• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de ffi

sur Michel Onfray : "Il y a l'histoire de la psychanalyse et sa légende !" René Guénon : "Les méfaits de la psychanalyse !"


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ffi 30 décembre 2015 13:57

@pegase
Il semble en effet que des évènements extérieurs peuvent déclencher la résolution de l’apathie. Ribot (ici) cite justement un cas clinique, où un malade, apathique profond, retrouve tout-à-coup son énergie pour secourir une femme renversée par un cheval. Il relate ensuite que sa guérison fut durable.

Cela dit, pour votre proposition de « vol biplace en parapente », si elle peut avoir des effets pour certains, elle n’est peut-être pas efficace pour tous les patients, qui sont chacun dans leur état propre. La méthode n’est pas nécessairement généralisable. Elle fonctionnera avec une certaine

De toute cela, Ribot en tire que la résolution de l’apathie, vient en partie d’un effort intérieur, mais lequel ne suffit pas : il faut aussi l’intervention d’un élément extérieur. Aussi, Ribot affirme : « Le dogme théologique de la Grâce, à titre gratuit, nous paraît donc fondé sur une psychologie bien plus exacte que l’opinion contraire, et l’on voit combien il est facile de lui faire subir une transformation psychologique. ». Étant entendu que, en matière de christianisme, l’élément extérieur est Dieu, dont l’intervention est gratuite.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès