• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Voter Après la Monnaie

Voter Après la Monnaie

Collectif de citoyens ayant compris que l'utilisation de la monnaie nous mène dans le mur :
le mur écologique (pollutions continuelles), le mur du travail (répartition impossible), le mur de la démocratie (qui n'existe pas réellement dans un système où il faut de la monnaie pour se faire entendre). www.voter-a-m.fr

Tableau de bord

  • Premier article le 16/04/2012
  • Modérateur depuis le 06/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 26 949 376
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 13 4 9
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 22 janvier 2017 12:17

    @bonalors
    il ne vous reste plus qu’à être post-monétaire pour les remettre à leur place sans avoir à se salir les mains. :)



  • 5 votes
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 22 janvier 2017 12:11

    @raoul-henri
    La monnaie ne peut pas être "un bulletin de vote", car d’une part, on est pour la démocratie directe réelle (les "élus", c’est bon pour les religions, pas bon pour l’avenir),

    .

    d’autre part, votre approche réside dans le fait de choisir des gens plutôt que d’autres (principe de la monnaie qui est autant un outil d’exclusion que d’échange) :
    entre "deux marchands honnêtes", il faudra choisir qui a le droit de vivre (parce que vous n’achèterez pas aux deux le même produit), recréant ainsi des réflexes destructeurs.

    .

    Or il n’est plus question d’exclure des gens. Tout citoyen mérite de vivre décemment. Je vous laisse réfléchir à cette problématique que vous générez par votre idée.



  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 21 janvier 2017 13:56

    Il est où ce texte européen qui imposerait à la France de vendre ses barrages à des "étrangers" ?
    On peut avoir le lien vers le texte adopté ou c’est juste de l’intox ?
    .
    Le Brexit n’existe toujours pas et ne sera effectif qu’en 2018. Donc inutile de prendre exemple sur quelque chose qui n’existe pas dans les faits smiley



  • 9 votes
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 21 janvier 2017 13:31

    @Zatara
    "5000 ans de dettes" comportent de nombreuses incohérences.

    .

    A savoir : le livre ne donne pas la traduction des écrits sur les tablettes, pourquoi ?

    Parce que sinon, on y verrait qu’il y a des unités d’écrites sur ces tablettes. Ces unités sont une forme de monnaie (comme une masse de sel, de blé, etc).

    .

    Le livre oublie de dire que cette "dette" a utilisé un support écrit parce que la "parole" n’est pas un support précis dans le temps (l’écriture est un marqueur dans le temps).
    Une monnaie, elle, n’a pas besoin d’être "écrite" car sa valeur est intrinsèque au support.
    Une monnaie peut donc avoir existé bien avant l’inscription de dettes, une monnaie peut avoir existé des milliers d’années d’avoir que quelqu’un ait eu un intérêt à "l’écrire".

    .

    Alors quelle est la raison de ce livre "5000 ans de dettes" ?

    Continuer à maintenir la légende que la monnaie peut être un outil soignable, qui peut devenir éthique, humain, etc.
    Or cet outil est autant un outil d’échange que d’exclusion et le sera toujours, non par dogme, mais parce qu’une valeur, soit on l’a, soit on l’a pas.

    L’avenir de l’humanité ne passe plus par l’utilisation de cet outil qu’est la monnaie (fondée sur la dette, l’or, le sel ou électronique et dont le fondement sera toujours la rareté relative, mais rareté bien réelle).

    www.voter-a-m.fr (AM = abolition de la monnaie)



  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 22 novembre 2016 00:18

    @Heptistika
    Je ne suis pas d’accord, le monde est assez mûr pour franchir enfin le pas, la civilisation de l’accès est en train de naître (logiciels libres, incroyables comestibles, saturation du système monétiste, etc).

    Le néolibéralisme doit aller jusqu’au bout du processus, jusqu’à son autodestruction, jusqu’à l’overdose absolue. Sans cela, les citoyens croiront encore au père noël.

    (vu les articles que vous avez posté sur agora, vous savez de quoi je parle, et il faut absolument oser aller jusqu’au bout des raisonnements. Je suis objecteur de croissance, mais je sais que ce n’est pas un modèle économique).

    Vive la démocratie directe réelle :)

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès