• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Malaria business : les laboratoires contre la médecine naturelle (...)

Malaria business : les laboratoires contre la médecine naturelle ?

Assez rare pour le souligner, un média mainstream, en l'occurence France 24 a diffusé un reportage sur la mainmise des laboratoires par rapport aux produits naturels, dans cet exemple c'est la malaria qui fait des ravages notamment en Afrique avec plus de 500.000 morts par an, alors qu'un reméde naturel peut en venir facilement à bout.

Tags : Afrique Santé menacée Médicaments




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 2 votes
    dédé 18 avril 14:13

    De même il y a des plantes efficaces contre rhumes, grippes ou autres virus, alors pourquoi ne pas les essayer ? en extraits EPS : cyprès, échinacée ou astragale.

    Sans oublier des huiles essentielles, ravintsara, niaouli...


    • vote
      sls0 sls0 18 avril 15:38

      L’armoise chez nous est employée comme remède pour pas mal de symptômes depuis les gaulois. Depuis le temps on a pas trop entendu parler de problème à son sujet. Avant quand je me baladais je ramenais des plantes médecinales quand on me le demandais. De mémoire l’infusion ça doit être de 20gr par litre (à confirmer).

      A ne pas confondre avec l’ambroisie qui peut être toxique.

      Il y a parfois des gens qui confondent, un jour lors du ballade j’entendais des gens qui disaient "de l’angélique" ce qui m’étonnais dans cette endroit. Leur angélique c’était de la grande cigüe, ce jour là j’étais bien content de m’être balladé. Oui il y a des gens qui confonde de l’angélique avec de la grande cigüe.

      Habituellement les reportages sur big farma ce n’est pas trop factuel, je ne dis pas qu’ils n’ont pas raison mais il y a peu de factuel.

      Ici les essais sont fait de manière scientifique, un échantillon qui permet une précision à 2,3%, il est randomisé, pour le double aveugle je ne sais pas mais il y a à minima du simple aveugle ce qui enlève l’effet placebo.

      S’il y a d’autres essais qui vont dans le même sens, l’OMS sera dos au mur.

      Si on emploie un argumentaire scientifique pour dénier le bienfait d’une plante, si en face on sort du scientifique solide, on l’a dans le cul.

      La force de l’industrie pharmaceutique c’est son fric et une normalisation qui coute chère. Une étude pour un médicament coute très cher en tests.

      Ici on a une plante dont la toxicité est testée depuis 3000 ans en Chine et 2000 ans ailleurs. Il ne restait que le test d’efficacité. La qualité d’un test n’est pas son cout mais si c’est fait selon la méthodologie scientifique et c’est le cas ici.

      Je me base sur ce qui est dit et non sur l’étude que je n’ai pas vu, la description de la méthode me suffit.


      • 1 vote
        pegase pegase 18 avril 16:54

        Je colle ici l’article que j’avais posté et qui n’était pas passé ...

        Le journal Internet "Le Media" publie l’interview de Lucile Cornet-Vernet, auteure du livre "Artemisia : une plante pour éradiquer le paludisme".

        Cette plante, Artemisia annua, originaire de Chine (mais aujourd’hui commune en France) est une plante aromatique qui est utilisée par la médecine chinoise depuis plus de 2000 ans en tant que puissant remède du paludisme, maladie qui, en dépit des statistiques officielles, reste la plus ravageuse de la planète.

        Lucile Cornet-Vernet raconte les combats de scientifiques et de citoyens venus des quatre coins du monde pour faire admettre à l’OMS (qui en a interdit la vente !) et à l’industrie pharmaceutique les vertus de cette plante qui peut terrasser la malaria. Au passage, elle évoque les impasses et les manquements d’une recherche scientifique soumise aux intérêts du monde de l’argent, et bien peu sensible à l’opensource et au « non-profit ».

        Source : https://www.tela-botanica.org/2018/11/artemisia-annua-une-plante-efficace-contre-le-paludisme/

        https://www.youtube.com/watch?v=8vx5CagbY7M

        L’usnée barbue (Usnea barbata) et l’échinacée (dans cette capsule : Echinacea angustifolia) ont toutes deux des propriétés immunostimulantes très intéressantes pour traiter les infections aiguës, incluant celles du système respiratoire, si fréquentes en hiver. Marie-Christine Vallières de Les Âmes Fleurs vous explique comment les transformer et bien les prendre pour qu’elles soient effectives. Oubliez l’échinacée en prise quotidienne pour la prévention ! Optez plutôt pour un traitement choc dès le début des symptômes.

        https://www.youtube.com/watch?v=ZK80Febsx5w


        • 1 vote
          pegase pegase 18 avril 16:56

          @pegase
          -
          On trouve de l’Usnée barbue dans la forêt à côté de chez moi smiley

          Artemisia annua, par contre il faut aller en plaine, il n’y en a pas dans les Vosges ....


        • vote
          Scalpa Scalpa 19 avril 17:50

          https://www.youtube.com/watch?v=Bu1WX2nsZfo

           In The Beginning Was The End 


            • 1 vote
              Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 21 avril 11:13

              Article très important. Merci de l’avoir remis en avant !


              • vote
                Elisa 22 avril 11:27

                Quand aura-ton enfin compris que des substances quelles qu’elles soient, naturelles ou synthétiques qui prétendent soulager tous les maux sans risque sont des leurres.

                Une molécule efficace est toujours partiellement risquée, aspirine, paracétamol seraient des substances placebo si elles elles ne nécessitaient pas de précautions d’utilisation.

                La tuberculose ne peut être traitée sans antibiotiques et la chloroquine efficace contre des virus et des bactéries présente certains risques en particulier cardiaques.

                Faire croire qu’on pourrait guérir des affections majeures avec des produits sans aucun risque, c’est donner de vains espoirs d’autant plus tragiques qu’on s’adresse à des sujets gravement atteints.


                • vote
                  Elisa 22 avril 11:47

                  @Elisa
                  PS : L’artemisia est probablement efficace puisque elle présente justement certains risques !
                  La seule question est de savoir comment l’utiliser à bon escient et je ne doute pas que des médecins africains savent le faire



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ZardoZ

ZardoZ

Nettoyeur


Voir ses articles







Palmarès