• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’État veut-il promouvoir la pédophilie dès l’école ? (Prof. Henri Joyeux & (...)

L’État veut-il promouvoir la pédophilie dès l’école ? (Prof. Henri Joyeux & Maurice Berger)

Va-t-on permettre de parler de masturbation infantile précoce à des enfants de maternelle, de décrire des positions de pénétration vaginale à des collégiens âgés de 12 ans, de leur expliquer encore à l’âge de 12 ans comment se pratique la sodomie et pourquoi les acteurs de films pornographiques éjaculent hors du vagin de leur partenaire ?

Chers Parents,

Je ne peux pas laisser passer cette rentrée scolaire, avec le ministre de l’Éducation nationale que nous attendions tous, sans vous alerter à propos d’une information très préoccupante reçue le 7 juin 2017.

 

Deux inquiétudes de la rentrée

Nous avons une grande estime pour le nouveau ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Mais nous sommes très inquiets de l’intrusion du ministère de la Santé dans nos établissements scolaires, en plus du grave sujet des onze vaccins obligatoires que ma collègue le Pr Agnès Buzyn, ministre de la Santé, veut imposer de gré ou de force à tous nos enfants.

L’actualité dont il s’agit concerne le nouveau programme d’éducation à la sexualité des enfants et des adolescents que l’on veut imposer dans les établissements scolaires, au mépris de l’éducation familiale et de l’intimité de chaque enfant.

Les ministères de la Santé et celui de l’Éducation nationale sont en cause, car ce que vous allez voir et entendre est prévu dès ce mois d’octobre 2017, pour tous les enfants et adolescents de la maternelle au lycée.

Tous les parents doivent regarder la vidéo qui suit – hors la présence des enfants car leur développement affectif en dépend.

Celle-ci ne dure pas plus de dix minutes, mais elle fait froid dans le dos.

 

Le Pr Maurice Berger, pédopsychiatre, vous informe

C’est une personnalité incontestée dans sa spécialité. Avec un groupe de professionnels de l’enfance, il devient lanceur d’alerte pour l’Europe entière.

Va-t-on permettre de parler de masturbation infantile précoce à des enfants de maternelle, de décrire des positions de pénétration vaginale à des collégiens âgés de 12 ans, de leur expliquer encore à l’âge de 12 ans comment se pratique la sodomie et pourquoi les acteurs de films pornographiques éjaculent hors du vagin de leur partenaire ?

Sans parler de certains textes prétendument littéraires, et étudiés en classe, qui décrivent en long en large et en travers des scènes de fellation... Quel est le sens véritable de tout cela ? Et surtout, quel en est le but ?

Ce programme constitue une intrusion violente dans le développement affectif de l’enfant et du jeune et n’a rien à faire à l’École. Il est pourtant obligatoire dans tous les établissements de l’Éducation nationale, qu’ils soient publics ou privés.

Il ne faut pas s’étonner si dans le monde un enfant sur quatre a subi des violences physiques, une fille sur cinq et un garçon sur treize des violences sexuelles, un enfant sur trois des violences psychologiques (Enquête Hillis, citée par l’OMS 2016).

Cela ne peut que s’accroître, augmenter les cas de pédophilies et d’incestes, déjà de plus en plus fréquents, fortement induits par les images pornographiques qui circulent partout et dont les jeunes sont saturés.

Nous devons, ensemble, nous saisir de ce sujet. Il est une raison supplémentaire pour demander à la ministre de la Santé de revenir sur les deux décisions de maintenir dans les écoles :

- les onze vaccins obligatoires, ce qui ne veut pas dire que nous sommes contre les vaccins. Le médecin seul doit juger de leur opportunité et donc avoir la responsabilité de leur prescription ou non prescription. Les fabricants quant à eux doivent impérativement retirer l’Aluminium, adjuvant dangereux présent dans 60 % des vaccins, aux risques de poursuites en cas de complications. Les stocks dans les pharmacies de vaccins contenant l’adjuvant Aluminium doivent être détruits ;

- l’éducation à la sexualité des enfants et des adolescents, telle qu’elle est sur le point d’être imposée dans les établissements scolaires. Ce qui ne veut pas dire que nous sommes contre une éducation affective, relationnelle et sexuelle, si celle-ci est cohérente et adaptée à l’âge des enfants et des jeunes, et surtout si elle RESPECTE leur intimité et leur affectivité ;

Lire la suite de l’article sur professeur-joyeux.com

Tags : Education Sexe Pédocriminalité Sexualité Ecole



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Emma Joritaire 27 septembre 17:04

    "Quel est le sens véritable de tout cela ? Et surtout, quel en est le but ?"

    Quand je disais qu’après la reconnaissance du mariage homosexuel et de l’homoparentalité, le chantier suivant des fossoyeurs serait l’AMS, à savoir l’abaissement de la majorité sexuelle, on me traitait d’homophobe. (Ca ne me gênait pas du tout)


    • 8 votes
      Cobat19 Cobat19 27 septembre 17:50

      "Quel est le sens véritable de tout cela ? Et surtout, quel en est le but ?"


      Ce programme sous couvert "d’éducation sexuelle" soit disant pédagogique, soit disant innocente, veut en réalité prédisposer les gamins à l’acceptation de la pédophilie pour mieux faire accepté un amendement qui la dépénalisera.

      Ce programme faut le déchirer en 4 et envoyer ceux et celles qui le prône en centre psychiatrique de toute urgence ! 

      • 2 votes
        frugeky 29 septembre 19:41

        @Cobat19
        Ah non !

        Pas de place en psychiatrie pour ce genre de gens. C’est prison ! Déjà qu’on a plus de place pour les vrais malades.

        Suis d’accord avec votre première partie : ils veulent dépénaliser la pédophilie.

        Suis généralement pas pour la peine de mort mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Pis de toute façon, pas de place en prison. Qu’on exécute donc ces pédophiles. Au pal de préférence.


      • 2 votes
        tobor tobor 27 septembre 20:01

        Impossible de voir la vidéo.
        - D’abord, elle ne s’affiche pas sur cette page, juste un bloc noir, même en désactivant les filtres à scripts.
        - Puis sur la page chez Dailymotion (atteinte via le code source de la page), il y a un filtre "restriction d’âge" sans possibilité d’en sortir (à moins peut-être de s’y ouvrir un compte(?).
        - Ensuite, sur la page du posteur "NeoGabriel", cette vidéo ne figure nulle-part...
        .
        Bref, je ne suis pas partisan de gougle mais elle est visible ici :
        https://www.youtube.com/watch?v=FiSipSQ0qpI


        • vote
          tobor tobor 29 septembre 00:13

          @tobor
          Vu. Quelle foutue bande de tordus derrière tout ça !



          • vote
            sls0 sls0 28 septembre 18:04

            @troletbuse
            Le parquet se base sur les textes de loi et non les fantamses ou projections de pervers qui s’ignorent.


          • vote
            Heimskringla Heimskringla 28 septembre 16:45

            Cela se voit déjà dans mes connaissances qui fantasment de plus en plus sur les "teen" alors qu’ils ont 40 ans ou plus. 


            La philosophie de Pierre BXXX, toute le philosophie de l’inceste, de l’hystérie, du viol, de la pédophilie, Tous les délires de Freud et de sa maman qui sont transposés à l’échelle d’une réalité, leur réalité.

            Christine AnXXX en est une synthèse et évidement, c’est promu comme vision normale de la société, à gerber. 

            Rien que voir les sites Porno qui en font la promotion, ou tu as même l’humiliation du blanc avec sa copine qui se prend une énorme XXX de XXX. 

            Sites toujours tenus par le même cancer de l’humanité. 

            • 1 vote
              sls0 sls0 28 septembre 18:02

              Le Dr Maurice Berger c’est le même qui veut mettre des enfants en centre fermé à partir de 6 ans et au trou à partir de 12 ans ?


              • vote
                TotoRhino TotoRhino 28 septembre 18:47

                @sls0
                Il semblerai en effet ; dommage car cela décrédibilise son action d’aujourd’hui...


              • 5 votes
                Duke77 Duke77 28 septembre 22:07

                @sls0
                Quel rapport ? Et quand bien même se serait vrai, vous ne savez pas traiter une information par vous-même ? Il vous faut forcément un maître qui vous serve de référence ? Donc si un type qui n’a pas votre estime dit quelquechose, c’est forcément faux et si en revanche, vous l’admirez, vous croyez tout ce qu’il dit ? C’est comme ça que vous fonctionnez ?

                Quel est l’intérêt de s’attaquer aux messagers ? N’est-il pas plus judicieux de s’intéresser au message ? Son duscours dans cette video vous semble incohérent à quel moment exactement ?

                Vous ne trollez pas quand même ? Ce ne serai pas à votre honneur surtout sur un sujet pareil !


              • vote
                Emma Joritaire 28 septembre 23:12

                @Duke77

                De toute manière, la présentation abrupte des choses par sIso, les rend incrédibles. C’est de la discussion de bistrot pour faire l’intéressant en soulevant l’indignation des soiffards.

                Je ne marche pas dans ce genre de combines visant à discréditer quelqu’un parce qu’on n’est pas d’accord avec lui.


              • 3 votes
                thierry3468 29 septembre 13:17

                @sls0
                Articles 222-23 à 222-26 du Code pénal

                En En clair, un rapport sexuel avec un mineur de moins de 15 est toujours qualifié de viol ,quelles que soient les déclarations de la victime,laquelle,en raison de son age,est considére comme ayant été abusée par l’auteur.
                Cet acte sexuel sur une fillette de 11 ans requalifié en atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans ,laisse penser que certains veulent faire disparaitre la notion de majorité sexuelle et sous entend donc de fait,une tolérance de la pédophilie.Je croyais que la mort de Pierre bergé mettra fin à ce genre de dérive pas très rassurante .Ce glissement de la législation intervient au moment où certains veulent imposer des programmes d’éducation à la sexualité très explicites....Etonnant non ?
                Je trouve abusif par le professeur Joyeux de tout mélanger avec une allusion aux vaccinations .Ce sont 2 sujets très importants et donc qui méritent de ne pas confondus.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès