• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les victoires de l’Ivermectine

Les victoires de l’Ivermectine

C'est une bataille engagée entre les vaccins, imposés par les autorités sanitaires, et l'ivermectine qui se répand sur les territoires. Le docteur Maudrux fait état de la percée actuelle venant des médecins.

 

L'article est suivi d'un témoignagne du docteur Jacky Stone, au Zimbabwe, qui démontre que la médecine de terrain est capable de trouver un traitement contre le covid.

Les victoires de l’Ivermectine

https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/05/18/les-victoires-de-livermectine/

“Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps.” (A. Lincoln)

L’ivermectine a déjà sauvé des dizaines de milliers de vies, et gagne du terrain. Le problème est que l’industrie pharmaceutique, les gouvernements occidentaux, ne veulent pas le voir, et que la presse refuse de nous le montrer. Cela avance, mais combien de dizaines, de centaines de milliers de vies perdues en 1 an à cause de cette cécité ? Si l’ivermectine guérit de la cécité des rivières, il semble que ce soit un échec contre la cécité due au Covid.

INDE

Mi 2020, l’Uttar Pradesh en Inde était le premier « pays » (en fait État de l’Inde mais de 205 millions d’habitants, 3 fois la France) qui traitait largement sa population avec l’Ivermectine. Le Chiapas au Mexique faisait de même à peu près en même temps. 

L’Uttar Pradesh affichait en 2020, 7 800 décès, contre 65 000 chez nous, soit à population égale 25 fois moins que nous. Population plus jeune me direz-vous, oui, mais conditions sanitaires bien moindres comme on le voit aujourd’hui. Pas tous déclarés ? Pas à ce point ! Alors pour être plus juste, comparons à conditions égales, avec un autre État Indien, comme Dehli, c’est 12 fois moins, et 3 fois moins que la moyenne du pays. Même chose pour le Chiapas : avec l’ivermectine, 4 fois moins de décès que la moyenne du pays, 10 fois moins que Mexico.

Cela n’a intéressé personne dans les pays occidentaux. Au lieu de voir ce qui se passait à grande échelle, nos autorités chipotaient sur des études de 2×12 cas, s’interrogeant si elles étaient publiées ou non, si les auteurs pensaient qu’il fallait un peu plus de cobayes, sans même regarder les résultats. Bêtise ? Incompétence ? Manipulation ? Je vous laisse juges.

Alors qu’il y a 15 jours tout le monde parlait de catastrophe en Inde, de situation hors de contrôle, sachant ce qu’ils avaient pour traiter leur seconde vague, je prenais le contrepied et calmais le jeu.

Qu’en est-il après 2 semaines ? Alors que nos « grands spécialistes » annonçaient encore il y a quelques jours que l’Inde n’atteindrait pas son pic de contamination avant plusieurs semaines (repris partout comme ici), voici la courbe des contaminations en Inde, à jour hier : cela fait huit jours que le pic semble avoir été atteint.

Comment est-ce possible, aussi vite, dans un pays où à ce jour à peine 3% de la population a eu ses deux doses de vaccin ? Nombre d’États ont suivi l’Uttar Pardesh. Goa a suivi (en 15 jours réduction de 58% des hospitalisations), demandant à toute la population de prendre de l’Ivermectine, puis l’Uttarakhand et d’autres.

Que donnent les courbes dans ces États ?

Mais l’OMS et Big Pharma veillent au grain. L’OMS a fait des déclarations déconseillant l’Ivermectine, et Gilead a arrosé le pays de Remdesivir, pourtant déconseillé par l’OMS, à prix divisé par 20. Certains États ont suivi l’OMS, comme le Tamil Nadu. Voici ce que cela donne : aucune baisse. Si vous voulez toutes ces courbes jour par jour, tapez sur Google “Covid Inde”, et vous avez immédiatement les courbes cas et décès pour tous les pays. Pour l’Inde, juste à droite du pays, vous pouvez sélectionner chaque Etat. Vous trouvez aussi d’autres courbes sur le site de Patrice Gibertie.

En ce qui concerne les décès, compte tenu du décalage de 15 jours avec les cas, quand nous étions à 3000/jour, je pensais que le pic se situerait entre 5 et 6 000, ce sera moins car cela semble plafonner autour de 4 000 depuis une semaine.

Si cela continue ainsi, le pic de la « catastrophe » indienne est au niveau de ce que nous connaissons en moyenne depuis 6 mois, et n’aura duré que 10 jours. Rappelons que nous avons eu un pic à 1000 décès en 24H, soit 20 000 rapporté à leur population. Ceci dit, rappelons encore qu’avec ce virus, tout peut changer du jour au lendemain, mais le pli semble bien pris depuis 8 jours.

MEXIQUE

Même chose au Mexique. Suite aux résultats du Chiapas, la ville de Mexico s’y est mise pour distribuer l’Ivermectine à grande échelle. Qui a parlé chez nous des résultats de cette expérience, portant sur 234 000 patients, avec une réduction des 2/3 des hospitalisations ? Personne.

Ce pays a été remarquablement suivi par Enzo Lolo.

AUTRES

D’autres pays se sont mis à l’Ivermectine, mais les résultats ne se verront pas forcément. Ainsi quand la Tchéquie annonçait la chose, et commandait en même temps 20 000 doses pour tout le pays, il y a un fossé entre le discours et la pratique. 

Le Portugal ne fait pas de bruit, les médecins sont libres et prescrivent beaucoup (50% parait-il). Le tout, contrairement à la France, avec l’accord de l’Ordre. Résultat : 

L’Afrique du Sud s’y est mise aussi, sous la pression des associations de médecins :

Beau résultat aussi au Zimbabwe, j’ai été le premier en France à vous conter l’histoire de l’Ivermectine dans ce pays, interdite et autorisée brutalement après que des membres du gouvernement sont décédés, alors que d’autres vivaient toujours grâce à l’ivermectine et Jackie Stone.

Un des derniers pays en date est les Philippines, et comme chaque fois, chute des cas dans les 15 jours :

FRANCE

A titre de comparaison, courbe de la France qui ne traite pas et peine à en finir avec sa seconde vague qui aura duré plus de 6 mois. Les déclarations de satisfaction de nos dirigeants ont de plus en plus de mal à trouver des comparatifs pour continuer à dire que nous sommes meilleurs que les autres.

`

CONCLUSIONS

Il semblerait que pour stopper une vague, l’ivermectine seule (moins de 3% de vaccinés 2 doses en Inde, 1,5% au Zimbabwe, 1% en Afrique du Sud), aille beaucoup plus vite que les vaccins seuls. 15 jours d’un côté, plusieurs mois de l’autre. De plus nos vaccins semblent avoir des problèmes avec le variant indien, alors que l’ivemectine n’en a cure.

Ne pas traiter la Covid en phase précoce, c’est comme un cancérologue qui attendrait d’avoir des métastases avant de commencer le traitement d’un cancer, c’est comme un chirurgien qui devant une appendicite attend qu’il y ait septicémie et péritonite avant d’opérer. C’est la médecine que nous pratiquons aujourd’hui.

- Fin de texte -

 - - - - - - - - - - 

En complément : la transcription, en Français, d'une déclaration vidéo du médecin Pierre Kory, qui explique pourquoi on empêche de soigner les malades et pourquoi les autorités sanitaires, y compris l'OMS, ont perdu toute leur fiabilité.

https://www.sante-corps-esprit.com/ecoutez-ce-que-dit-lun-des-plus-grands-medecins-au-monde/

- - - - - - - - - - 

L'interview, le 23 avril 2021, du médecin Jacky Stone, Zimbabwe.

Elle est fournie par https://ivermectine-covid.ch/videos-sous-titrees , un site qui sous-titre en Français des vidéos relatifs à ce médicament.

Tags : Covid-19




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • 9 votes
    Super Cochon Super Cochon 22 mai 16:44

    .
    .

    CITATION du Professeur Luc Montagnier ........ " Les nouveaux VARIANTS sont créés par la sélection des anticorps produits par la vaccination "
    .
    .
    VIDEO — 10 minutes
    .
    .
    http://odysee.com/@holdup_ledoc:9/lucmontagnierfocus:3
    .
    .



    • 7 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 22 mai 19:51

      Merci pour votre article et pour toutes les informations !

      Le combat continue !

       

      Une nouvelle vidéo (sortie le 20 mai) avec le dr. P. Kory est disponible sur la chaîne Youtube de la FLCCC [en anglais]

      Dr. Kory résume très bien la situation : « Les données sont écrasantes » [The data is overwhelming]

       


      • 8 votes
        Norman Bates Norman Bates 22 mai 20:20

        Superbe article, remarquablement bien documenté... !


        • 5 votes
          Conférençovore Conférençovore 22 mai 23:23

          "Ne pas traiter la Covid en phase précoce, c’est comme un cancérologue qui attendrait d’avoir des métastases avant de commencer le traitement d’un cancer"


          Les politocards mis aux manettes par les Français (mais également ce Comité Scientifique bidon, le Conseil de l’Ordre...) ont fait régresser la médecine de nos pays en empêchant les médecins traiter la maladie dans les premiers temps. Ceci est absolument délirant et mérite sans aucun doute des poursuites car sans doute que des dizaines de milliers de personnes ont payé de leur vie cette politique absurde car focalisée sur les seuls vaccins, les confinements et couvres-feux (qui ne reposent sur aucune base scientifique) et autres masques en plein air qui ne servent à rien ou presque (sauf éventuellement en cas de très forte concentration...). 


          • 1 vote
            lejules lejules 23 mai 01:02

            afin de réagir avec un peu d’humour face a une propagande éhontée je me défend a ma maniere avec radio serpent N°5

            https://www.youtube.com/watch?v=vGuXIx_oR-k

            pour ceux qui n’aurait pas vu la N°4

            https://www.youtube.com/watch?v=WChhqRouZ0s&t=13s


            • 2 votes
              Tchakpoum 23 mai 07:49

              Merci à ceux du dessus de vos appréciations. Je ne fais que communiquer le travail déjà présenté des médecins Maudrux, Kory et Stone, qui résistent à l’écrasement de la force obscure, avec notamment Bill Gates qui assure les besoins des multinationales, puisqu’il est clairement montré par Pierre Kory. Sachant qu’au-delà des ces médecins et des autres qui ont la notoriété au moins webique, il y a toute l’armée des ombres. Ce sont les médecins anonymes soumis à l’opprobre professionnelle et sociale puisque nombre d’entre eux ne comprennent même plus leur mission à laquelle ils ont abdiqué : soigner avec leurs connaissances, expérience et intelligence. Ils sont soumis aussi aux flammes des autorités sanitaires et simili médicales, réduits à l’état agentique de l’expérience de Milgram, puisque telle est notre époque.

              J’attends aussi de voir si l’ivermectine et les autres traitements qui donnent déjà des résultats, provisionneront des forces à l’avocat Reiner Fuellmich. Il a maintenant rassemblé un millier de confrères en vue du procès Nuremberg 2.0 pour tous ces morts qui auraient pu être évitées, pour le confort des données Excel facilitant la gestion des masses déshumanisées.

              En attendant, ils essaieront tout.

              https://www.profession-gendarme.com/pour-info-la-vaccination-en-anneau/


              • 5 votes
                agent ananas agent ananas 23 mai 10:06

                @Tchakpoum
                Pour un procès Nuremberg 2.0 il faudrait d’abord renverser la dictature mondialiste ... Bonne chance à Reiner Fuellmich !
                PS : Merci pour cet article bien documenté.


              • 6 votes
                eau_du eau_du 23 mai 09:39

                Dolores Cahill : biologiste moléculaire et immunologiste
                Elle est spécialiste en transfert de la recherche scientifique à l’application aux politiques sanitaires. Elle amène une vision sans concession du coronavirus, expliquant l’attitude « criminelle » des gouvernements envers leur population avec le confinement alors que des traitements en phase précoce existent (Zinc, Vit.C, Vit.D, Hydroxychloroquine et Ivermectine). Elle évoque sa vision de l’épidémie, les problèmes, la gestion de la crise, les vaccins et les complications liées à la vaccination.
                https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-debriefing-dolores-cahill

                .
                Pr Carvallo, Argentine : "les régions qui utilisent l’ivermectine s’en sortent beaucoup mieux !"

                .

                Portugal : un médecin sur deux prescrirait l’ivermectine pour la covid
                .

                Le Dr Pierre Kory présente en détail les données sur l’ivermectine et la COVID-19

                .
                Audition du Dr Pierre Kory au Sénat américain - L’ivermectine est un remède à 100% contre le COVID-19

                .

                Voir aussi

                .
                Et en France ?
                En France on refuse d’autoriser l’Ivermectine pour traiter le Covid, faute de données suffisantes !!!
                .
                Un médecin de LA voit le succès de l’hydroxychloroquine associé avec le zinc pour traiter le COVID-19
                Vidéo à partir de [57 :15]
                DR Cardillo -> hydroxychloroquine + Zinc : Chaque patient à qui je l’ai prescrit était à la base très malade et au bout de 8 à 12 heures il n’avait plus aucun symptôme !

                .
                Le virologue belge GEERT VANDEN BOSSCHE, virologue indépendant et expert vaccinal, alerte sur le fait que la vaccination des masses affaiblie notre système immunitaire !!!

                .
                Une étude montre que lorsque vous respirez et que vous avez été vacciné contre la grippe vous rejetez 6 fois plus de particules virales par votre respiration !

                La généticienne Alexandra Henrion-Caude alerte ceux qui disent : " Je me vaccine pour protéger la population ’’
                La vaccination risque de provoquer l’émergence des nouveau variants, c’est ce qu’on avait vue en Afrique du Sud, en Angleterre, au Brésil et finalement dans tout le pays qu’on à vacciné les gens et que le mot variant apparaît en même temps ! Cette étude été faite sur la grippe certes, mais les mécanismes viraux sont quand même souvent comparable. Il y un déni d’expertise et de soin ! L’ARN peut devenir ADN, l’ADN peut s’intégrer aux génomes .... vidéo à partir de 3:01 !!!



                • vote
                  sls0 sls0 23 mai 11:26

                  @eau_du
                  La république Tchèque arrive en deuxième position mondiale au niveau mortalité avec 282/1000000 habitants. Ils ne sont plus à une erreur stratégique près.


                • 5 votes
                  eau_du eau_du 23 mai 17:39

                  @sls0
                  .
                  L’autorisation de l’Ivermectine dans la république Tchèque date du Le 3 mars 2021 !


                • vote
                  sls0 sls0 23 mai 22:34

                  @eau_du
                  Le taux de décès était de 1,65% au 3 mars.
                  Maintenant il est de 1,81%, franchement efficace l’ivermectine.


                • 2 votes
                  vesjem vesjem 23 mai 22:43

                  @sls0
                  tu déconnes complçtement !
                  t’as lu çà dans spirou ?


                • 3 votes
                  phan 24 mai 09:11

                  @sls0
                  Copié sur le site Politologue.com depuis l’url : https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-france.FR
                  Derniers chiffres du Coronavirus issus du CSSE 24/05/2021 pour le pays France. Le lundi 24 mai 2021, le nombre total de cas est de 5 863 608, le nombre de guérisons est de 324 907, le nombre de décès est de 107 397 Le taux de mortalité est de 1,83%, le taux de guérison est de 5,54% et le taux de personnes encore malade est de 92,63%

                  Copié sur le site Politologue.com depuis l’url : https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-republique-tcheque.CZ
                  Derniers chiffres du Coronavirus issus du CSSE 24/05/2021 pour le pays République Tchèque. Le lundi 24 mai 2021, le nombre total de cas est de 1 657 893, le nombre de guérisons est de 1 607 706, le nombre de décès est de 30 020 Le taux de mortalité est de 1,81%, le taux de guérison est de 96,97% et le taux de personnes encore malade est de 1,22%

                  Le Doliprane + le 15 est bien conseillé en France, l’Ordre des médecins + la Macronie autorisent du début de la pandémie jusqu’à maintenant :
                  "Donnez-lui du Doliprane" : elle meurt du Coronavirus à 19 ans après plusieurs appels au Samu


                • vote
                  sls0 sls0 24 mai 09:17

                  @vesjem
                  Pas dans Spirou, soit le journal de tintin ou le lien qu’a mis Phan ci-dessus. On peut avoir les taux en fonction des dates.
                  Si ce site ne vous vas pas, il y a aussi Our world in data.


                • vote
                  sls0 sls0 23 mai 11:42

                  Ivermectine fonctionne bien au Zimbabwe, c’est bien.

                  Le Zimbabwé arrive deuxième en mortalité en Afrique sub-saharienne.

                  L’ivermectine est à la mode dans les pays les plus mortels localement.


                  • 9 votes
                    Tchakpoum 23 mai 12:12

                    @sls0

                    Le Zimbabwé arrive deuxième en mortalité en Afrique sub-saharienne.

                    L’Afrique du Sud a été le foyer d’origine qui a contaminé les pays voisins.

                    https://urlz.fr/fItu

                    Ce n’est pas dans son chapeau qu’on vérifie ce qu’on a envie de penser.


                  • vote
                    sls0 sls0 23 mai 17:13

                    @Tchakpoum
                    Je divise le nombre de morts par la population ce qui me donne X morts pour 100000 habitants.
                    Toi tu regardes le nombre de morts par jours à un instant T, il est normal que tu ne vois pas la même chose.





                  • vote
                    Tchakpoum 24 mai 10:30

                    @sls0

                    Je vous ai expliqué que l’Afrique du Sud est le foyer d’origine du covid. Voyez votre graphique complété ; ça change d’échelle :
                    https://urlz.fr/fIGM

                    J’ai répondu à votre affirmation, disant que le Zimbabwe est deuxième en mortalité dans l’Afrique Sub Saharienne. Votre affirmation est fausse. Je vous l’ai montré avec la comparaison des autres pays frontaliers à l’Afrique du Sud. Sauf le Mozambique, présenté comme moins contaminé que le Zimbabwe, pour lequel je n’ai pas d’explication. Mais quand je fais une présentation de données : je suis honnête. Quand vous faite erreur, vous n’admettez pas votre erreur. Vous cherchez une autre focale pour raconter cacher votre erreur et présenter autre chose à la place. L’échange avec vous n’est pas possible.

                    Ci dessous.
                    J’ai gardé la courbe de la moyenne Africaine. J’ai ôté les pays frontaliers de l’Afrique du Sud. J’ai rajouté deux lignes de pays de l’Afrique Sub Saharienne vers le Nord +Madagascar. Je n’ai pas relevé tous les pays de cette Afrique Sub Saharienne, je vous laisse finir si ça vous amuse.
                    https://urlz.fr/fIH9
                    https://urlz.fr/fIHc

                    Vous voyez, cette fois ci, que la courbe Africaine est en ligne de crête, et non en bas dans le relevé évolutif. Dans le relevé cumulatif (en nombre de morts par million et non en cumul brut) : la moyenne Africaine est au dessus des autre pays relevés.
                    Parce que, encore une fois, je vous répète, c’est l’Afrique du Sud le foyer initial, qui tient le podium et qui a contaminé les pays frontaliers.

                    C’est bon ?

                    De même que vos affirmations sur la Tchéquie sont fausses. Maintenant que vous connaissez ce site Ourworldindata, utilisez-le avant de raconter n’importe quoi et fatiguer tout le monde.

                    Ce sera mon dernier échange ici avec vous.


                  • vote
                    sls0 sls0 24 mai 11:04

                    @Tchakpoum
                    La vidéo parle du bienfait de l’ivermectine au Zimbabwé dont je regarde les chiffres du Zimbabwé.
                    Je regarde l’influence temporelle de l’ivermectine.
                    Je sais que l’Afrique du sud a dérouillé mais ce n’est pas de l’afrique du sud que l’on parle dans la vidéo.
                    Comme l’Afrique est plus jeune et a des conditions de vie dans des endroits moins confinés, je compare le Zimbabwé à l’Afrique.


                  • 5 votes
                    Tchakpoum 24 mai 11:21

                    @sls0

                    La pratique permanente de la mauvaise foi pour maintenir son fanatisme, finit par abîmer la capacité à comprendre.
                    Comme vous ne pouvez pas comprendre cet article qui présente divers éléments indiquant l’efficacité de l’ivermectine contre le covid. Votre fonctionnement cognitif et réduit au "ça me plait", "ça me plait pas".
                    Vous n’êtes pas capable, ou plus capable d’apprendre. C’est ainsi.


                  • 1 vote
                    bubu12 24 mai 13:08

                    ok Mr Maudrux voit des corrélations dans certains pays entre la diminution de cas et la soit disant distribution a grande échelle de l’ivermectine. Je dis soit disant car il dit "ces pays se sont mis à l’ivermectine" mais aucun détails, c’est prescrit par qui, quand, comment ?

                    je rajouterai que corrélation ne signifie pas causalité. Bref c’est très léger pour affirmer que l’ivermectine fonctionne


                    • 2 votes
                      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 24 mai 14:42

                      @PFIZE®bubu

                       

                      Review of the Emerging Evidence Demonstrating the Efficacy of Ivermectin in the Prophylaxis and Treatment of COVID-19

                      Pierre Kory, MD, Gianfranco Umberto Meduri, MD, Joseph Varon, MD, Jose Iglesias, DO, and Paul E. Marik, MD

                      American Journal of Therapeutics 28, e299–e318 (2021)

                       

                      Ivermectin for COVID-19 : real-time meta analysis of 56 studies

                       

                      Bonne lecture !


                    • 1 vote
                      bubu12 25 mai 22:21

                      @Vulpes vulpes

                      je vous laisse lire ceci : https://twitter.com/nickmmark/status/1396807975101091841

                      maintenant posez-vous les bonnes questions sur les études qui trouvent un effet du traitement avec des doses classiques


                    • 2 votes
                      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 26 mai 08:59

                      @PFIZE®bubu

                       

                      Nick Mark MD : Ivermectin proponents point to in vitro studies as proof of efficacy

                       

                      FAUX !!!

                       

                      PFIZE®bubu, je vous ai indiqué un article (Review of the Emerging Evidence Demonstrating the Efficacy of Ivermectin in the Prophylaxis and Treatment of COVID-19) publié dans le numéro de mai-juin 2021 de l’American Journal of Therapeutics et un site qui recense en temps réel 56 études sur l’Ivermectine et la Covid-19™, et vous voulez que je lise les conneries d’un gars sur Twitter qui commence par affirmer que Ivermectin proponents point to in vitro studies as proof of efficacy ?!

                       

                      C’est tout ce qu’on a trouvé chez PFIZE® pour dénigrer encore une fois l’Ivermectine ???

                       

                      Montrez, s’il vous plaît, les erreurs de cet article et de tous les 56 études sur l’Ivermectine !!!

                       


                    • 2 votes
                      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 26 mai 09:00

                      @PFIZE®bubu

                       

                      Comme vous mentionnez les bonnes questions, pourriez-vous préciser 56 études (± 5) (indépendantes, sans lien avec PFIZE®) démontrant les effets de l’injection génique PFIZE® pour la Covid-19™ sur la diminution :

                       

                      1. du nombre de cas graves

                      2. du nombre d’hospitalisations

                      3. du nombre de décès

                      4. de la transmission ???

                       

                      Merci !


                    • vote
                      bubu12 26 mai 09:12

                      @Vulpes vulpes

                      il y a un effet invitro avec une dose 35 fois supérieur à la dose classique, donc je le répète, posez vous les bonnes questions sur les études qui trouvent un effet avec des doses classiques smiley



                    • 1 vote
                      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 26 mai 09:38

                      @PFIZE®bubu

                       

                      bubu12 : vous savez moi aussi je peux dire FAUX et balancer des liens pour dire que j’ai raison

                       

                      PFIZE®bubu, je vous ai indiqué un article (Review of the Emerging Evidence Demonstrating the Efficacy of Ivermectin in the Prophylaxis and Treatment of COVID-19) publié dans le numéro de mai-juin 2021 de l’American Journal of Therapeutics et un site qui recense en temps réel 56 études sur l’Ivermectine et la Covid-19™ !

                       

                      Pourriez-vous montrer les erreurs de cet article et de toutes les 56 études sur l’Ivermectine ?!


                    • 1 vote
                      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 26 mai 09:39

                      @PFIZE®bubu

                       

                      Comme vous mentionnez les bonnes questions, pourriez-vous préciser 56 études (± 5) (indépendantes, sans lien avec PFIZE®) démontrant les effets de l’injection génique PFIZE® pour la Covid-19™ sur la diminution :

                      1. du nombre de cas graves

                      2. du nombre d’hospitalisations

                      3. du nombre de décès

                      4. de la transmission ???

                       

                      Merci !



                    • 5 votes
                      phan 24 mai 14:45

                      Pourquoi le COVID-19 n’est pas si répandu en Afrique : comment l’ivermectine l’affecte-t-elle ?

                      Auteurs : Hisaya Tanioka1, Sayaka Tanioka1, Kimitaka Kaga21Tanioka Clinic, Bunkyo-Ku Tokyo, Japon2National Institute of Sensory Organs, Tokyo Medical Center, Tokyo, 152-8902, Japon

                      Résumé Contexte : Jusqu’à présent, les scientifiques n’ont pas été en mesure de déterminer la raison de ce faible nombre des cas de COVID-19 en Afrique.


                      Objectif : Évaluer l’impact des interventions à l’ivermectine pour l’onchocercose sur les taux de morbidité, de mortalité, de récupération et de mortalité causés par le COVID-19.

                      Méthode : Une étude d’analyse statistique rétrospective de l’impact de l’ivermectine contre le COVID-19 entre les 31 pays d’endémie de l’onchocercose utilisant le traitement à l’ivermectine sous direction communautaire (TIDC) et les 22 pays non endémiques d’Afrique. La morbidité, la mortalité, le taux de guérison et le taux de mortalité causés par le COVID-19 ont été calculés à partir du rapport de situation de l’OMS en Afrique. Nous avons étudié les 31 pays endémiques de l’onchocercose et les 22 pays non endémiques. Des comparaisons statistiques utilisées par le test de Welch entre eux dans les deux groupes ont été effectuées.


                      Résultats : La morbidité et la mortalité étaient statistiquement significativement moindres dans les 31 pays utilisant le TIDC. Les taux de récupération et de mortalité n’étaient pas une différence statistiquement significative.
                      L’espérance de vie moyenne était statistiquement significativement plus élevée dans les pays non endémiques.

                      Conclusions : La morbidité et la mortalité dans les pays d’endémie de l’onchocercose sont moindres que celles des pays non endémiques. Le traitement de l’onchocercose dirigé par la communauté par l’ivermectine est l’explication la plus raisonnable de la diminution du taux de morbidité et de mortalité en Afrique. Dans les zones où l’ivermectine est distribuée et utilisée par l’ensemble de la population, elle conduit à une réduction significative de la mortalité.


                      • 1 vote
                        sls0 sls0 24 mai 23:50

                        @phan
                        J’en ai pris de l’ivermectine plusieurs fois. Ca me débecte l’onchocercose et je suis souvent allé dans des zones endémiques. Excellent produit.
                        Il y en a surtout en Afrique mais aussi dans certains pays d’Amérique du sud et centrale.
                        Ils auraient pris en compte l’Amérique, rien qu’avec le Brésil leur hypothèse sautait.
                        Ils sont passé à coté d’un gros facteur de confusion, les pays où sévit l’onchocercose c’est dans la zone centrale de l’Afrique où l’on peut trouver un âge médian de 14 ans. L’Afrique du sud c’est 26 ans, pour les pays du magreb c’est aussi dans ces eaux là.
                        C’est l’âge le facteur de confusion, c’est le facteur qui influence le plus la gravité du covid.


                      • 1 vote
                        sls0 sls0 25 mai 00:01

                        @sls0
                        Taux moyen de mortalité dans le monde en %.
                        0-4 ans 0
                        5-9 ans 0,01
                        10-14 ans 0,01
                        15-19 ans 0,02
                        20-24 ans 0,03
                        25-29 ans 0,04
                        30-34 ans 0,06
                        35-39 ans 0,10
                        40-44 ans 0,16
                        45-49 ans 0,24
                        50-54 ans 0,38
                        55-59 ans 0,60
                        60-64 ans 0,94
                        65-69 ans 1,47
                        70-74 ans 2,31
                        75-79 ans 3,61
                        80-84 ans 5,66
                        85-89 ans 8,86
                        90 et plus 17,37


                      • 2 votes
                        CoolDude 26 mai 09:34

                        @sls0

                        Si vous aviez pris le temps de lire l’étude, vous vous auriez aperçu, que l’age moyen de l’espérance de vie dans chaque pays est pris en compte.

                        Bref...

                        Et arrêtez avec vos facteurs de confusion, il y a un an de cela, vous n’en connaissiez même pas le terme.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès