• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de medialter

sur Laurent Obertone sur la domestication de l'homme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

medialter medialter 26 mai 20:52

J’ai lu Guerilla, assez déçu quant au réalisme du sujet, mais plutôt bien torché au niveau écriture. Là j’ai presque fini Utoya, un monument de littérature et de documentation, un pur régal d’analyse sociologique, Obertone a parfaitement compris la nature humaine, tant dans la dissidence extrême que dans la brebis de masse. Son pessimisme est une merveille qui ferait rougir Cioran. Ce mec là se dirige vers la composition de génie, je trouve sa stratégie proche de celle d’Ernst Jünger, du prétendu roman permettant d’y infiltrer sa pensée profonde et caustique en toute impunité. Je pense qu’il faudrait requalifier ses écrits en philosophie, aux antipodes du conformisme d’Onfray, et très au-delà des essais nietzschéens


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès