• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Tythan

sur NDA tend la main à toutes les bonnes volontés pour préparer 2022


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tythan 5 juillet 11:48

@Olivier Perriet

Nicolas Dupont-Aignan a beaucoup de défauts, mais il n’a pas cherché particulièrement à finasser. Le pire qu’on pouvait lui reprocher, c’est d’utiliser des termes euphémisant la réalité (Ainsi, en 2012, il utilisait l’expression "retour à la liberté monétaire" plutôt que sortie de l’euro, et en 2017 il insistait sur la transition de l’euro monnaie unique vers l’euro monnaie commune.

C’est ce dernier point programmatique qu’il a apporté à Marine Le Pen, cette idée de monnaie commune (ou du moins prétendu le faire, parce que j’avais déjà entendu Marine Le Pen en parler... D’ailleurs, Nicolas Dupont-Aignan avait adopté le projet de monnaie commune lors d’une conférence de presse où la présentation avait été assurée par Philippe Murer, devenu ensuite officiellement conseiller économique du FN). Le fait de repousser la sortie de l’euro en revanche est une innovation propre à Marine Le Pen et je trouve qu’il est un peu malhonnête de la faire endosser par Nicolas Dupont-Aignan, qui n’a évidemment pas fait un deal d’égal à égal avec Marine Le Pen. Je ne vois pas où ce serait un revirement de Nicolas Dupont-Aignan.

En plus, on peut douter de la nature de ce revirement. Marine Le Pen n’a pas remis en cause le principe de la sortie de l’euro, mais simplement précisé qu’il ne se ferait pas forcément immédiatement (alors que dans le cas d’une élection de Marine Le Pen, certes hypothétique, mais il aurait été très probable que cette sortie soit forcée par les anticipations des marchés financiers).

Alors, il est évident que l’ensemble des commentateurs hostiles à Nicolas Dupont-Aignan s’engouffrent dans la brèche et reprochent à Nicolas Dupont-Aignan un prétendu revirement. Mais je pense sincèrement que ce reproche est infondé s’agissant de sa personne et ne doit s’appliquer qu’au seul FN, dont Nicolas Dupont-Aignan n’est pas responsable.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès