour les enfants (ajoutée aux 11 vaccins déjà imposés en bas âge) et qu’un passe social s’installera (passe vaccinal + écologique +++). Tout ce qui s’est passé n’a pas été le fruit du hasard mais le coup d’envoi au crédit social et puçage généralisé de la population. Ces vaccins contenant dans leurs excipients des particules réagissant au magnétisme et permettant de détecter à distance si vous avez été injecté ou pas. Technologie bien plus efficace que la puce en forme de grain de riz issue des années 90. Nous tracer avec des smartphone ou des CB avait ses limites, il suffisait de balancer l’objet faisant office de mouchard. On vient de voir se réaliser sous nos yeux un galop d’essai pour la tolérance à la fois en terme de docilité de la population mais aussi en terme d’effets secondaires et de la capacité à les cacher au public.


    • 2 votes
      Serge WASTERLAIN 28 avril 09:41

      @JL
      Non, le management par la peur existe bel et bien et est même enseigné aux cadres, j’ai pu en "bénéficier". Il consiste à tout rendre incertain pour l’employé, y compris l’emplacement de son bureau. C’est ainsi qu’il est conseiller aux "bons" managers de modifier régulièrement la disposition des locaux et des bureaux s’y trouvant afin d’empêcher le personnel de prendre ses repères et gagner en assurance ! ça ne s’invente pas...




        • 1 vote
          BA 29 avril 21:52

          La députée LREM Coralie Dubost épinglée pour des notes de frais astronomiques.


          Des milliers d’euros dépensés en vêtements, lingerie et des escapades à la plage et au bord de mer, aux frais du contribuable. La présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Coralie Dubost, a été épinglée pour des notes de frais inappropriées, selon une enquête de Mediapart publiée ce vendredi.


          La députée de la troisième circonscription de l’Hérault aurait multiplié les dépenses astronomiques en 2018 et 2019, en piochant dans son enveloppe de frais alloués par l’Assemblée. Cette enveloppe de 5 373 euros par mois est, au départ, destinée à régler diverses dépenses liées exclusivement à la fonction de l’élu. Or, l’examen des frais de mandat de Coralie Dubost a fait apparaître un certain nombre d’achats « qui ne rentraient pas dans le périmètre » des dépenses autorisées.


          Les dépenses en jeu seraient astronomiques : Coralie Dubost faisait face à un découvert dépassant les 7 000 euros début 2019. La représentante d’En Marche a ainsi dû « contracter un prêt personnel » pour régler son ardoise. Parmi ces frais, figuraient notamment des « dépenses vestimentaires mensuelles selon une fourchette allant de 1 500 à̀ 2 000 euros », selon le rapport, finalisé en avril 2021, consulté par Mediapart.


          L’élue aurait par exemple utilisé plus de 500 euros d’argent public dans des achats de lingerie. En octobre 2018, elle aurait même dépensé plus de 3 300 euros de vêtements, notamment sur des sites de vente en ligne.


          « Il y a des tenues mandat et les tenues perso, je ne mets pas les mêmes affaires dans ma vie perso et dans ma vie de mandat », a justifié la députée.


          Autres frais problématiques, ceux dépensés dans des espaces de loisirs. La députée de l’Hérault a ainsi réglé une facture de 194 euros au Bonaventure, un restaurant en bord de plage, à Pavalas-les-Flots.


          D’autres frais concernent encore des réservations dans un établissement 5 étoiles, situé au bord d’une piscine dans le domaine de Verchant. Des rendez-vous purement professionnels, a-t-elle justifié. « J’y ai fait plusieurs rendez-vous de mandat », a-t-elle expliqué, évoquant aussi des « temps de travail comme de team building en équipe ».


          Outre ses dépenses, certains de ses collaborateurs ont évoqué des « demandes inappropriées » faite par leur supérieure : effectuer des tâches domestiques à la maison, amener ses affaires au pressing, se faire livrer des achats personnels…


          https://www.leparisien.fr/politique/la-deputee-lrem-coralie-dubost-epinglee-pour-des-notes-de-frais-astronomiques-29-04-2022-DGFAET65OVFKHFAE2VEVVDYMPU.php


          • vote
            juanyves juanyves 29 avril 22:13

            @BA
            Coralie Dubost, élue Youg Global Leader, mariée à O.Véreux élu Young Global Leader. Lequel ministre de Macron élu Young Global Leader. Certain, autrefois parlaient de Franc Maçonnerie, la nouvelle mafia ce sont les Young Global Leader, mafia au service de Schwab, qui les forme et les manage, probablement pour le Great Reset. Dans le lot on en retrouve des beaux comme Trudeau, Annalena Baerbock, Marlène Schiappa, Attal ....


          • vote
            juanyves juanyves 29 avril 22:18

            @juanyves
            Pas mariée et plus mariée avec le Véreux, mais aussi véreux que lui.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès