• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de ken_le_sous-vivant

sur Je suis complotiste donc je vote Asselineau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 30 mars 2017 18:44

Asselineau, le candidat des armoires électriques !

Il faudrait être d’une mauvaise foi incroyable pour ne pas reconnaître qu’il est le candidat le plus mal traité dans les médias de masse. Asselineau dérange, c’est l’empêcheur de tourner en rond sur la question européenne. Rien que ça, devrait à minima attirer de la sympathie de la part des patriotes/nationalistes.

Néanmoins, il n’est pas vraiment anti-oligarchie, comme aucun candidat sérieux d’ailleurs. Ou plutôt, il est anti-oligarchie euro-atlantiste. Mais défend bec et ongles l’oligarchie franco/française si un tant soi peu elle existe. Il n’est pas anti-système, il veut recentrer le système français sur la France. La vraie question est donc : Le petit peuple profitera-t-il d’un recentrement dudit système sur la France ?

Beaucoup se font des illusions sur leur candidat préféré JLM/FA/MLP. Et même si FA parvenait au pouvoir, il y aurait un déferlement inouï de propagande et de pseudo révolution colorée de la part du système avec assassinat à la clé si rien de tout ça n’a fonctionné (genre Vénézuela ou Maidan, les exemples sont légions ces dernières années). Les 2 autres ne font pas vraiment peur à l’oligarchie euro-atlantiste en place, parce qu’ils restent volontairement flou sur cette question (et sur d’autres comme la création monétaire), sinon ils seraient aussi diffamés à outrance, ce qui n’est pas le cas. Cheminade aussi a été maltraité lors de sa dernière campagne (je ne le suis pas cette année), mais il n’a pas le charisme ni la verve de FA et ne rassemblera jamais autant que l’UPR.

L’UPR est en train de s’ériger, lentement mais sûrement, en parti n°1 des patriotes/nationalistes, et ça, ça casse les couilles à pas mal de monde, militants comme oligarques.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès