• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Lilian Thuram parle de racisme, de la police et de la stigmatisation des (...)

Lilian Thuram parle de racisme, de la police et de la stigmatisation des musulmans

StreetPress a discuté avec l'ancien footballeur Lilian Thuram. Il revient sur la polémique autour du racisme "anti-blanc", parle de sa crainte de la police quand il était enfant et raconte ses années en Italie où il a subi des cris de singe pendant des matchs de foot.

Tags : Football Racisme Islam Police Italie




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Étirév 5 novembre 16:06

    « Lilian Thuram parle de racisme, de la police et de la stigmatisation des musulmans ».

    Lilian Thuram a une vision étriquée comme beaucoup, car, a bien regarder, la violence, elle est partout.

    Ce qui manque actuellement, c’est la notion claire du vrai, du juste, du bien.

    Le bien et le mal


    • 7 votes
      Super Cochon 5 novembre 17:29

      Lilian Thuram est un imposteur , et un raciste communautaire !

      .

      Comme Rokhaya Diallo ! .......... Lilian Thuram est un raciste communautariste-noir qui utilise les ficelles de "l’antiracisme" pour vomir sa haine de la France , et harceler les blancs au quotidien !

      .

      Quand Lilian Thuram commencera à montrer du doigt la responsabilité des Arabo-Musulman dans la traite esclavagiste qui à couté la vie à 17 millions de noirs africains sur 14 siècles , et plusieurs millions de blancs européens , on verra combien de temps il tiendra dans une Cité islamisé !


      • 1 vote
        Vraidrapo 8 novembre 04:59

        @Super Cochon
        En effet, j’ai en mémoire une ancienne émission de France-Intox qui avait invité un auteur :

        https://livre.fnac.com/a2061074/Tidiane-N-Diaye-Le-genocide-voile

        « Les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d’hommes qu’ils ont déportés ont disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l’histoire des peuples noirs n’est apparemment pas définitivement tournée. La traite négrière a commencé lorsque l’émir et général arabe Abdallah ben Saïd a imposé aux Soudanais un bakht (accord), conclu en 652, les obligeant à livrer annuellement des centaines d’esclaves....


      • 2 votes
        Zip_N 5 novembre 21:14

        Encore un qui a pas gagné les clefs d’une porte au paradis sur terre,ni de l’au delà, malgré tous son argent. On sait très bien que le sport est pas toujours propre, il en est un peu la preuve. Chuut il faut que cela reste entre nous, allez pas le crier sur les toits Si il pense changer la course du ciel il va falloir qu’il se relève un peu, ce qui est pas gagné pour lui.


        • 4 votes
          ezechiel ezechiel 5 novembre 23:43

          Le millionnaire Lilian Thuram a bâti toute sa fortune grâce aux Blancs, et vient ensuite cracher dans la soupe en les traitant de racistes.
          Il a même écrit un livre :"mes étoiles noires" glorifiant des personnages de race noire, qui a reçu le prix littéraire Seligmann....contre le racisme, un comble !
          Si demain, vous écriviez un livre : "mes étoiles blanches", vantant les mérites de personnages historiques de race blanche : Platon, Aristote, Archimède, Hildegarde Von Bingen, Copernic, Galilée, Christine de Pisan, Kepler, Newton, Pascal, Rabelais, Montesquieu, Ronsard, Dante, Mozart, Bach, La Fontaine, Maupassant, Zola, Flaubert, Jules Verne, Chateaubriand, Voltaire, Rousseau, Molière, Rembrandt, Velazquez, Rubens, Delacroix, Rodin, Shakespeare, Verdi, Vivaldi, Haendel, Paganini, Beethoven, Huygens, Lavoisier, Gay-Lussac, Leibniz, Laplace, Fourier, Goethe, Victor Hugo, Zweig, Chopin, Strauss, Gauss, Ravel, Marie Curie, Pasteur, Planck, Schrödinger, Dirac, Einstein, Sand, Sadi Carnot, Picasso, Pavarotti, entre autres, vous seriez immédiatement poursuivi et condamné par la justice pour suprémacisme de la race blanche !


          • vote
            Zip_N 6 novembre 23:15

            @ezechiel

            L’étoile noire, c’est pas certain que ce mot magique ai fait un carton aux supporters du club italien Il a pas su entretenir le coté bon italien, qui représente bien la région et le club.

            Les joueurs internationaux ne représentent pas le pays ou la ville dans laquelle ils jouent : ils viennent prendre l’argent et partent vite récupérer plus d’argent ailleurs, se sont des opportunistes. L’opportunisme c’est vulgaire. Il est sorti du cadre sportif représenté par la région et le club. Le football c’est l’économie, la culture et le sport perd du terrain. L’équipe et le collectif passe au second et troisième plan, l’argent qui est individuel passe au 1er plan . L’opportunité de gagner des dizaines de millions est ce moins vulgaire que de se faire huer ? il y a peut-être quelque clochards qui rêveraient de gagner des vulgaires millions pour se faire huer des singeries, et peut-être même de devenir noir si ils en avaient l’opportunité. 


          • 3 votes
            ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 6 novembre 00:54

            Je n’ai plus la télé et ce que disent les "people" ne m’intéresse pas...

            Donc rien à battre de Thuram le communautariste complexé. Qu’il retourne en Afrique ou sur son île s’il n’aime pas les Français. On survivra a son absence.


            • 1 vote
              Vraidrapo 6 novembre 19:45

              Tout bien pesé, si on compare les immigrations asiatique et algérienne, il faut reconnaître que si les histoires sont très semblables, les attitudes dont carrément opposées.

              Si mes informations sont exactes, l’Asie a subi les colonisations portugaise, hollandaise, française, anglaise, américaine pendant des siècles. Ça s’est fini par des bombes au Napalm.

              Le Yankee a commis Hiroshima et Nagasaki...

              Et ces gens-là non seulement ont su tourner la page mais,ceux qui sont en Occident sont intégrés dans tous les domaines culturels, il n’est que de contempler la composition des chorales et les orchestres philharmoniques.

              Ce sont des gens qui savent partir au bas de l’échelle et améliorer leur niveau de vie contrairement à ces gamins de banlieues qui répugnent à se lever le matin pour apprendre un métier avec un salaire sans commune mesure avec le produit des "Deal"...

              Je me souviens d’un ancien reportage sur un chantier où le contremaitre stigmatisait la difficulté des jeunes à se présenter à 8h30 pour commencer la journée. Et le jeune de répondre " Ouah, il me donne des ordres, il me dit emporte ça là-bas, fais ceci, fais cela..." avec l’accent c’est mieux...

              Aujourd’hui, sondage de jour 48% des musulmans déclarent avoir subi une discrimination au moins une fois dans leur vie du fait de leur particularité.

              J’aurais aimé que ce sondage différenciât les sexes des sondés... si vous voyez ce que je veux dire : on n’a pas encore vu les filles vendre de la poudre dans les Halls d’immeubles


              • vote
                microf 8 novembre 01:03
                À vous tous qui accusez Lilian Thuram de racisme, prière lire cet article. " Gilets jaunes : que deviennent les victimes des violences policières ? "

                " Pour les abonnés à Médiapart : Maria : une horde sauvage couverte par l’IGPN "


                • vote
                  Serge ULESKI Serge ULESKI 8 novembre 11:20

                  Le poids économique, politique et médiatique des cibles du racisme, à savoir les populations issus de notre "ancien" empire colonial, est quasiment nul ; d’où la complaisance avec laquelle on relative le racisme dont ils sont les victimes. 

                  Ceux qui dénoncent ce qu’ils croient être du "racisme anti-blanc" n’ont jamais participé à une manifestation contre le racisme à l’endroit de ces populations ou ne l’ont jamais soutenue. Un nombre d’entre eux ont aussi la fâcheuse habitude de nier ce racisme.

                  Tous ceux qui assimilent la dénonciation du racisme par ceux qui en sont les victimes comme du "racisme anti-blanc" sont à rapprocher de ceux qui dénoncent comme "ressentiment, envie et jalousie" la dénonciation des injustices sociales par les plus démunis. 

                  Qu’est-ce à dire ? 

                  La dénonciation du "racisme anti-blanc" c’est encore et surtout la continuation du racisme anti-arabe, anti-musulman et anti-africain par d’autres moyens. 


                  • vote
                    Serge ULESKI Serge ULESKI 8 novembre 11:37

                     


                    Le poids économique, politique et médiatique des cibles du racisme, à savoir les populations issues de notre "ancien" empire colonial, est quasiment nul ; d’où la complaisance avec laquelle les médias, la justice relativisent le racisme dont ils sont les victimes ; d’où aussi la tolérance à l’égard des propos racistes : Zemmour dans tous les médias depuis 15 ans et d’autres encore – Finkielkraut par exemple. 

                    On notera le fait suivant : ceux qui dénoncent ce qu’ils croient être un "racisme anti-blanc" n’ont jamais participé aux manifestations contre le racisme à l’endroit de ces populations ou ne les ont jamais soutenues ; de plus, un nombre conséquent d’entre eux ont aussi la fâcheuse habitude de nier ce racisme.

                    Tous ceux qui assimilent la dénonciation du racisme par ceux qui en sont les victimes comme du "racisme anti-blanc" sont à rapprocher de ceux qui dénoncent comme "ressentiment, envie ou jalousie" la dénonciation des injustices sociales par les plus démunis – les victimes ; ce qui, soit dit en passant, n’est pas le cas lorsque ce sont des sociologues et autres universitaires qui s’en font l’écho ; ceux-là sont généralement traités de « gauchistes. » 

                    Qu’est-ce à dire ? 

                    La dénonciation du "racisme anti-blanc" c’est encore et surtout la continuation par d’autres moyens (subterfuges) du racisme anti-arabe, anti-musulman et anti-africain. 

                     



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès