• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Qiroreur

Qiroreur

Images et mots.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/06/2016
  • Modérateur depuis le 30/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 83 3175 3304
1 mois 5 101 77
5 jours 0 20 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 959 763 196
1 mois 10 9 1
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Chris Dave - On s’accroche...

Chris Dave - On s’accroche...

Pfou...

758 visites 10 sep. 2017 | 6 réactions | Qiroreur  



Derniers commentaires




  • vote
    Qiroreur Qiroreur 24 octobre 11:18

    @Heimskringla
    "Cela a commencé avec le service militaire qui n’était pas obligatoire pour les orthodoxes mais qui l’est devenu d’ou la protestation."

    J’étais en Israël au moment où la loi était annoncée. Un vrai bordel... Les journaux ne parlaient que de ça, et les conversations dans les cafés tournaient bcp autour de la question avec parfois des discours assez radicaux du genre "ils commencent à nous gonfler [les haredim]... non seulement ils ne foutent rien [une majorité des ultra-orthodoxes ne travaillent pas et ne participent pas à la société qu’ils rejettent par ailleurs], mais en plus nos enfants donnent 3 ans de leur vie pour les protéger alors qu’eux, avec leur smala, en sont exemptés et en plus on doit payer pour les soigner alors qu’ils nous crachent à la gueule". Je caricature mais c’est en gros un sentiment d’injustice très répandu dans la société israélienne laïque et qui explique que la police ne retient pas ses coups pour faire le ménage quand ils se montrent par trop agressifs. 

    En fait ce n’est pas que l’histoire est taquine car à la base le sionnisme est un mouvement d’essence socialiste et laïque né précisément de l’antagonisme du 19e entre socialisme et nationalisme. Mais il est vrai qu’il a muté au fil du temps puisant dans les tréfonds de l’histoire une justification à la présence juive en eretz Israël. Israël est une histoire purement européenne en réalité, l’idéal d’une société plus juste et équitable sur laquelle s’est greffée dans un second temps l’espérance juive diasporique qui n’a jamais cessé au fil des siècles et qui est elle est d’essence religieuse, identitaire dirait-on aujourd’hui. 

    Je ne défends pas à tout prix Israël, mais je trouve très pauvre en arguments ce bashing. Pour 100 commentaires tous confus parlant "d’apartheid" (alors qu’il y a 1/5e la pop israélienne qui est muz et qui est insérée dans la vie civile... bon courage pour trouver la même chose en AS ou en Iran... quelle blague...) et véhiculant toujours les mêmes raccourcis, pour ne pas dire mensonges, on en trouve à peine 1 pour dénoncer ce qui se passe dans d’autres pays et qui est infiniment pire. Non, en Israël on ne confisque pas les passeports des gens pour les obliger à travailler sans salaire (comme chez les saoudiens, émiratis et autres). Non, il n’y a pas d’esclavage comme c’est pratiqué dans plusieurs pays musulmans. Le gouvernement est élu démocratiquement contrairement à la plupart des pays muz... la justice (à peu près) indépendante, contrairement à ... d’ailleurs des extrémistes juifs sont régulièrement arrêtés pour les exactions (appels à la violence par exemple) comme dernièrement le leader de Lehava, Benzi Gopstein. 



  • vote
    Qiroreur Qiroreur 24 octobre 10:18

    @yoananda
    Je ne maitrise pas assez les sources du droit américain, anglo-saxon en général pour donner une explication étayée mais sinon oui, au sens large, il y a bien une différence évidente avec le monde islamique où la loi découle parfois (là aussi il faudrait nuancer car il y a qd même des différences entre les sociétés musulmanes, notamment celles qui ont vécu des épisodes de nationalisme arabe) exclusivement (ou presque) du texte, de la foi et non de la raison. Il y a à mon avis un aspect spécifique avec le catholicisme qui le rend "humanisto-compatible" : "Mon Royaume n’est pas de ce monde", "Rendez à César...". C’est ce que je voulais dire. 



  • vote
    Qiroreur Qiroreur 24 octobre 09:29

    Dommage ça aurait pu être intéressant s’il n’y avait pas ce ton de youtubeur si caractéristique (et insupportable) et stéréotypé. Au lieu d’interroger les ingénieurs qui travaillent sur place pour obtenir des explications techniques qui auraient été instructives, on a droit exclusivement à la tronche et au monologue d’un inculte qui se met en scène et en est réduit à faire des effets de style grossier (humour à deux balle, effets visuels...) et pas originaux du tout. Cela ressemble à un récit de vacance où toto se cantonne à nous raconter ce qu’il a mangé au lieu. Alors toto est content, il s’est assis dans la chaise du Directeur, il a enfilé une combinaison. Toto est content parce qu’on ne voit que lui, lui et lui, le reste n’étant qu’un décor pour son aventure à lui, lui et lui. A la prochaine vidéo toto ira visiter une usine d’assemblage d’automobiles sans parler à un seul technicien sur place (bah pourquoi faire ?) mais juste pour qu’on le voit lui, lui et lui devant des robots en train de travailler. 

    Les vidéos de toto rappellent furieusement les soirées diapo d’antan, sauf qu’au moins sur les diapos il y avait souvent autre chose que la tronche de toto.

    On a là en outre les prémices du youtubing "officiel", validé par le système. Il serait intéressant d’ailleurs de connaître le cahier des charges... s’il y est marqué "abrutissement, absence d’instruction, absence de science, destiné aux moins de 10 ans", alors il est bien rempli, toto a fait le boulot. 


  • vote
    Qiroreur Qiroreur 24 octobre 09:10

    "un vieux contention" —> contentieux bien sûr



  • vote
    Qiroreur Qiroreur 24 octobre 09:07

    @yoananda
    Si, bien entendu que Jésus est le modèle à suivre mais si je nuance c’est aussi par rapport à cette phrase "Le judaïsme et le christianisme de plus se sont sécularisés, ce qui n’est pas le cas de l’Islam (pour tout un tas de raisons que j’ai déjà développées). C’est aussi une grosse différence." qui est vraie mais un peu globalisante (Internet oblige, on ne peut pas toujours rentrer dans les détails). 

    Le "christianisme" c’est vague. Le catholicisme, même avec ses subdivisions qui complique encore la question, s’attache surtout au NT, à la parole et au message de JC. Nous puisons dans l’AT souvent ce qui matche avec le message christique et laissons de côté (sans le renier pour autant) ce qui s’en détache. 

    En plus je ne crois pas qu’on puisse réellement parler de sécularisation s’agissant du protestantisme (et ses sous-branches) et pas seulement en raison du fonctionnement même des différentes églises et leur caractère exclusivement privé (comme c’est le cas aux EUA par exemple). S’agissant du judaïsme c’est plus compliqué. Les institutions restent bien privées et décorellées du domaine public mais en Israël la réalité est que 42% des juifs se disent laïcs, 25% "pas très religieux", 13% "traditionalistes", 12% "religieux" et 8% "ultra orthodoxes". C’est un peu pour cela que je me marre en lisant pyrathone parler d’état "théocratique" en confondant des pays comme l’AS ou l’Iran avec un pays majoritairement laïc et qui est gouverné surtout par et pour les intérêts d’une classe dominante (exactement comme chez nous...). C’est d’autant plus grotesque qu’une bonne partie des haredim (déjà très minoritaires) rejettent carrément l’état d’Israël et lui refusent même toute légitimité sur le plan juridique (le lien que j’ai mis illustre un vieux contention sur le service militaire... eux-aussi doivent trouer des "accomodements raisonnables" ce qui est assez éloigné de l’idée que les gens se font d’Israël en général au point d’écrire d’énormes contre-sens...). S’ils ont un parti c’est presque à contre-cœur (il y a même des débats à ce sujet : est-ce une façon de légitimer un pouvoir que d’y participer ?). Au quotidien, à Mea Shearim (quartier juif ortho de J-O) tu n’entendras jamais parler hébreu dans la rue par exemple. En revanche on peut bien dire que l’on a affaire à un Etat Juif, qui puise sa légitimité dans le récit biblique même si (c’est là que ça se complique) même si le territorialisme nationaliste (sionnisme) est en rupture avec le judaïsme du début du 19e. 

    A mon sens il n’y a que le catholicisme qui se soit sécularisé en réalité. Il contient en lui les germes d’une évolution plus globale qu’est l’humanisme républicain et qui a pu prendre forme spécifiquement en France pour tout un tas de raisons. Bon on s’éloigne du sujet... mais ta phrase m’a juste fait tiquer là-dessus.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris







Palmarès