• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Notre-Dame : « cette date tragique de 5 ans, calée sur les Jeux Olympiques... (...)
#26 des Tendances

Notre-Dame : « cette date tragique de 5 ans, calée sur les Jeux Olympiques... »

 Que du bon sens dans les propos d'Alexandre Gady (historien de l'architecture), dénonçant ce choix tragique d'imposer, dès le lendemain de l'incendie de Notre-Dame, une date pour terminer la restauration de la cathédrale ravagée : 5 ans pour achever les travaux, dixit Macron. L'esbroufe macronienne est décidément une vraie tragédie pour notre pays... A défaut d'un RIC dans tous les domaines, la Macronie vous offre des tragédies dans tous les domaines...

 

Alexandre Gady : 

« On veut aller très vite à cause de cette date tragique de 5 ans, qui est calée sur les Jeux Olympiques... Tragique, parce que le temps du politique, c'est pas le temps du patrimoine. Le temps des J.O. et du sport, c'est pas le temps du patrimoine. On peut imaginer deux choses aussi différentes que ça ? C'est pas posssible ! Quel rapport avec Notre-Dame, bon sang de bois ?

On passe au-dessus des règles... et du coup qu'est-ce qu'on fait ? On fait une loi d'exception pour Notre-Dame... qui dit qu'on pourrait s'affranchir de toutes les procédures traditionnelles par exemple...

Si on rate la restauration, après avoir raté la conservation, c'est vraiment un drame pour nous. »

Reconstruire Notre-Dame - Stupéfiant !

Vidéo ajoutée le 7 mai 2019 sur la chaîne Stupéfiant ! - durée 17:57

Par Elise Le Bivic

Certains veulent une flèche en titane, d’autres une flèche gothique, à l’identique. Le président de la République veut reconstruire Notre-Dame en cinq ans mais les experts réclament du temps. Alors, faut-il reconstruire Notre-Dame et surtout comment ?

 

Les épisodes précédents :

(16 avril 2019) La cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par un terrible incendie

(19 avril 2019) Notre-Dame de Paris : les enjeux d’une « restauration patrimoniale » de la cathédrale

 

Des projets plus ou moins délirants se ramassent déjà à la pelle...

10 projets fous pour Notre-Dame de Paris

Vidéo ajoutée le 3 mai 2019 sur la chaîne Le Parisien - durée 3:21

Touchée par un incendie le 15 avril dernier, la cathédrale de Notre-Dame est désormais au centre de toutes les attentions. Alors que le gouvernement a dévoilé quelques pistes pour la restauration du site, des idées parfois un peu folles sont nées un peu partout à travers le monde

 

Victor Hugo lu par Guillaume Gallienne : 

"Une grande flamme désordonnée et furieuse" : Guillaume Gallienne lit "Notre-Dame de Paris"

Vidéo ajoutée le 16 avril 2019 sur la chaîne France inter - durée 1:49

« Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée. Au-dessous de cette flamme, au-dessous de la sombre balustrade à trèfles de braise, deux gouttières en gueules de monstres vomissaient sans relâche cette pluie ardente qui détachait son ruissellement argenté sur les ténèbres de la façade inférieure. A mesure qu’ils approchaient du sol, les deux jets de plomb liquide s’élargissaient en gerbes, comme l’eau qui jaillit des mille trous de l’arrosoir. Au-dessus de la flamme, les énormes tours, de chacune desquelles on voyait deux faces crues et tranchées, l’une toute noire, l’autre toute rouge, semblaient plus grandes encore de toute l’immensité de l’ombre qu’elles projetaient jusque dans le ciel. Leurs innombrables sculptures de diables et de dragons prenaient un aspect lugubre. La clarté inquiète de la flamme les faisait remuer à l’il. Il y avait des guivres qui avaient l’air de rire, des gargouilles qu’on croyait entendre japper, des salamandres qui soufflaient dans le feu, des tarasques qui éternuaient dans la fumée. Et parmi ces monstres ainsi réveillés de leur sommeil de pierre par cette flamme, par ce bruit, il y en avait un qui marchait et qu’on voyait de temps en temps passer sur le front ardent du bûcher, comme une chauve-souris devant une chandelle.

Sans doute ce phare étrange allait éveiller au loin le bûcheron des collines de Bicêtre, épouvanté de voir chanceler sur ses bruyères l’ombre gigantesque des tours de Notre-Dame. »

 

« Notre-Dame de Paris », quand le roman de Victor Hugo se fait prophétie

RFI, Gabrielle Maréchaux, publié le 17 avril 2019 : 

En lettres liées juste en dessous, Victor Hugo, fidèle à une habitude, raconte sur la première page du manuscrit l’histoire de cette rédaction qu’il achève : « j’ai écrit les trois ou quatre premières pages de " Notre-Dame de Paris " le 25 juillet 1830, la révolution de juillet m’interrompit, puis ma chère petite Adèle vient au monde, qu’elle soit bénie, je me remis à écrire Notre-Dame de Paris, le 1er septembre et l’ouvrage fut terminé le 15 janvier 1831. »

(...)

Dès la préface, un premier extrait saisit le lecteur qui connaît l’incendie du 15 avril 2019, quand Victor Hugo avertit sur la fragilité de vieilles pierres de la cathédrale, en 1830.

« Sans doute c’est encore aujourd’hui un majestueux et sublime édifice, que l’église de Notre-Dame de Paris, mais si belle qu’elle se soit conservée en vieillissant, il est difficile de ne pas soupirer, de ne pas s’indigner devant les dégradations, les mutilations sans nombre que simultanément le temps et les hommes ont fait subir au vénérable monument, sans respect pour Charlemagne qui en avait posé la première pierre, pour Philippe Auguste qui en avait posé la dernière. Sur la face de cette vieille église, reine de nos cathédrales à côté d’une ride on trouve toujours une cicatrice. »

Des mots qui s’imprimèrent dans les consciences des premiers lecteurs et influèrent rapidement sur l’opinion dans les années qui suivent la parution de l’ouvrage, qui coûtait 1 franc à sa parution. En 1843, un chantier de restauration est lancé sous l’égide de l’architecte en vogue à l’époque Eugène Viollet-le-Duc. Les travaux sont achevés en 1864, Victor Hugo est alors exilé, il ne verra la peau neuve de sa muse de pierre qu’à son retour à Paris en 1871.

(lire l'article sur rfi.fr)

 

Tags : France Livres - Littérature Politique Société Paris Histoire Religions Culture Christianisme Architecture Jeux Olympiques Polémique Emmanuel Macron Patrimoine Notre-Dame




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • 3 votes
    JL 11 mai 15:12

    L’alternative est pourtant claire :

     

     Soit on refait à l’identique et avec des techniques modernes (charpente en titane ...) , dans un délai de cinq ans, mais en s’appuyant obligatoirement sur les compétences ad’hoc instituées ;

     Soit on veut "marquer son temps", et dans ce cas il faut savoir que le temps ne respecte pas ce qu’on fait sans lui.

     

     Là pas plus qu’ailleurs, Jupiter ne pourra pas avoir en même temps, le beurre et l’argent du beurre, l’originalité et la tenue des délais.


    • 10 votes
      Stupeur Stupeur 11 mai 16:40

      @JL

      Je les vois pas du tout comme des grands bâtisseurs la bande à Jupiter. C’est plutôt la démolition leur coeur de métier... smiley


    • 2 votes
      Et Hop ! 11 mai 21:38

      @JL

      Vous n’avez aucune idée pour dire que des charpentes en titane seraient la réponse moderne pour restaurer la cathédrale, c’est peut-re un voile de béton armé pour restituer la cohésion des maçonneries qu’il faut.

      Vos faites comme tout le monde, vous donez un avis sur un sujet où vous ne savez rien dans un domaine où vous n’y connaissez rien.

      Les arches des contreforts sont en porte-à-faux, elles exercent une poussée horizontale à la naissance des arcs de la nef qui équilibre le poids de la charpente. Si on diminue sensiblement son poids, les contreforts vont écraser les arcs de la nef et la détruire.


    • 3 votes
      sls0 sls0 12 mai 06:02

      @Et Hop !
      Oui, une cathédrale ou une église ce n’est qu’un équilibre de force.
      Pour un pote j’avais pris les mesures d’une église du XXIème et j’avais fait le gros des plans.
      (Oui je suis maso, je prends mon pied avec mon théodolite T2 et ses calculs à l’ancienne.)
      Un jour il y a eu un architecte des bâtiment de France qui est venu, il était accompagné d’un compagnon.
      Il m’a bluffé le compagnon, pour les calculs de forces il employait une méthode moyenne-âgeuse. Bras et rotules avec indication des forces.
      L’architecte voyant que j’étais impressionné par cette démonstration graphique de même pas 10 minutes, m’a dit : "ils maitrisaient au moyen-âge, avec nos notes de calcul qui prennent bien plus de temps, on fait pas tellement mieux". Impressionnante cette méthode de visualisation des forces. Un équilibre à respecter.


    • 3 votes
      eau_du eau_du 12 mai 09:50

      Bonjour Stupeur,
      .
      Macron prouve une nouvelle fois que c’est un destructeur, cette fois ci destructeur du savoir faire de nos ancêtres, destructeur de notre histoire !
      .
      Macron est aussi le destructeur de nos services publiques, est des dernières remparts restantes de notre démocratie.
      .
      Il est grand temps de "détruire" le gouvernement Macron.
      .
      Tous aux urnes le 26 Mai 2019,
      pas de vote blanc,
      pas d’abstention,
      votez, votez pour qui vous voulez, mais pas pour Macron !
      .
      Il faut chasser ce TYRAN, qui détruit nos vies, du pouvoir !


    • 1 vote
      eau_du eau_du 12 mai 10:01

      correction : et des dernières remparts restantes


    • 4 votes
      Stupeur Stupeur 12 mai 10:36

      @eau_du
      Bonjour smiley
       
      "votez, votez pour qui vous voulez, mais pas pour Macron !"
       
      mais pas pour RN et ses anciens cadres-alliés (Philippot, NDA) !
      mais pas pour LR (on sait à l’avance ce que vaut le parti de Sarko-Fillon-Copé-Wauquiez) !
      mais pas pour le PS et les charognards qui tournent autour du cadavre (Hamon, Glucksmann...) !
       
      On y voit déjà plus clair pour faire un choix ! smiley
       


    • 3 votes
      JL 12 mai 10:57

      @Et Hop !
       

       
      Je ne donne jamais mon avis avant de m’être documenté.
       
      La charpente du Parlement de Bretagne a été refaite en métal : voir les photos, .
       
      Pour la question du poids, la charpente de la cathédrale de Reims est en béton et pour le titane, et pour le titane, lire ce qu’en dit l’architecte Bertrand Penneron expert reconnu des restaurations d’édifices religieux, .
       
       Moi ce que j’en dis ...
       Dites en ce que vous voulez.


    • 2 votes
      cassini 12 mai 11:08

      @Stupeur
      .
      mais pas pour Macron.......... mais pas pour RN.......... mais pas pour LR, mais pas pour le PS...
      .
      Ouaip, je voterai pour Robespierre. 


    • 2 votes
      mmbbb 12 mai 14:45

      @JL ce momument est classe au monument de France et au patrimoine de l Unesco . Macron a fait voter une loi d exception il ne s attire pas que des amis La il s agit de restauration Aurait on l idee de restaurer un tableau de maitre avec de la peinture acrylique pour aller plus vite Lorsque la france a recu la momie de Ramses II , les restaurateurs ont il elle injecte de la resine expoxy Quant au titane, je ne vois pas trop l intêret, on pourrait mettre une oeuvre de Jeff Koons a la place de la fleche de Violet le Duc Tout est possible Les cinq ans ne pourront pas être tenu mais Macron veut bousculer les délais Le diagnostic n est pas termine .c ’est préciper les évèbements   Par ailleurs ce lieu est un lieu de culte Macron l a oublie . J avais regarde un reportage anime par Taddei , une émission construite Il y avait un architecte ayant propose un toit de verre et un déambulatoire sous ce toit Evidemment , il jouait la provoc afin de faire reagir . Un autre architecte en charge en particulier des eglises est allle voir la miss Hidalgo. il lui demanda une dotation afin d ameliorer le systeme d alarme . Il fut gentiment jete Au lendemain , la misse Hidalgo tira une ligne de credit de 50 millions par un heureux hasard . Comme l a dit un de ces architectes dont le propos n a pas ete repris " qu ils aillent tous se se faire foutre " . je pense la meme chose Pays de merde on est au meme niveau que le Bresil qui a laisse bruler son musée.


    • vote
      Et Hop ! 17 mai 21:15

      @JL

      Le Parlement de Bretagne est un bâtiment classique du début du XVIIe siècle qui a une architecture qui n’a aucun rapport avec une cathédrale gothique : il a un plancher haut horizontal fait de poutres sur deux appuis qui portent sur les murs verticaux et qui ne poussent pas latéralement. La charpente au-dessus est constituées de fermes tout ce qu’il y a de plus traditionnelles.

      Notre-Dame de Paris a des arcs-boutants en porte-à-faux qui exercent une poussée horizontale très forte à la naissance de chaque arc de la nef pour contrebuter exactement la descente de charge et les empêcher de s’écarter. Donc diminuer le poids de la charpente provoquerait un déséquilibre qui ruinerait l’édifice.


    • 4 votes
      makhno makhno 11 mai 16:38

      Les adeptes du NIHILISME , idéologie sous-entendue du LAÏCISME forcené et soutenue par le PROGRESSISME (d’inspiration Maçonnique) , voudront à tout prix continuer de cacher , de casser , d’atténuer (de bruler.. ? ) la puissance énergétique de ce monument pas si CATHOLIQUE que l’on pourrait penser... !

      Le Catholicisme n’ayant fait que reprendre au PAGANISME les lieux , les points précis ou la TERRE et le CIEL se relient par un étrange phénomène de " Cosmo-Tellurisme " que les Anciens ( il y a 10 000 ans au moins) connaissaient déjà.... !

      Sur certains de ces Lieux , propices à la Spiritualité et donc au "lâcher-prise" matérialiste , des "sachants" , des "initiés" , des Païens (il y a 1000 ans) ont payé et construit des Edifices sensés amplifier les effets vibratoires de ces "cheminées cosmo-telluriques" bénéfiques au corps et à l’esprit .

      Nul doute que les LOGES associés aux nouveaux "marchands du Temple " mettront tout en oeuvre pour faire de cette Cathédrale abimée un objet touristique "moderne" et bien achalandée.... !!!

      ...à peine un peu de pain (dégueu)...mais plein de Jeux...Hanounesques et Zolympiques... !!!!


      • 1 vote
        makhno makhno 11 mai 18:32

        @makhno

        Les Cathédrales ne sont que des MENHIRS modernes érigés il y a 1000 ans.... !


      • vote
        Et Hop ! 17 mai 21:19

        @makhno

        Votre comparaison est stupide.

        On ne sait absolument pas quelle a pu être la fonction des menhirs ni pourquoi ils ont été érigés, alors qu’on connaît très bien celle des cathédrales qui sont des églises religieux catholiques toujours en activité.


      • 3 votes
        Scalpa Scalpa 11 mai 16:55

        Alors qu’ils auraient pu créer une nouvelle épreuve olympique du 800 m steeple chase avec une poutre de 800 ans dans le cul, ils ne respectent plus la forest primordiale dans ce pays de....


        • 2 votes
          Scalpa Scalpa 11 mai 17:03

          Forêt primordiale qui a du les voir naitre sur la rotondité d’une planète ou la platitude régné en maitre par kilo tonnes et nano mètres.


          • 5 votes
            ETTORE 11 mai 18:44

            " La refaire " soit !

            N’oublions pas d’y installer une gargouille à l’effigie de Macron.

            Et pour qu’elle soit bien parlante, par sa présence incongrue, aux yeux du monde....

            Il faudra qu’elle soit à .......l’envers . !

            Comme cela tout le monde comprendras bien, en qu’elle estime il tient les avis ....

            AUTRES QUE LES SIENS !


            • 4 votes
              sls0 sls0 12 mai 06:09

              Notre président et notre premier ministre cherchent à tout prix à démontrer qu’ils sont incompétents en tout.

              Les monuments historiques c’est la charte de Venise de 64.

              convention internationale dans laquelle la France est partie prenante, et qui constitue le texte fondateur de la restauration du patrimoine et qui s’applique aux monuments historiques.

              L’opération de restauration doit répondre aux besoins techniques spécifiques mais sans contrevenir ni à l’intérêt d’histoire et d’art du monument, ni à l’authenticité des matériaux qui le composent.

              Ces deux branleurs n’ont rien à voir là dedans, c’est la DRAC.


              • vote
                mmbbb 12 mai 16:58

                @sls0 en effet il s agit d une restauration et non pas d un concours d architecture . Par ailleurs , ce triste incendie a montre que les meilleurs ouvriers de France etaient mal payes . Quant j entends tous ces connnards de responsables politiques nous casser les roubignolles sur la valeur travail et nous bassiner sur la faineantise de cette jeunesse . la france est descendue assez bas 


              • 1 vote
                ouallonsnous 12 mai 19:53

                @sls0

                "Notre président et notre premier ministre "

                Non, les gauleiters du IV Reich à la tête de la France, Macron n’a pas été élu avec moins de 50% des suffrages mais désigné par l’oligarchie et les "merdias" et son 1er sinistre désigné par lui !


              • 4 votes
                zygzornifle zygzornifle 12 mai 09:56

                Faut pas embaucher des travailleurs détachés mais des pros de chez nous....

                Ha bon faut en former, dans le BTP il n’y en a plus ....


                • 3 votes
                  Djam Djam 12 mai 11:03

                  Les projets, pour la plupart, sont ceux d’ignorants crasse en matière de connaissance en bâti.

                  ND est le résultat d’un impressionnant nombre de Compagnons (les authentiques francs maçons, pas les imitateurs grotesques de la franc maçonnerie politique déguisée) dont la maîtrise des métiers n’existe plus que parmi les Compagnons du Tour de France et les derniers pratiquants de vrais Métiers (la masse d’aujourd’hui ne pratique pas de métier mais.... des fonctions).

                  On ne greffe pas une charpente de titane sur un ensemble de pierres dont les caractérisques de la matière ne "collent", ne résonnent pas avec un matériau industriel mort.

                  Exemple : les prothèses que l’on installe fréquemment dans le corps humain lorsqu’il est abimé, amputé ou usé, ont toutes des conséquences à terme sur tout l’organisme, les tissus, les os et l’équilibre entier du corps. Tout simplement parce que les prothèses, souvent en titane ou dérivés "biocompatibles" ne résonnent pas avec le vivant. Un organisme s’use selon un processus normal et l’intelligence, toujours incompris, de tout le vivant, s’ajuste, s’adapte, "résonne" avec les usures... jusqu’au dernier souffle.

                  Notre Dame une œuvre totalement vivante. C’est un corps vivant, un symbole atemporel (tant pis pour les pragmatiques blasés) et on ne répare pas le vivant comme un moteur de bagnole. Cela vaut pour un corps humain comme pour ces œuvres majeures de notre histoire.

                  Macron, Hidalgo et sa fine équipe sont juste des ignorants crasses qui pensent et voient le monde comme un énorme mécano. "Y’a qu’à remplacer au plus vite grâce aux méthodes modernes" assènent ces crétins surpayés.

                  La grandeur d’une civilisation est à l’aune de ses constructions... regardez les nôtres : Arche de la Défense, Pyramide du Louvres, immeubles d’habitation, maison type Phénix, l’Opéra Bastille véritable véru urbaine, etc... La laideur, la fragilité due aux matériaux sans qualité, le vite fait qui vieilli dans l’immonde, tout cela est le miroir de l’esprit du modernisme.

                  Alors, oser parler de 5 ans pour reconstruire ND et pour, sans rire, coller aux JO (cette fête mondiale d’hystérie du dopage et du nationalisme dévoyé) traduit bien des esprits d’une bêtise illimité.


                  • 4 votes
                    gaijin gaijin 12 mai 12:05

                    macron est un technocrate : il décide le quand sans rien savoir du comment


                    • 3 votes
                      Stupeur Stupeur 12 mai 13:16

                      @gaijin
                      Un technocrate qui a tous les pouvoirs pour faire des lois d’exception modifiant le "comment" selon ses désirs... smiley


                    • vote
                      louis 12 mai 13:44

                      Pourquoi la reconstruire ? 

                      Dans son état actuel avec une bonne pub vantant le côté dramatique , historique et spirituel de ce lieu ( probablement dégradé par la volonté de dieu ) , elle rapportera beaucoup plus d’argent qu’ avant .


                      • 1 vote
                        louise10 louise10 12 mai 16:08

                        Pourquoi pas une flèche tronquée, style Buren... smiley


                        • 3 votes
                          Gollum Gollum 12 mai 16:57

                          @louise10

                          Moi je verrai bien une pyramide, de 666 briques, avec œil unique au sommet...

                           smiley


                        • vote
                          vesjem vesjem 12 mai 20:47

                          @Gollum
                          j’ai bien peur que tu sois dans le vrai


                        • 10 votes
                          Hieronymus Hieronymus 12 mai 18:42

                          5 ans ?

                          c’est calculé tout ça, le coup était prévu, les autorités sont complice de cette destruction, ça sent l’arnaque à plein nez !

                          800 ans d’Histoire, l’oeuvre des Capétiens, achevée sous Saint Louis, le pouvoir actuel est impie et sacrilège, parler d’abomination est un mot encore trop doux pour qualifier la petite bande de dépravés et d’imposteurs qui se sont retrouvés à la tête de l’Etat, suite à un long travail de subversion..

                          il est grand temps que certaines élites (car elles ne sont pas toutes corrompues) se retournent contre ce clan maudit afin d’enrayer cette course à l’abîme

                          il est grand temps  smiley


                          • 2 votes
                            pegase pegase 12 mai 19:22

                            @Hieronymus
                            -
                            C’est une travail de sape de la France chrétienne, des français de souche ...

                            On a vu de nombreuses fois qu’on avait à faire à des gens complètement barrés, dans l’affaire Notre Dame ça se confirme !


                          • vote
                            vesjem vesjem 12 mai 20:45

                            salamé qui invite cirunique ; népotisme général


                            • vote
                              Reignor Reignor 13 mai 14:17

                               

                              Des projets de dingues, certes... Mais tant qu’on ne propose pas d’en faire une mosquée, il y a de l’espoir.

                               


                              • vote
                                ahtupic 13 mai 21:02

                                Il y a une chose qui n’a pas raté, c’est la mise à feu de NDP.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès