• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Testostérone : une hormone pas si "mâle" | ARTE

Testostérone : une hormone pas si "mâle" | ARTE

Il s’agit de l’hormone sexuelle masculine par excellence. L’homme gouverné par sa testostérone serait égoïste et prêt à prendre tous les risques. Mais cette mauvaise réputation est-elle justifiée ? S’il existe chez certaines espèces un lien entre agressivité et testostérone, cette observation n’est pas généralisée. C’est en tout cas ce que suggèrent les dernières avancées de l’endocrinologie comportementale, qui mettent l’accent sur une action plus subtile de la testostérone. Elle jouerait par exemple un rôle clé dans la différenciation entre les deux sexes lors de la croissance in utero. Bon nombre de découvertes actuelles tordent le cou aux clichés selon lesquels la testostérone ne serait associée qu’à des enjeux tels que la réussite ou la compétitivité. Documentaire de Kirsten Esch (Allemagne, 2018, 53mn) Disponible jusqu'au 30/06/2020





Tags : Santé Sexe Sexualité Féminisme Sexisme




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • vote
    rita rita 6 mai 08:24

    J’en ai connu des p’tites travailleuses ou des grosse fainéantes, des en manque d’ardeur, des pas propres comme des malades "tâcheuse de calbar" les dures au démarrage comme les incontinents vous savez celle qui parte au quart de tour ?

    Tout est dans la tête messieurs pas dans la bite !

     smiley


    • 2 votes
      Yakaa Yakaa 6 mai 18:20

      @rita
      Pas queue !


    • 1 vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 7 mai 00:00

      Ce franc-parler fait plaisir, mais "pas queue" en effet, du moins à ce que certaines autres m’ont dit ... mais il est évident que ne pas savoir se servir d’une (relativement) grosse (rapport à la taille de la fouffe en face) tout en ayant pas the mood for, n’aide pas même "les grosses" ...


    • 1 vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 7 mai 00:01

      D’ailleurs, l’important n’est pas qu’elle soit grosse, mais que ça s’emboîte bien.


    • 1 vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 7 mai 00:02

      Bon, on est d’accord.


    • 5 votes
      Hijack ... Hijack ... 6 mai 21:18

      Intéressant ! Ce reportage met quelques points sur les "i", notamment les idées fausses liées à la testostérone, répandues ici ou là.

      .

      Un petit désaccord cependant ... la générosité et l’altruisme (notamment chez le "testostéroné") peuvent exister même en incognito et non, juste pour se faire remarquer par les autres.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès