• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Qui est l’homme à l’origine du projet Linky ? - Clotilde Duroux
#52 des Tendances

Qui est l’homme à l’origine du projet Linky ? - Clotilde Duroux

L’équipe d’E&R Pays de la Loire a reçu Clotilde Duroux le 10 juin 2017 à Nantes pour une conférence intitulée « La vérité sur le compteur Linky ». La video présentée ici est un extrait qui débute avec un passage très intéressant (à partir d'1 min exactement) sur l'homme derrière ce projet insensé et ses liens avec certains intérêts à l'opposé de la transition énergétique écologique.

Tags : EDF Finance Linky




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 7 votes
    vesjem vesjem 14 novembre 19:50

    excellente vidéo, pleine d’infos ; où veulent nous amener ces salopards ?


    • 2 votes
      gaston6 14 novembre 19:56

      Plus de Vidéo ! Censurées la Vidéo !

      Surtout ne pas critiquer LINKY.
      Beaucoup de malades à la clè, mais surtout
      beaucoup de Fric !

      • 1 vote
        Djam Djam 15 novembre 14:00

        @gaston6
        Tentez ce lien : https://www.dailymotion.com/video/x68g8dy


      • 3 votes
        pegase pegase 15 novembre 11:44

        Tout ce qu’ils vont réussir à gagner c’est que des tas de ménages vont investir dans un groupe électrogène de cogénération (proche des 100% de rendement) ....

        https://www.youtube.com/watch?v=lGqaiYzpgmc

        "Produire de l’électricité et de la chaleur simultanément, et sans coût supplémentaire est désormais possible. Pour optimiser la production énergétique de ses groupes électrogènes, GELEC intégre dans sa gamme, un système de cogénération de petites et moyennes puissances (de 10 à 500 kW chaleur). Cette innovation permet au moteur du groupe de produire de la chaleur par le biais d’un échangeur.

        HUILE VEGETALE : Développés par les équipes techniques de GELEC, les groupes électrogènes BiOil bénéficient des dernières technologies de bicarburation. Ces groupes de nouvelle génération, spécialement conçus pour fonctionner aux huiles végétales brutes (HVB) ou recyclées constituent une avancée dans l’univers de l’énergie autonome. Les groupes GELEC BiOil répondent à la nécessité économique de trouver des sources d’énergies alternatives et aux défis environnementaux qui se présentent à nous.

        FILTRE A PARTICULES : Ensemble composé d’un échappement en inox comprenant un filtre à particules en céramique ainsi qu’un catalyseur permettant l’auto-combustion des particules".


        • 2 votes
          pegase pegase 15 novembre 11:48

          Celui ci fonctionne à l’huile de friture recyclée ... zéro euro le litre ... ça coûte rien, que dalle ....

          Il y a des plus faibles puissance, dans les 4 kw diesel (huile de fritte aussi)... évidemment il faut un système de refroidissement liquide pour rendre la cogénération possible ....


        • 1 vote
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 15 novembre 20:11

          @pegase : Merci pour l’info ^_^

          Intéressante et intelligente cette jeune entreprise ...
          Tu prends un groupe électrogène hybride (huile+diesel) et une grappe de panneaux solaire, et tu les connectes tous les deux à un module de stockage intelligent de la même marque ... Avec 50-60 KWh de puissance, tu as cette autonomie que nous voulons tous. Mais je pense qu’il faudra garder une conection au réseau EDF, surtout si on a une femme et des enfants ... Mais de l’autre coté, Linky va pas aimer de se faire filtrer électriquement par un gros onduleur stockeur d’énergie ^_^ lol


        • 2 votes
          pegase pegase 15 novembre 21:23

          @DJL 93VIDEO

          Pas besoin de connexion, il faut 2 groupes dont 1 de secours ... En ce qui concerne les ménages 4 à 10 kw c’est largement suffisent, plus 2 batteries de 200 AH, un onduleur même pas très puissant, 2000 w par ex (puisqu’il y a le groupe au cas où), et c’est ok ...

          Après on peut y rajouter des panneaux, mais il faut reconnaitre que l’huile de friture c’est le top, le CO2 rejeté fait partie du cycle de vie de la plante, il n’y a donc pas de rajout de CO2 dans l’atmosphère, et ça ne coûte rien puisque c’est un déchet ...

          A noter qu’il faut un groupe au nombre de tours moteur le plus faible possible pour la longévité, 1500 tours min c’est pas mal ...

          Le truc c’est aussi de se servir du liquide de refroidissement pour chauffer la maison ... le rendement passe alors à pas loin de 100 % ....


        • 1 vote
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 15 novembre 22:26

          @pegase
          En fait, j’ai récupéré un terrain familiale dans la campagne marocaine, un endroit sec et désert à 7 km de la nationale et du réseau électrique. Si on doit faire venir l’électricité jusqu’au terrain, çà va nous couter un bras, alors autant investir dans une autonomie électrique dès le départ ...

          Vu la chaleur du Maroc, la climatisation va tourner à fond 8 mois par an dans une maison de 300 m2, donc je pense qu’on va dépasser les 4 à 10 kw ... Pour info, au Maroc, le prix de construction au m2 est de 300€/m2 max, donc la barraque reviendra vraiment pas cher, surtout qu’on est plusieurs à investir ... Mais cette idée de double batterie + groupe électrogène hybride + panneaux solaire, je trouve cela très gouteux ^_^ lol ... et j’ai vu quelques prix de chez GELEC, et çà n’a pas l’air si cher que cela, surtout que c’est un investissement ... Il parait que cette société fait gros chiffre d’affaire en Afrique et même en Belgique où les coupures de courant sont très nombreuses et de plus en plus longues !

           

          Merci pour tes infos techniques, je les note dans mon cahier ^_^


        • 2 votes
          pegase pegase 16 novembre 14:21

          @DJL 93VIDEO

          Climatiser 300 m2 ça me parait énorme smiley 

          Sous nos latitudes dans les cavernes, il y a une température constante d’env 14 - 15°, même en hiver s’il fait -20° dehors ... Alors au Maroc je ne sais pas ??? il faudrait demander aux spéléos de ce pays ou peut être sur la page FB de la FFS (fédération française de spéléologie) ils vous répondront, auquel cas s’il y a par exemple une température de 20°, ça vaudrait peut être le coup de creuser une cavité suffisamment grande et profonde afin d’y puiser de l’air frais quasi gratos avec une banale VMC ... c’est à étudier ...


        • 1 vote
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 16 novembre 21:08

          @pegase
          A vrai dire, le dossier climatisation est complexe :

          1/ Ton idée de grotte se nomme puits provençal pour les pays chauds et puits canadien pour les pays froids ... Quand on fera les fondations, on profitera du tracto-pelle pour creuser des tranchées de 3 mètres de profondeurs sur 50 mètres. Ensuite on fera passer un tuyau raccordé à la maison. Ainsi, l’air à 38 degrés passera dans les tuyaux et se refroidira à la température de 20-25 degrés que l’on trouve à 3m de profondeur sous la terre. Cette air entrera dans la maison à 20-25 degrés dans la maison pour alimenter une "VMC double flux" ...

          J’ai opté pour un puits provençal afin d’aider un vrai gros système de climatisation centralisé, avec des gaines pour rafraichir une partie ou toute la villa ...

           

          2/ la structure du bâtiment R+1 sera en béton armé + barres d’acier, auquel s’ajoutera un mur en briques de terre cuite + une énorme couverture isolante en terre compressée stabilisée, ce qui nous fera un mur d’une épaisseur totale d’environ 1 mètre coté Sud. Ceci afin de garder une inertie thermique élevée et empêcher la chaleur d’entrer par les murs.

           

          3/ Fenêtres seront profondes dans le mur et seront équipée chacune d’une moustiquaire + des volets en bois à l’extérieur comme en Provence, afin de couper les rayons du soleil ... Les fenêtres seront toutes équipées de stores en hauteur afin d’empêcher la lumière du soleil d’été d’entrer par les fenêtres. En hiver, les stores seront enroulée car le soleil est plus bas dans le ciel, ainsi la lumière entrera dans la maison et l’a réchaufera en hiver ...

           

          4/ L’implantation d’arbres feuillus coté sud apportera de l’ombre rafraichissante en été. En hiver, il perdra ses feuilles, ce qui laissera la lumière entrer dans les fenêtres et réchauffer la maison ...

           

          Les romains et les grecques posaient des jarres pleines d’eau devant les entrées de leur demeures. C’était pour que l’eau s’évapore en journée et rafraichisse l’air ambiant d’environ 5-10 degrés ... On ira pas jusqu’à là ^_^ lol mdr


        • 1 vote
          Djam Djam 15 novembre 14:04

          Régime global privé emmené par les multinationales (qui dirigent in fine la vie complète de chaque âme) = tôt ou tard réaction saine de désaliénation par les inventions locales qui fleuriront un peu partout, comme les SEL qui remplace dans plus de 350 villes françaises déjà la monnaie européenne.
          Faudra juste se battre parce que les lois, toutes promues par ces mêmes multinationales via les bouzin Bruxelles, OMC et autres ordureries instituionnelles imposées, seront votées de façon à punir toute dissidence. C’est déjà le cas pour les agriculteurs qui sortent du diktat agroindustriel pour faire des graines "libres"...

          Aux armes d’intelligence, citoyens éveillés et courageux !!!



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès