• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

le journal de personne

le journal de personne

Une info scénario

Tableau de bord

  • Premier article le 12/09/2011
  • Modérateur depuis le 22/09/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 186 221 2234
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 3 votes
    le journal de personne le journal de personne 19 décembre 2011 12:33

    Dites-moi pour qui je dois voter pour ne pas être rejetée ?

    Qu’est-ce que vous nous reprochez, à nous autres égyptiens, égyptiennes ?
    De renoncer à nos vies anciennes ?
    De dénoncer une armée à l’arme américaine ?
    De tourner le dos à nos minorités juives ou chrétiennes ?
    Ou... de représenter un danger pour la colonie Israélienne ?
    C’est notre probable déclin touristique qui vous fait de la peine ?
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/12/egypte/



  • vote
    le journal de personne le journal de personne 10 décembre 2011 17:11

    Zemmour à la crème

    Avec toi, j’ai toujours du mal à distinguer le premier, du deuxième sexe.
    Sans doute, parce qu’il y a en toi un peu des deux. Je vais dresser le tableau pour qu’on s’y retrouve un peu, tous les deux…
    Pour nous autres, femmes, il y a trois options pour faire carrière : garce, pute ou prostituée.
    La garce, c’est celle qui te fait payer un service qu’elle ne t’a pas rendu… et qui finit toujours par te plaquer, parce qu’avec elle, tu es toujours à côté de la plaque.
    La prostituée te loue ou sous loue son corps en échange de quelques rubis… elle fait office de service public, et tout le monde y trouve son compte y compris le ministère des finances qui lui demande de rendre des comptes.
    Et enfin la pute qui vend son âme pour subvenir à ses besoins et perd toutes les parties en voulant à tout prix, gagner sa vie… parce qu’elle n’aime pas ce qu’elle fait et ne fait pas ce qu’elle aime…
    Et sous prétexte qu’elle n’a pas le choix, elle ne l’aura jamais…
    Pour vous autres hommes, l’arrogance au masculin, j’ai entrevu trois autres déclinaisons :
    Vous êtes ou pauvres ou faibles ou mesquins.
    Les pauvres ne peuvent pas faire autrement que ramasser les miettes et n’auront pas d’autre issue tant qu’ils croiront que la voie est sans issue.
    Pour eux, la vie est une question de survie, leur corps fait partie du décor.
    Les faibles, en revanche sont infiniment plus nombreux… Leur problème et le seul c’est qu’ils ont hypothéqué leurs âmes pour s’acheter une maison, gravir un échelon ou sauvegarder leur guenon.
    Les derniers, docteur Zemmour, ce sont les mesquins. Ce sont les pires, les vampires qui ont besoin de notre sang pour se nourrir. Ils nous en veulent d’avoir un sentiment… parce qu’ils sont hommes du ressentiment… qui pour x raisons en veulent toujours à leur maman de les avoir mis au monde avec un cœur artificiel et un faux cul…
    Ce tableau n’est pas plus noir que tes idées sur les barbares… Et pour ne pas te ressembler… je vais te dire que j’aime tout ce que tu fais… surtout quand tu fais semblant d’être un homme.
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/zemmour-a-la-creme/



  • vote
    le journal de personne le journal de personne 7 décembre 2011 23:11

    Vous allez voir ce que vous allez voir !

    Je suis le nouveau porte-parole officiel
    De notre candidat aux prochaines élections présidentielles
    Et je m’apprête à vivre ma première conférence de presse
    Mon Leader Maximo m’a demandé d’improviser
    De bien viser avant de tirer dans le tas ah ! ah ! ah !

    Bonjour… bonjour … et bonjour
    Pas besoin de me faire la cour… avec moi, on ne tourne pas longtemps autour
    Pas de pot, juste un marteau
    Pour clouer le bec à la langue de bois
    Hein c’est nouveau… la politique au marteau
    Je vais tout de suite vous fournir les réponses aux questions que vous vous posez
    Oui j’anticipe parce que je n’aime pas qu’on me prenne pour un participe passé

    Non je ne vous fais pas marcher mais je sais à qui je m’adresse
    En me débarrassant de toutes les compresses :
    Sur les indignés du monde entier, vous avez consacré à peine quelques lignes dans la presse donc : Allez vous faire mettre, si vous oubliez l’esprit et ne retenez que la lettre.
    Non je ne suis pas le maître… mais le valet des valets
    Des valets qui sont plus dignes que leurs maîtres
    Sa majesté : le roi ou la reine des indignés. C’est lui… c’est moi.
    Personne n’en a encore parlé, je le sais
    Parce que personne n’y croyait tout à fait
    Non madame, il n’y a que la bonne foi qui puisse soulever les montagnes…
    Oui monsieur, vous êtes de mauvaise foi et même si vous croyez avoir les pleins pouvoirs, la montagne vous dira : merde !
    M… pour être poli avec tous ceux qui cherchent à se faire mousser.
    Qu’est-ce que vous croyez ?
    Que nous croyons à un idéal ? Ah ! Ah ! Ah !
    Mais, ma parole vous êtes encore plus bêtes que ce que vous êtes.
    L’idéal on va le réaliser, NOUS, le REALISER…OUI… en battant le pavé
    Quand vous aurez vu tous les masques tomber
    Vous comprendrez enfin l’inconvénient d’être niais.
    Quels masques ? A bas les masque !
    Le masque du banquier qui fait semblant de servir son client
    Le masque du privé qui pisse sur la raie du public
    Le masque de l’état régalien qui croit vous rendre service en se réduisant comme peau de chagrin : justice et police. Un point et une barre.
    Le masque de l’état-nation qui ne réalise pas que la prison est au-dedans et nos âmes au-dehors.
    Le masque de l’état mondialisant soit disant mendiant mais en vérité spolié, paupérisé et transformé en objet par des hommes devenus… complètement fous
    Des voyous… qui crient aux loups pour détourner l’attention et s’emparer des bijoux !
    Money…money…money… par ici la monnaie !
    Oui je vais apprendre à tous les indignés
    De nager à contre courant
    L’avenir est entre leurs mains
    Et quand ils l’auront enfin compris
    Ils voudront tout défoncer : Aux armes !
    Cela s’appelle : le peuple
    Et le peuple, messieurs dame, vous dit merde
    Pas d’autres questions
    Parce que la réponse sera toujours : merde !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/07/vous-allez-voir-ce-que-vous-allez-voir/



  • 2 votes
    le journal de personne le journal de personne 1er décembre 2011 13:26

    @Hijack

    On dirait que vous avez suggéré une musique plus appropriée à Personne !

    Jade

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/12/le-libre-penseur/



  • 2 votes
    le journal de personne le journal de personne 24 novembre 2011 21:13

    @Hijack
    Très cher,
    Pour ne pas oublier vos précieux conseils, j’ai glissé votre pseudo dans les mots clés de mon prochain billet ( Little Bouddha )
    En attendant de me renouveler... Un grand merci !

    Personne

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès