• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Qu’y avait-il avant le Big Bang ?
#42 des Tendances

Qu’y avait-il avant le Big Bang ?

Voici un exposé des connaissances actuelles sur le big bang, afin d'évaluer ce qu'il y avait avant le big bang. Il semble que l'univers que nous connaissons ait grandi comme une plante.

Sachant que la physique quantique contredit la physique relativiste, il s'agit de savoir si la physique relativiste était réellement existante avant le big bang.

https://quiestdieu.net/?Et-si-l-Univers-avait-une-ame

Tags : Histoire Philosophie Science et techno Espace



Réagissez à l'article

145 réactions à cet article


  • 2 votes
    Scalpa Scalpa 16 septembre 13:50

    Qui de la poule ou de l’œuf 

    un coup de dés jamais n’abolira pas le hasard.
    En toute chose il faut considérer la fin.



    • 1 vote
      Scalpa Scalpa 16 septembre 14:03

      Si l’homme est arrivé après le BB et avant le NOM et non l’inverse c’est que le BB l’aurait détruit.


      • 3 votes
        Gollum Gollum 16 septembre 15:10

        Étonnant quand même de voir que l’ancien Big Bang donnait raison à la notion de Création biblique (l’abbé Lemaître ne se privait pas de le faire remarquer) et qu’à l’inverse la notion de Big Bounce donne raison à la cosmologie cyclique hindoue avec l’œuf de Brahma qui donne naissance aux mondes, puis l’Univers se recontracte et reforme l’œuf de Brahma, et ainsi de suite dans une série de cycles indéfinies…


        D’autant que si les biblistes sont obsédés par les 6000 ans de Créations les hindous, eux, comptent en milliard d’années..

        Bref, des deux modèles mythologiques, le meilleur semble bien être l’Indien. smiley

        • 1 vote
          Toutatis 16 septembre 15:42

          Ce qu’on peut voir c’est que ce genre de discours suppose que la variable "temps" est fondamentale, tout reposant sur elle, les questions qui se posent étant de savoir ce qui se passe à telle ou telle valeur de cette variable. Mais on peut très bien imaginer un système où cette variable est pertinente là et au moment où nous sommes, mais pas du tout ailleurs. Par exemple si la dimension temporelle avait plusieurs variables, mettons 2, au lieu d’une seule. Il se pourrait alors que dans notre position dans l’espace temps ces 2 variables soient contraintes d’être dans un lieu quasi unidimensionnnel, ce qui nous donne l’impression qu’il y a en fait une seule variable temps, alors que dans d’autres positions (ce que nous considérons comme le passé lointain) ces deux variables se déploient dans de multiples directions. Ce qui fait que la notion de "début" n’aurait aucun sens, ou alors il y aurait une multitude de "débuts".
           


          • 1 vote
            Vraidrapo 16 septembre 19:23

            C’est super ! Merci de cet exposé.
            Petit à petit, pendant son déroulement, il m’est aussi venu à l’idée l’aspect cyclique de l’évolution de l’Univers : successions de Bang et de Bound.
            Il me semble que le cercle (voire l’Anneau de Moëbius) est une figure incontournable par son universalité que ce soit en cinématique, en dynamique, en ergonomie, en astronomie etc...
            Je laisserai de côté l’aspect "linéaire" de l’évolution qui serait fini ou infini, de toutes façons incapable à donner une réponse définitive. Je fais confiance à la Nature pour être prête à dévoiler ses mystères pour peu que l’on sache observer le contexte répétitif de ses lois.
            Je me demande si mon ami J-P Petit, astrophysicien et impliqué dans l’étude es OVNI, n’aurait pas un avis sur la question...


            • vote
              ezechiel 17 septembre 11:39

              @Vraidrapo "il m’est aussi venu à l’idée l’aspect cyclique de l’évolution de l’Univers : successions de Bang et de Bound."

              Cette théorie n’a pas de sens, vu qu’elle préconiserait un Univers qui existe depuis l’infini, ce qui n’a pas de sens en physique, l’infini étant un concept purement mathématique.


            • vote
              Vraidrapo 17 septembre 12:35

              @ezechiel
              Ce n’est pas une Théorie, tout au plus un Principe.

              Personnellement, je le trouve "rassurant". Dans un cercle, il n’y a ni fin, ni commencement. Plus besoin de couper les cheveux en 4, ni de se prendre la tête sur une question qui pourrait s’avérer stérile.

              Le Cercle est une figure remarquable et l’étendue de ses propriétés insoupçonnée.

              Les chevaliers du Roi Arthur étaient à égalité autour d’un table... Ronde.

              D’ailleurs, je proposerais au prochain ’Trouveur’ de nommer sa découverte sur le Big Bang, ’Kaamelott’ ou ’Roi Arthur’, s’il est en mal de dénomination...


            • vote
              ezechiel 17 septembre 12:38

              @Vraidrapo "Personnellement, je le trouve "rassurant"."

              Et ça évite de se poser des questions.
              Pourquoi y-a-t-il eu un (ou des) Big Bang au lieu de rien ?


            • vote
              WakeUp 17 septembre 12:47

              @ezechiel
              Cette théorie n’a pas de sens, vu qu’elle préconiserait un Univers qui existe depuis l’infini, ce qui n’a pas de sens en physique, l’infini étant un concept purement mathématique.

              => Au contraire c’est la notion de début qui n’a aucun sens. La "flèche du temps" n’a pas plus de début que de fin en physique.

              Ce qui n’a pas de sens c’est d’atteindre cet infini... ce qui reviendrait à atteindre le début ou la fin, qui précisément n’existe pas !


            • vote
              WakeUp 17 septembre 12:53

              @ezechiel
              Et ça évite de se poser des questions.
              Pourquoi y-a-t-il eu un (ou des) Big Bang au lieu de rien ?

              "Pourquoi ?" : c’est une question métaphysique, et non physique.

              Le problème de certaines personnes c’est l’incapacité à cloisonner croyance et science.

              Sur agoravox nous avons donc un tas d’hurluberlus qui nous parle de Dieu quand on leur parle de Big Bang (ou inversement, mais c’est plus rare). Ces deux questions n’ont rien a voir et ne sont en aucun cas contradictoires.


            • vote
              Gollum Gollum 17 septembre 13:03

              @WakeUp & les autres

              Signalons quand même que la tendance en physique est de considérer qu’il y a eu une infinité de Big Bang dans l’espace, comme dans le temps (Big Bounce)…

              C’est devenu possible pour je ne sais plus trop quelle raison en ce qui concerne l’espace, une espèce d’expansion très rapide de l’espace après le Big Bang mais je me souviens plus trop.. Si il y a quelqu’un au courant de la chose dans la salle il peut poster un truc là-dessus...


            • vote
              ezechiel 17 septembre 14:42

              @WakeUp "Au contraire c’est la notion de début qui n’a aucun sens. La "flèche du temps" n’a pas plus de début que de fin en physique."

              Comment ça, la notion de début n’a pas de sens ? Ce Big Bang, il a bien débuté à une date donnée dans le temps (il y a environ 15 milliards d’années), non ?


            • vote
              ezechiel 17 septembre 14:45

              @Gollum "Signalons quand même que la tendance en physique est de considérer qu’il y a eu une infinité de Big Bang dans l’espace."

              ça n’a rien de scientifique, c’est de la spéculation digne des meilleurs romans de science-fiction.


            • vote
              Gollum Gollum 17 septembre 15:08

              @ezechiel

              Assez d’accord avec Wakeup sur le début.. C’est d’ailleurs aussi l’opinion d’ Aurélien Barrau dans la vidéo…

              Un début quasi absolu heurte le sens commun. Bien évidemment elle enchante les religieux issus du courant abrahamique on comprend aisément pourquoi.

              Précisons enfin qu’un Univers sans début réel ni fin rélle fut toujours la vision antique. C’est vrai pour les Grecs, pour les Indiens on l’a vu, mais aussi pour les Chinois.

              Bien évidemment si on arrivait à prouver (mais c’est pas encore pour demain) que l’Univers n’a ni début, ni fin, aussi bien du point de vue spatial que temporel, mais surtout temporel cela mettrait à mal tout le dogme chrétien qui nous parle d’une Parousie définitive. Ils ont l’habitude. Ils ont déjà dû avaler l’absence d’ancêtre comme Adam et Ève, gober Darwin avec répugnance, l’impossibilité du déluge, comme l’impossibilité des 6000 ans de Création… Bon courage à eux. smiley


            • 2 votes
              Gollum Gollum 17 septembre 15:12

              @ezechiel

              ça n’a rien de scientifique, c’est de la spéculation digne des meilleurs romans de science-fiction.

              C’est pas encore prouvé mais les nouvelles données concernant le Big Bang ouvrent la voie à ce genre de supposition… et du coup c’est le Big Bang unique qui deviendrait une anomalie..


            • vote
              ezechiel 17 septembre 15:31

              @WakeUp ""Pourquoi ?" : c’est une question métaphysique, et non physique. Le problème de certaines personnes c’est l’incapacité à cloisonner croyance et science."

              Ah, c’est bien, on progresse. Au lieu de faire un discours de 20 minutes, Barrau aurait tout simplement pu éviter toutes ces élucubrations et dire simplement "Je ne sais pas".



            • vote
              ezechiel 17 septembre 16:22

              @Gollum "Ils ont l’habitude. Ils ont déjà dû avaler l’absence d’ancêtre comme Adam et Ève"
              https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%88ve_mitochondriale


              "gober Darwin avec répugnance"

              La théorie de Darwin, comme il le dit lui-même dans on ouvrage "L’origine des espèces", est spéculative, elle n’a rien de scientifique, aucun chercheur n’a jamais mis en évidence l’évolution des espèces.

              On n’a jamais vu un singe donner naissance à un homme, un chien donner naissance à un chat, ou une vache donner naissance à une chèvre.

              Si vous avez des Yorkshire, il donneront toujours naissance à des Yorkshire, si vous les croisez avec d’autres chiens, ils donneront toujours des chiens, même au bout de plusieurs millions d’années. Des variétés apparaîtront, certes, selon le climat, l’environnement, l’alimentation (oreilles plus courtes, poil ras, pattes plus longues ou plus courtes, dents plus ou moins acérées, etc...) mais pas un changement d’espèce.

              Aucune expérience génétique n’a jamais démontré qu’une espèce pouvait évoluer vers une autre espèce.
              https://www.youtube.com/watch?v=mHtx3nm5sgA





            • vote
              Gollum Gollum 17 septembre 16:35

              @ezechiel

              Bravo vous aimez la science quand elle vous parle d’Ève et la détestez dans d’autres cas… Le problème est que vous avez mal lu l’article Wikipédia. Je cite :

              Bien que le nom biblique d’Ève lui ait été donné, l’Ève mitochondriale n’était pas le seul individu femelle vivant de son époque. 

              Eh oui ! Plouf pas de bol, il y en a eu plusieurs des Ève.. smiley Exit le couple mythique..

              Pour le reste du discours je connais la chanson par cœur.

              Mais vous savez aucune expérience n’a montré non plus l’inverse

              Sinon la théorie de l’évolution si elle n’est pas prouvée de façon directe l’est quand même par des tas de faits qui vont tous dans le même sens

              J’espère quand même que vous n’allez pas me sortir le lièvre ruminant de Dominique Tassot… smiley


            • vote
              Gollum Gollum 17 septembre 16:38

              @ezechiel

              Au lieu de faire un discours de 20 minutes, Barrau aurait tout simplement pu éviter toutes ces élucubrations et dire simplement "Je ne sais pas".


              Il n’y a pas eu d’élucubrations. Barrau ne répond pas à la question pourquoi. Ce n’est pas une question scientifique.


              On peut d’ailleurs concevoir l’absence de "pourquoi" tout en étant déiste. Ce fut le cas de Spinoza. Et même dans le monde chrétien on peut citer Angélus Silésius qui est exactement sur le même point de vue. En bref, l’existence d’un Absolu n’exige pas forcément un "pourquoi"..



            • vote
              ezechiel 17 septembre 16:48

              @Gollum " Le problème est que vous avez mal lu l’article Wikipédia. Je cite :

              Bien que le nom biblique d’Ève lui ait été donné, l’Ève mitochondriale n’était pas le seul individu femelle vivant de son époque. 

              Vous auriez au moins pu lire la suite :
              "Ces autres femmes ont elles aussi eu une descendance, probablement certaines d’entre elles sont aussi des ancêtres communes à l’Humanité actuelle, ou des ancêtres communes à une partie seulement de l’Humanité."


              "Sinon la théorie de l’évolution si elle n’est pas prouvée de façon directe l’est quand même par des tas de faits qui vont tous dans le même sens…"

              Lesquels ?


            • vote
              ezechiel 17 septembre 16:59

              @Gollum "Il n’y a pas eu d’élucubrations. Barrau ne répond pas à la question pourquoi. Ce n’est pas une question scientifique."

              Si on retire l’enfumage pédant du discours, qu’est-ce qu’il y avait avant le Big Bang alors ?


            • vote
              Gollum Gollum 17 septembre 17:27

              @ezechiel

              La suite ? smiley Ben elles sont encore plusieurs non ? (des fois je me demande si les gens savent lire c’est hallucinant…)

              Pour le lesquels ? vous vous débrouillez tout seul comme un grand… mais comme je sais pertinemment que vous ne voulez pas savoir… 


            • vote
              Gollum Gollum 17 septembre 17:28

              @ezechiel

              qu’est-ce qu’il y avait avant le Big Bang alors ?

              Z’aviez qu’à écouter sagement… smiley


            • vote
              ezechiel 17 septembre 17:35

              @Gollum j’ai écouté sagement, mais je ne connais toujours pas la réponse. Pouvez-vous m’éclairer ?


            • vote
              Gollum Gollum 17 septembre 17:53

              @ezechiel

              Soupir… smiley


            • vote
              Vraidrapo 17 septembre 20:39

              @ezechiel
              C’est peut-être là Le Graal du mouvement perpétuel.

              Comme le résonateur bipolaire.


            • vote
              Vraidrapo 17 septembre 22:48

              @ezechiel

              une vache donner naissance à une chèvre.

              Je pense qu’au niveau de l’Univers et de ses concepts (coordonnées spatio-temporelles, Lois physiques...) nous sommes des poussières de poussières, notre fierté/assurance dut-elle en souffrir... Le plus difficile étant de savoir quelles sont les bonnes questions, scientifiquement nous sommes confrontés, sur des questions relativement basiques, à des conflits entre les théories (Méca Quantique ou relativiste), (Propagation ondulatoire ou optique géométrique) ou que sais-je encore ?...

              Il serait intéressant de rencontrer des extra-terrestres plus évolués pour avoir quelques réponses scientifiques et sociétales afin de résoudre les flots de problèmes récurrents qui animent nos sociétés qui n’en finissent plus de régresser.


            • vote
              ezechiel 17 septembre 23:49

              @Gollum "mais comme je sais pertinemment que vous ne voulez pas savoir…"

              Je ne demande qu’à savoir ! Pouvez-vous me donner des preuves scientifiques de l’évolution des espèces ?


            • vote
              WakeUp 18 septembre 04:52

              @ezechiel
              Je vous répondrais bien par : "classification phylogénétique des espèces" par exemple avec ce lien. Mais vous allez me dire que les fossiles sont des créations de la CIA.

              Dans le cas contraire, si vous ne voyez pas l’archéoptérix comme un putain de maillon intermédiaire justifiant l’évolution des espèces... je vous souhaite un bon dialogue avec la mouche du coche.

              Quant à savoir ce qu’il y a avant le Big Bang, cela n’a pas plus de sens que de savoir ce qu’il y a au Nord du pôle Nord. Temps et espace étant liés, sans espace il n’y a pas de temps.


            • vote
              ezechiel 18 septembre 08:05

              @WakeUp "Je vous répondrais bien par : "classification phylogénétique des espèces" par exemple avec ce lien. "

              Je crois qu’on ne s’est pas compris. Je voulais des preuves SCIENTIFIQUES de l’évolution des espèces. Ce que vous me présentez, c’est une classification arbitraire, cela ne constitue en rien une théorie scientifique de l’évolution.

              "si vous ne voyez pas l’archéoptérix comme un putain de maillon intermédiaire justifiant l’évolution des espèces."

              Quant à l’archéoptérix, cela dépend de l’air du temps et des spéculations des chercheurs : considéré comme le chaînon manquant entre les reptiles et les volatiles, passé ensuite au statut de dinosaure, il est maintenant considéré comme un simple oiseau.
              http://www.leparisien.fr/sciences/l-archaeopteryx-retabli-sur-la-branche-des-oiseaux-29-05-2013-2847433.php
              https://www.youtube.com/watch?v=eiSRJ_Es0Wo


            • 1 vote
              Gollum Gollum 18 septembre 08:58

              @ezechiel

              Il n’ y a pas que l’archéoptéryx de toute façon. Maintenant on sait que nombre de dinosaures avaient des plumes tout en ne volant pas… avaient des nids comme les oiseaux et beaucoup ressemblaient à de gros poulets déplumés..

              Ensuite il suffit de faire marcher son bon sens. Pourquoi Dieu créateur a-t-il créé les singes tardivement, comme les hommes, qui leur ressemblent, alors qu’il aurait pu les créer au Jurassique, puisque créateur, avec un matériel génétique tout différent (on sait que l’on partage 99% avec les chimpanzés)… Pourquoi ne pas avoir créer une espèce (puisque créateur) aussi intelligente que les chimpanzés mais avec une morphologie très éloignée de l’homme ?..

              Or cela n’eut pas lieu parce qu’il est très probable qu’il y a bien un cousinage réel entre hommes et grands singes…

              Le simple fait aussi que pour toute espèce un individu commence toujours par un unicellulaire qui se développe rapidement pour créer un embryon et pour ensuite faire un organisme adulte complet, ce simple fait là milite fortement pour l’évolution, car l’embryon lui aussi évolue (et qu’on ne me dise pas le contraire) d’un unicellulaire à un organisme complètement différent.

              Mais nos religieux n’en ont cure de ces faits là de bon sens car ils sont au sens strict aveuglés par leurs croyances auxquelles ils tiennent plus que leur propre intelligence et raison.. Plutôt devenir dingue et bête, et croyant, qu’intelligent et blasphémateur. C’est pas pour rien que dans la Bible on maudit le Serpent, réputé rusé et intelligent.

              Voilà. Avec du simple bon sens et un peu d’observation il est facile de conclure que les espèces sont cousines quoi qu’en puissent dire des adorateurs de fables antiques, fables d’ailleurs qui recèlent bien d’autres trésors pour qui sait voir, mais ça c’est une autre histoire. smiley


            • vote
              Gollum Gollum 18 septembre 09:27

              @ezechiel

              Je ne demande qu’à savoir ! 

              Non vous voulez croire… Les comme vous je les connais par cœur, je sais très bien à qui j’ai affaire.


            • vote
              Gollum Gollum 18 septembre 09:41

              Au fait à propos du lien entre dinosaures et oiseaux, en manipulant le matériel génétique de poulets on est arrivé à leur faire pousser des dents !!

              Si c’est pas une preuve du lien entre anciens dinosaures qui avaient des dents et les oiseaux actuels je ne sais pas ce que c’est….

              http://www.leparisien.fr/societe/les-poules-ont-maintenant-des-dents-04-06-2003-2004141507.php

              Inutile de dire que s’il y avait séparation absolue des espèces comme le veut la théorie créationniste un tel événement eût été impossible..


            • vote
              WakeUp 18 septembre 10:48

              @ezechiel
              La classification phylogénétique est basée sur une théorie scientifique. Elle permet de classer des espèces déjà découvertes (observation), de supposer l’existance de certaines autres (théorie), et de le confirmer par des découvertes a posteriori (confirmation).

              => C’est le définition même d’une théorie scientifique.

              Mais rassurez vous, les scientifiques, globalement moins sectaires que vous, jetterons à la poubelle leur modèle ou le modifierons s’ils trouvent quelque chose de plus juste, qui permet de mieux prédire ou décrire (pour l’instant aucune prédiction ou descrition scientifique n’est jamais sortie d’un bouquin religieux).

              Pour l’archéopterix vous apportez simplement de l’eau à mon moulin : Etant un maillon intermédiaire, il a précisément le cul entre deux chaises et il est difficile de le classer.

              => Du coup vous êtes d’accord avec moi ou vous n’avez juste pas compris votre propre réponse ?


            • vote
              yoananda yoananda 18 septembre 11:02

              @WakeUp
              "Mais rassurez vous, les scientifiques, globalement moins sectaires que vous, jetterons à la poubelle leur modèle ou le modifierons s’ils trouvent quelque chose de plus juste"

              C’est déjà le cas, l’arbre phylogénétique, basé sur une classification cladistique (basée sur les liens de parenté) est une évolution de la classification classique (basée sur les ressemblances).


            • vote
              ezechiel 18 septembre 19:53

              @WakeUp "Pour l’archéopterix vous apportez simplement de l’eau à mon moulin : Etant un maillon intermédiaire, il a précisément le cul entre deux chaises et il est difficile de le classer."

              Vous n’avez pas lu l’article ? Les chercheurs considèrent que l’archéopterix n’est qu’un oiseau, pas un chaînon manquant !

              -----------------------------

              " Elle permet de classer des espèces déjà découvertes (observation), de supposer l’existance de certaines autres (théorie), et de le confirmer par des découvertes a posteriori (confirmation)."

              Cela n’a rien à voir avec la théorie de l’évolution. Quelle expérience a démontré l’évolution des espèces ?
              Je peux vous faire aussi un classement des oiseaux, des mammifères, des poissons selon leur taille, leur couleur, leur ADN, etc..ça ne démontre pas l’évolution des espèces.


            • vote
              ezechiel 18 septembre 22:56

              @WakeUp "Quant à savoir ce qu’il y a avant le Big Bang, cela n’a pas plus de sens que de savoir ce qu’il y a au Nord du pôle Nord. Temps et espace étant liés, sans espace il n’y a pas de temps"

              Cet argument est bidon (le même qu’exposé par Barrau dans sa vidéo). Le pôle nord est un lieu (pôle nord géographique ou magnétique), lorsque vous y êtes arrivé, il n’ y a pas de raison de se poser la question de ce qu’il y a au nord du pôle nord.

              Il est par contre tout à fait légitime de se poser la question de savoir ce qu’il y avait avant le Big Bang, pourquoi s’est-il déclenché à cet instant précis, et pas une minute avant ou 3 heures après. Vous pourrez écouter Barrau pendant des heures, il n’apporte pas une once d’explication à ça, que du baratin sans queue ni tête.
              Tout scientifique vous dira que tout effet à une cause. Quelle est la cause du Big Bang ?


            • vote
              ezechiel 19 septembre 00:16

              @Gollum "Au fait à propos du lien entre dinosaures et oiseaux, en manipulant le matériel génétique de poulets on est arrivé à leur faire pousser des dents !!"

              Cela n’a rien à voir avec la théorie de l’évolution des espèces.
              C’est au fil des années un appauvrissement des gènes de l’ADN du poulet qui a conduit, (peut-être à cause de leur non utilisation) à la perte des dents, mais ne sont pas de nouveaux gènes qui sont apparus pouvant amener un processus d’évolution vers une nouvelle espèce.


            • vote
              WakeUp 19 septembre 03:20

              @ezechiel

              Vous n’avez pas lu l’article ? Les chercheurs considèrent que l’archéopterix n’est qu’un oiseau, pas un chaînon manquant !

              => Dans la théorie de l’évolution, tout est chaînon... Il y a continuité des caractères évolutifs.

              Ce sont les médias et les religieux qui parlent sans cesse de chaînon manquant, mais une fois que celui-ci est trouvé, il cesse d’être manquant et devient un chaînon tout court... comme toutes les autres espèces.

              Cela n’a rien à voir avec la théorie de l’évolution. Quelle expérience a démontré l’évolution des espèces ?

              => Le temps de l’évolution n’est pas le temps de l’experience humaine. Exactement comme l’expansion de l’univers. Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas faire d’experience qu’une théorie n’est pas valables.

              => Pour être valable une théorie doit être réfutable par l’observation.


              Je peux vous faire aussi un classement des oiseaux, des mammifères, des poissons selon leur taille, leur couleur, leur ADN, etc..ça ne démontre pas l’évolution des espèces.

              => Et vous découvrirez qu’il y a une logique intrinsèque régissant vos classifications, exterieure à votre volonté. Et vous tenterez alors de décrire cette logique, en etablirez les règles et en ferez une théorie... qui tiendra la route jusqu’à preuve du contraire.

              Et bien les scientifiques ont exactement fait ceci, et sont tombés à peu près d’accord sur la théorie de l’évolution (qui a beaucoup évoluée entre temps). Et ce, jusqu’à ce qu’on trouve mieux.

              La science est un assemblage de théorie toute réfutables, mais non encore réfutées.

              => Pour être valable une théorie doit être réfutable par l’observation (bis)

              Exemple.

              - "Il existe des vaches qui volent" n’est pas une théorie, car c’est non réfutable. Si on voit une vache voler, alors c’est simplement une observation... pas une théorie.

              - "Aucune vache ne vole" est une théorie, car réfutable si l’on voit une vache voler.

              => L’idée selon laquelle une intelligence exterieure intervient en permanence pour faire changer les espèces n’est pas réfutable, et ne peut donc pas constituer une théorie scientifique.

              => La théorie de l’évolution sera réfuté le jour ou un rat de laboratoire donnera naissance à un animal dont les différences de code génétique ne pourrons pas s’expliquer par de simple mutations hasardeuses (statistiques).

              => Si vous avez des réfutations valables, courrez chercher votre prix Nobel.


              Puis-je vous demander qu’elle est votre pratique de la science, en tant que personne ?


            • vote
              WakeUp 19 septembre 03:28

              @ezechiel
              C’est au fil des années un appauvrissement des gènes de l’ADN du poulet qui a conduit, (peut-être à cause de leur non utilisation) à la perte des dents

              => C’est précisément ce que dit la théorie de l’évolution.

              => Que signifie pour vous "appauvrissement" et en quoi cela ne constitue pas l’apparition d’un nouveau gène ?

              A partir de quel pourcentage de dégradation il y a apparition d’un nouveau gène ? 5%, 10%,, 20 ?

              => Sachant qu’il n’y a que 4 nucléotides différents possibles pour constituer un gène, vous n’obtiendrez jamais 100%... du coup quel pourcentage ?

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès