• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

poetiste

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 354 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 4 votes
    poetiste 7 décembre 2010 09:05

    Retirer l’argent de la banque, c’est se tirer une balle dans le pied car messieurs les petits,il y aura une parade et ce que vous aurez retiré perdra de sa valeur. Vous ne possédez pas la planche à billets.
    Au jeu des chèques, c’est toujours la banque qui gagne.
    Quand aux gros pleins de sous qui ont un gros sale air comme le monsieur qui traite Cantona d’imbécile, on lui répondra que son mépris n’a d’égal que son imbécillité.
    Ce Minc a la suffisance de l’homme qui ne partage pas ; il est sur une autre planète, celle qui ne prend en considération que les riches et les personnes en vue dans une société décadente où seulement des personnages comme lui se jugent dignes de donner leur avis.
    Bras d’honneur à l’insulteur de Cantona !!



  • 2 votes
    poetiste 6 décembre 2010 22:47

    Dompter la fusion, c’est justement de cela qu’il s’agit mais la fusion dans la bombe H est précédée d’une fission : 3F : fission, fusion, fission. La dernière fission peut être "propre" mais pas la première qui reste un détonateur type bombe A améliorée avec force production de neutrons..
    Ce qui est décrit ici, c’est que l’on puisse obtenir une fusion à partir d’une température suffisante. Mais comment contenir de telles températures dans un plasma ?? Dans quel champ magnétique ??
    Pas encore domptée cette fusion nucléaire. On attend la suite.
    Ouaih ! C’est séduisant comme utopie.



  • 17 votes
    poetiste 5 décembre 2010 09:07

    Super patchwork de m’as tu vu dans la foire aux vanités, du rien affiché, même pas de la merde dans un bas de soie.
    La représentation qui pollue le réel ; il faut se faire voir à tous prix.
    Petit ! Petit ! Les poules et les canards accourent au grain : pensée commune : tu ne te fais pas voir, tu es rien.
    Le pire poison de la société dite moderne. BHL le meneur de jeu, fait de cette manière le lit de Marine. La caractéristique d’une telle vanité est qu’elle se saborde sans le savoir.
    Certes, c’est consternant mais on commence à en avoir l’habitude.
    Autant en emporte le vent !

    Et vive Didier Porte !



  • vote
    poetiste 4 décembre 2010 21:28

    OK ! Le guépard, Plein soleil, la piscine, etc...Sont réputés être de bons films. Disons que j’ai donné un avis personnel : question de goûts et de couleurs.
    Je reconnais ne pas aimer les films qui exaltent les escroqueries, malversations et filouteries diverses. Delon a un peu forcé la dose sur ce genre de films.
    Monsieur Klein sort du lot, il est vrai.



  • 1 vote
    poetiste 3 décembre 2010 19:54

    L’amitié n’a pas de frontières et même si c’est le personnage qui s’infatue le plus au monde de sa propre personne qui le dit, ce n’est pas faux pour autant.
    Tout n’est pas blanc ou noir. Avec un peu d’investigation obstinée on peut même trouver une petite qualité qui traine dans le mental de cet homme qui parle de lui à la troisième personne.
    Il a quand même fait un bon film dans sa vie : "Rocco et ses frères",seul film que j’ai pu voir jusqu’à la fin.
    Il dit de lui et de Gabin, qu’ils faisaient partie d’une famille de vrais acteurs. Tous les deux prenaient un air sérieux à la limite du ridicule dans les films de gangsters, un peu comme les gars qui font la pub pour les parfums.
    Bon ! Il a confondu un peu la fiction et la réalité, dans sa vie et de le savoir ami de Le Pen n’a rien d’étonnant. Même famille de vrais acteurs.
    Est-ce l’homme qui prend le cinéma ou le cinéma qui prend l’homme ? That is the question !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès