• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Marc Menant : "La femme qui se voile doit comprendre qu’elle s’exclut de la (...)

Marc Menant : "La femme qui se voile doit comprendre qu’elle s’exclut de la société"

Marc Menant, auteur de « La laïcité dévoilée » aux Éditions Ramsay, est l'invité d’André Bercoff sur Sud Radio.

Présentation du livre :

Assez !… Depuis des années, malmenée, dévoyée, ravalée, synonyme de communautarisme, la Laïcité. Il est grand temps de lutter contre le saccage du premier fondement de notre République, grand temps de démontrer l’hérésie des concessions à l’exercice religieux dans l’espace public comme le port du voile ou du foulard et autres intrusions dans les lieux de travail, à l’école, les universités, les sphères syndicales et politiques, grand temps de confondre les sinistres fossoyeurs de la Laïcité : Laurent Joffrin, Régis Debray, Claude Askolovitch, Benoît Hamon, Nicolas Sarkozy… Marc Menant dévoile la Laïcité authentique dans toute sa majesté, sa force émancipatrice, et remonte à ses racines et donc, aux libertins et à leur combat contre l’intolérance de la religion. Il fait rejaillir Vanini, Voltaire, Émilie du Châtelet, Diderot, Gambetta, Joséphine Backer, Élisabeth Badinter…

Il confronte ce qu’il nomme « l’ineptie du prêchi – prêcha des femmes voilées en France au martyr de celles sous le joug de l’islam dans le monde. »

Tags : Livres - Littérature Islam Femmes Laïcité Islamisme




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 3 votes
    ezechiel ezechiel 19 octobre 11:14

    Le voile islamique n’est pas juste un vêtement, il limite la sphère sociale de la femme. Une femme musulmane voilée n’a pas le droit de serrer la main d’un homme, ne peut épouser un non-musulman, ne peut aller dans une piscine mixte ou dans des bars, cafés avec des garçons, ne peut étudier certaines matières en biologie liée à la sexualité, ne mange pas de porc, ne boit pas d’alcool, la viande qu’elle mange doit être bénie par un imam, elle est soumise à Allah et doit se conformer à ce qu’il impose dans le Coran et les hadiths.

    Dans les sociétés islamiques, Le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le musulman du chemin d’Allah et son Prophète.

    Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple (les femmes sont reléguées à l’arrière de la salle de prière, derrière un rideau, ou en sous-sol), car la femme par sa présence tourmente l’esprit du croyant. Pour ces Imams, les Musulmanes doivent donc porter le voile islamique, qui couvre les cheveux, symbole de féminité, ou mieux, un voile qui couvre toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, cou, nuque, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.

    Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de séduction, de tentation, de charme, de féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
    Ce comportement déviant de séduction et de perversion doit sans cesse être sous contrôle des hommes.
    Dans la sourate "les femmes" (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
    "Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les."

    "L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : [...] Ibn ’Abbas rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : « Allah m’a montré l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants était des femmes, car elles renient"
    On voit que la majorité des habitants qui peuplent l’Enfer sont des femmes, qui par leur comportement déviant, incitent l’homme à la débauche.
    C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir.

    "Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer."
    Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

    « une femme qui se montre et s’embellit est de la chair humaine, une femme d’un soir pour assouvir le plaisir des loups »
    Youssef Abou Anas, imam de la mosquée d’Ecquevilly

    http://islamineurope.unblog.fr/2016/02/26/les-predicateurs-du-reseau-la-voie-droite-endoctrinent-des-milliers-de-musulmans-a-lislam-fondamentaliste-misogyne-intolerant-antichretien-et-antioccidental-dans-les-mosquees-de-ecquevilly-pa/

    Mohamed Beggas, imam de la grande mosquée de Persan, explique comment bien frapper sa femme.

    "Une femme ne sort de chez elle que par la permission de son mari."
    Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et de Bobigny

    Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme Musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde occidental.
    Le voile islamique, la Burqa et le Niqab représentent donc des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).


    • 1 vote
      Vraidrapo 20 octobre 10:43

      @ezechiel
      Anecdotique :
      Une "copine" algérienne m’avait révélé qu’étant la seule femme non épilée du hammam (au niveau du pubis), elle essuyait les reproches de ses voisines


    • 2 votes
      rogal 19 octobre 13:28

      Définir la laïcité par l’absence des signes religieux en public, ce n’est pas sérieux.


      • 1 vote
        abolab 19 octobre 21:02

        Le voile islamien sert à se protéger du vent, du sable et du soleil.


        • vote
          Vraidrapo 20 octobre 10:38
          "La femme qui se voile doit comprendre qu’elle s’exclut de la société"

          C’est la version moderne du Harem : à l’abri des regards derrière le moucharabieh... le harem ambulant ! Même pas besoin d’Eunuque...


          • 1 vote
            tobor tobor 20 octobre 23:29

            Dans l’avenir, le port exclusif du monokini sera obligatoire et ça réglera le problème.


            • vote
              Laconicus Laconicus 22 octobre 07:02

              @tobor
              "Dans l’avenir, le port exclusif du monokini sera obligatoire et ça réglera le problème."

              Pas sûr, car certaines le porteront sur la tête pour se faire remarquer et pouvoir crier à la discrimination. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès