• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Le racisme anti-Blancs n’existe pas pour les sciences sociales, ça n’a pas (...)

« Le racisme anti-Blancs n’existe pas pour les sciences sociales, ça n’a pas de sens » (Éric Fassin, France Culture)

Y a-t-il en France un racisme anti-Blancs ? C’est la question au cœur des "Idées claires", le programme hebdomadaire produit par France Culture et franceinfo et destiné à lutter contre les désordres de l’information, des fake news aux idées reçues. Pour y répondre, Éric Fassin, sociologue et professeur de sociologie à l'université Paris VIII.

Est-ce que le racisme anti-Blancs existe ?

"Le racisme anti-Blancs n'existe pas pour les sciences sociales, ça n’a pas de sens. En revanche c’est très présent dans le discours public, on en parle beaucoup : il y a un écart entre ce que racontent les disciplines scientifiques et ce dont on parle dans le débat public. Bien sûr, il peut y avoir des insultes, des agressions, mais est-ce qu’on a besoin d’appeler ça du racisme quand bien même on me dirait “sale Blanc” ? Les sciences sociales de ce point de vue sont très attentives à dire : si on commence à reprendre à son compte le discours de l’extrême-droite qui nous dit qu’au fond tous les racismes se valent, on est en train de nier la réalité de l’expérience d’une partie importante de nos concitoyens et concitoyennes. Et dire qu’au fond, traiter de “sale Blanc” ou traiter de “sale Noir” c’est la même chose, c'est faire comme si quand on dit “sale Blanc” ça résonnait avec toute une histoire, avec toute une expérience sociale ordinaire et avec tous les discours politiques. Je n’entends pas de discours politique anti-Blancs, je ne vois pas de discrimination à l’embauche ou au logement pour les Blancs, je ne vois pas de contrôle au faciès pour les Blancs. Donc les expériences sociales ne sont pas les mêmes pour tout le monde."

Pourquoi la justice reconnaît les agressions anti-Blancs alors ?

"Ce que fait la justice, c’est qu’elle dit c’est une circonstance aggravante, mais elle le fait depuis quand ? Depuis 2014 pour la première fois, et elle l’a fait à deux occasions. Alors pourquoi la justice dit-elle autre chose à partir des mêmes lois ? Parce qu’il y a un contexte. Dans les années 80, qui parlait de racisme anti-Blancs ? Jean-Marie Le Pen ou des proches du Front National. Qu’est-ce qui s’est passé à partir de 2005 ? C’est qu’on a eu par exemple le journal Le Monde qui a consacré un article au racisme anti-Blancs à l’occasion d’un affrontement qui avait mal tourné et on a eu un manifeste contre ce que les auteurs ont appelé une “ratonnade anti-Blancs”, c’est-à-dire reprendre un vocabulaire colonial pour l’inverser. Donc il y a ce contexte qui a pris de l’importance dans les années 2010, avec non seulement des personnalités politiques, comme Jean-François Copé, qui parlent de racisme anti-Blancs, mais aussi des associations antiracistes, en particulier la Licra qui va jouer un rôle important pour dire : "après tout on ne veut pas savoir la couleur des gens quand on se bat contre le racisme, tout cela c’est la même chose". Ce qui rend possible pour la justice de commencer à considérer qu’il y aurait une circonstance aggravante lorsque on dit “sale Blanc”, c'est tout un contexte social."

Dans certains quartiers les Blancs sont minoritaires donc il y peut y avoir du racisme ?

"Être minoritaire ce n’est pas seulement une question statistique, ce n’est pas "combien il y en a", ce sont des rapports de pouvoir. Même si je suis dans un quartier où je suis le seul Blanc, ça ne veut pas dire que je vis en dehors de la société. Or je vis dans une société où si je regarde par exemple la liste des présidents de la République, le visage des ministres, je n’ai pas l’impression que les Blancs soient aujourd'hui une minorité, non seulement en termes de statistiques mais aussi en termes politiques. Qu’il soit parfois compliqué d’être minoritaire dans un quartier, bien sûr, mais est-ce que c’est ça le véritable problème ou est-ce que c’est le déclassement social que peut représenter le fait d’être mélangé aux plus pauvres des plus pauvres ? Aujourd’hui en France, l’expérience minoritaire c’est une réalité, il y a des gens qui risquent plus que d’autres, face à l’emploi, face au logement, face à la police."

Comment l'insulte “sale Blanc” alors ?

"On peut appeler ça une agression." 

Source : France Culture, 10/10/2018

***

Même analyse chez Éric Coquerel, député de La France Insoumise de Seine-Saint-Denis, pour lequel le racisme anti-blanc ne représente pas un phénomène de société :

Le philosophe Raphaël Enthoven, en revanche, ne semble pas partager ce point de vue :

Tags : Racisme France Insoumise Sociologie




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • 2 votes
    sls0 sls0 10 octobre 17:31

    Je suis le seul blanc du quartier. 15% de noirs, 75% de métis et 10% de blancs dans le pays. Normalement le blanc ne se mélange pas trop aux autres.

    Ça se passe très bien, le fait d’être blanc même dans un pays coloré ça aide quand même. Comme dit le sociologue il y a un passif historique.
    Je vis dans un pays inégalitaire, la France est un pays égalitaire de façade. Donc pour moi je profite que le blanc c’est le riche et c’est lui qui détient le pouvoir ce qui est une normalité dans un pays inégalitaire.
    En France dans ce pays faussement égalitaire c’est la même chose, t’es coloré, t’as un putain d’handicap dans la vie.
    Ici 10% les plus riches correspond assez bien au 10% de blancs.
    En France les 10% les plus riches sont aussi blancs mais il y a du blanc laissé sur le coté.
    Pour ces blancs là ce n’est pas de la couleur qui est en cause mais de l’injustice sociale.
    Pendant que les blancs laissés pour compte écoutent les messages racistes, il ne font pas attention à la source de leur problèmes.
    C’est rarement le plus baisé que toi qui te baise, c’est celui qui est au dessus.

    A qui appartiennent les médias ?
    A qui profite le fait que les laissés pour compte se tapent dessus plutôt que s’unir ?

    J’ai connu les années 60 où les immigrés arrivaient par bateau, où je vivais en 2 ans le souchien était minoritaire. Pas de racisme il y avait du boulot pour tous, une France égalitaire c’est tout.

    Le député dit que sur youtube cette chanson a été vue 367 fois, quelle belle affaire, un non événement, maintenant tout le monde en parle, cherchez l’erreur ou plutôt à qui ça profite.



    • vote
      ged252 11 octobre 10:18

      @sls0

      Si tu es juif tu n’es pas un blanc.


    • vote
      ged252 11 octobre 10:20

      @sls0

      En France dans ce pays faussement égalitaire c’est la même chose, t’es coloré, t’as un putain d’handicap dans la vie.

      .

      En tous cas tu parles bien comme un juif, et ce n’est pas la première fois


    • vote
      ged252 11 octobre 10:30

      Ça se passe très bien, le fait d’être blanc même dans un pays coloré ça aide quand même.

      .

      Merci qui alors .. ?

      .

      Ne leur dit pas que tu es juif alors , hein ... smiley


    • vote
      ged252 11 octobre 10:34

      En France dans ce pays faussement égalitaire c’est la même chose, t’es coloré, t’as un putain d’handicap dans la vie.

      .

      Ca c’est du racisme anti blanc, ET anti Français,

      .

      Accuser faussement de racisme des gens qui ne le sont pas, car les Français ne le sont pas (raciste), c’est du racisme.

      .

       Je le regrette, (que les Français ne soient pas racistes), mais ils ne le sont pas.


    • vote
      ged252 11 octobre 10:38

      @sls0

      Ton post est totalement délirant, tu ne te rends pas compte de ce que tu dis ;

      C’est toi le le plus gros raciste ici.

      .

      C’est rarement le plus baisé que toi qui te baise,

      .

      C’est pourtant ça l’essence du racisme


    • 1 vote
      ged252 11 octobre 11:03

      Je suis le seul blanc du quartier. .... Normalement le blanc ne se mélange pas trop aux autres.

      .

      Mais toi oui, tu te mélanges aux autres....

      .

      Tu n’es pas comme les autres blancs ? Ou tu n’aimes pas les autres blancs ? ou tu préfères les colorés ? Ou tu es un être exceptionnel qui n’es pas raciste contrairement aux autres blancs  ?

      .


    • vote
      ged252 11 octobre 11:18

      C’est rarement le plus baisé que toi qui te baise,

      .

      Le raciste ce n’est pas celui qui te baises parce que tu es plus riche que lui, mais parce que tu n’es pas de la même race que lui.


    • vote
      ged252 11 octobre 11:30

      @sls0

      Donc pour moi je profite que le blanc c’est le riche et c’est lui qui détient le pouvoir

      .

      Donc les pauvres ne baisent pas les riches, mais ils aiment les riches c’est ça ?

      .

      Alors comme toi tu es un blanc, tu es un riche donc les gens t’aiment bien , c’est ça ?

      .

      Et ce sont toujours les riches qui sont racistes, c’est ça ?

      .

      Mais toi, tu es un riche, mais tu n’es pas raciste, c’est ça ?

      .

      Mais en France les riches sont aussi des blancs, or les riches sont racistes, mais comme les pauvres sont aussi des blancs, alors ces riches ne sont pas racistes, mais ce sont les pauvres qui sont victimes d’injustice sociale, c’est ça ?

      .

      Alors les riches ne sont pas racistes, mais ils sont injustes, c’est ça ?


    • vote
      ged252 11 octobre 11:36

      le fait d’être blanc même dans un pays coloré ça aide quand même.

      .

      Donc les pauvres ne sont pas raciste, les colorés ne sont pas racistes ; mais ils aiment les blancs et les riches, c’est ça ?


    • vote
      ged252 11 octobre 11:44

      Le mec il est dans son dogme, les pauvres ne sont pas injustes, les pauvres ne sont jamais racistes, les colorés ne sont jamais ni injustes, ni racistes, mais ce sont toujours les riches blanc, qui sont toujours injustes et racistes, ...., alors que lui-même s’identifie comme blanc, alors qu’il n’est pas blanc.


    • vote
      ged252 11 octobre 11:54

      J’ai connu les années 60 où les immigrés arrivaient par bateau, où je vivais en 2 ans le souchien était minoritaire. Pas de racisme

      .

      Les pauvres blancs n’étaient pas racistes ? Ou les riches bancs n’étaient pas racistes ?

      .

      Donc les pauvres blancs, y sont racistes ou y sont pas racistes ?

      J’y comprend rien ?!

       Et si tu es pauvre et que tu deviens riche, tu deviens raciste ou pas ?

      .

      Et pourquoi il n’y avait pas de racisme dans les années 1960 ? C’est parce qu’il n’y avait pas d’immigrés ? Et alors le racisme est arrivé avec les immigrés ? c’est ça ?


    • 2 votes
      bob87 11 octobre 17:09

      @sls0
      Et bien on a pas visité les mêmes quartiers...

      Non seulement ce racisme anti-blanc existe, mais il bien plus dense que le racisme anti-noir ou arabes.

      Comme le disait un youtubeur noir "Il n’y a pas plus raciste que les noirs et les arabes". Les arabes sont mêmes racistes entre eux.

      J’ai connu un algérien qui ferait passer JM Lepen pour un gauchiste ! Citation : " les marocains et les tunisiens, c’est des merdes, il suffit de les écouter parler pour s’en rendre compte", " les noirs c’est des animaux"... le type en question est ... journaliste


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 11 octobre 18:48

      @bob87
      Et ce que les Arabes disent sur les Chinois, c’est quelque chose aussi. Même des types qu’on croirait tout à fait mesurés, socialement intégrés, etc...


    • vote
      bob87 11 octobre 21:10

      @V_Parlier
      Oui j’ai aussi entendu des propos sur les "nems"


    • 1 vote
      sls0 sls0 12 octobre 05:57

      @ged252
      C’est qu’il en a des choses à dire ce bon Ged252.

      Excusez moi, je n’ai pas tout lu, il y a des jours où la bétise me donne des boutons. Qu’a à voir le juif avec le racisme anti blanc ? 

      Perspicace ce bon ged. Un grand-oncle mort dans un camp de concentration, je connais assez bien l’aéroport Ben Gourrion. Il est plus beau que la moyenne avec sa fontaine.

      Serais je juif ?

      Ben non, le grand-oncle était résistant et pour aller à Al-Kalill ou Hebron c’est le passage obligé cet aéroport. Al-Kalill j’y étais pour aider les palestiniens avec une ONG. Pas toujours bien vu coté israélien les ONG.

      Pour être honnête j’ai passé 4 jours au retour à Erut coté israélien chez une fille que j’avais connu en Roumanie en vacances. Donc pro-palestinien mais pas anti juif. Anti sioniste certainement, pour être franc je suis plus anti apartheid et les sionistes sont assez porté sur la chose.

      Déjà que la vie d’un palestinien c’est une honte à Al-Kalill, à Gaza ce doit être une horreur. J’en veux un peu à une partie des juifs pour cet état de fait.

      A voir vous leur en voulez aussi, mais c’est moins dans la nuance. C’est plus un rejet pur et dur. J’espère pour vous que vous en connaissez la ou les causes. Et j’espère surtout pour vous que ce n’est pas style néo-nazi ukrainien.

      Je vous laisse à vos peurs p’tit bonhomme.


    • 1 vote
      Heptistika Heptistika 12 octobre 13:53

      @sls0

      "J’espère pour vous que vous en connaissez la ou les causes."

      - C’est simplement qu’une partie des chrétiens, les plus illuminés, détestent les juifs car ils seraient "fiers d’avoir tué Jésus".

      Et ouais, fallait pas s’attendre à quelque chose d’intelligent et raisonné avec Le bon vieux Ged, notre "65" Avoxien. Du dogmatisme religieux saupoudré d’interprétation à géométrie variable c’est tout ce qu’on a eu, qu’on a et qu’on aura jamais de sa part.


    • 3 votes
      llsalv 10 octobre 19:16
      Bravo, très bon article, avec une très bonne chute.

      A noter que Fassin n’est pas un théoriste. C’est un gloseur. Il n’a que le verbe. Son propos ne résiste pas deux secondes à une analyse logique.
      Un exemple : M. Fassin passe son temps à prôner la différence à tour de bras sur tous les points SAUF au moment oû il s’agit de reconnaître l’existence d’un racisme anti-blanc.
      Là M. Fassin exige, sans donner aucune raison, que le racisme anti-blanc soit exactement identique au racisme dont ont été victimes, par exemple, les noirs.
      Pourquoi ne pourrait-il exister un racisme anti-blanc différent du racisme anti-noir ?
      La seule chose qui puisse expliquer cela est que la pensée de M. Fassin est idéologique. Il pense que ceux qui parlent de racisme anti-blanc sont d’extrême droite et c’est mal, comme disait Coluche. Donc il est pour lui exclu de leur donner raison. Toutes les pirouettes argumentatives lui sont alors permises parce que c’est moralement bien de lutter contre l’extrême-droite.
      Bref, M. Fassin serait un imposteur s’il n’était déjà un sociologue.

      Je veux dire par là que la question de savoir s’il existe un racisme anti-blanc ne peut trouver sa réponse qu’au niveau psychologique. Et là, la réponse est évidente. C’est pourquoi la justice l’a reconnue. Que les sociologues fassent des contortions pour ne pas regarder dans cette direction, rien de surprenant. La science est faite par des humains empreints d’idéologies à la mode. Sous ce rapport, Fassin est un parfait exemple.

      Bref, Enthoven a bien raison. Il faut réformer les sciences sociales, de fond en comble. Mais pas que. Les sciences humaines itou, dans leur ensemble.


      • 3 votes
        Yakaa Yakaa 11 octobre 14:49

        @llsalv

        Carte détaillée de l’Islamo-Gauchisme* ou le triste sieur Fassin figure en très bonne place de Dhimmi...
        Et dire que nous payons grassement ce pompeux d’université...

        *Issue de l’excellent site "Lieux communs".


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 11 octobre 18:50

        @Yakaa

        Le racisme anti-Blancs n’existe pas pour les sciences sociales ? Alors c’est bien la preuve qu’elles ne servent à rien.



      • 1 vote
        Sutter Kane Sutter Kane 10 octobre 21:09

        "Chère @franceculture, il serait naturel, pour une radio de service public, de préciser à destination de votre audience que M. Fassin (et l’école de pensée à laquelle il appartient) ne représente pas "les" sciences sociales, mais une partie de celles-ci, au demeurant très engagée."

        • 1 vote
          Yakaa Yakaa 11 octobre 13:11

          @Sutter Kane
          Eric Fassin est certainement la caricature du parfait Islamo-gauchiste toujours prêt à défendre à n’importe quel prix touts "minorités" (Islamistes, "Racisés", LGBT)...

          Sa spécialisé est l’argument d’autorité : Moi représentant des Sciences sociales, Professeur d’université, j’ai forcément raison car j’ai davantage de diplômes et que je suis du côté du savoir.

          Ce type est un grand défenseur des Islamistes et de leurs copains Indigénistes du PIR comme des mouvements LGBT mais ne se rends pas compte qu’il y a une très grande incompatibilité entre les deux....
          Bref un parfait clown, un idéologue creux et sans cervelle...


        • 1 vote
          Unghmar Unghmar 10 octobre 21:55
          Fassin a la complète oeuf-jambon-fromage sur sa notice Wikipédia section Interventions, prises de positions et critiques. Le top de la neutralité et de l’expertise scientifique objective.

          • 1 vote
            Yakaa Yakaa 11 octobre 13:13

            @Unghmar
            Oui il est imbattable, c’est difficile de faire mieux dans le genre "suceur de stigmatisés, discriminés, racisés"...



            • 3 votes
              ezechiel 10 octobre 22:56
              "Or je vis dans une société où si je regarde par exemple la liste des présidents de la République, le visage des ministres, je n’ai pas l’impression que les Blancs soient aujourd’hui une minorité, non seulement en termes de statistiques mais aussi en termes politiques."

              Ça dépend où vous vivez.
              En France, constituée d’une population de race blanche à 98% avant l’immigration de masse commencée dans les années 1970, il est normal que les présidents, les ministres, les députés, les professeurs, les élèves soient majoritairement blancs.

              Tout comme il est normal qu’au Mali, les présidents, les ministres, les députés, les professeurs, les élèves sont majoritairement noirs.

              Tout comme il est normal qu’en Chine, les présidents, les ministres, les députés, les professeurs, les élèves sont majoritairement asiatiques.
              Ça n’en fait pas pour autant des pays racistes.

              • 1 vote
                cathy cathy 10 octobre 23:31

                Raphaël Enthoven a envoyé un message sans nuance aux Français de souche sur son compte Twitter : sa jubilation à l’idée de la destruction des Blancs en Europe, comparés à une souche morte.


                • 3 votes
                  DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 11 octobre 07:39

                  N’en déplaise à certains, le racisme anti-blanc n’existe absolument pas dans les quartiers ... Par contre, le racisme anti-blanc est très présent dans la rhétorique droitiste des politiciens.


                  • 6 votes
                    Belenos Belenos 11 octobre 07:55

                    @DJL 93VIDEO
                    Votre propos est réversible :

                    >> N’en déplaise à certains, le racisme anti-bronzé n’existe absolument pas dans les quartiers ... Par contre, le racisme anti-bronzé est très présent dans la rhétorique gauchiste des politiciens.<<

                    Même en mettant de côté le fait que "dans les quartiers" ne veut rien dire, cette phrase n’a pas plus de sens que votre phrase. En réalité, le racisme fonctionne dans tous les sens, même si ce n’est pas avec les mêmes arguments. Et, bien entendu, les politiciens de tous bords exploitent aussi les sentiments racistes et les sentiments victimaires qui vont avec. C’est tellement facile. 


                  • 2 votes
                    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 11 octobre 23:41

                    @Belenos
                    Vous avez surement un sens à donner au terme "les quartiers" mais il semble que vous en ignorez les sens, l’essence de ce terme !

                     

                    Pour ma part, je suis né à Paris "dans les quartiers" de Barbés 18éme ... Ensuite, à l’age de 6/7 ans j’ai déménagé avec l’Usine Citroën où mon père travaillait "dans les quartiers" d’une cité du 93 jusqu’à mes 25 ans et G encore un pieds à terre "dans ces quartiers" ...

                     

                    Votre logique réversible personnel est absurde sur le plan de la logique mathématique ... Connaissez-vous l’Algèbre de Boole dans ses principes ? ... Tous les avocats devraient connaitre l’Algèbre de Boole pour augmenter leur niveau de discernement de la vérité ...

                     

                    Le racisme anti-bronzé est une évidence si l’on a le malheur de grandir dans "les quartiers" et de fréquenter le site Agoravox ...


                  • vote
                    Belenos Belenos 12 octobre 02:52

                    @DJL 93VIDEO
                    ""dans les quartiers" de Barbés"

                    Oui, là ça signifie quelque chose. Mais "dans les quartiers" tout court, ça ne veut rien dire. Un quartier est une subdivision d’une ville ou d’un territoire. Il y a toutes sortes de quartiers différents. En ville, on habite toujours dans un quartier en fait (riche ou pauvre). 


                  • vote
                    Belenos Belenos 12 octobre 02:54

                    @DJL 93VIDEO
                    "Le racisme anti-bronzé est une évidence si l’on a le malheur de grandir dans "les quartiers" et de fréquenter le site Agoravox ..." 

                    Vous arrivez à savoir comment qui est bronzé ou pâle sur Agoravox ? Vous connaissez ma couleur de peau ?


                  • 3 votes
                    Belenos Belenos 11 octobre 07:58
                    "Le racisme anti-Blancs n’existe pas"
                    La sociologie non plus. 

                    • vote
                      CoolDude 11 octobre 13:29
                      Éric Fassin... Je pense qu’il parle du racisme institutionnalisé, d’état, etc... Ce qui est une Sous-catégorie de Racisme

                      Mais même là, même si je ne suis pas expert dans les domaines, l’Esclavage que j’associe peut être un peu vite aux Racismes a été institutionnalisé dans de nombreux pays dans le passé sur des ethnies minoritaires...

                      Le peuple Juif (même si il ne sont pas tous "blanc de blanc") en Égypte par exemple...

                      L’Empire Arabo-Mulsuman dans ses heure de gloire...

                      L’Empire Mongole...

                      A la louche, tous les Empires en fait !

                      En gros, pour moi, il n’y a pas que l’Occident qui a été Esclavagiste et Raciste.

                      Il faut rendre à César ce qui est à César.

                      • vote
                        Elisa 11 octobre 15:21
                        Evidemment qu’il existe un racisme anti-blanc !
                        Le racisme ne concerne pas que les populations de type noir ou mongol.
                        Les habitants des régions arabes, perses, berbères ou indiennes ne sont ni noirs , ni "asiates", ils sont comme vous et moi de type blanc.
                        Qu’ils soient juifs, chrétiens ou musulmans, les habitants de la Palestine historique sont de même type.
                        Dés qu’une personne ou un groupe subit de la violence pour ce qu’il est et quelle que soit son origine il est raciste.

                        • vote
                          Le Celte Le Celte 12 octobre 05:05

                          Comme pour les ondes lumineuses du prisme, le blanc est le résultat du croisement de toutes les couleurs. 


                          • vote
                            Le Celte Le Celte 12 octobre 07:55

                            @Le Celte
                            Avant de me faire traiter de raciste, je précise que nous faisons tous partie de la même espèce, malheureusement menée par des salauds sans cervelle qui l’envoient dans le précipice de l’extinction. C’est une technique de prédation qui en "veau d’otre" !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès