• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de sheeldon

sur Mélenchon nie être l'ami de Patrick Buisson


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sheeldon sheeldon 16 avril 2012 19:02

certainement bourdin est un chien de garde mais ça n’explique pas ce que foutait méluche a une remise de breloque d’un ancien directeur de minute et du crapouillot .....

"

Analyste et militant politique d’extrême droite, Buisson s’éloigne cependant de la politique active dès la fin de ses études et, après quelques années d’enseignement, se tourne pour l’essentiel vers le journalisme engagé d’extrême droite : Minute (1981-1987) dont il devient le correspondant à l’Assemblée nationale puis pendant un an le directeur de rédaction, le Crapouillot, puis le bien plus modéré Valeurs actuelles, qu’il dirigera pendant six ans avant d’entrer à LCI1.

En 1984, il publie avec Pascal Gauchon, ex-rédacteur en chef de Défense de l’Occident et ancien secrétaire général du Parti des forces nouvelles, le livre OAS, Histoire de la résistance française en Algérie, préfacé par Pierre Sergent, l’un des dirigeants de l’organisation. La même année, il publie un Album Le Pen, album photographique sur Jean-Marie Le Pen, co-écrit avec Alain Renault, ancien secrétaire national du Front national et contributeur du journal Militant, ainsi que Le Guide de l’opposition, dans lequel il recense les partis et clubs de droite et d’extrême-droite des villes de France.

Lorsqu’il dirige Minute de 1986 à 1987, il œuvre alors au rapprochement de toutes les droites1, déclarant que « Le Pen, le RPR et le PR, c’est la droite. Souvent, c’est une feuille de papier à cigarettes qui sépare les électeurs des uns ou des autres »3. Selon son analyse, « les électeurs du FN sont pour l’essentiel d’anciens électeurs du RPR déçus par le recentrage et l’évolution pro-européenne de Chirac, pour le reste d’anciens communistes nostalgiques du temps où le PC était conservateur, autoritaire et nationaliste »1. Remercié de Minute, il devient directeur de la rédaction générale de Valeurs actuelles en 19872. "

ce monsieur ne cesse d’exprimé sa haine de l’extrême droite et il va y manger les petits fours avec .... 

il découvre la " dérive " du ps en 2005 ..... hey sérieux vous avez pas l’impression qu’il nous prend pour des pigeons ??? 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès