• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les Pieds sur terre : Le jour où on a vendu nos vaches (Crise du lait (...)

Les Pieds sur terre : Le jour où on a vendu nos vaches (Crise du lait archive 2017 )

Archive 2017 : Ludivine et Christophe sont éleveurs de vaches laitières dans la Manche, près de Bayeux. La famille croule sous les dettes et Christophe, fils et petits-fils d'agriculteurs, se résigne avec amertume en décembre 2015 à vendre son troupeau.

Depuis sept ans, Cyril voit ses vaches laitières atteintes par d'étranges maladies. Ses soupçons se portent sur l'antenne électrique THT à quelques dizaines de mètres de sa ferme. Dans la famille de Cyril, on est éleveur de père en fils. Il a commencé à nourrir et traire les vaches à l'âge de 10 ans. Aujourd'hui, il cherche à vendre ses dernières bêtes :

Tags : Agriculture




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Simple citoyenne Simple citoyenne 8 août 08:11

    Une pensée au passage à l’accord du Ceta : plus bien sûr toutes la France qui a été vendue par Macron le " Yong Leaders" au service des USA !

    French-American Foundation — Wikipédia

    CETA : ces 4 risques écologiques et sanitaires peuvent devenir réels

    Après avoir vendu la Gare du Nord à Auchan, la SNCF !

    Nouveau traité de l’Elysée à Aix-la-Chapelle :

    Affaire Alstom-GE : un député saisit le parquet de Paris et soupçonne Macron

    "Merci" non pas merci ! Mais ne les oubliez pas ! Hollande, Macron, Sarkozy !


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 8 août 22:44

       (toute et non toutes) cela va de soi.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 9 août 09:15

      @Simple citoyenne
      et encore... même sans CETA, on vend, en France, des citrons empoisonnés par des pesticides interdits (en France, pour nos agriculteurs, parce que considéré comme cancérigène)... et c’est possible parce qu’ils viennent d’Espagne.
      https://twitter.com/i/status/1158701984171601920

      Conclusion : on interdit à juste titre des produits phytosanitaire (..."sanitaire", hein...) cancérigène, sauf quand ce sont des produits importés...

      le CETA, le deal UE-MERCOSUR (équivalent de marché agricole commun d’Amerique du Sud), ne vont que multiplier les cas de ce genre d’empoisonnement de masse, étant donné que certains produits interdits sont encore utilisé dans les pays de ces accords.

      Mangeons du poison, mais réjouissons nous du grand marché, car après tout, c’est bien le principal...


    • 2 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 9 août 10:59

      Bonjour Zatara merci pour le lien.


    • vote
      louis 10 août 17:08

      @Simple citoyenne
      Pardonnez moi cette rectification qui n’a aucunement l’intention de vous vexer , mais étant de la Manche je puis vous affirmer que Bayeux est bien dans le Calvados , alors pour simplifier disons de ce couple qu’ils sont des bas Normand . 


    • 1 vote
      louis 10 août 17:15

      Les lignes a tht qui partent de Flamanville font des dégats sur les troupeaux des fermes qu’elles traversent ceci avec le champ magnétique qu’elles créent et pour une question de gros sous , cela est nié par E D F .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Simple citoyenne

Simple citoyenne
Voir ses articles







Palmarès