• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

guepe

guepe

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 95 0
1 mois 0 35 0
5 jours 0 12 0


Derniers commentaires




  • vote
    guepe guepe 13 novembre 18:32

    @Gollum

    Oui , le même côté ultra têtu et réponse universelle ( c est dieu qui a fait ceci ou cela )

    Surtout quand il nie les effets physiques de l’exposition à une forte source de chaleur ( des sensations et des douleurs ) alors que c est surtout un transfert d’énergie thermique et une augmentation de la température ( et donc du degré d’agitation des atomes et molecules ) très importante donc une désagrégation des membranes de ces cellules et leur lyse. D’où la brûlure , qui est bel et bien concrète !

    Par contre , quel est la nature profonde de l’énergie ou des particules ? Ça personne ne le sait , c est vrai. Mais ce n’est pas de l’ordre de la physique et ça n’en fait pas qqchose d’ " abstrait "



  • vote
    guepe guepe 13 novembre 18:23

    @Arthur Gohin

    Si vous étiez plus clair , il n’ y aura pas de confusion. De toute façon , c est tout de même faux , voir le lien fourni sur l’entropie plus haut.

    Désolé , je me suis emballé j’avais compris que chaque état microscopique était isolé. Mais ce que j’ai dit rejoins ce que vous écrivez. C est à dire qu on ne peut pas de façon certaine connaître les états microscopique de toutes les particules d’un milieu. La thermodynamique est construite sur le postulat de la physique statistique ( "Pour un système macroscopique isolé à l’équilibre , tous les états microscopiques accessibles ont même probabilité " ) et son but est de faire le lien entre l’état macroscopique d’un système et les états microscopiques de ces constituants. Et l’état macroscopique que l’on observe est l’état le plus probable.

    Et elle a des applications, preuve de sa fiabilité . Elle permet de calculer la pression osmotique, les rendements d’une machine thermique, la calorimétrie,l’équation de la diffusion,....

    Ce que vous faîtes, cela revient à dire que puisque les axiomes mathématiques sont indémontrables, tout le reste peut être faux , donc cela n’a pas plus de valeur que la mythologie grecque.

    Si vous touchez une plaque brûlante , ce n’est pas une simple sensation que vous allez recevoir mais avant tout une augmentation de température importante de votre main. C est ce que capte les recepteurs thermiques sur votre peau, la variation de température. C’est grave pour un physicien de devoir vous expliquer ça.

    " Pour ma part, fin de conversation. " Et vous alors ? Ça fait 3 x que je vous dit que le travail et la chaleur ne sont pas du tout des choses abstraites et que vous me répondez à côté de la plaque. Et que vous compariez la physique à la mythologie grecque ou que vous me faites comme seule réponse que c est par la grâce de dieu ,ça donne envie de discuter selon vous ?

    Moi, si je voulais pas discuter , j aurais fait une réponse " Selon nos connaissances actuelles , vous avez tord. Point. "



  • vote
    guepe guepe 13 novembre 09:33

    @Arthur Gohin

    Pour l’entropie, loin de ce que vous racontez : https://www.google.com/url?q=http://www.grasp.ulg.ac.be/nvdw/NVdw/Documents_files/thermo4.pdf&sa=U&ved=2ahUKEwjFleSU99DeAhWNxYUKHR7RAb84ChAWMAZ6BAgHEAE&usg=AOvVaw3o3FG-MtcadZQXg-3OjyRN

    " Chaque état microscopique n’a de sens que pour un système absolument isolé "

    Cette phrase n’a aucun sens. ^^ La thermo utilise des probabilités pour tenter de prédire un état macroscopique ,( température, pression,... ) et son évolution car il n’est pas possible d’étudier tous les états microscopique à un instant t et d’en faire la somme. Comme tout ce qui fait intervenir des probas, il y a une incertitude, mais ça ne veut pas dire que cela n a aucun sens.

    " Mais si vous regardez bien, vous voyez que cette fonction est nulle presque partout et vaut 1 pour certaines valeurs ponctuelles de l’énergie E. Cette fonction là ne sert à rien du tout. "

    Cette fonction ne peut être nulle que pour ln( omega) = 1 , dsl mais je vous invite à faire le calcul et de me trouver une autre valeur où cela peut être nulle. On ne peut pas affirmer n’importe quoi , Mr le physicien.



  • vote
    guepe guepe 13 novembre 09:14

    @Arthur Gohin

    " Mais les équations de votre référence conduisent-elles à des prédictions chiffrées précises ? "

    C est le but d’une équation hein smiley Contrairement à ce que vous affirmez , on peut bel et bien calculer la force d’interaction entre 2 nucléons ou des quarks : https://www.google.com/url?q=http://www.cnrs.fr/publications/imagesdelaphysique/couv-PDF/imagephys97/37-44.pdf&sa=U&ved=2ahUKEwiF-tTa7NDeAhXKxYUKHbnKDocQFjAFegQIAhAB&usg=AOvVaw2AMK5cYebd7lzRc3MNgySn

    Comparer ensuite la physique à la mythologie grecque, c est d’un grotesque smiley. Donc pour vous , expliquer la foudre par Zeus , c’est du même niveau que l’explication scientifique ? https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/climatologie-foudre-14555/

    C est en cela que je disais que vous faîtes la promotion de l’inculture. Vous placez au même niveau une réponse ne nécessitant aucune recherche et applicable à tout ( grâce de dieu ) à une autre nécessitant un travail de recherche et de compréhension.

    Ensuite , qu est ce que ça peut faire que ce soit grand public ou non ? Donc une explication perdrait de sa valeur dès que le grand public ne pourrait plus la comprendre ? Et vous, vous trouvez rien de mieux à faire que d’inventer une explication niaise et de la mettre au même niveau qu’une explication scientifique ? J appelle de la promotion de l’inculture. C’est parfait pour un chef de secte , vu que ça permet d’éviter de poser des questions dérangeantes.

    Ce sont pas mes convictions ,vous l’avez dit vous même , c est une constatation expérimentale. Il n’ y a pas d’expérience qui va à l’encontre du premier principe de la thermo.

    Nn , la force ou un travail ce n’est pas abstrait. Sautez du haut d’un toit ou mettez les doigts dans une prise , vous verrez si cela sera seulement abstrait. La chaleur aussi, touchez une plaque chauffante et vous verrez bien le résultat.

    Vous pensez que c est parce que vous êtes incapables de vous représenter ce qu’est un travail ou une chaleur que cela le rend automatiquement abstrait ?

    J ai la fleme de répondre sur le reste. Je verrais plus tard.



  • vote
    guepe guepe 13 novembre 01:36

    @Arthur Gohin

     "Promotion de l’inculture ? Mais je suis physicien et pratique la physique !"

     Et alors ? C’est ce que vous écrivez qui importe, pas votre CV.

    Grace de Dieu par ci, Présence de Dieu par là, à croire que c’est un bouche trou cognitive. C’est pratique, à chaque fois que vous voyez un phénomène que vous ne comprenez pas, pas besoin de réfléchir, c’est par la grace de Dieu.

    Personne ne considère les lois physiques comme étant la réalité absolue, mais cela ne veut pas dire non plus qu’elle sont fausses et qu’il ne faut pas en tenir compte.
    Elles décrivent des phénomènes bien réelles. Essayez de vous jeter d’un toit et vous finirez à terre, grace de Dieu ou non.

    L’entropie S = Kb x ln(Omega ) , omega étant ici le nombre d’états microscopiques. Trouvez moi un scientifique qui remets cela en cause et on en reparlera. La découverte d’un phénomène n’implique absolument pas que l’on comprenne tous de celui ci. Personne ne sait encore vraiment comment se forme les tornades et pourtant elles existent belle et bien.
    L’interaction forte a bel et bien une expression mathématique.

    " Tel que j’ai étudié, cette première loi est une observation et non le résultat d’une démonstration

    "
    Oui, c’est vrai, je me suis trompé sur cet exemple.
    Mais ça change en rien que ça n’a pas de sens de séparer Mathématiques et Physique. Voir les équations de Boltzmann pour rester dans la thermo ou la loi des Gaz parfaits. Ainsi que les équation de Nernst ou Donnan.
    Sinon un travail, c’est le produit d’une force par son mouvement ( ou plus exactement par la variation de son point d’application ).
    La chaleur est un transfert d’énergie thermique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès