• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pourquoi tant de haines ? Frédéric Taddéi reçoit Peggy Sastre

Pourquoi tant de haines ? Frédéric Taddéi reçoit Peggy Sastre

A l'occasion de la sortie de son livre "La Haine orpheline", Frédéric Taddeï reçoit Peggy Sastre, docteur en philosophie des sciences, spécialiste de Nietzsche et de Darwin, dans son émission "Interdit d'interdire", pour lui poser cette question : « Pourquoi tant de haines ? »

Nous sommes à l’âge de la colère.

La formule vient de l’intellectuel indien Pankaj Mishra et beaucoup de nos contemporains partagent ses idées : nous serions au bord d’une « guerre civile mondiale » parce qu’on se rendrait compte que la modernité n’a pas tenu ses promesses. Je partage le constat de Mishra sur le caractère pour le moins tendu de notre époque, mais mon diagnostic est aux antipodes : si nous sommes aujourd’hui aussi à cran, ce n’est pas parce que notre civilisation issue des Lumières n’a pas tenu ses promesses.

Au contraire, c’est qu’elles se sont tellement bien réalisées que nous ne savons plus à quoi pourrait ressembler des épreuves proprement existentielles.

Pourquoi ? Parce que nos perceptions, comme souvent, nous trompent. Nous avons peut-être l’impression que les périls se suivent, se répètent et empirent, mais c’est surtout parce que nous ne cessons d’élargir la définition du périlleux et transformons en catastrophique ce qui était anodin voici encore peu.

Deux questions animent ce livre : – Pourquoi avons-nous le conflit si facile, l’hostilité si séduisante, l’affrontement si confortable ?

– Pourquoi tant de gens semblent incapables d’exister s’ils ne s’imaginent pas avoir des ennemis à anéantir ?

Son programme est celui d’un « pacifisme appliqué » : plonger au plus profond de notre nature conflictuelle grâce aux apports des sciences comportementales darwiniennes.

Source : Anne-Carriere éditions

Tags : Politique Philosophie Science et techno Femmes Réseaux sociaux Frédéric Taddeï Donald Trump




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • vote
    Gollum Gollum 26 mai 12:39

    Encore une spécialiste de Nietzsche ? Mais quelle demeurée... Et que fait donc Laconicus ? Faut prévenir cette dame que N. était possédé ! smiley


    • 1 vote
      mat-hac mat-hac 26 mai 13:40

      @Gollum
      Et Darwin c’est la théorie de la sélection naturelle, pas de l’évolution qui a toujours existé.


    • vote
      Laconicus Laconicus 26 mai 19:17

      @Gollum
      "Et que fait donc Laconicus ? Faut prévenir cette dame que N. était possédé !" 

      Elle le sait déjà et c’est justement ça qui l’intéresse chez Nietzsche. Regardez bien comment elle roule des yeux de manière frénétique. Cette femme est de toute évidence une sorcière.  smiley


    • vote
      Laconicus Laconicus 26 mai 20:29

      "Je suis près de croire qu’il faudrait considérer les perversions dont le négatif est l’hystérie comme les traces d’un culte sexuel primitif qui fut peut-être même, dans l’Orient sémitique, une religion (Moloch, Astarté)...
      Les actes sexuels pervers sont d’ailleurs toujours les mêmes, ils comportent une signification et sont calqués sur un modèle qu’il est possible de retrouver.
      Je rêve ainsi d’une religion du diable extrêmement primitive dont les rites s’exercent en secret et je comprends maintenant la thérapeutique rigoureuse qu’appliquaient les juges aux sorcières. smiley
      https://associationpsychanalytiquedefrance.org/librairie/collections/freud-et-le-diable/



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès