• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de René de Sescendres

sur La crise : la faute à l'autruche


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

René de Sescendres René de Sescendres 26 janvier 2012 18:58

Ce qu’il oublie de préciser c’est que c’est Vienne la capitale de l’Autruche.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès