• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > "Sales Juifs !" Les militants de Génération Identitaire conspués lors de la (...)

"Sales Juifs !" Les militants de Génération Identitaire conspués lors de la manifestation "Justice pour Adama"

Ce samedi 13 juin, à Paris, lors de la manifestation (pas autorisée mais pas interdite non plus, dixit la préfecture) organisée par le comité Adama Traoré, des militants de Génération Identitaire ont déployé une banderole dénonçant le racisme anti-Blancs. En réaction, plusieurs manifestants ont hurlé "sales Juifs !", sans susciter la moindre réprobation autour d'eux. Préoccupant...

Des débordements antisémites qui n'empêchent pas le journaliste Pierre Plottu, qui officie à Libération et Slate, de parler de "manifestants calmes et bon enfant"...

Vigilant, le préfet de Police a signalé ces propos antisémites à la justice.

Tags : Racisme Justice Manifestation Police Antisémitisme




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • 13 votes
    louis 13 juin 19:40

    Cette manif prouve si besoin était qu’elle soutient avec son chef de file la voyoucratie et le racisme anti blanc Français . 


    • 11 votes
      Orwell Orwell 13 juin 19:50

      LOL 

      Un Jean-Foutre sur des milliers de manifestants a hurlé sale juif. Peut être payé par les fafs, who knows ? Et ces fafs qui affectionnent tant les juifs comme on le sait, toujours dans la pratique de l’inversion accusatoire de racisme, englobent tous les manifestants, comme elle est débile cette manipulation PTDR smiley 


      • 15 votes
        Super Cochon 13 juin 21:13

        @Orwell
        .
        .
        Un Noir payé par des Fafs pour crier "sale juif" ? .......... Tu nous prends pour des cons ? ..... Laisse tomber , tu trompes personne ; ton analyse pourri est au même niveau que ton degré de manipulation pour nous faire croire que les vessies sont des lanternes !
        .
        .
        .
        L’inversion accusatoire de racisme ? ...... Combien de bandes de Blancs saccagent et agressent des personnes de couleurs en France ?
        .
        .
        .
        Je le répètes ! ...... Ta petite manipulation gauchisante ne trompe personne !
        .
        .


      • 9 votes
        Et Hop ! 13 juin 21:21

        @Orwell

        Les fans, quels fafs ?

        Les fafs n’existent que dans l’imagination paranoïaque des trotskistes et autres antifascistes.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 13 juin 21:57

        @Orwell

        J’ai réécouté plusieurs fois mais je n’arrive pas à entendre. Que crient exactement les manifestants ? 


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 13 juin 22:17

        Ah j’ai finalement capté « pas de justice, pas de paix ». Donc oui, effectivement, je n’ai entendu qu’une seule personne dire « sale juif ».


      • 9 votes
        Guepe maçonne Guepe maçonne 14 juin 00:46

        @maQiavel

        Non c’est faux sale islamolatre, on entends de façon très claire " Heil Hitler , banquier de merde ! " et non pas ta comptine pour enfants.

        Encore pris en flag de dissimulation d’actes islamistes , t’es vraiment qu’un sale dhimmi. Tu seras dans le wagon de tete à la libération, on te tondra jusqu’aux couilles smiley .


      • 11 votes
        Laconicus Laconicus 14 juin 00:57

        @Orwell
        "Un Jean-Foutre sur des milliers de manifestants a hurlé sale juif. Peut être payé par les fafs,"

        Payer un antifa pour hurler des inepties est aussi inutile que de payer un dindon pour glouglouter. Aucun des deux n’a besoin d’encouragement pour se comporter selon sa nature. 


      • 7 votes
        maQiavel maQiavel 14 juin 11:04

        @Guepe maçonne

        Ha ha ha, méa culpa. smiley

        Blague à part, à l’époque j’étais allé à jour de colère, juste pour voir. Et je ne l’ai pas regretté, c’était vivant et très intéressant, j’ai rencontré des gens très différents. Une fois rentré chez moi, je vois que les médias font une campagne très intense pour assimiler cette manif à l’antisémitisme. Dans un premier temps je n’y comprends rien de rien. Ensuite, je vois des images de quelques mecs aux crânes rasés ( que je n’avais pas vu dans la manif) qui pendant quelques secondes ont scandé « mort aux juifs ». C’était une énorme ficelle médiatique pour amalgamer l’ensemble de la manifestation à ces mecs là et ça a marché. Jusqu’aujourd’hui, dans le récit des médias cette manif est assimilée à ce « mort aux juifs » alors que tous ceux qui y étaient peuvent dire que ça n’avait rien à voir. Ayant déjà été victime de ces manipulations là, je les vomit.


      • 1 vote
        berphi 15 juin 08:10

        Bonjour maQ,
        Juste une question : Quelle serait votre réaction si en étant au sein d’une manif’, vous entendiez deux personnes scander " sale Black " ou "Sale Arabe " ? 


      • 2 votes
        berphi 15 juin 08:19

        @maQiavel,

        Vous allez comprendre où je veux en venir. Aucun des agaravoxiens, ici présents  aucun sans exception, même Norman, c’est dire — ne reste sans réaction si, lors d’une manif’, ils entendent une quelconque attaque raciste et quelque soit la race citée. Certains interpellent les agitateurs, d’autres se cassent mais tous désapprouvent sans exception. J’aimerais que vous montriez un semblant de réaction, ne serait-ce qu’un début, dans le périmètre proche des individus.


      • 1 vote
        berphi 15 juin 08:33

        @maQiavel
        Brûlons les étapes de la thérapie de groupe proposée (tous le monde bienvenue). Quelles auraient été les réactions des participants de cette manif’ si ils avaient entendu : "Sale Black !"... ?


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 15 juin 09:11

        @berphi

        Au passage, lors de l’épisode de jour de colère avec le « mort aux juifs », dans l’environnement proche de ceux qui l’avaient prononcé, il n’y avait eu aucune réaction non plus. Et pourtant j’y étais et je peux vous certifier que ce n’était pas l’esprit de la manif. Depuis cet épisode, je me suis promis une chose : je ne participerai plus à des manifs sans service de sécurité omniprésent. Je pense qu’on est à une époque où pendant les manifs, il faut plus se concentrer sur la surveillance des manifestants que sur la manifestation elle-même. Ça parait aberrant mais c’est notre époque qui l’exige, il suffit d’un dérapage verbal de quelques secondes d’une seule personne et une caméra qui est là pour filmer au bon moment pour assimiler tout le mouvement à elle. J’ai revu le même phénomène avec le gilet jaune qui s’en est pris à Finky et je revois la même chose maintenant.

        Donc pour vous répondre : je ne participerai pas à un mouvement qui n’expulse pas toute personne qui s’adonne à ce type de dérapage verbal, que ce soit parce qu’il prononce « sale noir », « sale juif », « sale arabe », « sale blanc » ou autre. Pas parce que ces propos me « choquent », je n’en ai rien à foutre je considère que chacun devrait pouvoir dire qu’il veut, en vertu d’un droit à l’expression le plus large possible. Mais une manif est une action collective qui exige de la discipline pour des raisons stratégiques : la popularité des mouvements sociaux est d’une importance capitale pour leur réussite aujourd’hui et n’importe quel pouvoir ou adversaire pourrait instrumentaliser médiatiquement ces dérapages (ou même les provoquer) pour le discréditer. Donc sans service de sécurité qui maille totalement une manif , qui veille à ce qu’aucun dérapage spontané ou provoqué ne soit fait et qui fasse le ménage à la moindre faute, je ne participerai pas. Cette solution n’empêchera pas ces expulsés de dire ce qu’ils veulent à leur échelle individuelle à l’extérieur du mouvement, ça ne viole donc en rien leur liberté d’expression et ça permet aussi de respecter la liberté de ceux qui ne veulent pas que le mouvement auquel ils participent soient assimilés à ces propos.


      • vote
        berphi 15 juin 09:34

        Merci, maQiavel, de cette réponse mais j’aurais aimé que vous me répondiez à la dernière de mes questions : Pouvait-on s’attendre à des réactions si l’insulte lancée fut : "Sale Black !" ?
        Sommes-nous en droit de supposer que pour "Sale Blanc ", "Sale Chinois" il n’y aurait eu pas plus de réactions que pour "Sale Juif" ?
        Ce n’est pas faire procès d’intention que de supposer que "Sale Noir" ou "Sale Arabe" ne passait absolument pas et cela virait au pujila. Et quelque soit la manif’.
        La question se pose aussi pour Jour de colère : Si l’insulte avait été "sale Arabe" ou "Sale Black", y aurait-il eu cette même absence de réaction ? J’en doute...


      • vote
        maQiavel maQiavel 15 juin 11:04

        @berphi

        « Pouvait-on s’attendre à des réactions si l’insulte lancée fut : "Sale Black !" ? »

        ------> Même si je n’ai pas de certitude absolue à ce sujet, il me semble tout de même que oui, il y’aurait très probablement eu des réactions agressives. De la même manière que si au lieu de « mort aux juifs », était hurlé « morts aux blancs », on peut parier que les réactions à jour de colère auraient été plus agressives. Mais qu’en déduire si ce n’est que dans ces cas-là , des individus se seraient senti personnellement insultés et auraient réagi en conséquence ? Moi je n’en déduis rien d’autre …

        « Ce n’est pas faire procès d’intention que de supposer que "Sale Noir" ou "Sale Arabe" ne passait absolument pas et cela virait au pujila. »

        ------> Et pourtant, je pense que ça passerait tout aussi facilement dans certaines manifs, comme celle de la manif pour tous par exemple, où des noirs et des arabes étaient peu présents. Ca ne voudrait pas dire que les participants approuveraient mais ils n’iraient pas se battre avec l’insulteur pour autant à mon avis ...


      • vote
        berphi 15 juin 12:08

        @maQiavel
        Je ne serai pas aussi formel sur une absence totale de réaction suite à une insulte raciste au sein d’une manif’ pour tous. Ce que j’entends par réaction est au minimum une personne qui se retournerait, le geste qui traduirait de s’interrogation de savoir qui balance l’insulte  Pas une seule silhouette ne bouge, pas une tête ne se tourne dans cette vidéo.


      • vote
        maQiavel maQiavel 15 juin 12:17

        @berphi

        Il n’y a pas eu la moindre réaction lorsque Taubira a été traité de guenon. Personne n’est venu prendre cet enfant par la main pour lui dire de ne pas faire ça ou tout simplement pour la reprendre. Est-ce qu’amalgamer cette manif à cet acte isolé comme l’ont fait les médias était pour autant juste  ? Pour moi, la réponse est clairement non. Mais bon, comme je l’ai dit, maintenant il faut plus se concentrer à fliquer les manifestants qu’à manifester pour éviter ça.


      • 1 vote
        berphi 15 juin 12:37

        @maQiavel
        C’’est exact, non seulement les adultes n’interviennent pas mais une femme, proche du groupe des enfants, se complait à leur sourire.


      • vote
        maQiavel maQiavel 15 juin 13:11

        @berphi

        Ce qui est marrant, c’est que beaucoup parmi les personnes qui se plaignaient à l’époque de cet odieux amalgame fait par les médias entre la manif et le jet de banane à Taubira, aujourd’hui se complaisent dans l’amalgame de cette manifestation avec l’homme qui hurle « sale juif ». Ça montre bien qu’on réfléchit de moins en moins par rapport à des principes qui s’appliquent à tous mais en termes de camps : lorsqu’on est sympathisant d’un camp on le défend coute que coute des accusations qui lui sont portées mais lorsque les mêmes accusations sont portées au camp adverse, on se met à les soutenir.

        Moi je n’ai aucun problème avec le fait de défendre son propre camp, c’est normal comme logique, mais il faut l’assumer, j’aime l’attitude des gens qui le revendiquent à une époque où on fait tout pour dissimuler l’existence de l’antagonisme politique. Il y’a très peu de choses que je déteste autant que l’attitude de gens qui font semblant de se référer à des principes généraux pour critiquer ou défendre quelque chose mais qui pensent en réalité en termes de camps, ce qui est visible dans leurs deux poids deux mesures et jugements à géométrie variables lorsque l’autre camp est concerné. Le bon et le mauvais chasseur des inconnus est devenu la règle. 


      • vote
        berphi 15 juin 13:37

        Disons qu’il est plus légitime de faire l’amalgame sur un groupe d’une centaine d’adultes (au moins), composant le périmètre et entendant clairement l’insulte que sur une groupe de dix enfants et une vingtaine d’adultes dans une rue d’une ville de province sur un mouvement qui compte des millions de personnes. 


      • vote
        maQiavel maQiavel 15 juin 13:51

        @berphi

        Pour moi l’amalgame n’est aucunement légitime pour tous les cas qu’on a cité. Je ne peux accepter le principe d’être amalgamé à des gens qui hurlent « morts aux juifs ». Sinon, pourquoi ? 

        Maintenant, concernant ce cas précis du « sale juif », avec tout ce brouhaha, donc avec des personnes entrain d’hurler sur d’autres située en hauteur, vous pensez vraiment qu’une centaine de personne a pu entendre ça ? Moi j’ai l’impression que seul ceux qui étaient dans son environnement immédiat l’ont entendu. Mais bon, on spécule là.


      • vote
        berphi 15 juin 14:06

        @maQiavel

        La légitimité d’un l’amalgame n’accorde pas à son objet une valeur quelconque  smiley
        Vous avez raison d’évoquer ce brouhaha qui n’est autre qu’une réaction hostile de la foule à l’apparition de la banderole dénonçant un racisme anti-blanc, foule elle même réunie pour dénoncer un acte de racisme. Parce que l’insulte "sale Juif" détourne la négation générale (hurlement) qui faite sur une réalité.


      • vote
        maQiavel maQiavel 15 juin 14:30

        @berphi

        Ah mais là nous ne serons pas d’accord cher Berphi « La légitimité d’un l’amalgame n’accorde pas à son objet une valeur quelconque  » . La légitimation est justement un processus de valorisation smiley. Et à titre personnel, je n’accorde aucune valeur à ce procédé qui consiste à amalgamer tout un mouvement social parce qu’un individu en son sein a crié une phrase quelques secondes. Et peu importe ce que je pense de ce mouvement social, même si ce procédé est utilisé contre des gens que je considère comme des ennemis politiques, je ne le cautionnerais pas (cela ne m’empêche pas de constater que collectivement on accorde de la valeur à cet amalgame, et ce indépendamment du nombre de personne qui écoutent ou du contexte, d’où ma décision de ne plus jamais participer à un mouvement social sans surveillance rigoureuse des manifestants). 

         


      • vote
        berphi 15 juin 15:10

        My dear maQiavel
        Une mécanique de pensée est légitime (données affectives qui constituent une émotion) ; l’amalgame (son résultat), lui, ne l’est pas. 
        Evidemment, qualifier un mouvement social sur une phrase dite par un seul membre est parfaitement stupide. 


      • vote
        berphi 15 juin 15:42

        @maQiavel (suite)
        Est-il légitime de s’inquiéter de l’insulte proférée (mécanique de pensée, affect) ? Oui
        Est-il légitime de faire un amalgame (résultat) ? Cela dépend du nombre d’individus marqueurs de la tendance au prorata du groupe.
        Petit échange plaisant. A++


      • vote
        maQiavel maQiavel 15 juin 16:33

        @berphi
        Mmh, je crois que nous avons une conception différente de la notion de légitimité. Ce fut un plaisir d’échanger avec vous, je vous souhaite une bonne fin d’aprèm. 


      • 16 votes
        Mollah Homard 13 juin 20:40

        c’est fou j’ai pas compris ce qui s’est passé en 2 semaines . la chasse au nègre aux usa s’est transposé chez nous sans qu’on comprenne .. qui est a l’oeuvre au moment meme ou le peuple -quelque soit sa couleur devrait commencer a comprendre l’impact financier de la crise sanitaire.

        et un ministre de l’intérieur qui déclare que les regles juridiques ne s’appliquent pas vu l"émotion" , mais qui décidera a l’avenir ce qui relève de l’émotion ? comme avec cette loi nouvelle loi" contre la haine" ?

        ouvrez grand les yeux, on est en train de basculer dans une autre ère .. 


        • 4 votes
          ged252 13 juin 21:06

          Ho merde les fils se touchent.

          .

          Le poing levé, dans la vidéo, c’est le symbole des antifas dont une partie est juif, me semble-t-il !

          .

          On attend avec impatience la réaction de ; maquiavel, gaijin, totof, sylvain, orwell, tobor, gollum, et d’autres


          • 3 votes
            Et Hop ! 13 juin 21:26

            @ged252

            Disons que pour les Blacks (et les Arabes), le comble du suprémacisme blanc, c’est les Juifs, ce qui n’est pas complètement idiot.

            Mais du coup, les néoconservateurs qui sont tentés d’encourager l’antagonisme des blacks et des Arabes contre les Blancs pour détourner l’attention, se retrouvent dans le colimateur du Brown Powe qu’ils ont dressé contre les petits blancs.


          • 10 votes
            ETTORE 13 juin 21:16

            Quelle acuité visuelle quand même ! Ouhaaaa !

            Reconnaitre un juif tout en haut d’un toit....comme ça ?

            Sincèrement, moi qui suis déjà à la peine pour y reconnaitre un pigeon ramier d’un ramoneur.... ça me laisse pantois !

            Afflelou, sérieux ta deuxième paire.....Quel loupe !


            • 5 votes
              CoolDude 14 juin 00:10

              @ETTORE

              Peut être que la banderole Générations Identitaires avec sa rhétorique à deux balles sur le Racisme "Anti-Blanc"(*) était signé Zemmour Et Finkielkraut !?

              Certaines choses sont importés des Etats-Unis... D’autres, d’ailleurs !

              Après ce que les gens croient voir, ou croient entendre ?
              Surtout les journalistes de VA (d’autres chiens de garde)... Qui sont toujours au top !

              PS : Le préfet de Paris, il ne s’appelle pas Lallement ?

              (*) : Après le racisme anti-blanc contre l’anti-racisme "non-blanc". Maintenant l’injustice que subit les blancs ! Ils en ont de l’Imagination...


            • 8 votes
              HELIOS HELIOS 13 juin 23:37

              ... je ne sais pas ce qui s’est crié comme slogans pendant cette manif, mais ce que je vois, c’est que le "vivre ensemble" qu’on veut nous imposer a bien du plomb dans l’aile, et c’est heureux comme cela. 

              il est clairement évident que notre manière de vivre n’est pas du tout celle des Traoré.... il faut en tirer les conclusions : qui doit on contraindre ? 50 millions de français ou les 5 millions de Traoré.... car on y arrivera !


              • 5 votes
                Vraidrapo 13 juin 23:44

                @HELIOS
                Il y a encore des Français bisounours assez cons pour s’autoflageller.
                Mais, 15,000 manifestants c’est pas terrible, heureusement !


              • vote
                CoolDude 14 juin 00:14

                @Vraidrapo

                10 GIs non plus !

                Mais... Il parait qu’ils seraient "J" ! Ça doit compter au moins 1500 fois plus. 1 Millions ?


              • 15 votes
                Norman Bates Norman Bates 13 juin 23:43

                Avec un tel spectacle les marchands de pop-corn et de Curly vont retrouver le sourire...

                J’ai souvenir d’un confinement où entre quatre murs la rage se faisait bruyante et furieuse...les "responsables mais pas coupables" allaient rendre des comptes, c’était promis...c’était le postillon viral qui allait faire déborder la cuve du ressentiment...

                Finalement la fine équipe payée pour veiller sur la santé des français (je ne rappelle pas le casting) peut respirer sans l’assistance du respirateur des échappatoires foireuses genre "on ne savait pas"...

                Les covidés (ou pas) ont clamsé sans souffler un "I can’t breathe" final, il n’y avait que le bruit du respirateur...s’il y en avait un...les autorités "compétentes", elles, ne brassaient que du vent, elles ne manquent pas d’air, se disait-on, mais elles vont payer l’addition...

                Mais...un ange est passé...ou plutôt un Black Floyd passé de vie à trépas sous la génuflexion d’un flic...le gobelet de petit noir était servi, il manquait les touillettes pour faire monter la mayonnaise partie de Minneapolis pour se répandre de façon épidémique et épidermique dans les rues et les médias aux ordres, et comme pour toutes les modes amères loques la France s’est montrée réceptive avec la déclinaison Traoré, cadavre de placard exhumé et dépoussiéré par l’air du temps...

                Perso je n’aurais pas été étonné d’un petit attentat pour célébrer le déconfinement, histoire de remettre la mosquée au milieu du village de nos préoccupations et oublier les rancœurs tenaces...que nenni...il y eut les escarmouches femelles-mâles post-confinement, les tensions entre paranoïaques masqués et irresponsables démasqués...c’était avant la grosse Bertha noirs contre blancs avec la flicaille au milieu pour le plein de variations et d’oppositions, sans oublier la contribution du premier plouc de France, Castaner-de-la-guerre qui apaise en confondant extincteur et burette d’huile...ça s’étripe dans tous les coins, ça s’agenouille, ça lèche les pompes, ça déboulonne les statues, ça obtempère au réflexe conditionné de la repentance...à ce propos il ne manque qu’une nuance de chouiffe et le tableau est complet...

                Ah pardon ! c’est fait...quelques cordes vocales impies ont commis l’irréparable, Crif, Lica et autres Uejf vont pousser à pleins poumons la ritournelle de la pleurniche sur les cendres fumantes d’une France qui jadis savait mener le tempo sans avoir à composer avec des solistes communautaires dont les vocalises emplissent aujourd’hui tout l’espace sonore et visuel...

                Pendant la baston, la fine équipe respire...la mère Buzyn, par exemple, va sillonner les médias aux ordres pour sa campagne municipale, la conscience aphone, l’oraison funèbre de ses lèvres mortes limaces pour le malheureux Floyd et le silence aux morts du covid (ou pas) pour lesquels le dernier soupir n’a pas été diffusé en mondiovision...


                • 2 votes
                   Saladin Saladin 14 juin 05:30

                  Y en a encore pour confondre juifs et sionistes, c’est triste, mais ils apprennent quoi à l’école ?


                  • 2 votes
                    DAChHtv 14 juin 08:36

                    @Saladin=mais ils apprennent quoi à l’école ?= Comme dans les livres de l’éditeur Magnard, on n’enseigne pas l’histoire, car elle porte les justifications irréfutables de l’existence de l’état d’Israêl.


                  • 5 votes
                    DAChHtv 14 juin 08:31

                    JL Mélenchon sans ses babouches veut « une police aussi désarmée que possible ». Et au-delà il veut une société de citoyens transformée en shadocks dociles à ses ukases d’ayatolah du faschisme de gauche avariée.


                    • 7 votes
                      zygzornifle zygzornifle 14 juin 08:37

                      Chaque fois que l’on m’a traité de sale français et c’était a chaque fois par des "chances pour la France" et non des Juifs ou des Asiatiques j’ai été me doucher pour devenir un propre français ....


                      • 13 votes
                        zygzornifle zygzornifle 14 juin 09:13

                        et on les laissé manifester :

                        Retour sur ce clan Traoré, dépeint comme angélique par une presse au collier.

                        Son père, Mara-Siré Traoré, chef de chantier d’origine malienne, a eu dix-sept enfants de quatre mères différentes « deux Blanches, successivement, puis deux Noires, en même temps » écrit Le Monde en 2016.

                        Sur les 17 enfants, voici un échantillon de leur CV. Impressionnant, une famille que tout le monde voudrait avoir :

                        Adama Traoré a fait l’objet depuis 2007 de 17 procédures pour vols, stupéfiants, et est accusé de viol par son co-détenu.

                        Yacouba Traoré a été condamné à18 mois de prison ferme pour avoir tabassé celui qui a accusé Adama de viol, puis à 3 ans ferme pour avoir tabassé un chauffeur et brûlé son bus.

                        Samba Traoré a été condamné à 4 ans de prison dont 18 mois avec sursis pour violence avec arme.

                        Bagui Traoré a été condamné à 30 mois de prison ferme pour extorsions sur femmes vulnérables.

                        Serene Traoré a été condamné à 4 mois de prison ferme pour outrage sur le Maire de Beaumont-sur-Oise.

                        Youssouf Traoré a été condamné à 6 mois de prison dont 3 avec sursis pour outrage et menace de mort sur policiers.

                        Assa Traoré, l’égérie de la famille, a fait l’objet de 4 plaintes pour diffamations.

                        Et on va péter la gueule a un retraité qui manifeste ou a un gilet jaune ?

                        Ce gouvernement n’a rien dans le slip , laisser ces délinquants multirécidivistes organiser des manifestation alors que le moindre fait et geste d’un citoyen ordinaire est sanctionné , on nous crache vraiment en pleine face ….



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès