• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le briquet du tout puissant a-t-il allumé le Big Bang ?

Le briquet du tout puissant a-t-il allumé le Big Bang ?

Je ne sais pas si l'énergie sombre calculée prend en compte la matière qui a été créée, au fur et à mesure dans l'univers. En effet, l'univers se crée tout comme il s'est créé. Dire "rien ne se perd, rien ne se crée " est faux puisqu'il existe quelque chose. Pourtant les phyisiciens n'ont sans doute pas changé leurs calculs en fonction de ce paramètre.

Il faut savoir que la science actuelle ne prend en compte qu'une infime partie de la nature. Autant dire qu'il faut rester humble quand on émet des certitudes.

« Le Big Bang, pense-t-on parfois, c’est l’origine du monde enfin identifiée. Cette théorie rend-elle un second souffle – scientifique cette fois ! – à l’idée d’une création du monde, renouvelant ainsi la chasse gardée traditionnelle de l’intervention divine ? La physique n’hésite plus à se poser des questions jadis réputées hors science – des questions inévitables, légitimes aussi. De l’atome primitif de Georges Lemaître à la cosmologie contemporaine, de la théologie à la relativité générale et à la théorie quantique des champs, de la flèche du temps aux spéculations sur les multivers, pour finir par questionner l’éventuelle (re)prise de ces nouveautés radicales par les religions, nos cinq contributeurs, tous physiciens (Léon Brenig, Pierre Gillis, Edgard Gunzig, Dominique Lambert et Claude Semay), relèvent l’immense défi conceptuel et pédagogique posé par le Big Bang.

Tags : High-tech Histoire Philosophie Science et techno Nature Espace


Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    le celte le celte 27 novembre 13:32

    Et toujours ces prises de son merdiques...j’ai stoppé à ACDC.



      • vote
        sls0 sls0 28 novembre 16:09

        @zevengeur
        Il me semble avoir lu ce texte ou du moins une bonne partie sur un autre site.


      • vote
        zevengeur 28 novembre 17:57

        @sls0

        Je l’ai passé sur Agoravox.


      • 1 vote
        Xuan 28 novembre 00:15

        « la matière qui a été créée, au fur et à mesure dans l’univers. »

        Affirmation gratuite

         

        « En effet, l’univers se crée tout comme il s’est créé. » :

        Si l’univers « se crée » il ne peut s’agir que d’une transformation et non d’une création ex nihilo puisqu’il préexiste à lui-même.

        S’il existe un « créateur », dans ce cas il ferait partie de l’univers puisque l’univers englobe tout ce qui existe.

        Le « créateur » se serait créé lui-même ? Ou bien il ya aurait eu un créateur du créateur, etc.

         

        « Dire "rien ne se perd, rien ne se crée " est faux puisqu’il existe quelque chose. »

        Qu’il existe quelque chose signifie que l’univers existe de tous temps, peut-être sous des formes différentes, et rien de plus. Mais ça ne contredit pas « rien ne se perd rien ne se crée ».

        Rien ne tient dans cette série d’affirmations métaphysiques. Heureusement que l’univers ne s’est pas « créé » ainsi, sinon on aurait une drôle de gueule.


        • vote
          zevengeur 28 novembre 10:33

          @Xuan

          Lors de l’étude de l’histoire de l’Univers, on se heurte immanquablement à l’aporie de l’instant zéro.

          Etienne Klein a bien résumé la situation :
          . soit l’Univers possède une cause immanente et il a donc a été créé "ex nihilo", plutôt difficile à croire,
          . soit quelque chose préexistait à sa création et nous sommes dans une cause transcendante. C’est également difficile à croire car si l’on fait l’hypothèse d’une cause créatrice, alors d’où vient elle ?

          Nous sommes sans réponse sur ce sujet...

          (Il nous manque des informations pour progresser)


        • vote
          Gollum Gollum 28 novembre 12:12

          @zevengeur

          Troisième solution : l’univers est perpétuel avec plusieurs Big Bang aussi bien dans l’espace que dans le temps…

          Cette solution satisfait à l’athéisme professé par nos conférenciers. Perso, je pense que cela ne change rien au schmilblick. La question d’une origine ultime se pose quand même, hors du temps et de l’espace, malgré un Multivers perpétuel.


        • vote
          Pyrathome Pyrathome 28 novembre 14:04

          @Xuan

          S’il existe un « créateur », dans ce cas il ferait partie de l’univers puisque l’univers englobe tout ce qui existe.


          Il fait plus que "partie", il est l’univers ?

          La matrice, le programme, c’est nous qui sommes juste une infime partie ?

          Autrement dit, en niant la réalité, on se nie soi-même...






        • vote
          zevengeur 28 novembre 15:20

          @Pyrathome

          Non, si créateur il y a, il ne fait pas partie de l’Univers,
          révisez Le théorème de Gödel !


        • vote
          zevengeur 28 novembre 15:22

          @Gollum

          Big Bang, Big Crunch, Univers cyclique, tout cela ne change rien à la question d’une origine.

          On peut citer aussi un Univers où le temps boucle sur lui même, une sorte de mouvement perpétuel, mais ça ne résout toujours rien.


        • vote
          Gollum Gollum 28 novembre 09:52

          Rien de bien nouveau là-dedans..


          Le seul truc qui m’interpelle c’est cette notion de multivers, pas le multivers quantique, que les intervenants (et moi aussi) trouvent absurde, mais le multivers issu du modèle de l’inflation. 

          Cela implique un univers perpétuel, à l’image de l’Univers des Anciens, et qui rend fou de rage les catholiques intégristes parce qu’ils veulent absolument une fin de l’Univers, on sait pourquoi…

          Et ben pas de bol pour eux, après le Big Bang qui les avait rendu euphoriques parce qu’image du Fiat Lux de la Genèse, voilà que l’on s’achemine vers un univers perpétuel aux Big Bang multiples et infinis.

          De quoi avoir le vertige, les catholiques traditionalistes détestent cela, ils veulent jouir du grand repos, mais moi ça me convient à merveille… smiley

          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 28 novembre 13:34

            Le big bang, lorsqu’il avait fait "bang" ... avait déjà et depuis très longtemps en son sein, les étincelles utiles à son explosion. Nul briquet Divin à cet instant précis ... Divin qui avait tout planifié depuis des myriades de milliards d’années avant le Big Bang, qui n’est dont pas le point de départ réel de l’Univers. C’est du moins ce que je pense ...


            • vote
              sls0 sls0 28 novembre 16:17

              Pour celui qui n’a pas trop de problème avec la notion d’infini, l’instant zéro n’est pas une nécessité.


              Le bing bang n’est pas un point zéro, on se prend le mur de Planck dans la tronche c’est différent. Ce n’est pas parce que l’on ne voit pas au delà qu’il n’y a rien.

              A l’auteur : Avec ce style de vidéo ensuite j’enfile les autres du même style sur youtube. Par votre faute je ne suis pas trop productif.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès