• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Heurts entre zadistes et policiers à Notre-Dame-des-Landes

Heurts entre zadistes et policiers à Notre-Dame-des-Landes

Des affrontements ont éclaté le 10 avril entre zadistes et forces de l’ordre lors de l’évacuation à Notre-Dame-des-Landes. La police a fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants et arrêté plusieurs militants.

Tags : France Economie Société Manifestation Notre-Dames-des-Landes Grève




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • vote
    hase hase 10 avril 19:48

    Un peu lège comme info, non ?




      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 11 avril 18:19

        @Belenos
        Comprendre avec un lien le point !

        Fallait oser celle là Vous répétez un stand UP ?


      • vote
        Belenos Belenos 11 avril 21:09

        @jeanpiètre
        "Comprendre avec un lien le point ! "

        Les faits sont les faits, même écrits sur du papier toilette, et c’est seulement ce qui m’intéresse dans cet article. Il ne s’agit pas ici de s’intéresser à une analyse complexe ou un décryptage idéologique, mais de prendre connaissance de l’historique de l’événement. Maintenant, s’il y a un fait erroné dans cet article (une date fausse par exemple), merci de nous apporter la correction ! 


      • 1 vote
        Belenos Belenos 10 avril 22:45
        Si je comprends bien, les propriétaires à qui les terres avaient été confisquées par l’Etat pour le projet d’aéroport (désormais abandonné) veulent simplement retrouver leur propriété. 

        https://www.youtube.com/watch?v=RipR_E3jkDE

        • vote
          Zatara Zatara 10 avril 22:57

          @Belenos

           smiley smiley Ah ce petit sourire à la fin de sa phrase...

          https://www.youtube.com/watch?v=RipR_E3jkDE&feature=youtu.be&t=199


        • vote
          Belenos Belenos 11 avril 00:11

          @Zatara
          "Ah ce petit sourire à la fin de sa phrase..."

          Je ne vois pas ce que vous trouvez de drôle à ce (très) léger sourire (?)


        • 2 votes
          Zatara Zatara 11 avril 00:38

          @Belenos

          le deux poids deux mesures conscientisé lorsqu’elle dit :

          "...mais on ne peut pas accepter qu’il y ait un territoire hors de la république."


        • vote
          Belenos Belenos 11 avril 01:51

          @Zatara

          "le deux poids deux mesures conscientisé lorsqu’elle dit : 

          "...mais on ne peut pas accepter qu’il y ait un territoire hors de la république.""


          Que devrait-elle faire ou que feriez-vous à sa place ? Des gens occupent illégalement des terrains que les propriétaires légitimes (par exemple des paysans), veulent logiquement récupérer puisque le projet qui les en avait expulsés a été abandonné. Que feriez-vous si des gens venaient camper dans votre jardin ou s’installaient dans votre garage ?


        • 1 vote
          Zatara Zatara 11 avril 02:13

          @Belenos
          Premièrement, ce n’était en rien une critique personnelle la concernant.

          Deuxièmement, c’est une préfet. Ce poste, plus qu’aucun autre, se passe d’une lecture politique partisane de son devoir. Elle fait suivre et applique les ordres dans le cadre de son mandat et de son pouvoir.

          Troisièmement, c’est l’expression employé avec une certaine malice qui m’a fait marrer.... son léger sourire me faisant penser qu’elle sait pertinemment comme cette même expression est parfaitement galvaudé du fait que certaines zones en France sont simplement abandonné par la république, justement.


        • 3 votes
          Zatara Zatara 11 avril 02:15

          @Belenos
          pour préciser, je trouve cela parfaitement normal de virer des squatteurs. Le problème étant que ces toujours vers les mêmes qu’on se permet (à raison) ce genre d’action.


        • vote
          Belenos Belenos 11 avril 02:22

          @Zatara
          Ok, je comprends et je suis d’accord. 


        • 1 vote
          Belenos Belenos 11 avril 02:26

          D’après ce que j’ai vu, les occupants du terrain ont l’air d’être de pauvres gens (qui ne se rendent pas bien compte du caractère irréaliste de leurs prétentions à demeurer sur place comme si le terrain était à tout le monde et à personne). 


        • 2 votes
          Zatara Zatara 11 avril 02:44

          @Belenos
          les occupants du terrain ont l’air d’être de pauvres gens (qui ne se rendent pas bien compte du caractère irréaliste de leurs prétentions à demeurer sur place comme si le terrain était à tout le monde et à personne)

          voilà un sujet sur lequel Super Robin aurait dû faire son beurre... Ces hippies n’ont rien inventé. Cependant, je respecte leur combat du seul fait que le dossier administratif qui a vendu le projet de l’aéroport était une pure escroquerie à lui tout seul. Ce combat s’achevant, ils n’ont plus de moulins capitaliste à abbatre. Maintenant, si l’envie leur prend d’acheter du terrain ensemble pour vivre en communauté, ils en ont parfaitement le droit. Il faut juste qu’il sache qu’ils n’ont pas la primauté sur celui ci sous prétexte qu’ils auraient empêché cet aéroport de se faire....


        • vote
          pegase pegase 11 avril 11:19

          @Belenos

          Il y a beaucoup d’autres zones de non droit en France, pourquoi s’attaquer à ces jeunes qui sommes toutes ne font de mal à personne ?

          Ce n’est qu’un camp de scouts, voilà tout ... Limite ils auraient pu attirer des touristes, faire rentrer des devises et de la TVA dans une sorte de Schtroumpf land zadistes, toujours mieux qu’un disneyland ...

          "Propriétaire", non ce n’était pour la plupart des champs que des communaux loués aux agriculteurs, les quelques propriétaires ont été indemnisés (encore heureux)...


        • vote
          pegase pegase 11 avril 11:22

          895 hectares ...

          À la suite de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le conseil départemental de Loire-Atlantique, ancien propriétaire de 895 ?ha de parcelles, a demandé leur rétrocession, indique ce lundi l’AFP.

          https://www.ouest-france.fr/environnement/amenagement-du-territoire/nddl/notre-dame-des-landes-le-departement-veut-recuperer-le-terrain-5561382


        • vote
          Belenos Belenos 11 avril 21:11

          @pegase
          "Il y a beaucoup d’autres zones de non droit en France, pourquoi s’attaquer à ces jeunes qui sommes toutes ne font de mal à personne ?"

          Parce que la police elle est trop méchante et qu’elle aime pas les jeunes, la vilaine police.


        • vote
          Belenos Belenos 11 avril 22:06

          @pegase
          Il n’y a pas tant d’autres d’endroits que ça, où des gens s’installent sans titre de propriété, pour y vivre et faire de l’élevage. 


        • vote
          pegase pegase 11 avril 23:27

          @Belenos

          Les paysans sont majoritairement de leur côté, et ils n’avaient pas non plus de titre de propriété pour exploiter ces terres ...

          Alexandre paysan, près de 85 ans, est en 1e ligne. « J’ai l’habitude de ces rigolos de flics. Ce qui m’intéresse, c’est de donner un coup de mains aux jeunes. Les gendarmes, ils n’aiment pas trop quand les anciens interviennent » https://reporterre.net/14507

          https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/30530645_1025334554281132_6642345078507438080_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=v1%3AAeExRsmeBL9-4NtyMvk34EY6fANfbvAJKGMOnHznacr0fAtJ4j4YIDluf46LCIs8PUnP6IhQ0v6HKyFky9 0ccxe7xy7JrNzHtjX7M6OXNxVU6w&oh=84cb70fb21ab4e60700107b9fce92df0&oe=5B708EB2


        • vote
          Belenos Belenos 12 avril 02:28

          @pegase

          "Les paysans sont majoritairement de leur côté, et ils n’avaient pas non plus de titre de propriété pour exploiter ces terres ..."

          Je ne sais pas de quels paysans vous parlez. Des exploitants professionnels qui ont été expulsés de leur terrain depuis 50 ans ou bien des ré-occupants associatifs qui campent depuis une dizaine d’années ? 

          Les paysans d’origine avaient évidemment des titres de propriété, what else !!

          https://www.youtube.com/watch?v=W3ynShq2HXg


        • vote
          pegase pegase 12 avril 11:07

          @Belenos

          Mais non, j’ai posté un lien plus haut qui prouve que ce sont des communaux

          895 hectares ...

          À la suite de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le conseil départemental de Loire-Atlantique, ancien propriétaire de 895 ha de parcelles, a demandé leur rétrocession, indique ce lundi l’AFP.

          https://www.ouest-france.fr/environnement/amenagement-du-territoire/nddl/notre-dame-des-landes-le-departement-veut-recuperer-le-terrain-5561382


        • vote
          Belenos Belenos 13 avril 00:04

          @pegase
          Selon votre lien, le conseil départemental de Loire-Atlantique était propriétaire de certaines parcelles qu’il entend à présent se voir rétrocéder. L’article ne dit pas qu’il possédait la totalité des terres concernées. 


        • 1 vote
          Belenos Belenos 13 avril 00:16

          @pegase

          "Mais non, j’ai posté un lien plus haut qui prouve que ce sont des communaux... 895 hectares ..."

          Le conseil départemental de Loire-Atlantique est effectivement l’ancien propriétaire (par droit de préemption) d’une surface de 895 ?ha... sur les 1 600 ha de la ZAD. Donc il ne possédait pas tout.  


        • 1 vote
          Azuly Azuly 13 avril 00:17

          @Belenos
          Bon laisse dormir Pegase, sa femme vient de téléphoné, elle se plaint qu’il est collé 24/24 a des écrans. 

          Boulanger de formation mais depuis l’avènement des sites de réinformations, il a quitté le minitel et le 3615 Lola, pour s’offrir un vieux Macintosh, depuis il n’enfourne plus et cela embête gravement Madame.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès