• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pierre Cassen présente son livre "Et la gauche devint la putain de l’islam" ; (...)

Pierre Cassen présente son livre "Et la gauche devint la putain de l’islam" ; "Un livre contre les fossoyeurs de la France"

Après mon article, avec Tatania Ventôse déçue notamment par la FI de la Merluche, je donne la parole à un autre militant -celui-ci CGT- déçu, entre autres, par "des personnalités emblématiques de gauche"



Pierre Cassen présente son livre "Et la gauche devint la putain de l'islam"

•18 mars 2019

Pierre Cassen, qui habite près de La Baule, a été un leader du Syndicat du Livre CGT, qui a terrifié de nombreux patrons de presse pendant des décennies. Dans un ouvrage intitulé « Et la gauche devint la putain de l’islam », il raconte son parcours politique et son évolution idéologique, avec la création du site Riposte Laïque. Il accuse des personnalités emblématiques de gauche d’avoir contribué à l’islamisation de notre pays, par leur militantisme actif en faveur de l’immigration, et il tire à boulets rouges sur ses anciens camarades.

« Et la gauche devint la putain de l’islam » de Pierre Cassen est publié aux Éditions Riposte Laïque.

Tags : France Livres - Littérature Politique Histoire Religions Islam Culture Syndicalisme Laïcité Polémique Islamisme République France Insoumise




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Tchakpoum Tchakpoum 4 janvier 16:36

    Ah, je vois que vous lisez les commentaires sous les vidéos que vous éditez.

    Un post de Conférençovore sous une vidéo de Tatiana Ventôse et hop : une vidéo de Cassen. C’est bien : vous avez au moins un souci de cohérence dans l’évolution des débats.

    Bernard Cassen mérite sa place parmi les ’faiseurs d’opinions". Je le trouve plus intéressant qu’un Zemmour.

    Une remarque : c’est Giscard qui a fait exploser l’immigration, avec surtout le regroupement familial qui a fixé les migrants en France. D’une certaine manière, Mitterrand n’ a fait que gérer (très mal), les dégâts provoqués par Giscard. Une belle relancée migratoire a été faite sous la présidence de Chirac. On ne mesurait pas encore le coût désastreux qu’allait laisser une migration d’Afrique du Nord, par rapport à une migration d’Europe du Sud ou d’Asie.

    On peut gloser sur l’imposture permanente de la ’gauchiasserie’, (et j’y participe), mais la scélératesse constante de la droite nous enfile autant de saloperies.

    A l’époque de Giscard/Mitterrand, le PCF de Georges Marchais, en dépit de son internationalisme ouvrier était anti-immigration. Il faisait même ses campagnes électorales avec son fameux slogan "Achetez Français". Ce qui était ringard dans la France "moderne".

    C’est ainsi, les partis politiques se battent toujours à fronts renversés et le malheur des français est de se laisser berner constamment par le jeu des chiffons agités.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 4 janvier 18:59

      @Tchakpoum
      "Un post de Conférençovore sous une vidéo de Tatiana Ventôse et hop : une vidéo de Cassen. C’est bien : vous avez au moins un souci de cohérence dans l’évolution des débats."

       smiley 

      Un peu d’observation et la conclusion est devient simple : Mao n’est qu’un de ces branleurs boomers pathétiquement séniles et sans la moindre inspiration. A vrai dire, et contrairement à d’autres intervenants, je le soupçonne d’être un con fini à la pisse qui précisément pisse bien au-dessus de son derche : voilà des années que je survole ses minables "publications" et elles n’ont jamais la moindre trace d’originalité (de génie, n’en parlons même pas). Du néant et à tous les coup. Cet individu est ce qu’il dénonce : un escroc, un con et un troll.
       
      J’ai mis en avant Pierre sur ce site il y a des mois (https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/attentat-islamique-de-romans-et-si-85367) et j’en parle depuis des années mais tout cela n’a aucune importance. 

      Ah sinon, ratage : "Bernard Cassen" n’existe pas. Campan oui. Sinon, c’est Pierre. Mais pour tout le reste je valide. Il est évident que 95% de la gauche a trahi ses idéaux et surtout (bien pire) son peuple. Ces individus sont des déchets et chie de nouveau à la goule de la pédante rouquine Ventouse. 



    • vote
      méditocrate méditocrate 4 janvier 19:35

      @Tchakpoum
      Bernard Cassen c’est un tout autre niveau, ancien DG du monde diplo et président d’honneur d’attac, en terme d’analyse on est pas dans le vulgaire comme avec Pierre... smiley
      http://dsedh.free.fr/088_08_10_04_Cassen_1_sur_3.mp3 


    • 1 vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 janvier 20:32

      Conférençovore 4 janvier 18:59

      Un peu d’observation et la conclusion est devient simple : Mao n’est qu’un de ces branleurs boomers pathétiquement séniles et sans la moindre inspiration. A vrai dire, et contrairement à d’autres intervenants, je le soupçonne d’être un con fini à la pisse qui précisément pisse bien au-dessus de son derche : voilà des années que je survole ses minables "publications" et elles n’ont jamais la moindre trace d’originalité (de génie, n’en parlons même pas). Du néant et à tous les coup. Cet individu est ce qu’il dénonce : un escroc, un con et un troll.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @Conférençovore, alias, alias, alias...

      CALMEZ-VOUS SVP CAMARADE ES-SYNDIQUE ( ?) !

      Ok c’est moa "l’escroc, un con et un troll... pathétiquement sénile"

      N’en jetez plus ! Merci beaucoup pour vos affirmations péremptoires ; tout à fait identiques, a priori, à celles des trolls, escrocs et autres cons qui trainent par ici !
       
      Aussi je ne vais pas dialoguer avec un énergumène pareil qui "argumente" (censément)

      , à partir de :
      ’voilà des années que je survole ses minables "publications" ’* !

      LE GUS FAIT L’ECONOMIE DE TOUTE CITATION : fastoche sa démonstration ! NON ?

      *Quant à ’mes minables "publications"’

      un simple rappel ici :
      je détiens le record absolu de visites sur Ago.tv : 300 000 (excusez du peu)
      300 000

      visites

      = 300 000

      de tarés évidemment ?! (sls0 a contesté cela, parlant de manière tout aussi péremptoire que notre énergumène

      ici : sls0

      la référence absolue de Conférençovore & de tous ses alias

       ?)

      CQFD 


    • vote
      Tchakpoum Tchakpoum 4 janvier 21:06

      @Conférençovore

      Ah, la boulette !

      Mon court circuit n’allait pas aussi loin, il s’arrêtait à Bernard Cassen, premier président d’Attac, dont parle méditocrate. Je le croisais quand j’y faisais ma Tatiana et quand un autre un monde était encore possible. Puis que j’ai quitté Attac quand c’était une autre gauche qui était devenue possible. Je dois reconnaître à la gauche une capacité à phagocyter qui manque à la droite. C’est le rocher de Sisyphe pour ma génération : chercher à fuir le mitterrandisme et le voir toujours revenir.

      J’aime bien aussi le fabuleux Campan avec sa guitare qui crache. https://www.youtube.com/watch?v=WTsNiJySqEQ

      Sinon, je ne cherchais pas à me fatiguer avec Mao, je pense que vous l’aviez compris. C’était juste une transition et l’occasion d’un clin d’œil qui vous était laissé (j’aime pas les smiley).


    • 4 votes
      agent ananas agent ananas 5 janvier 00:47

      @Tchakpoum

      Vous avez oublié d’ajouter à vos remarques pertinentes la guerre en Libye de Sarkozy et la chute consécutive de la Jamahiriya de Kadhafi qui a ouvert les vannes d’une immigration massive sub-saharienne sur l’Italie pour se répandre ensuite à travers l’Europe.


    • vote
      Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 01:58

      @agent ananas

      Abavala. Giscard, Chirac, Sarko, qui veulent, qui aiment, qui lèchent l’immigration. Les fondamentaux : le CAC 40 insatiable, affamé de main d’oeuvre payée avec des carambars. Et la gauche qui a l’art de fabriquer les mots pour rendre obligatoire l’amour de l’immigration.
      La politique française est passionnante.


    • vote
      Guepe maçonne Guepe maçonne 5 janvier 14:24

      @Mao-Tsé-Toung

      Tu ne trompes personne mao , il est clair que tu as passé ton temps à réactualiser ton article pour gonfler le nombre de vues.....

      Tu es un peu le Raoult d’agoravox TV.


    • vote
      bubu12 5 janvier 14:27

      @Guepe maçonne

      Tu es un peu le Raoult d’agoravox TV

      tu lui fais trop d’honneur la, il va encore nous sortir la comparaison entre son parcours de génie de la république et celui de Raoult, ta remis une pièce dans la machine la smiley


    • vote
      Gollum Gollum 5 janvier 14:49

      Ah tiens j’étais passé à côté de l’avis de Confér..ore sur Moa..

      Bravo. J’approuve à 100 %.

      Moa est en effet un gros con et il doit bien être le seul à ne pas le savoir..

      Si on était un peu plus nombreux à le lui dire ça finirait p’têt par rentrer dans sa caboche...

      On peut au moins rêver.


    • vote
      yoananda2 5 janvier 15:03

      @Gollum

      Moa est en effet un gros con.

      La prétention de ses posts n’a d’égal que leur nullité.

      CQFD.

      Merci pour votre contribution.

      Ou alors c’est que les cons, escrocs, trolls, que nous sommes, qui n’avons aucun intérêt pour sa litanie de contributions exceptionnelles ne comprenons rien à son QI de 160 au moins.

      Ca doit être ça.


    • vote
      Gollum Gollum 5 janvier 15:11

      @yoananda2

      La prétention de ses posts n’a d’égal que leur nullité.

      C’est en effet ce qui saute aux yeux.

      Quant à ses vitupérations contre la tchatche elles ne sont pas difficiles à comprendre..

      C’est que le gars est incapable d’avoir un discours intelligent, structuré et construit.

      Et donc il laisse supposer qu’il est capable de mieux mais là c’est à l’oral dans son lycéum de bazar.. qui n’attirerait que des mous du bulbe déjà prédisposés à encenser le futur gourou.. et s’il pouvait y avoir quelques femelles dans le tas...

      CQFD smiley smiley


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 5 janvier 18:04

      @Mao-Tsé-Toung
      "CALMEZ-VOUS SVP CAMARADE ES-SYNDIQUE ( ?) !"

      Je n’ai jamais été syndiqué. Par contre, oui, j’ai été d’ultra gauche durant qq années de jeunesse (en même temps il était difficile d’échapper à leur propagande). 

      "un simple rappel ici :
      je détiens le record absolu de visites sur Ago.tv : 300 000 (excusez du peu)"

      Jean-Luc Lahaye et Les Musclés ont vendu des millions de disques et des compositeurs comme Christian Vander bien moins, et ?

      "la référence absolue de Conférençovore & de tous ses alias"

      Etant le seul à assumer les alias en question la critique débile ad hominem tombe à l’eau. 

      Allez, tu peux faire mieux... Difficile de faire plus minable de toutes façons smiley 


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 5 janvier 18:09

      @Tchakpoum
      "il s’arrêtait à Bernard Cassen, premier président d’Attac, dont parle méditocrate."

      Ah ok. J’ai zappé ce blaze au fil du temps et puis pour moi, le nom Campan est tellement associé au gonze que l’association est pavlovienne.

      "Sinon, je ne cherchais pas à me fatiguer avec Mao, je pense que vous l’aviez compris. C’était juste une transition et l’occasion d’un clin d’œil qui vous était laissé (j’aime pas les smiley)."

       smiley


    • 1 vote
      Guepe maçonne Guepe maçonne 5 janvier 21:00

      @Bubu

      Mdr je n’étais pas au courant qu’il se revendiquait d’une filiation avec raoult.

      Incroyable ce mao.


    • 1 vote
      Super Cochon 7 janvier 11:44

      @Guepe maçonne
      .
      .
      .
      Et ta filiation à Véran-Buzyn ! ....... Paracétamol-restez-chez-soi !
      .
      .
      .
      ça ! ...... c’est de la posologie de Charlatan !
      .
      .
      .


    • 1 vote
      sls0 sls0 4 janvier 17:20

      Fiche wiki de riposte laïque.

      Riposte laïque est un site web d’extrême droite créé en septembre 2007 qui se présente comme appartenant au mouvement laïc. À l’origine de plusieurs controverses, le site consacre la plus grande partie de ses articles à une islamophobie ouvertement déclarée.

      Pierre Cassen en est le conseiller rédactionnel.

      Ca fait pas très gauche tout ça.


      • 2 votes
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 janvier 17:42

        @sls0
        Toujours incapable d’interpréter l’évident :
        la série en cours (sans parti-pris) que l’on pourrait intituler :
        des intellos déçus témoignent de leur militantisme passé avec la gauche

        CQFD


      • vote
        sls0 sls0 4 janvier 18:19

        @Mao-Tsé-Toung
        J’évite d’interpréter.
        Et votre évidence pas sûr que ce soit mon évidence. 
        C’est un peu votre image de marque l’interprétation. Une interprétation a souvent de grandes chances d’être erronée.


      • 7 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 18:34

        @sls0

        "Fiche wiki de riposte laïque."

        Moi aussi j’utilise souvent Wiki, c’est généralement fiable sur les domaines de connaissances faisant l’objet d’un large consensus (par exemple pour savoir quelle est la capitale de Azerbaïdjan ou à quel âge est mort Louis XI). Mais sur les sujets polémique d’actualité, les articles reflètent malheureusement seulement la pensée unique dominante dans les médias, sans aucune controverse. Rien n’est neutre, sls0, il faut comprendre cela pour comprendre notre époque et pouvoir trouver son chemin dans cet océan d’informations et d’infox. Le principe collégial de Wiki  qui est effectivement très intéressant  a aussi ses limites et ne garantit absolument pas la neutralité ou la représentation des différents points de vue sur certaines thématiques brûlantes. 

        En ce qui concerne Cassen, il a effectivement été engagé la plus grande partie de sa vie militante du côté "gauche". Riposte laïque est effectivement classable sociologiquement à "droite", si l’on veut à tout prix utiliser cette ancienne dichotomie. Mais qu’on en a à foutre, franchement ? Il n’y a qu’à goûter le gâteau pour savoir ce qu’il vaut, plutôt que de regarder la boîte et le nom de boulanger inscrit dessus. 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 18:36

        Oups : "Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre, franchement ?"


      • 2 votes
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 janvier 18:39
        sls0 4 janvier 18:19

        @Mao-Tsé-Toung
        J’évite d’interpréter.
        Et votre évidence pas sûr que ce soit mon évidence. 
        C’est un peu votre image de marque l’interprétation. Une interprétation a souvent de grandes chances d’être erronée.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
        @sls0
        N’importe quoi, comme souvent, sinon toujours ! Bizarre, vous oubliez là, pour une fois, ma sénilité...
        ET votre dissonance cognitive ? (parler "sémantique" dans cet échange...)

        CQFD


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 4 janvier 19:04

        @sls0
        En revanche ta fiche wikiblaireau que personne n’a jugé utile d’écrire signale avec un dégré de certitude qui avoisine les 100% que tu es une donneuse.  


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 4 janvier 19:30

        @sls0

        Avec Riposte laïque, on est clairement dans un média qui utilise la stratégie dite "Fdesouche" consistant à compiler les faits-divers qui vont dans leur sens ( c’est à dire identitaire et autoritaire ) sans trop se soucier de l’exactitude des faits et du contexte. On peut en effet sans trop de problème classer ce média dans la catégorie des sites d’extrême droite, sa propagande essentialiste en est caractéristique. On est clairement dans un contenu du type que cette étude cartographique de l’extrême droite décrit comme suit 

        « L’opposition à l’islam est nourrie d’arguments dans lesquels le groupe externe est présenté de manière très homogène et décrit comme une menace pour le groupe interne à travers deux cadrages principaux que nous distinguons pour faciliter l’analyse, mais qui peuvent en réalité s’entrecroiser : culturel et sécuritaire. Le cadrage culturel insiste sur l’impossibilité de concilier l’islam avec certains éléments représentés comme étant constitutifs de l’identité culturelle de l’ingroup : notamment le rapport à la religion, les habitudes alimentaires et les rapports hommes femmes. Cinq argumentations principales sont mobilisées pour justifier la tension entre groupe interne et groupe externe sur des bases essentiellement culturelles. D’abord, la croyance en un laïcisme d’exclusion. Ces argumentations sont construites sur la base d’interprétations exclusionnistes de la laïcité. S’ajoute que sur certains sites l’islam – sans aucune spécification – est également ciblé, car il serait porteur d’une religion fondamentaliste qui cache une idéologie impérialiste. Dans ces interprétations qui se nourrissent de la théorie du « choc des civilisations » de Huntington (souvent mentionnée sur ces sites), l’« Occident » est représenté comme étant en guerre contre un « monde musulman » indéfini qui aurait l’ambition d’imposer sa domination culturelle par une guerre civile pour pouvoir influencer la politique interne d’un autre pays, bénéficier de ses ressources économiques et éventuellement se substituer à la population existante. À ce propos, Riposte Laïque écrit : « L’islam n’est pas une religion. Il a qu’un but : la conquête des pays qui ne sont pas encore islamiques. Les musulmans sont sur nos terres pour les transformer en terres d’islam. Ces propos sont également relayés par le site du Bloc Identitaire. Dans les argumentaires de ces organisations, l’islam n’est pas seulement perçu comme un « ennemi extérieur », mais aussi comme un « ennemi interne » en action dans la société française. La violence est décrite comme étant intrinsèque à l’islam et les musulmans présentés comme agressifs, car inspirés par le Coran composé de récits violents et bellicistes. L’une des principales accusations soulevées vis-à-vis des minorités musulmanes est qu’elles ne seraient pas loyales à l’État dans lequel elles vivent, mais qu’elles constitueraient une « Cinquième Colonne », des partisans d’une organisation hostile, cachés au sein de l’État français. Malgré ces différents cadrages et argumentations, l’opposition à l’islam s’accompagne toujours sur ces sites d’une peur liée à la taille du groupe externe qui est perçu comme étant important et en expansion continue »

        Tous les anti islams ne sont pas d’extrême droite et tous les critiques de l’islam non plus ( bien évidemment, mais c’est une lapalissade qu’il vaut mieux énoncer par ici ) mais cette rhétorique très caractéristique l’est. 


      • vote
        sls0 sls0 4 janvier 20:28

        @maQiavel
        Merci pour le lien, très intéressant.
        Dans le graphe avec les liens et les noeuds on voit que le front national n’est pas un gros noeuds de relais d’idées d’extrême droite, je serai moins méchant à l’avenir. Mais non je n’ai jamais été méchant avec eux. Ils sont classés à l’extrême droite sans en avoir les idées extrêmes.
        Egalité & réconciliation et ligue francilienne sont deux gros noeuds de relais d’idées pat contre peu de lien entre eux, a regarder de plus près. J’ai téléchargé.


      • 1 vote
        sls0 sls0 4 janvier 20:39

        @Conférençovore
        Venant de ta part ça ne peut que me réjouir.
        Toujours aucun argument qui tient la route donc attaque personnel, la signature des petits et mesquins.

        Il y en a qui croient qu’ils réussiront à faire passer leur idéologie nauséabonde en injuriant ou par les attaques ad personam.
        Tout ce que tu auras c’est du plussage d’autres blaireaux dans ton genre mais t’auras raté ta cible.


      • vote
        maQiavel maQiavel 4 janvier 20:52

        @sls0

        Le front national ( RN aujourd’hui) est un organe très particulier. On le classe à l’extrême droite ( et il est vrai qu’il existe une frange d’extrême droite à l’intérieur qui ne se réduit d’ailleurs pas aux historiques) mais il n’y a pas que ça là-dedans, c’est une véritable auberge espagnole qui est tenue d’une main de fer par la famille Le Pen.

        Mais oui, le RN n’est pas un si gros relais virtuel d’idées d’extrême droite et c’est en partie lié à sa stratégie de dédiabolisation et à l’influence de Florian Philippot ( l’étude date de 2017 et avec son départ il y’a une inflexion). Cependant, l’omniprésence de ce parti dans les grands médias en fait tout de même une véritable caisse de résonnance au travers des figures médiatique telles que Jean Messiha par exemple, qui vient de quitter le parti mais qui est complètement décomplexé dans la diffusion de ces idées, il leur a offert une visibilité exceptionnelle. 


      • 1 vote
        yoananda2 4 janvier 21:16

        @maQiavel

        Tous les anti islams ne sont pas d’extrême droite et tous les critiques de l’islam non plus ( bien évidemment, mais c’est une lapalissade qu’il vaut mieux énoncer par ici ) mais cette rhétorique très caractéristique l’est. 

        qu’est-ce que tu formulerais comme critique de l’islam toi du coup ? ça serait intéressant (à minima pour moi) de comparer comment tu t’y prends.

        Une critique non essentialisante du coup. Plutôt que de t’ériger contre l’essentialisation, si tu montrais l’alternative, peut être qu’on pourrait comprendre (mieux) l’autre manière de penser ?


      • vote
        maQiavel maQiavel 4 janvier 22:34

        @yoananda2

        Pour bien me faire comprendre, lorsque je dis que tous les anti-islams ne sont pas d’extrême droite et tous les critiques de l’islam non plus, je ne veux pas dire non plus que les critiques essentialisantes le sont forcément. Il existe des critiques essentialistes de l’islam qui ne sont pas d’extrême droite ( quoiqu’il existe des passerelles ), comme celle de la gauche laicarde dont j’avais fait mention dans un autre post.

        Maintenant, pour répondre à ta question (il me semble pourtant qu’on en avait déjà parlé en long et en large mais soit), si on constate que les croyances religieuses sont contextuelles et que ces contextes ( temporels, sociaux, géographiques etc ) sont différents, évolutifs et par conséquent variables, et mènent à des interprétations et des conceptions variables, ce n’est pas la religion elle-même qui produit des méfaits ou des bienfaits par essence comme si elle agissait comme une personne vivante incarnée qui serait bonne ou mauvaise mais les individus concrets qui y adhèrent. Pour donner un exemple, je ne dirai jamais que l’islam est socialement bon ou mauvais dans l’absolu, cependant je considère qu’il y’a des interprétations polémogènes de l’islam qui posent problème dans le contexte français ( celle des jihadistes qui font acte de violence par exemple ) et d’autres qui ne sont pas polémogènes et qui n’en posent pas ( ce qui est le cas de l’écrasante majorité des musulmans).

        Ce qu’il est possible de critiquer ce n’est donc pas l’essence de ces religions ( dont il est impossible de démontrer l’existence, on peut en débattre pendant des siècles sans jamais rien conclure comme sur le sexe des anges ) mais leurs interprétation et compréhension ainsi que la façon dont elles se manifestent en société, c’est-à-dire les pratiques sociales qui en découlent.

        Pour te donner un exemple, voici une critique non essentialiste de l’interprétation salafiste « Pour une critique matérialiste du salafisme ». Je ne dis pas que c’est l’alpha et l’oméga de la critique du salafisme, qu’elle est parfaite ou qu’il n’y a rien d’autre à dire, elle est évidemment critiquable et limitée ( le texte est d’ailleurs assez court), je réponds simplement à ta question à toi qui me demande un exemple d’une critique non essentialisante de l’islam


      • vote
        yoananda2 4 janvier 22:59

        @maQiavel

        (il me semble pourtant qu’on en avait déjà parlé en long et en large mais soit),

        en effet, mais lire et comprendre sont 2 choses différentes.

        Pour te donner un exemple

        Ha quand même ...

        « Pour une critique matérialiste du salafisme »

        Haaaaaaaaaaa ... cette fois je comprends (tu es trop théorique il me faut des exemples concrets). Dans mes mots à moi : la critique essentialiste est une critique vue de l’extérieur, et ta (méthode de) critique est vue de l’intérieur.

        Donc on peut critiquer "matérialistement" le salafisme. On doit pouvoir le faire aussi pour l’islam alors non ? après tout ... le salafisme n’est pas plus ou moins un bloc que l’islam.

        Ca donnerait quoi dans ce cas ?


      • vote
        maQiavel maQiavel 4 janvier 23:13

        @yoananda2

        Je ne comprends pas tes mots « la critique essentialiste est une critique vue de l’extérieur, et ta (méthode de) critique est vue de l’intérieur. » Parce qu’en ce qui me concerne ce n’est pas une question d’intérieur ou d’extérieur mais de croyance en l’existence d’une identité intrinsèque et immuable de l’islam vs constat de l’existence d’interprétations et compréhensions variables, évolutives et donc différentes de l’islam.

        Les salafismes ( puisqu’il y’en a de plusieurs types) sont des interprétations de l’islam. L’islam n’existe pas en tant que tel ( jusqu’à preuve du contraire), il existe socialement au travers les gens qui s’en revendiquent. Critiquer leurs interprétations est donc critiquer l’islam. 


      • vote
        yoananda2 4 janvier 23:20

        @maQiavel
        l’islam n’existe pas mais le salafisme oui.
        J’ai un peu du mal mais admettons.
        Quelle serait ta critique des 4 lectures principales : hanbalisme, malikisme, hanafisme le chaféisme ?
        tu peux faire un package, pas besoin de tout détailler chaque petite nuance.

        Je ne comprends pas tes mots « la critique essentialiste est une critique vue de l’extérieur, et ta (méthode de) critique est vue de l’intérieur. »

        C’est juste une "traduction" dans mon référentiel personnel ... ça n’a pas grande importance, mais si vraiment ça te pose soucis, j’expliquerais plus en détail, mais je préférerais avoir la réponse à ma question avant si possible.


      • vote
        maQiavel maQiavel 4 janvier 23:49

        @yoananda2

        « l’islam n’existe pas mais le salafisme oui.  »

        Non, je n’ai pas dit ça. J’ai dit que l’islam existe socialement au travers les gens qui s’en revendiquent. Et ces gens l’interprètent. Et ce qu’on nomme « salafisme » est une interprétation particulière de l’islam ( en fait plusieurs car derrière se vocable il y’a des déclinaisons différentes).


        « Quelle serait ta critique des 4 lectures principales : hanbalisme, malikisme, hanafisme le chaféisme ? »

        Donc, dans quel contexte ? Car une critique ne peut pas se faire hors contexte, c’est-à-dire sans des gens qui manifestent leurs lectures par des pratiques sociales spécifiques. C’est comme si tu me demandais « quelle serait ta critique du protestantisme, de l’orthodoxie, du catholicisme etc » alors que chacun de ces courants du christianisme a des déclinaisons différentes dans des contextes différents. C’est ça précisément qui produit des lectures essentialistes. Par contre, si tu me demande de critiquer les églises protestantes qui se revendiquent de la théologie de la prospérité au Brésil depuis 20 ans, là je peux le faire car il y’a des individus et des organisations qui expriment leurs interprétations des textes et qui ont des pratiques sociales qu’on peut observer. Et ce serait pareil pour le communisme, la façon dont il s’est manifesté à Cuba n’est pas identique à la façon dont il s’est manifesté en Russie, en Chine ou au Mozambique, critiquer le communisme "juste comme ça" ne serait pas pertinent. Idem pour le néolibéralisme, ce qu’on critique ce sont des organisations et des institutions spécifiques, pas le truc comme s’il flottait dans un arrière monde par lui même 

        De la même manière, si tu me demande de critiquer le malikisme en France ici et maintenant, c’est possible car il existe des organisations et des mosquées avec des individus dont on peut observer les pratiques sociales. Et il s’avère que je n’ai rien contre ceux qui se revendiquent de cette école en France car ils sont dans leur écrasante majorité pacifiques et n’ont pas une conception politique de leur religion. 


      • vote
        yoananda2 5 janvier 09:33

        @maQiavel

        Donc, dans quel contexte ?

        Contexte France 2020 et contexte maghreb/machrek 2020 si c’est possible. Si maghreb c’est trop grand, prends Algérie 2020 et Egypte 2020 par exemple.

        Si c’est trop long de faire les 4 écoles dans tous les contextes, ben prends en 2 ou 3 pour faire un mix. C’est pour avoir des exemples pour comprendre le principe, pas pour avoir une étude complète.


      • vote
        ZardoZ ZardoZ 5 janvier 17:01

        @Qaspard Delanuit

        Le vieux sot nous sort toujours la même rengaine tout au long de ses fils insipides, sa triste vie, son scientisme mal digéré, ses histoires de bus belges et bien sur Wikipédia qui pour lui est le summum de la connaissance et de la bienpensance qui le conforte dans sa crétinerie qu’il croit savante.

        Je lui avais d’ailleurs fait la même remarque il y a quelques temps au sujet de Wiki, mais bon, c’est comme pisser dans un violon avec ce vieux psycho-rigide.


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 5 janvier 18:26

        "Mais d’aventure en aventure
        De train en train, de porcs en porcs (halal)
        Jamais encore, je te le jure
        Je n’ai pu oublier l’couran" 

        Meka’llah récidive, sur la base de ses foutaises de "réification" et de critique des méchants "pseudo-iditentaires " responsables de la mort de... ah merde, de personne, contrairement aux ordures qu’il défend. C’est un régal à chaque coup. Bonne année 2021 (au temps pour moi, 1442)


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 janvier 20:12

        @yoananda2

        "l’islam n’existe pas mais le salafisme oui. J’ai un peu du mal mais admettons."


        Hahaha ! Vous n’avez toujours pas compris ? 

        L’islam n’existe pas : il y a seulement certaines manières de le vivre selon certaines interprétations que certains en font : par exemple le salafisme.

        Mais le salafisme n’existe pas non plus : il y a seulement certaines manières de le vivre selon certaines interprétations que certains en fontEtc.  smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=PD2XgQOyCCk




      • 1 vote
        Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 20:54

        @Qaspard Delanuit

        Très joli.
        Moi j’avais songé à placer un labyrinthe de glace. Mais les fractales indéfinies sont d’un autre délice.


      • vote
        maQiavel maQiavel 5 janvier 21:29

        @yoananda2

        Bon, là autant écrire des livres, c’est trop vaste.

        Et surtout, mon point de vue est politique, ce qui me pose problème, ce ne sont pas des doctrines en elle-même mais leurs manifestations en pratiques sociales ( comme les prières de rue par exemple ) ou des conceptions politiques de la religion islamique ( comme par exemple la volonté de faire de l’islam la source unique en matière de législation en France).

        Donc plutôt que de critiquer des courants comme s’ils étaient des blocs insécables, la question est plutôt : quelles sont les pratiques et les conceptions de cette religion que l’on peut considérer comme inacceptables. Parce qu’en dehors de ces pratiques et conceptions, moi je n’ai aucune critique à formuler, à partir du moment où une religion se vit comme une expérience de vie personnelle et associative, ça ne me regarde pas, chacun fait ce qu’il veut. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès