• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Français, ouvrez les yeux : on brade vos industries et vos emplois au nom de (...)

Français, ouvrez les yeux : on brade vos industries et vos emplois au nom de la libre circulation des capitaux

Cette conférence de François Asselineau vous explique l'étendue du désastre.

Les fleurons de notre industrie sont littéralement bradées à des intérêts non seulement américains, comme c'est largement développé dans cette conférence, mais aussi à des intérêts chinois, et à bien d'autres. C'est en réalité un dépeçage en règle, qui est non seulement permis mais quasiment rendu obligatoire par notre appartenance à l'UE et à notre obligation impérieuse de respecter ses règles, sauf à subir des sanctions financières. Nos ennemis américains (quand je pense qu'il y en a encore pour croire qu'ils furent jamais nos amis... Les américains n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts) n'avaient pas d'autre but lorsqu'ils ont créé l'Europe (on peut en discuter, mais c'est bien la réalité : il s'agit bien d'une colonisation soft).

On pourra revenir plus tard sur la responsabilité de nos dirigeants dans ces multiples désastres, dont il a bien fallu que l'un ou l'autre trahisse son pays en acceptant cette possibilité et en l'intégrant dans la réglementation européenne (on règlera ces comptes plus tard, et il faudra que les coupables paient), mais l'urgence est que cela cesse.

C'est pourquoi il est impératif que les Français comprennent ce qui se passe, et il ne faut pas compter sur nos ministres corrompus pour les en informer.

Si nous ne décidons pas d'urgence de retrouver notre souveraineté, si nous laissons faire, par endoctrinement ou par ignorance (éventuellement par bêtise), nous deviendrons ce que nous sommes déjà en passe de devenir, une colonie américaine ou chinoise. Je ne peux pas lutter contre la bêtise, mais je peux faire quelque chose contre l'ignorance.

Français, réveillez vous : par la duplicité de nos élus et par la complicité active des dirigeants de l'union Européenne, on est en train de vous tondre comme des moutons.

Il est déjà bien tard, mais on peut encore sauver les meubles. Et pour cela rejoindre le seul rassemblement en mesure d'arrêter le processus mortifère, je veux dire l'UPR. Qui d'autre ?

A l'intérieur de l'UE, point de salut.

Soyons les premiers, après nos amis britanniques (dont nous admirons la lucidité et le courage citoyen) à quitter ce navire-prison qu'est l'UE avant qu'il ne coule avec tous ses rats bruxellois, quand tout espoir pour la France sera perdu..

Bon visionnage (moins de 30 minutes : on aimerait que ce soit plus court, mais la liste des extorsions américaines dont nous sommes victimes est interminable, et il est capital que nous en ayons une vision claire).

 

Tags : Economie Etats-Unis Emploi Entreprises François Asselineau Industrie Union européenne




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • 16 votes
    Drugar Drugar 17 décembre 2019 17:46

    Franchement, cette liste fait froid dnas le dos. La traîtrise de nos actuels dirigeant est sans bornes et les USA en profitent outrageusement (il faut être honnête, ils auraient tort de sans priver, puisque la porte est ouverte).

    Il n’y a pas 36000 solutions à ce problème : il faut rétablir le contrôle sur les mouvement de capitaux pour éviter cette hémorragie. Et pour récupérer le contrôle sur les mouvement de capitaux, il faut se débarrasser de l’article 63 du TFUE. Mais comme des pays comme le Luxembourg, l’Irlande ou la Belgique et certain pays de l’est pour les délocalisation industrielles, profitent à plein régime de cet articles, ils refuseront catégoriquement que l’on y touche. Et pour pouvoir modifier les traiter, il faut l’unanimité... Donc cet article ne sera jamais abrogé.

    Donc, il n’y a plus qu’une solution : le FREXIT


    • 1 vote
      rogal 17 décembre 2019 22:03

      La liberté de mouvement des capitaux est le levier principal du régime ploutocratique.


      • 12 votes
        CLOJAC CLOJAC 18 décembre 2019 04:33

        Des multinationales pourraient être « apprivoisées » si les États y prenaient des participations avec des minorités de blocage, pour commencer... Et à défaut de taper de suite au centre décisionnel, en contrôlant des filiales stratégiques incontournables.

        Ce serait infiniment plus profitable pour les Français que les milliards d’aides à fonds perdus bazardés au tiers et au quart monde.

        Personne ne semble avoir compris dans la technostructure que, depuis Keynes, le monde avait changé et que si les États veulent orienter l’économie dans un sens favorable, ils doivent jongler avec les paramètres de la finance. Sans prendre l’air dégoûté. En commençant par une analyse sérieuse des flux et des ratios, et un entraînement aux règles du dog fighting, matières qu’on n’enseigne pas à l’ENA. 

        Il nous faut des golden boys repentis ou stipendiés pour le job, pas des fonctionnaires ! ! !


        • vote
          gaijin gaijin 18 décembre 2019 17:38

          @CLOJAC
          " si les États veulent orienter l’économie dans un sens favorable "
           mais les états a part peut être la corée du nord ( je sais c’est pas une référence ) ne veulent ni ne peuvent rien orienter vu qu’ils sont a la solde des banksters et autres joyeux drilles
          " Il nous faut des golden boys repentis ou stipendiés pour le job, pas des fonctionnaires ! ! !"
          vous voulez dire que la méthode des revolving doors n’est pas suffisamment appliquée ? 


        • 6 votes
          CLOJAC CLOJAC 19 décembre 2019 01:05

          @gaijin

          Il ne s’agit pas de chaises musicales ni de chat perché, mais d’utiliser le potentiel financier de la France (et même la planche à billets de façon modérée) pour entrer dans l’économie-casino comme partenaire à part entière.
          L’état actionnaire de holdings gigogne et de multinationales instables, avec un tel pouvoir de persuasion ou de nuisance, qu’il peut orienter les choix et les stratégies qui en découlent.
          En jouant avec les mêmes règles que les concurrents... Et même en trichant un peu, en utilisant discrètement nos pouvoirs régaliens, s’il le faut.
          Le nœud gordien à trancher, c’est le changement de gouvernance. 
          On verra si le peuple veut continuer à s’enliser dans le marasme ou s’il veut en sortir.


        • vote
          Vraidrapo 20 décembre 2019 10:00

          @CLOJAC
          Le nœud à trancher c’est avec le Yankee .|

          Mais pour beaucoup, ce serait renier des racines culturelles ( Hollywood, Rock&Roll, mythe américain, folklore...) et une sympathie a-priori transmise dans la plupart des familles en réponse à l’occupation allemande.

          Ceci requiert des ressources intellectuelles hors du commun, j’ai bien peur...
          Pour beaucoup, la Balalaïka russe c’est moins bandant qu’une Gibson... sauf rare diner aux chandelles romantique.


        • 2 votes
          Conférençovore 18 décembre 2019 06:06

          Bonne vidéo même si ce pauvre FA semble découvrir ce que les cocos ont compris il y a des décennies...

          Il y a clairement une entreprise de captation du capital technologique et industriel français. Cette braderie dans les secteurs hautement stratégiques (militaire, énergétique...) est particulièrement préoccupante. Et qui dit braderie, dit bradeurs. Les traîtres devront payer.

          Mais le plus grave n’est pas là. Le plus grave , parce que quasiment irréversible, c’est la disparition des peuples par conjonction de plusieurs phénomènes : dénatalité et vieillissement des populations autochtones, compensées par des politiques d’immigration de masse et de peuplement depuis 50 ans. Parmu les trois urgences, celle-ci est la plus cruciale. Une France qui retrouverait sa souveraineté avec un peuple dont les Européens ne seraient qu’une minorité parmi d’autres n’aurait aucun sens.

          Nous sommes dans une phase transitoire. La raréfaction des ressources (énergétiques, minières, de sable, d’eau potable, de terres arables, etc.) va de toutes façons provoquer un arrêt plus ou moins brutal de la croissance économique d’ici une vingtaine d’année au plus avec vraisemblablement des conflits sur la base de tensions très fortes déjà existantes (EUA-Chine, M-O, Inde-Chine, Inde-Pakistan, Turquie-Occident, Russie-Occident, Afrique etc.)

          Les trois urgences sont interdépendantes :

           Le peuple lui-même (Orban l’a bien compris, Asselineau est à des années-lumière d’un début de prise de conscience) : une France avec un autre peuple ne sera plus la France, souveraine ou non

           L’indispensable transition de l’exploitation vers la paysannerie : d’ici une vingtaine d’année, l’exploitation agricole actuelle (qui tue les sols, le vivant) sera impossible. Idéalement il aurait fallu basculer dans la perma il y a 20 ans déjà (le temps qu’il faut pour remettre de la vie dans la terre)... Il faudrait expliquer au technocrate Asselineau que sans paysans, il n’y a pas de pays

           Et enfin, l’urgence décrite par FA, celle de mettre fin au pillage (qui ne passe pas forcément par le Frexit) qui affaiblis notre pays et le rendra extrêmement vulnérable quand les tensions monteront. Celle de l’indépendance monétaire, numérique, militaire, juridique et politique.

          L’UE, telle qu’elle fonctionne, est bien un fardeau, un handicap sévère tout particulièrement pour la Fr qui subit une concurrence déloyale à tout point de vue (sur les normes sociales et environnementales, la fiscalité, le juridique, etc.). Mais nous ne sommes pas la Lituanie en termes de poids politique/économique/diplomatique et militaire. La Fr est au centre de l’Europe occidentale, avec une armée en difficulté mais que nos voisins envient. C’est le plus grand pays du continent et deviendra le plus peuplé d’ici deux décennies. Notre pays n’a certainement pas besoin d’un énième technocrate déconnecté comme FA. Il a besoin d’un homme à poigne, un équivalent du Président chinois, un homme conscient de ces trois enjeux et déterminé à relever ces défis. C’est très mal engagé...


          • 1 vote
            quid damned quid damned 18 décembre 2019 13:44

            @Conférençovore
            Et les "cocos" ne lancent aucune procédure de destitution ?


          • vote
            Conférençovore 18 décembre 2019 16:04

            @quid damned Cette manie des phrases affirmatives avec une syntaxe interrogative... Je ne défends pas les cocos. Je dis qu’ils ont compris les dérives du capitalisme un bon siècle avant que l’inspecteur Fès Finances au service des pires droitards affairistes de la chiraquie ne percute. Quant à son initiative de proposition de destitution, elle était vouée à l’échec dès le début. Nous devons surtout empêcher que les parasites et autres employés du système ne parviennent au pouvoir. Cela commence par proposer un diagnostic juste de la situation.


          • 1 vote
            pegase pegase 18 décembre 2019 18:51

            @Conférençovore

            Nous devons surtout empêcher que les parasites et autres employés du système ne parviennent au pouvoir. Cela commence par proposer un diagnostic juste de la situation.

            ça ne changerait strictement rien smiley

            nous payons annuellement 4,2 milliards (il me semble que c’est 2% du PIB, les amendes c’est en pourcentage du PIB) d’amende à l’UE depuis 2016 pour tarder à appliquer les réformes sociales comme celle des retraites .... Que ce soit Pierre, Paul ou Jacques au gouvernement ça n’y changerait strictement rien !

            Il n’y a pas d’autre issue que le frexit !


          • vote
            Conférençovore 19 décembre 2019 06:29

            @pegase Même si je suis plutôt favorable à une sortie de l’UE, cela ne changerait rien aux problématiques évoquées. Le problème de la France dans l’UE est l’incapacité volontaire de nos dirigeants à y défendre nos intérêts. Le problème n’est pas l’UE en soi : la Hongrie est dans l’UE et mène une politique nataliste. Nos élites ont fait le choix de l’immigration de masse et de peuplement, et ce, bien avant l’UE. Elles ont fait le choix de voter des budgets déficitaires depuis 50 ans. Elles ont fait le choix d’une agriculture productiviste à court terme (et catastrophique à moyen terme). Elles ont fait le choix de maintenir une bureaucratie inefficace et pléthorique (dont est issu Asselineau...). Tout cela n’a rien à voir avec l’UE. L’UE nous prive de notre souveraineté et la comparaison avec les droits et l’autonomie d’un propriétaire dans une copropriété à 28 est bonne mais limitée. Nos élites ont choisi, bien avant l’UE, de laisser portes et fenêtres grandes ouvertes. Il n’est donc pas surprenant que les meubles disparaissent.

            Notre pays est devenu, non pas un hôtel comme dirait Attali, mais un immense squat à ciel ouvert où le respect des lois n’est exigé que des locaux.


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 18 décembre 2019 13:39

            cher Doctorix

            excusez le hors sujet mais nous avons eu une discussion captivante sur le VIH voici plus d’un mois et sommes en qq sorte restés "sur notre faim"

            https://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/l-homeopathie-ca-marche-83606

            mon commentaire

            https://www.agoravox.tv/commentaire13251967

            quelle était donc la découverte de Montagnier ?
            ou en d’autres termes, qu’est ce que ce VIH, existe-t-il réellement 
             ?

            celui de Laconicus

            https://www.agoravox.tv/commentaire13251974

            on aimerait savoir pourquoi des personnes en bonne santé .. se sont AUSSI mises à dépérir après avoir eu des relations sexuelles avec une personne atteinte du même syndrome

            une réponse de votre part nous obligerait

            merci de votre attention smiley


            • vote
              gaijin gaijin 18 décembre 2019 17:34

              @Hieronymus
              " quelle était donc la découverte de Montagnier ?"
              c’est une bonne question
              la première réponse étant un résultat qui devait tomber avant celui des ricains ....
              https://www.youtube.com/watch?v=XGWDbSDucCc
              https://www.youtube.com/watch?v=AJ6M1Q-6Xy0


            • vote
              Hieronymus Hieronymus 18 décembre 2019 18:11

              @gaijin
              je connais ces 2 vidéos mais elles ne répondent pas exactement aux questions que je pose ni à celles de Laconicus..
              Doctorix a l’air d’avoir vraiment creusé le sujet, aussi qu’on soit d’accord ou pas, sa réponse serait précieuse
               smiley


            • vote
              pegase pegase 18 décembre 2019 18:53

              @Hieronymus
              -
              Qu’est ce que ça peut faire ?

              toutes façons les américains rachètent tout smiley


            • vote
              Hieronymus Hieronymus 21 décembre 2019 11:08

              @Hieronymus
              toujours pas de réponse et y en aura sans doute pas
              je ne suis pas spécialiste de la question, très certainement on nous raconte pas mal de bobards a propos du Sida et les "thérapies" proposées sont très dangereuses, le Sida n’est certainement pas ce qu’on nous en explique et y-a-t-il seulement un virus ? même pas sûr..
              par contre pour sûr, y a qq chose comme l’indique la réflexion de Laconicus


            • vote
              Zip_N 19 décembre 2019 13:09

              La libre circulation des capitaux, c’est la libre circulation des idées. Selon mon idée, il faut pas compter sur sa victoire aux prochaines élections pour que ses paroles s’accompagnent en actes. Le rachat d’entreprises par des américains se ferait UE ou pas UE de la même manière. Les entreprises ne sont pas vendue à cause d’un problème politique généré par l’UE. Les américains achètent c’est parce que le français qui vend l’entreprise bénéficie de plus de profit que si cela était vendu à un français. L’intérêt est réalisé parce leur territoire est pourvu d’ un plus grand marché, ce qu’il leur permet de réaliser l’amortissement à moyen terme puis des profits sans augmenter le prix de vente du produit et rester compétitif. Quelque part les industries sont libres, elles ont pas besoin de consulter Asselineau pour prendre une décision

              Les britanniques ne sont jamais totalement entré dans l’UE. Les conséquences et résultats de sortie ne sont pas transposable à titre d’exemple à d’autres pays de l’UE.


              • vote
                Vraidrapo 20 décembre 2019 09:44

                @Zip_N
                Pour la 2è ou 3è fois...
                L’UE aurait dû se faire avec la Russie si "on" n’avait pas poliment éconduit Gorbatchev en son temps !
                Quelques déclarations prononcés par des Yankee :
                nos Amis européens n’ont pas intérêt à se rapprocher de la Russie, sinon nous avons les moyens de les en dissuader,
                le "Mode de Vie" US est non négociable,
                les ressources pétrolières mondiales relèvent de la Sécurité des USA !

                Pour les fanatiques anti— russes (dont Le Drian, MAE et ancien maire socialiste de Lorient...), je rappelle que la Russie n’a jamais agressé les nations européennes.
                Contrairement à notre Grand Allié yankee qui :
                dévaste des pays sous des prétextes fabriqués et qui s’en tire à bon compte en bredouillant de vagues excuses...
                possède plus de 700 bases militaires rréparties et fait croire régulièrement qu’il va se replier dans ses frontières ( en oubliant les resources pétrolières ??..!!)

                Dans sa dernière interview Le Drian cite parmi les méfaits du Kremlin, "les hackers informatiques russes". Quid du NSA yankee qui avait mis sur écoute "son" président "socialiste" Flanby et Angela M herself !?
                Et le Français très moyen supposé avaler cette couleuvre avec la vaseline du journaliste complice.

                Les USA ont mis sur écoute Hollande, Sarkozy et Chirac. Les États-Unis ont implicitement confirmé ces écoutes, le président Obama assurant qu’à l’avenir Mme Merkel n’avait plus rien à craindre. La protection de la vie privée est un sujet extrêmement sensible en Allemagne, pays marqué par les dictatures nazie, puis communiste, dans


              • vote
                ged252 19 décembre 2019 15:36

                Pour que les français ouvrent les yeux, il faudrait déjà qu’ils aient des yeux.

                .

                S’ils avaient des yeux, la première chose qu’ils verraient serait l’immigration.


                • vote
                  vaietsev1 19 décembre 2019 17:53

                  Albert CAMUS ,s’est aperçu que la force avait changer de côté ,il avait choisi l’histoire intellectuelle plus que le génie, il s’est retrouvée dans son histoire à vivre celle de google,exactement comme aujourd’hui .

                  Moi c’est plus la peine ,j’ai beau regarder le gros de l’information ,on me le met NET par tout ses journalistes et ils ne rechignent pas pour que ce soit autrement .

                  La France et son capitalisme disparait ,pour laisser place au tout qui valide ses gros traités ; ils voulaient tout ,ils l’ont ; maintenant en plus de parler de ses traités ,plus que de les valider à Marseille inversée , ce sera au chateau en plus d’être au fait des choses .

                  Quoi demander de mieux ; on voies ce qui se passe et on assiste dans l’ombre à tout ses investisseurs qui avalent les entreprises françaises .

                  Que faire ? revenir là ou les intellectuelles et seulement eux( je ne me compte pas,vous l’aviez deviné) savent que la force à changer de côté ,puis une fois revenu ,que se passe t’il ? tout le monde laisse tomber et on profite à fond de la vie ,fiesta ,sexe ,les copains etc .. ?

                  Parce que le plus dramatique étant, que maintenant chacun, pour que tous nous soyons dans de cette marche ,nous devrions ou plusieurs non concernés, avoir la vision des tronches et des grosses têtes, quand en fait le monde est divisée en trois dimensions .

                  Je ne voies pas d’issue ,chacun à sa façon de voir le monde ,mais chacun depuis des années parce que l’on a fais l’erreur de tout démocratriser ,l’ouvre à n’en plus finir ,quand à ce qu’ils disent ,est ce intéressant ? Oui pour plusieurs ,mais la grande majorité joue sur les mots,et cela en est insupportable ,on sent tellement de collabos de l’état dans cette lucarne qui vive heureux à en mourir et qui ne font qu’une chose de leur quotidien ; relancer la consommation et faire que le chateau soit NET et non tranchant comme l’acier .

                  La France est devenu le pays de l’Art ou chacun veut donner son idée ,pas son avis ,car chacun se sent plus qu’important ,(je ne parle des citoyens de agoravox),son idée ,c’est dire comme les citoyens français ont le boulard.

                  Vassily 


                  • vote
                    Vraidrapo 20 décembre 2019 09:22
                    Français, ouvrez les yeux !... ??

                    Pourquoi les Français feraient-ils mieux que les Algériens ?

                    la très récente élection présidentielle, moins de 50% de participation,

                    un peuple qui, dans son ensemble, manifeste depuis bientôt un an,

                    un président "élu" qui prète serment une assemblée constituée pour moitié de militaires en uniforme ( cf. reportage de Avant Quotidien de Yann Barthès ).

                    La force bafoue la Démocratie là-bas comme ici.

                    Ici, nous avons vu 2 fois le Pouvoir céder systématiquement aux seules revendications des forces de répression qui se désolidarisent, aussitôt, de la population.

                    L’éminence grise Roteuch, le Siècle, Bilderberg, Goldmann-sachs mènent le bal (via l’UE et la BCE) mais, sans le rempart des forces de répression, ils seraient impuissants...

                    CQFD. Et l’appel de la consommation fait le reste.

                    Le Français manque cruellement de rigueur, je le constate tous les jours dans toutes les situations. (Ça a été une de mes plus grandes déconvenues avec la majorité de mes étudiants... ils sont bien loin les grands principes de l’École laïque).

                    N.B. : Avec ce manque de rigueur, on peut se demander comment les avions de ligne ne tombent pas "comme des mouches"... ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Doctorix

Doctorix
Voir ses articles







Palmarès