• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Solidaires, les Gilets sont devenus une vraie « famille »

Solidaires, les Gilets sont devenus une vraie « famille »

Depuis le début du mouvement il y a maintenant cinq semaines, certains Gilets jaunes se mobilisent nuit et jour, notamment sur les ronds-points. C'est le cas à Feyzin : dans cette banlieue lyonnaise, les Gilets jaunes sont devenus une vraie famille.

Tags : Politique Citoyenneté Prospective et futur Solidarité Polémique Gilets jaunes




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 2 votes
    cathy cathy 19 décembre 2018 18:30

    Tout à fait, ce mouvement réuni enfin les blancs qui s’isolent de plus en plus face à la politique mondialiste qui culpabilise les européens depuis plusieurs années.


    • vote
      medialter medialter 19 décembre 2018 19:31

      "Solidaires, les Gilets sont devenus une vraie « famille »"

      *

      Ils firent de gros tas jaunes dans leurs cabanes en bois et eurent beaucoup de petits GJ


      • 1 vote
        ged252 20 décembre 2018 12:00

        Les gilets jaunes ont bien joué, bravo à eux, c’est un sans faute, jusqu’à présent.

        .

        Maintenant Il faut penser à conserver des forces pour la suite du mouvement, et ne pas se lancer dans un combat sans fin pour le blocage des ronds points ; Il faut réfléchir à des actions plus efficcaces, plus faciles et moins fatiguantes surtout ;

        .

        "Car si vous avez gaspillé toutes vos munitions, vous ne serez plus en mesure de faire du mal quand c’est nécessaire." Machiavel

        .

        Parce que l’affrontement pour l’affrontement avec les forces de l’ordre, ça ne sert pas à grand chose, ni le fait de s’en prendre à des commerçants ou des vitrines de banques, car ils ne sont pas responsables de la situation actuelle.

        .

        Par contre une manifestation contre les journalistes, à Paris, ça aurait un impact mondial, et ce serait l’occasion d’adresser nos reproches et nos plaintes à cette profession.

        Ce ne serait ni fatiguant, ni difficile, et très efficcace en matière d’embêtememnt pour le pouvoir que la disqualification de ses journalistes.

        .

        Le fait que les journalistes parlent en notre nom, alors qu’ils ne sont pas élus, qu’ils racontent ce qu’ils veulent, qu’ils n’hésitent pas à mentir quand ça leur est utile, qu’ils fasifient la réalité quand ça les arrange,le fait qu’ils ne soient tpas patriotes, c’est à dire qu’ils ne défendent pas les intérêts de la France et des français mais des intérêts particuliers ; le fait qu’ils donnent une vision fausse de la réalité à la majorité silencieuse des Français, le fait qu’ils aient leur propre agenda politique, qu’ils soient si méprisant et parfois même insultants is à vis des français, voilà ce qu’il faut leur reprocher.

        Ras le bol de ces donneurs de leçons de morale.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès