• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Conférençovore

Conférençovore

Des articles de fond de temps en temps, des chaînes YT que je trouve intéressant de mettre en avant ou faire découvrir, des billets d'humeur...

Tableau de bord

  • Premier article le 26/07/2019
  • Modérateur depuis le 13/10/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 63 2238 2204
1 mois 8 213 290
5 jours 2 56 107
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 63 59 4
1 mois 16 16 0
5 jours 4 4 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 1 vote
    Conférençovore Conférençovore 10 mai 00:59

    @Gaspard Delanuit
    Bigard est un comique à base de prouts, bites et nichons. Il est sympa mais ça s’arrête là. Onfray est un intello et prof d’histoire de philo et ça s’arrête là. Le Général de Villiers est un bidasse. Alors certes, les gens veulent de l’ordre... donc, oui, il passe bien mais à par ça, tout le monde se fout de ce qu’il pense de la PMA pour tous, des éoliennes ou de la souveraineté numérique.

    Ces comparaisons ne tiennent pas. 

    J’ajoute un autre élément basé sur du perso mais à mon avis assez pertinent : bcp de gens ne connaissent pas Zemmour pour une raison simple. Ils ne regardaient pas l’émission de Ruquier qui passait le samedi soir tard. Ils l’ont encore moins suivi sur les chaînes confidentielles Paris Première ou M6 et ne regardent pas davantage CNews. C’est un public boomer. Ils en entendent juste parler de temps en temps, au gré des petites polémiques et éventuellement des condamnations en justice mais ça s’arrête là. Autrement dit, il a une marge de manoeuvre qui est énorme et des atouts que les 3 que tu as cité n’ont pas. Il maîtrise parfaitement tout un tas de dossiers importants pour les gens. Comme je le dis dans cet article, ce qui m’a convaincu c’est son intérêt de plus en plus grand pour l’économie (au sens large : la nécessité de relocaliser, de faire du protectionnisme, de s’attaquer au chômage, à la relance, la question des retraites, etc) qui va être le deuxième et incontournable sujet de 2022. Il maîtrise très bien celui de l’islam-immigration-insécurité-terrorisme (et à mon sens il sera imprenable là-dessus). Reste à bien bosser celui de l’économie, s’assouplir sur les sujets sociétaux (ce qu’il commence à faire), s’intéresser à l’écologie, faire au moins semblant de s’intéresser aux djeunes (même s’ils ne votent pas bcp...) etc, bref se diversifier.



  • vote
    Conférençovore Conférençovore 10 mai 00:40

    @Gaspard Delanuit
    Evidemment qu’il a été efficace et ce qu’il fait actuellement et malgré des candidats locaux distancés, est très bon sur le strict point de vue politique. Je pense même qu’il va falloir se méfier de ce jockey encore un moment...
    Ce que je dis c’est que tu te méprends sur les moyens à déployer (qui ont changé... la politique de papa, c’est fini*). Tu te méprends également sur le personnage EZ. D’ailleurs l’entrevue que tu as mise en lien le montre assez bien. EZ est rentré dans l’arène parce que ce sont les gens, le public qui l’ont mis dedans mais aussi parce qu’il y a pris goût. Je le vois très mal continuer à se contenter de débattre avec Attali, Onfray ou autres en attendant que le pays s’enfonce encore plus. Et puis, il est loin le temps où il n’était qu’un rat de bibliothèque qui se régalait en pulvérisant les écrits tiédasses de greluches mal baisées se prenant pour des auteurs. Ses succès de librairie l’ont confronté au public, aux séances de dédicaces. Et puis il y a eu les conférences ou débats publics dans tout un tas de contextes différents (grandes écoles, médias, etc). Il y a aussi un élément fondamental : il n’est peut-être pas un politique mais il les connaît tous par coeur et sait parfaitement ce qui fonctionne.

    * Pas tout à fait non plus mais les tournées en province, les meetings interminables et les heures à passer aux buvettes à discuter avec Madame Michu, c’est largement dépassé. 



  • vote
    Conférençovore Conférençovore 10 mai 00:25

    @Gaspard Delanuit
    Ne pas se fier à la date de publication : L’entretien date du "mercredi 27 mai"... je suppose 2020. Il dit aussi "Pour l’instant je n’envisage rien sérieusement..." et aussi "je suis entré dans l’arène...".

    Il va y aller... smiley



  • vote
    Conférençovore Conférençovore 9 mai 23:53

    @ZardoZ
    Je n’ai jamais compris cette association entre des gens qui, pour des raisons différentes qui vont du j’menfoutisme intégral à la contestation en passant par le sentiment  ou la volonté de n’être représenté par personne, précisément, ne prennent pas parti et l’idée même de parti qui est l’inverse. Ceux qui s’abstiennent, votent blanc ou dessinent des zizis sur leurs bulletins n’influencent en rien les résultats. Au mieux ils font sourire un quart de seconde des assesseurs qui en ont déjà vu des centaines avant.



  • 2 votes
    Conférençovore Conférençovore 9 mai 23:40

    @Gaspard Delanuit
    "Efficace" pour qui ? Cnews fait 1 million de spectateurs dont probablement une large partie est déjà d’accord avec ses analyses. L’efficacité serait de pouvoir aller porter ses idées sur la télé des boomers (service public, TF1, etc) tout comme les médias des nouvelles générations (ce qu’il essaie de faire...). Ceci n’est possible qu’avec une candidature qui permet d’obtenir des entrevues non plus en tant que simple chroniqueur qui commente l’actualité mais en tant que présidentiable sérieux et d’autant plus sérieux qu’il est pas mal dans les sondages alors même qu’il n’est même pas candidat déclaré...

    Et puis tu crois vraiment que Macron a été "efficace" lors de la campagne de 2017 ? Perso, je pense qu’il l’a été avec certains milieux d’affaire, ce que bcp ont confirmé... il a bien fait sa "pute" pour reprendre l’expression de Minc, ce qui lui a permis de bénéficier de moyens importants, d’une équipe qui a utilisé des outils modernes pour cibler le public susceptible de voter pour lui et d’une exposition considérable via l’entre-metteuse Mimi Marchand. EZ a Bolloré derrière lui. Lors de sa campagne, Macron n’a pas été spécialement efficace : il s’est contenté d’être consensuel, de hurler des slogans creux lors de meeting vides où les rares spectateurs présents recevaient les consignes d’applaudissements par SMS. Il a aussi su greffer des suce-boules autour de lui (là-dessus peut-être qu’EZ n’est pas très bon... raison pour laquelle à mon avis ses proches vont essayer de faire des rapprochements). Pour les Présidentielles, le temps où l’on fait les marchés est fini : place à la modernité, place aux hologrammes, place aux danses du ventre chez Hanouna. Il est temps de penser printemps vieux ringard ! Mangez des pommes, ça donne une force tranquille paraît-il... La changement, c’est maintenant ! smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité