• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

René de Sescendres

René de Sescendres

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 80 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 21 votes
    René de Sescendres René de Sescendres 6 janvier 2012 17:47

    Il a raison, Jeanne d’Arc était patriote, et le patriotisme c’est aimer viscéralement son pays, sans sentir de haine pour les autres pays. Dans les faits, c’est œuvrer pour le bien-être de ses concitoyens (au lieu de faire des cadeaux à l’élite financière et économique), c’est aussi aimer son pays en préservant son environnement (au lieu de tolérer sur son sol des centrales nucléaires qui, sur le nombre et la vétusté croissante, vont exploser un jour ou l’autre). Aimer son pays c’est aussi tout mettre en œuvre pour qu’il prospère et se développe dans tous les domaines (au lieu de dilapider le service public,de jeter la pierre aux plus pauvres, de vampiriser l’état qui multiplie les taxes, au lieu aussi d’anéantir l’industrie française et l’emploi). Biens-sûr, être patriote ne veut pas dire haïr les autres (ex. les Roms, les Turcs, l’Homme Africain, etc.). Il a raison Sarko, être patriote c’est aimer viscéralement son pays, sans éprouver de haine pour les autres. C’est tout le contraire de ce qu’il est, il n’aime pas la France smiley



  • 2 votes
    René de Sescendres René de Sescendres 4 janvier 2012 19:07

    LOL...Avec le "w" ça fait vraiment yiddish 8-) Et Sarko, cherchez bien dans ses origines à Tessalonique. Officiellement catholique, mais dans la pratique c’est tout autre. Il faut voir son entourage politique et médiatique, je ne vois guère de goyim ! J’en reviens toujours pas que les Français aient mis cette ordure au pouvoir...



  • 2 votes
    René de Sescendres René de Sescendres 4 janvier 2012 18:50

    Y en a-t-il qui vont gober les conneries de Rocard ? Le nucléaire tue moins ? A-t-il calculé le nombre de morts qui vont succomber à toutes sortes de maladies liées à la pollution radioactive un peu partout dans le monde, et surtout là où il y a eu et où il va y avoir des catastrophes nucléaires ? La pollution nucléaire c’est à l’échelle humaine ad vitam eternam. Plus personne n’habitera jamais de la vie dans un rayon de 30km autour de Tchernobyl, ni maintenant ni dans mille ans, ni dans dix-mille ans. Il faut 1 µg de Plutonium pour tuer une personne. À Tchernobyl il y en a plus de 100kg bien gardées pour les générations à venir au cœur du réacteur (sans compter tout ce qui s’est échappé). Regardez plutôt la demie-vie du Plutonium, autant dire que c’est pour la fin des temps : http://fr.wikipedia.org/wiki/Plutonium Et en France on s’amuse à le recycler en MOX ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Combustible_MOX#Inconv.C3.A9nients Jouer avec le nucléaire c’est comme donner de la dynamite et un briquet à des gosses (sauf que ça ne tue qu’une génération). Plutôt revenir à une économie pré-pétrole que de condamner mes enfants et petits-enfants à souffrir de leucémies et autres tumeurs ! Honte à vous M. Rocard ! Et non, on n’a pas besoin de croissance pour être heureux, et on ne pourra de toute façon plus avoir de croissance désormais car les dernières réserves de matière première sont trop chère à extraire. Car quand il faut un baril de pétrole pour en extraire un autre, on ferme le puits et la fête est finie.



  • 4 votes
    René de Sescendres René de Sescendres 30 décembre 2011 09:23

    L’autre jour en mangeant le midi, un collègue voit écrit "AB" sur le sac en papier de mon repas et me dit "T’achètes bio ?!" d’un air méprisant. Je lui dis que oui, c’est meilleur pour la santé, pour les cultivateurs et pour l’environnement. Il me répond que c’est une vaste arnaque le bio et qu’il a pas les moyens. Il achète tout chez Lidl, dont ses plats du midi, alors que moi je prépare une part de plus la veille au soir pour mon plat du lendemain midi.

    C’est un collègue aigri, il arrête pas de se plaindre. J’ai pas essayé de le convaincre davantage. Peine perdue.

    On se rend compte combien les personnes sont ancrées dans le fatalisme et le négatif...Cet ouvrier en fin de carrière gagne peut-être 1800-2000 euros nets, alors que je suis au smic 35h. Bien-sûr que c’est possible de manger bio quand on est au smic, c’est juste une question de volonté et d’organisation : diminuer les autres frais (se rapprocher du lieu de travail pour ne pas avoir de frais de voiture, réduire les frais de vacances, acheter 2x/semaine des fruits et légumes en petite quantité pour ne plus jamais rien jeter, ne pas manger comme un ogre, juste à sa faim, ne pas acheter des vêtements neufs pour suivre la mode tous les trimestres, pareil pour les chaussures, etc...).

    Enfin, c’est une philosophie de vie non consumériste, épurée, et à la fin du mois il reste encore 100-200 euros à mettre sur le compte épargne tout en ayant mangé des produits sains pour le bien de tous. Question de volonté, d’attitude.



  • 9 votes
    René de Sescendres René de Sescendres 28 décembre 2011 18:54

    Cette vidéo est un navet, en prenant des phrases en dehors de leur contexte, ça n’a plus aucune valeur. Quelle pauvre fille...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès