• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Femmes battues : pourquoi tant de violence ?

Femmes battues : pourquoi tant de violence ?





Spot : La violence conjugale.
1 femme sur 3 victime subit des violence conjugale dans le monde.
En france, 1 femme sur 10, 200 000 femme par an.
Une mort tous les 3 jours.
Le débat :
Malgré plusieurs décennies de luttes féministes contre les violences faites aux femmes, la réalité demeure dramatique. En France une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint, en 2007 elles étaient 137 à décéder des suites de coups et blessures. La violence touche toutes les classes d’âge et tous les milieux sociaux, elle s’exerce au sein du couple, de la famille, mais aussi dans la rue et sur le lieu de travail. Et même si la loi du silence est de plus en plus souvent rompue, beaucoup de victimes hésitent encore à porter plainte. Une mission d’évaluation sur la politique de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes a été entérinée le mardi 2 décembre à l’Assemblée nationale.
Bernard Accoyer avait annoncé sa création, une semaine auparavant, après avoir reçu une délégation du Collectif national du droit des femmes (CNDF), collectif féministe à l’initiative d’une proposition de loi-cadre relative à la lutte contre les violences à l’encontre des femmes. Cette loi viserait notamment à généraliser les dispositifs de prévention, de sensibilisation et d’information. La mise en place de la mission parlementaire, outre le fait de poser clairement le problème dans le débat public, constituera-t-elle une étape dans l’adoption d’une telle loi ?
La violence dans la société prend bien des formes.
Pour règler un problème la solution la plus sage et de s’en prendre à la source de ce problème.
L’éducation, l’apprentissage au respect, apprendre a utiliser autre chose que la violence pour régler les conflit. Apprendre a laisser aller, et pardonner. Apprendre à communiquer. Apprendre à relativiser.
Eviter que le monde soit stressant, des travails impossible a supporter.
Changer la mentalité et changer la vision, il vaut mieux être positif que négatif.
Et oser quitter celui ou celle qui est capable de faire du mal.(même, juste de temps en temps)
Que ce soit physiquement ou moralement.

Tags : Société Citoyenneté Torture




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    (---.---.227.83) 11 mars 2009 19:16

    kalki

    Si on compare les moyens qui sont mis en place pour combattre le tabagisme par exemple, ou mieux, tous les spots du gouvernement pour diminuer les accidents de la route, il n’y a pas photo :

    le budget pour arrêter la violence faite aux femmes est minable.

    Et comme les femmes sont sous-représentées dans toutes les instances, on risque d’attendre longtemps.

    Je préconise des opérations "coups de poing", c’est-à-dire : rassemblements devant l’assemblée, devant le sénat, et devant tous les ministères, et régulièrement jusqu’à résultat.

    Les femmes doivent être présentes et actives tous les jours de l’année, pas seulement les 8 mars.

    Reinette


    • 2 votes
      kalki kalki 11 mars 2009 20:00

      Oui mais c’est la méthode qui est critiquable selon moi ( quand bien meme on y met les moyens).

      Comme pour le tabagisme (ou on fait des spots mais on espere que tout le monde va continuer a acheter des cigarrette), les formes de violence dans la société, ou envers les femmes ...

      je veux dire c’est qu’on arrive a rien, sauf a accepter le monde tel qu’il est en faisant ’juste seulement’ des lois, et des spots.

      Quand on analyse, qu’on prend du recul, on se rend compte que le probleme pourrait venir de la forme de société.

      Meme si on formaté les enfants ca ne réglerait pas complétement le problème (ce qui est critiquable dans une certaine mesure mais on le fait déja pour d’autre chose)

      Les tensions, la phrénésie pourrait bien venir du système imposé a tous.

      La part ’sociétal’ du problème est là indéniablement.

      Je sais c’est une autre vision , un méthode holistique, (et social), si seulement on pouvait mieux comprendre les problèmes et chercher des vrais solutions...

      C’est à se demander si on veut résoudre ces malheur, Comment font ils pour ne pas être ’touché’ ? Sont ils humains ?


    • 2 votes
      kalki kalki 11 mars 2009 20:02

      J’imagine que ce n’est pas la premiere priorité des politiques,

      l’économie l’argent étant surement la première.


    • 1 vote
      kalki kalki 12 mars 2009 22:51

      L’indiffèrence, l’insensibilisation face a la douleur des autres, l’insensibilisation a la violence, la perte de l’humanité

      un probleme commun



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès