• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les masques : les sans visages et le vol de la tendresse

Les masques : les sans visages et le vol de la tendresse

Eric Remacle est un psychothérapeute suisse, auteur de livres et de pédagogies "axés sur la maîtrise du stress et l’atteinte du bonheur intérieur", et enseignant de méditation. Il est diplômé en psychologie appliquée (Université Libre de Bruxelles), Hypnose, PTR (Psychothérapie des Traumas Réassociative), PNL, Thérapie Brève, CR (Changement Rapide) et spécialiste du coaching de vie depuis 27 ans.

Il a consacré plusieurs vidéos remarquables sur la covid-19, dont certaines humoristiques. Celle-ci consacrée au port obligatoire du masque, aborde les aspects psychologiques de cette folie collective qui impose aux enfants (et aux adultes) un obstacle quasi-permanent à leur respiration.

 

 

Les sans visages et le vol de la tendresse - YouTube

 

Tags : Covid-19




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Norman Bates Norman Bates 23 novembre 2020 11:13

    Oui bon, la tendresse c’est bien joli...on peut laisser les pensées partir en cavale et s’imaginer courir tout(e) nu(e) sur une plage avec une marguerite entre les lèvres...

    Heureusement il y a nos médias indépendants pour nous rappeler la concrète réalité du monde plexiglas...ce matin ils s’indignent férocement de cette "fête d’anniversaire" organisée hier soir à Joinville-le-Pont par 16 nanas décérébrées...

    "Soirée clandestine" rectifient-ils à juste titre...je n’hésite pas à ajouter "association de malfaiteurs" avant qu’on invente une dénomination reliant terrorisme et virus...

    Car ces criminelles en puissance ne portaient même pas de masque.. ! j’en ai recraché mon café, submergé que je fus par l’émotion, le choc...c’est comme si on confiait un bocal de nitroglycérine à un épileptique pour traverser une foule...

    Je suis au bord de l’apoplexie en voyant la scène des bougies soufflées par une marée de miasmes viraux lâchés dans l’atmosphère pour une troisième vague génocidaire...

    Qu’on enferme sans délai ces inconscientes créatures, une perfusion dans chaque bras et qu’on les farcisse de tous les vaccins en cours d’étude, qu’on leur fourre des sondes dans tous les orifices pour les gaver de gel hydroalcoolique, qu’on leur greffe un masque à vie sur la face...que Laurent Alexandre vienne exorciser ces "inutiles" et leur fasse perdre toute envie de fêter d’autres anniversaires...qu’elles oublient tout ça...qu’elles s’adaptent et croient au monde plexiglas...qu’elles flippent comme tout le monde, merde.. !


    • 1 vote
      sls0 sls0 23 novembre 2020 14:38

      Au bout de deux minutes voilà les amalgames à la morts moi le neud qui déboulent.

      T’es par complotiste mon p’tit bonhomme mais comme la plupart des psychothérapeutes tu risques d’avoir un discours de charlatan qui en général vogue sur une vague parallèle au complotisme.

      Psychothérapeute n’est pas un métier médical.

      La psychologie appliquée à l’ULB donne 5 ECTS (système de mesure d’étude pour les échange Erasmus). Une ECTS c’est 30 heures de travail.

      Une année universitaire c’est 1800h ou 60 ECTS.

      Ce brave Eric Remacle joue au pro avec un module de 5 ECTS, oui pourquoi pas. Le titre de psychothérapeute n’est pas protégé, il aurait pu faire référence à un stage chez Macdo ça ne changerait rien à sont titre de psychothérapeute.

      Pour devenir médecin c’est 9 à 12 années ou 540 à 720 ECTS. Avec 5 on peut se vanter d’être psychothérapeute.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrick Samba


Voir ses articles


Publicité





Palmarès