• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

maQiavel

maQiavel

Machiavel est incontestablement le premier penseur de l’Etat stratège et de l’évolution institutionnelle. Son innovation est la création du « vivere politico ». Le « vivere politico » machiavélien n’est pas un objectif éthique en soi, mais un moyen de défendre la liberté civique et les multiples objectifs des individus afin de maintenir la stabilité de l’État dans une période trouble favorable au déclin d’une république.
Dans le républicanisme de Machiavel, l’État existe en tant que fin en soi, mais il se maintient grâce à la liberté civile et à la participation active du peuple : il y a clairement une co-évolution entre la solidité de l’État et l’activité civique, le « vivere politico ».
Machiavel énonce les principaux traits de caractère du leader républicain : avant toute chose, c’est un architecte. Les fondations de l’État doivent être solides, tant dans le domaine institutionnel que dans le domaine physique, et encourager le comportement vertueux. Deuxièmement, il sait concevoir des institutions adaptées à la culture des citoyens sans se poser la question de la forme du meilleur régime politique. Troisièmement, c’est un médecin : il ne se contente pas de soigner, mais il prévient aussi et surtout la corruption en adaptant les institutions. Il doit anticiper l’arrivée de la mauvaise fortuna de manière à renforcer sa virtù. Le diagnostic est propre à chaque situation et aux circonstances, afin de faciliter les capacités adaptatives des institutions. Afin d’éviter la constitution d’intérêts acquis, le dirigeant doit être issu du peuple mais est toutefois borné par un peuple actif politiquement qui limite et contrôle son pouvoir. Et il doit y avoir rotation parmi les agents de l’État afin d’équilibrer le bien commun du petit nombre et celui du grand nombre grâce à l’activité civique directe.
Machiavel ne souhaite pas bâtir un régime parfait d’harmonie sociale, mais considère que la lutte entre les classes sociales et les intérêts divergents est normale et témoigne d’une vie civique active, qui permet au bien commun du grand nombre de triompher sur l’intérêt privé des puissants. Les conflits sont nécessaires et font partie du « vivere politico ». Ils ne menacent pas l’État, mais le renforcent, puisque aucune république ne peut exister sans passions et leur expression organisée. Le renouvellement de la vertu civique par le biais des conflits produit un équilibre dynamique différent d’un ordre princier imposé.
Machiavel explique que le processus de corruption commence lorsque l’individu perd son autonomie et n’est plus en mesure d’agir en tant que citoyen actif et que le pouvoir du grand nombre devient le pouvoir du petit nombre.

Tableau de bord

  • Premier article le 13/08/2019
  • Modérateur depuis le 02/09/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 28 1616 985
1 mois 1 143 12
5 jours 0 20 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 42 25 17
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    maQiavel maQiavel 2 septembre 2019 15:40

    @Zatara

    Tu m’avais traité d’islamogauchiste ? Je n’en ai aucun souvenir. Faut dire que tu m’as traité de tellement de choses que je ne me souviens pas de tous les détails. Mais mon commentaire sur l’islamo-gauchisme est en lien direct avec mon premier commentaire, c’est en quelque sorte la suite, tu n’as pas remarqué qu’il n’y avait pas ton nom et que par conséquence je ne m’adressai pas à toi ? C’était une remarque d’ordre générale pour mettre en miroir islamophobie et islamogauchisme. Le fait que tu m’ai qualifié ainsi n’explique pas ta réaction. Ensuite dans la réponse que je t’ai adressée j’ai simplement dit que je n’avais pas la même opinion que toi d’Henri Peña-Ruiz. C’est sur ces deux réponses là que tu as considéré voir des attaques te concernant. Si j’ai parlé d’ADV, c’est bien après que le fil se soit transformé en champ de bataille, tu le sais très bien. Et d’ailleurs ce n’est pas totalement HS, c’est juste une comparaison entre lui et HPR et ils ne jouent pas dans la même division. 

    Bref, comment à partir des post du 30 août 14:29 et du 30 août 15:03, tu arrives à voir des choses qui te concernent alors qu’ils étaient impersonnels ? Si on réfléchit rationnellement, c’est un mystère total, il faut chercher d’autres explications. La mienne c’est le délire interprétatif : en me lisant, tu vois des choses qui n’existent que dans ta tête. C’est une constante chez toi.



  • 2 votes
    maQiavel maQiavel 1er septembre 2019 18:11

    @Je jure par Odin que je ne suis pas raciste mais culturaliste


    Rhoo, il est fâché. Qu’y-a-t-il, tu n’aimes pas te faire féminiser  smiley ? Ça va j’arrête, réconcilions-nous et viens faire un bisou. Est-ce que tu aimes les films de gladiateurs ? smiley

     



  • 3 votes
    maQiavel maQiavel 31 août 2019 23:56

    @guepe
    Moi je dis ça pour lui, parce qu’avec Karim, Moranozatara va se retrouver en hijab ,ce serait le comble. smiley 



  • 3 votes
    maQiavel maQiavel 31 août 2019 23:30

    MoranoZatara


    Mon hymen ? Grrrr, grande folle, tu m’excites. Allez, au lieu de passer ta nuit à t’énerver derrière ton écran, viens la passer avec moi, je vais te montrer la façon dont les petits racailloux traitent les plus faibles en prison. Tu as déjà ton petit nom attitré : Nadine. Mais attention , si tu ne performes pas, je te vends contre quelques paquets de cigarettes à Karim du pénisentier … heu… du pénitencier, il aime bien les petites nerveuses dans ton genre lui et il n’est pas commode, un peu dans le genre patriarcat oppressif si tu vois ce que je veux dire smiley . Comparé à lui moi je suis un gentil.

    N’oublie pas la perruque blonde parce que j’ai toujours eu un fantasme pour Morano. Fais toi belle ma mignonne. Bisous. smiley




  • vote
    maQiavel maQiavel 31 août 2019 22:53

    Salut erQar

    Ouais, c’est vraiment là que c’est devenu officiel même s’il y’avait déjà des signes avant. Mais il a déjà avoué très honnêtement dans un autre fil que certaines de mes opinions l’horripilent. C’était très bien je trouve parce que ça m’a permis de comprendre beaucoup de choses qui m’échappaient complètement dans ses réactions, en tous cas c’est mieux que de se la jouer « raf » comme il le fait ici, alors que tout montre qu’il en a quelque chose à foutre.

    Pour trouver une logique à son comportement, il faut comprendre qu’il y’a des divergences d’opinions qui l’insupportent profondément et qui sont pour lui assimilable à des attaques personnelles. Et quelque part, ça a une forme de logique : certaines opinions, croyances, convictions sont constitutives de l’ identité du sujet, c’est pourquoi cela engendre chez le dit sujet un sentiment d’insécurité et de la crispation lorqu’elles sont contestées. Comme ce sentiment est insupportable, le meilleur moyen de le dépasser, c’est de se convaincre soi même que le contradicteur est un idiot, que c’est un hypocrite bourré d’intentions cachées qui ne dit pas ce qu’il pense vraiment ou alors que c’est un agresseur. Avec lui, je suis passé par les trois stades, je commence à maitriser les processus meme si parfois il y’a des réactions qui me surprennent. smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris



Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité