• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Christelle Néant

Christelle Néant

Journaliste française travaillant pour l'agence DONi Press à Donetsk, je couvre le conflit du Donbass et la vie des Républiques Populaires de Donetsk et Lougansk sur le terrain.

Tableau de bord

  • Premier article le 02/01/2017
  • Modérateur depuis le 14/10/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 11 9
1 mois 2 0 1
5 jours 1 0 1
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 30 28 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 2 votes
    Christelle Néant Christelle Néant 6 juin 16:11

    @Assouline
    Et encore une fois vous auriez mieux fait de vous taire. Procureur général militaire ukrainien qui dit lui même que c’est anti-constitutionnel : https://www.youtube.com/watch?v=JZTYonQ9YXM (version écrite ici https://www.politnavigator.net/genprokuratura-ukrainy-priznala-nezakonnost-ato.html) le tout basé sur des experts qui sont plus compétents que vous pour en décider. Pas de chance hein.



  • 1 vote
    Christelle Néant Christelle Néant 6 juin 16:08

    @Assouline
    Minorité ? Avec plus de 86 % en RPD et plus de 90 % en RPL de gens qui ont voté pour la sécession hors d’Ukraine, ce n’est pas une minorité. C’est une majorité écrasante.
    La comparaison avec la Russie est foireuse, car la Russie est une fédération. Ce que les gens du Donbass demandaient au départ. Face au silence de Kiev, les revendications sont montées d’un cran jusqu’à la sécession. En Russie, les minorités peuvent parler leur langue, recevoir un enseignement dans cette dernière. Ils ne sont pas discriminés linguistiquement comme les russophones d’Ukraine. Donc vous comparez des poires et des torchons.
    Enfin concernant les Russes d’Ukraine, vous parlez de choses que vous ne comprenez même pas. Définition du mot peuple : "Ensemble d’êtres humains vivant en société, formant une communauté culturelle, et ayant en partie une origine commune."
    Ce qui s’applique parfaitement au peuple du Donbass d’origine majoritairement russe. Ben oui pas de chance. Donc ils sont totalement légitimes pour faire valoir leur droit à l’autodétermination.
    Quant aux ambitions potentielles des Ukrainiens de Russie qu’est ce que ca vient faire dans la choucroute ? Rien. Ils n’ont rien réclamé contrairement aux gens du Donbass. C’est ça la grande différence.
    Mais tout ça, vous ne le comprenez pas parce que vous ne voulez pas le comprendre. Ce n’est pas en répétant 20 000 les mêmes mensonges qu’ils deviendront des vérités.
    Donc désolée de vous le dire, mais l’action de Kiev dans le Donbass est totalement illégitime, illégale et anticonstitutionnelle. Point.



  • 1 vote
    Christelle Néant Christelle Néant 29 avril 11:05

    @danae141
    La population locale s’est soulevée face aux conséquences du coup d’État mené à Kiev et qu’elle a refusé de reconnaître (c’était son droit, quand on est en démocratie on a le droit de contester un putsch anticonstitutionnel). Quand la Rada a voté une loi retirant au russe son statut de langue régionale, les gens ont protesté ici car ils sont à plus de 80% russophones et non ukrainophones. Pareil en Crimée.
    Ce qui a aussi ajouté de l’huile sur le feu c’est le fait que les nouvelles autorités ont déclaré comme héros de l’Ukraine des collaborateurs de Nazi comme Stepan Bandera. Or ces gens là ont massacré tant des juifs et des Polonais que des russophones ! C’est comme si vous mettiez Pétain ou Klaus Barbie héros français. Je pense qu’il y a un paquet de gens auprès de qui ça va pas passer.
    Face au silence des autorités de Kiev, les manifestations sont montées crescendo. Au départ les gens ne demandaient que la fédéralisation de l’Ukraine pour que les régions russophones puissent garder leur langue (ce qui a été fait en Belgique à la demande des Flamands à une époque et Bruxelles leur a pas envoyé les chars, l’armée et l’aviation pour tuer des civils et tout raser sur son passage, ce que Kiev a fait, c’est la grande différence entre un pays civilisé et une dictature).
    Face au silence permanent des autorités de Kiev qui ont refusé d’entendre ces demandes d’autonomie, et bien c’est monté encore d’un cran, et la RPD et la RPL se sont auto-proclamées, et plutôt que de négocier, Kiev a envoyé l’armée et des bataillons remplis de néo-nazis russophobes pour mater tout ça dans le sang.
    Y a eu aucun ordre de Poutine là dedans. Seulement une population qui a encore assez de courage pour défendre ses valeurs, sa langue, et son histoire. Si vous n’êtes pas capable de comprendre cela, tant pis pour vous.



  • vote
    Christelle Néant Christelle Néant 18 janvier 2018 15:36

    @Belenos
    D’où l’importance de bien choisir la musique.



  • 3 votes
    Christelle Néant Christelle Néant 25 juillet 2017 14:28

    @Qiroreur
    Concernant les acteurs du conflit, si l’OTAN décide de soutenir l’Ukraine les pays de l’UE n’auront rien à dire vu que leur politique de défense est dictée par l’OTAN. Des pays comme la Pologne ou les pays baltes pourraient se lancer dans un tel délire.
    Je pense qu’une bonne partie des oblasts du Sud et du Sud-Est de l’Ukraine pourraient se soulever, mais la population a actuellement très peur.
    J’ai vu aussi l’accusation de l’avocat des familles des victimes du MH17. il a totalement raison. L’Ukraine est de toute façon la première responsable, pour ne pas avoir fermé son espace aérien. Mais elle l’est encore plus sur d’autres points. Je bosse là dessus.